M. Bechikh, je ne fais pas confiance à Fils de France, parce que j’ai lu le Coran

TERRORISME ATTAQUES-18-11-2014REPONSE A UNE LETTRE DE CAMEL BECHIKH, FONDATEUR DE FILS DE FRANCE

Monsieur le Président-fondateur,

J’ai bien reçu votre courrier de quatre pages plus une page de votre « Appel national », indiqué en objet.

Je ne sais comment vous avez obtenu mon adresse postale… . De plus je constate que depuis un an c’est la deuxième fois que je reçois votre courrier non daté, (circulaire de « retape » et d’aide y compris financière par demande de dons… pour une association dont j’aimerai connaitre les objectifs, la composition du Conseil d’administration, les statuts).

Comme précédemment j’ai lu et relu votre courrier.

Cependant, cette fois-ci je tiens, aussi en quatre pages environ (quoique un peu en vrac et incomplet), à vous communiquer les réflexions que votre courrier doit inspirer à tous les Français de souche qui ont lu le Coran, nombre d’Hadiths, la Charia, la « déclaration des droits de l’homme » du Caire, les recherches historiques et paléontologiques sur les origines du Coran, etc… , en sus, bien sûr, de quelques connaissances sur l’histoire de diverses contrées de l’humanité depuis ses origines …

Sur votre courrier :

– J’apprécie que vous soyez « révolté de voir une petite élite « bien pensante » procéder, mécaniquement, au délabrement de la société française ». Mais ce que vous évoquez comme « une petite élite bien pensante » devrait être précisé impérativement au départ par vos soins. Car nous n’avons pas obligatoirement les mêmes critères d’appréciation.

– Au paragraphe suivant, vous expliquez que : « Cette élite dont je parle, c’est celle qui pousse les jeunes issus de l’immigration à la haine de la France, encourage les rappeurs qui « niquent la France », et montre en exemple les voyous qui sifflent la marseillaise et brandissent des drapeaux étrangers à chaque évènement national » », …, (voir la soirée d’élection de François Hollande, le 6 mai 2012 par exemple…). (Quant à ceux qui se torchent le cul avec le drapeau français ou le brûlent…, tout en recevant de ce même Etat français des subsides pour vivre, – la nourriture dans les assiettes – en permanence et semble-t-il à vie, c’est-à-dire de l’argent « ponctionné » aux souchiens qui ont dû d’abord le créer « à la sueur de leur front », car ils ne sont pas assis sur un tas d’or noir, eux, …).
Au sens exact et concret, on doit comprendre très précisément que cette « élite » que vous évoquez est constituée des dirigeants et propagateurs de l’islam en France, dont les imams des mosquées sont les plus connus.

– J’apprécie votre proposition « de combattre ensemble le communautarisme dévastateur … », et « de contrer le lavage de cerveau communautariste qu’on leur assène dès le plus jeune âge », cependant en ne sachant pas très bien ce que vous entendez par « communautarisme dévastateur » puisque vous êtes aussi musulman. Or les musulmans font partie intégrante et irrévocable de l’Oumma, « la communauté des croyants », (voir les explications dans l’islam). Quant aux sourates et versets du Coran qui sont rabâchés et inculqués de force aux petits enfants, aux enfants, aux ados, aux adultes, … , par la famille ou par les imams dans les mosquées du Monde et de France…, y compris l’apprentissage de l’égorgement de moutons dès le plus jeune âge. C’est mieux et plus complet qu’un « lavage de cerveau », …

– J’apprécie que vous ne demandiez pas « la légalisation de la bourkha » …, (donc l’obligation de son port par les femmes dorénavant, qui choque et choquerait nombre de français attachés à la liberté de chaque humain, hommes ou femmes), ni « le ramadan » pour tous , (erreur grave de santé, comme connu maintenant), ni « le halal pour tous » (d’autant plus que l’abattage rituel musulman est illicite au point de vue santé et hygiène, et procure de plus aux imams une taxe déguisée, je veux dire un revenu proportionnel non négligeable …).

