Lyon : une manif anti-passe violemment agressée par des antifas

Le chef de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon, peut être fier de ses troupes, lui qui, au cours des universités d’été de son parti, avait demandé aux mouvements ouvriers et associatifs « d’entrer dans la danse » pour assurer un service d’ordre lors des manifestations contre le passe sanitaire « afin de ne pas laisser l’extrême droite prendre la tête de vos manifestations. » :

https://www.bfmtv.com/politique/melenchon-martele-son-opposition-au-pass-sanitaire-et-veut-des-manifestations-sans-l-extreme-droite_AV-202108290086.html

***

Son message a été parfaitement entendu par la milice antifa « Jeune Garde Lyon » dont il est « fan » :

https://twitter.com/ArnaultRaphael/status/1431196628573163521 

***

Cette milice avait d’ailleurs un stand lors des universités d’été de la France Insoumise d’août dernier :

https://twitter.com/jeune_garde/status/1430836936642646021

***

Comme le leur a demandé leur leader Raphaël Arnault sur son compte twitter, les antifas lyonnais se sont en effet mis « au boulot » :

https://twitter.com/ArnaultRaphael/status/1431999465670447108

***

Ce samedi 4 septembre, lors de la manifestation lyonnaise contre le passe sanitaire et l’obligation vaccinale – manifestation organisée par des soignants et des collectifs en lutte contre la dictature sanitaire –, une dizaine d’antifas de la milice « Jeune Garde Lyon », armés de matraques, de chaises en fer, de casques de moto, attendaient en embuscade les manifestants dans quartier de la Croix-Rousse, où ils les ont violemment agressés :

https://twitter.com/_c3l3stin3_/status/1434144341354762250

***

Le but de cette attaque-éclair était simple : faire un maximum de victimes parmi les manifestants. Plusieurs personnes ont été sauvagement frappées – dont une personne âgée jetée à terre – et transportés aux urgences.

En l’absence de forces de l’ordre, un groupe de manifestants a réussi à faire fuir cette milice antifa mélenchoniste.

***

Les médias, qui n’étaient pas présents lors de l’attaque et quasiment absents tout au long de la manifestation, n’ont rapporté qu’une simple « bagarre » entre « extrémistes » :

https://www.lyonmag.com/article/117632/manifestations-anti-pass-sanitaire-a-lyon-3700-participants-quelques-tensions-et-une-interpellation

alors que tous les témoins parlent d’une agression violente et gratuite contre une foule pacifique.

***

Jean-Luc Mélenchon peut féliciter sa milice « Jeune Garde Lyon » : elle a scrupuleusement exécuté ses ordres.

La justice classera vraisemblablement cette affaire dans la rubrique des chats perdus.

***

Le chef des Insoumis a raison : « Nous avons un problème dans notre pays, je vous mets en garde tous : nous avons la recrudescence d’un extrémisme (…) extrêmement violent, dans toutes sortes de villes, qui va jusqu’à des tentatives d’assassinat » :

https://www.ouest-france.fr/politique/jean-luc-melenchon/melenchon-denonce-la-recrudescence-d-une-extreme-droite-violente-5681865

Sauf que cette violence, en effet bien réelle, n’est pas le fait de « l’extrême droite » mais des milices antifas : la « Jeune Garde Lyon » en est une superbe illustration.

***

Henri Dubost

In girum imus nocte ecce et consumimur igni

 

 

 

0
0

13 Commentaires

  1. même scénario des antifas qui avaient été refoulé de la manif de Valence qui ont tenté de venir foutre le bordel sur celle de Grenoble avec une banderole « non au passe sanitaire (comme si ces bourgeois en avaient réellement quelque chose à faire et non à l’extrême droite »
    les Patriotes étaient présents avec de grands drapeaux Français ils sont venus comme des hyènes haineuses ont renversé un grand gaillard et ont piétiné avec rage le drapeau tricolore ces saloperies ont fait également chuter une personne âgée sur son vélo heureusement nous étions en nombre pour les exfiltrer de la manif, comme d’hab les policiers sont arrivés une fois leur exaction commise, par chance les deux personnes agressées s’en sont bien tirées grâce à la réaction de la foule

    • N’oublions pas que les couleurs de leur drapeau est rouge-blanc-noir, les couleurs du drapeau à croix gammée. J’ai cherché Jeune Garde Lyon sur Google : ils sont très hétéroclites, ils ont des homophobes, des transphobes, des anti-féministes et ils avaient même un sympathisant de Boko Haram qu’ils ont été obligés de virer. Une véritable auberge espagnole!

  2. J’ai eu une autre information ou il était dit que la gauchiasse »avait ramassé » et s’était fait virer comme dès malpropres.. Mais finalement, où se trouve vraiment les pseudos fachos. ?

  3. Même type d’attaques faisant des blessés sur les manifs antipass à Montpellier. La violence exercée (avec armes) et la politisation des cortèges de ces petits bourgeois se prenant pour le Che ont eu raison de la détermination de nombre de familles, de personnes âgées et autres manifestants pacifiques. Jouissant d’une étrange impunité, ils démobilisent les primomanifestants et participent ainsi activement à la réalisation des objectifs du système, en témoigne leur discours sur la nature fasciste, antisémite et complotiste des cortèges qui n’est qu’un copié collé du discours de triumvirat Macron, Véran, Castex.

  4. Les ANTIFAS sont les troupes de manoeuvre du régime, les éxécuteurs des bassers oeuvrent .On les envoie sur des coups ou il serait délicat et trop voyant d’envoyer la milice .Du reste , on l’a vu avec les manifs des gilets jaunes, la milice , comme la gendarmerie , laissent lres antifas pénétrer les dispositifs , casser , foutre le bordel , puis les laissent se replier à travers leurs bouclages ….Ce régime est vraiment au comble de la pourriture !

  5. A Nantes samedi dernier deux manifestants anti-pass ont été passés à tabac par des antifas. L’un des deux a été admis aux urgences. Le motif de l’agression : ils étaient porteurs de drapeaux tricolores. Les deux attaques se sont déroulées au moment où les cortèges « soignants et tricolores » et « rouges et noirs » se sont croisés. Elles ont eu lieu à deux endroits différents. Manifestement ces agissements étaient prémédités. Parmi la foule qui a assisté à la scène, personne n’est venu prêter main forte aux victimes.

  6. Jeune Garde Lyon, une milice antifa qui se fera un véritable plaisir de faire raser les murs à tous les Lyonnais qui ne seront pas à sa botte.

  7. Comment Mélenchon a-t-il réagi à ces violences? S’est-il même trouvé un journaliste pour le lui demander?

  8. C’est maintenant la milice de l’Union Populaire de Mélenchon, nouveau nom des Insoumis.

  9. Dixit mélangeons : « Nous avons un problème dans notre pays, je vous mets en garde tous : nous avons la recrudescence d’un extrémisme (…) extrêmement violent, dans toutes sortes de villes, qui va jusqu’à des tentatives d’assassinat » : ce type est complètement ravagé du cerveau. Il décrit ses propres troupes et parle de tentatives d’assassinat. Assez timbré pour désigner comme coupables ceux qu’il a lui-même encouragés; voire commandités !?
    Pourri par la tête le poisson gauchiasse !

  10. Incurables gauchiasses pitoyable
    Vite un camp de rééducation
    Au choix
    Pol pot style
    Kim il sung staïll

Les commentaires sont fermés.