Luxembourg : le cas du docteur Ochs

Ce médecin généraliste luxembourgeois a été dénoncé, par l’Ordre local des médecins. Il a été suspendu pour 1 an du droit d’exercer. Il a fait appel de la sanction.

Quel est son crime ?

Sa faute, à tout le moins : avoir reçu au cabinet et/ou visité des patients « covid » ; faute contraire à la « déontologie » nouvelle manière, puisqu’il avait été décidé, par les autorités de Luxembourg, qu’il ne fallait prescrire ni soins ni hospitalisation avant qu’une personne ne se retrouve en « état de détresse » du fait du covid, ni recevoir au cabinet et ni visiter ces patients.

Cette nouvelle médecine, régie dans le cas du Luxembourg par un protocole adressé aux 500 généralistes du pays, se retrouve peu ou prou en France, USA, Canada, Australie.

Ces pays, avec les autres pays d’Europe pratiquant la même « médecine » face au « covid », représentent 50 % de toute la mortalité attribuée à ce virus, pour 10 % de toute la population de la planète.

La nouvelle organisation de la santé

Elle consiste à ne pas soigner. Elle consiste à attendre le dernier moment, quand souvent il est déjà trop tard…

Et la vaccination chez les enfants ?

La gouvernance Macron et ses auxiliaires s’emploient à obtenir l’injection dite anti-covid chez les adolescents et, dans les prochains jours ou semaines, comme en Israël, chez les tout-petits.

Donnons ici deux ou trois chiffres

En Israël, avant la pfizerisation, il y a eu 10 décès attribués au covid-19 parmi les moins de 19 ans. Depuis l’injection du produit expérimental, Israël en est à 40 décès chez les moins de 19 ans. On a constaté le même phénomène en Allemagne.

Quand la médecine ne marchait pas encore sur la pointe des cheveux, elle considérait qu’il convenait d’établir un rapport bénéfice/risques et lorsque la vaccination apparaissait plus dangereuse (qu’elle tuait plus) que la maladie, on l’arrêtait immédiatement et totalement. Ce fut le cas, il n’y a pas si longtemps, avec un vaccin Sanofi mis en œuvre chez les enfants aux Philippines. Quand il s’est avéré que ledit vaccin Sanofi avait tué 600 petits Philippins, la campagne de vaccination fut tout de suite stoppée. Une vague de procès s’en est ensuivie contre la firme.

La bureaucratie des vaccinators (DGS, ARS, instances ordinales…) ainsi que les médias inconditionnels et enthousiastes font comme s’ils ignorent ou ont oublié cet épisode – bien documenté par un reportage de France-Culture – qui devrait refroidir leur enthousiasme à livrer les enfants à l’injection de produits expérimentaux faussement présentés comme n’étant pas très différents des vaccins traditionnels.

Le vendredi 1er octobre, une marche blanche pour la vie est organisée à Luxembourg.

Samedi 2, dans au moins 200 villes de France, de nouvelles manifestations auront lieu.

Alain Rubin

image_pdfimage_print

13 Commentaires

  1. Les gouvernements qui ont le sang de leur peuple sur les mains doivent être dépossédés de leur pouvoir par l’armée, toutes les justifications de le faire sont présentes, de toute façon ils vont piper les prochaines élections, nous n’avons plus d’autre solution à envisager. Il faudra aussi réinformer la population immédiatement après la prise de pouvoir pour expliquer tous les mensonges qui ont été proférés. Ça ne peut plus durer, il n’y a pas le choix, ils ont tout verrouillé, c’est notre dernier espoir, en espérant qu’une partie suffisamment importante et aux manettes soit encore indépendante de la dictature mondialiste. Ce pays est attaqué par des forces extérieures qui sont parvenus à prendre le pouvoir insidieusement pour nuire au pays qu’elle est censée défendre, l’armée doit interven

    • mais aussi des ingénieurs , des chercheurs, des philosophes, beaucoup de philosophes, ce que macron et sa bande de tarés appellent des Chances Pour la France !

  2. Le problème c’est qu’aucun nom , aucune identité avec coordonnées précises de ceux qui donnent les ordres criminels ne circule , aussi bien en hexagonie qu’ailleurs.L’anonymat de ces assassins doit cesser.C’est un acte de résistance.

    • Moi je pourrait les donner, mais achtung le CRIF veille, alors je ferme ma gueule !!!c’est cela la LIBERTE !!!

      • Si c’est à Véran que vous pensez, je doute fort que le CRIF se sente vraiment concerné.

        Il y a les extraterrestres reptiliens et les marmottes qui emballent le chocolat dans de l’alu, aussi. Il faudrait peut-être chercher par là.

  3. Une infirmière m’a confié que de nombreux décès qui n’étaient pas covid étaient classés covid

  4. Je sors de chez mon médecin traitant qui vient de perdre ses nerfs lorsqu’il m’a demandé si j’étais vacciné. Impossible de débattre avec ces jeunes toubibs !

  5. « Ces pays, avec les autres pays d’Europe pratiquant la même « médecine » face au « covid », représentent 50 % de toute la mortalité attribuée à ce virus, pour 10 % de toute la population de la planète. »

    Totalement faux !

    Les pays les plus touchés sont les Etats-Unis, le Brésil, l’Inde et la Russie, et en les additionnant tous les quatre on obtient moins de 50% des morts. (4 millions 760.000)

    Alors l’Australie, avec environ 1250 morts depuis le début de la pandémie, ça pèse pas lourd. C’est grâce à leurs mesures de confinement sévère qu’ils sont parvenus à sauver des vies.

    Nouvelle-Zélande même chose : 27 morts.

Les commentaires sont fermés.