– J’apprécie que vous indiquiez que « la grande majorité – des descendants d’immigrés en France – sont tout à fait acculturés, c’est-à-dire qu’ils sont intégrés, se sentent français, tout en étant conscients de leurs racines étrangères et de leur tradition familiale musulmane. ». Les sens d’« acculturés » et celui d’« intégrés » ne semblent pas compris de la même manière par les musulmans puisque dans leur esprit et leur « tradition familiale » les lois de l’Islam (Coran, Charia, …) priment sur les lois de la République.
Quant à la conscience et à la connaissance des traditions historiques de notre pays depuis deux millénaires qui doivent être connues et acceptées par tout immigré…, surtout sur les principes de vie communément adoptés, laïcité, tolérance, entraide …, apparemment elles passent après « Allahu akbar » clamé souvent maintenant … .

– J’apprécie que vous vouliez « contrer l’idéologie « bien-pensante » qui, depuis plus de 30 ans, fait la promotion du communautarisme … ». A part, qu’en ce qui concerne « l’idéologie » et aussi « bien-pensante » vous ne définissez pas ces deux termes et concepts et ne les expliquez pas du tout et nulle part. Il est peu probable que vos lecteurs et auditeurs leur donnent les mêmes significations qu’en tant que musulman, vous leur donnez …

– Je comprends mal votre affirmation : « 30 années de dogme de la « victimisation » ont fait des ravages dramatiques sur des générations entières de descendants d’immigrés ». Je n’ai pas bien compris cette phrase de votre part, même à l’éclairage du paragraphe suivant :
« … . Comme tous ces descendants d’immigrés, Polonais, Portugais, Russes, Espagnols, Italiens, mais aussi Algériens, Marocains, Tunisiens, et d’autres pays africains encore …, se sont intégrés ».

Oui, mais les immigrés d’origine et de traditions surtout européennes se sont fondus sans heurts ni gêne dans la culture historique et judéo-chrétienne de la France sans difficultés majeures, quant aux immigrés d’Afrique, ceux qui sont des non-croyants à vos yeux de musulman, ils peuvent « s’intégrer » et « s’intègrent » aisément comme vous dites, mais ceux qui pratiquent les règles de l’Islam, évidemment qu’ils ne peuvent « s’intégrer » car ils voudront toujours pratiquer et imposer à leur famille, aux voisins, relations de vie, leurs préceptes et principes imprégnés dans leurs neurones dès leur plus jeune âge, (c’est écrit dans le Coran …). Un musulman croyant et pratiquant ne peut-être laïc !

– Vous me demandez, ainsi qu’aux autres destinataires de votre courrier (envoyé à combien de destinataires et avec quels fichiers d’adresses?) : « Aidez-nous à en finir avec ce système inique, et promouvoir le modèle d’intégration qu’ont suivi tous les français d’origine étrangère qui sont aujourd’hui acculturés ! », et « Signez l’Appel National ci-joint, et renvoyez-le-moi au plus vite. »

Je ne comprends pas ce que vous qualifiez de « système inique », votre imprécision vous nuit. Que ce soit le terme de « système », que ce soit l’adjectif « inique », des précisions sont obligatoires … .

Quant au « modèle d’intégration », nombre d’immigrés bien « intégrés » dans la société française, son Histoire et son « idéologie », sont bien connus, de Marie Curie, et bien d’autres avant…, jusqu’à d’autres bien plus récents, comme Nicolas Sarkozy, … . Mais ils n’étaient pas musulmans ! Ceci devrait vous interroger…, non ?

– Il convient de rappeler aussi que le Coran, tout comme Mein Kampf, devrait être interdit en France, par l’application du Code Pénal, Articles 222-17 et 18 pour apologie et recommandation de meurtres envers les « non-croyants » à votre « religion ». Quant aux incitations à la haine, à la discrimination et au racisme déguisé sous forme de « religion »…, nombre de sourates sont significatives… .

Je relève avec intérêt les « Actions » que vous proposez tout en vous affichant musulman et donc en faveur de l’islam, et donc son extension à la planète Terre entière, si nécessaire, au fil du cimeterre, comme écrit et imposé par le Coran :

– D’abord « contrer le lavage de cerveau communautariste qu’on leur assène dès leur plus jeune âge, … ». Tout à fait d’accord, et bien vigoureusement.
Donc ne pas imprimer aux jeunes et aux très jeunes dans leurs neurones, par obligation d’apprendre « par cœur », des sourates et des versets du Coran et des règles de la Charia qui les conditionnent ensuite à vie à tuer ou à asservir par tous moyens les non-croyants à la religion musulmane, en sus de considérer les femmes comme des esclaves … (Principes inculqués par exemple dans des mosquées et des écoles coraniques), Vous ne pouvez donc qu’être en accord avec cette précision.

