Luttent-ils vraiment contre le racisme ?

Publié le 19 avril 2021 - par - 8 commentaires - 612 vues
Traduire la page en :

 

Dominique Sopo

Dominique Sopo, président de SOS Racisme

On sait que SOS Racisme est né dans le prolongement de la marche pour l’égalité de 1983 (renommée abusivement marche des beurs dans une démarche communautariste), prolongement abusif selon notre adversaire Farida Belghoul.

On voit bien que dès le départ, le nom est ambigu, composé comme celui de SOS Baleines. Or cette organisation avait pour but de sauver les baleines. Doit-on en déduire de cette dénomination que SOS Racisme est là pour sauver le racisme ?

Par ailleurs le singulier ne signifie pas une vision universaliste du problème mais que l’on s’attaquera uniquement au racisme émanant des Blancs à l’encontre d’immigrés.

Nous constatons que lorsque le comptage des actes racistes est en hausse, SOS Racisme se précipite pour dénoncer cet état de fait, réclamant plus d’actes, plus de sous, alors que l’on pourrait en déduire que cela marque plutôt l’échec de leur discours et de leur politique, méritant au contraire une sanction financière.

Nous remarquons aussi que lorsque ces actes sont à la baisse (cela arrive parfois), SOS Racisme ne communique pas en se réjouissant de cette diminution comme si cette baisse signifiait à leurs yeux qu’il y avait moins de sous à se faire alors qu’au contraire, cela pourrait marquer un succès. Vous imaginez un communiqué «Nous nous félicitons de la baisse des actes racistes, nous continuerons néanmoins à œuvrer pour que ce chiffre ne soit qu’une première étape vers un succès plus global.» cela aurait de la gueule. Mais on ne le dit pas, car la seule chose que sait faire SOS Racisme c’est désigner à la vindicte les opposants.

Néanmoins SOS Racisme est loin d’être le seul organisme à agir de cette manière. Soulignons le passé noir de la Licra lors de la Seconde Guerre mondiale : lire à ce sujet les ouvrages de Simon Epstein Les dreyfusards sous l’Occupation et surtout Un paradoxe français, antiracistes dans la Collaboration, antisémites dans la Résistance. On y voit que dans la tourmente, les sympathisants formatés par la Licra se sont très mal comportés et ceci au plus haut niveau (certains ont été ministres de Pétain). Comme si la mentalité propre à la Licra était une mentalité de collaboration. Que cet organisme continue en 2021 à ester en justice contre les opposants en faisant fi de son propre passé est réellement scandaleux.

Vous l’avez compris, ces organismes (j’aurais pu ajouter le Mrap mais depuis la mort de Mouloud Aounit on entend un peu moins cette association) se moquent de la baisse des actes racistes, au contraire même. Ce qui leur importe c’est leur rente, rente basée sur leurs subventions et procès. On signale, on peste, on este, on touche. Et si on perd, on ne paye pas les frais du gagnant. Ce cercle vicieux doit s’arrêter si on veut revenir à une justice plus raisonnable. La 17e chambre est trop souvent sollicitée pour un régime qui se réclame de la démocratie.

Platon du Vercors

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Carvalho

Le racisme réel ou supposé est le fond de commerce des officines antiracistes. Plus de racisme, plus de subventions.
un ancien cadre de SOS racisme l’expliquait, il fallait à tout prix ramener toute agression entre un “racisé” et un blanc à un acte raciste.
Ca surprend de prime abord mais devient très rapidement une évidence, tout comme la maladie est le fond de commerce des labos pharmaceutiques, ou la tôle froissée le fond de commerce des carrossiers.
ce qui explique que ces assoces voient le racisme partout, même et surtout là où il n’est pas.

Mantalo

Ce n’est pas qu’une question de pognon,.c’est bien pire !
Le but de SOS mé2 c’est de maintenir et d’amplifier la rancoeur de nos envahisseurs à notre égard. Donc d’aller suffisament loin pour qu’ils soient en DROIT de nous dégager. Le racisme est un prétexte comme un autre pour justifier le vol de nos nids par les coucous gris et noirs. Ils veulent s’installer ici, c’est déjà fait aux 3/4.
Mais ils ne sauront jamais faire naviguer le navire France, le bateau sombrera, ils en crèveront.

Lisa

Contre toute forme de racisme? non pour encourager la polémique parce que c’est leur fond de commerce comme toutes ces assos qui fond leur “beurre” avec les subventions versées par les mairies, les états ainsi que par les pseudos philanthropes genre le vaccinateur fou GATES!

Allobroge

Il me semble que les peuples jadis colonisés ne supportaient plus les colonisateurs et les blancs en général pourquoi donc les ex colonisateurs et blancs en général devraient ils accepter ce que eux les colonisés ne supportaient plus ?Il leur arrivera ce qui est arrivé aux pieds noirs jadis et peut-être bien avant 130 ans !

R2D25

Ce n.gre exploite bien sa situation, il n’est pas pret de retourner en brousse .

PHIPHI

cela n’a strictement rien à voir, bien évidemment mais la revue Cell parle de cellules Homme singe et le bio-éthicien, Insoo Hyun, professeur de bioéthique et de philosophie à la Case Western Reserve University de Cleveland, Ohio (États-Unis) estime qu’il n’y a pas de problème
en chine, un programme identique aurai lieu et il en fut de même en urss avec ilia ivanov

patphil

comme il a été remarqué il y a longtemps ::
sos baleines pour sauver les baleines
sos racisme pour sauver le racisme (antiblanc)

Khamsa

SOS racisme pour qui et pourquoi car maintenant le racisme c’est un racisme anti français d’origine. Alors les exogènes le seul droit qui doit leur être donné c’est de la fermer où de retourner dans leurs pays d’origine où ils pourront brailler avant de se faire mitrailler par des non sales blancs.

Lire Aussi