– Vous faites « barrage à tous ceux qui en France prônent un Islam envahissant …, mais ils détournent complètement notre foi : l’Islam, comme toutes les religions du Livre, défend les valeurs de Paix, de Charité et de Justice. Il n’est pas question d’invasion ou de conversion forcée ! ».

Ici j’avoue être pantois devant ces travestissements des faits et de la réalité historique et surtout des écrits dits non modifiables de l’Islam (Le Coran, les Hadiths, etc …) :
Car nombre de sourates et de versets du Coran veulent imposer l’Islam sur la planète entière. L’Islam n’est pas une « religion » de Paix, de charité et de justice, vu les anomalies écrites, suivies et constatées.

– Nombres de Sourates et versets du Coran exaltent « les croyants », (de l’islam), peuple supérieur et imposent le respect impératif des écrits, du Coran et des Hadiths …, et de tuer ou de réduire en esclavage les « non-croyants ». Juifs et Chrétiens cités nommément, (la « taxe » de vie : « djizia ») … . Quant aux athées …, ou dérives de la nature, homosexuels et autres …, et ceci pour que l’Islam s’impose à l’humanité entière, que ce soit par le Djihad ou d’abord la Taqiya si nécessité.

– Nombre de sourates du Coran sont non conformes à l’histoire de l’humanité avant Mahomet, et ceci est prouvé par diverses recherches et constats archéologiques, historiques et scientifiques. (Grecs, Egyptiens, Romains, …),

– Nombre de sourates et surtout les Hadiths prouvent que Mohamed était un chef de guerre sanguinaire, pillard (le butin), et « vicieux » au sens actuel, par exemple pour « épouser » une enfant de six ans et « consommer » son « mariage » à ses neuf ans. C’était la mentalité de l’époque dans cette contrée me dira-t-on. Mais pourquoi donc revenir maintenant et encore à une mentalité de nomade du désert datant de quatorze siècles ?

– Difficile à comprendre et à adapter cette idéologie de Mohamed, chef de tribu nomade du désert du 7è siècle, aux autres contrées de notre planète, surtout en 2014. Comment faire l’impasse sur les centaines de millions de morts dus à l’expansion de l’islam au Moyen-Orient, en Extrême-orient, en Inde et en Afrique ?

– Comment l’Islam qui se prétend aussi « religion du Livre », méprise et travestit violemment et modifie à son profit les écrits et preuves antérieurs ? Et donc les « Livres » antérieurs ? Car le Coran n’a été écrit que nombre de décennies après la mort de Mahomet, et par leurs descendants et modifié maintes fois pour s’adapter aux désirs et besoins des Califes successifs afin de conforter leur autorité et leur soif de conquêtes… (voir les récentes preuves historiques, ethnographiques, archéologiques et scientifiques. Et voici un lien à titre d’exemple : http://legrandsecretdelislam.com/).

– Comment l’Islam qui préconise de tuer ou d’asservir les non-croyants (les dhimmis) et de rechercher le bonheur uniquement dans l’au-delà, y compris par guerre, suicide explosif, envoi des enfants au sacrifice de leurs vies comme acteurs combattants ou comme bouclier humains dignes de manchettes médiatiques internationales victimaires (Palestiniens), peut faire « réussir une vie d’humain » en appliquant la Charia face au christianisme qui préconise simplement « aimez-vous les uns les autres », « ne nuire à quiconque », « pardonnez à son ennemi », …, et ceci sans évocation de race, de couleur de peau ou de « religion » … ?

– Pourquoi envisagez-vous donc que la France soit « leur chance » aux immigrés, surtout musulmans, alors que  le gouvernement et nos médias nous rabâchent les chiffres des chômeurs par millions  dans ce pays de France ?  Ils nous évoquent de plus notre déficit de budget et nos emprunts que nos enfants et petits enfants devront rembourser par leur travail durant des décennies.

Remarques :

– Comment se fait-il que nombre d’immigrés d’obédience musulmane, dont on connait ou on devrait connaître les motivations « religieuses »viennent s’installer en France au lieu de se diriger vers des « pays frères » de gestion musulmane  –appliquant la charia, mais « riches », –  car assis sur des tas d’or noir, le pétrole – sans se fatiguer ni se préoccuper du lendemain ?,

– Comment se fait-il que, de « racines » algériennes, auxquelles vous tenez semble-t-il, vous ne soyez pas retourné en Algérie pour pratiquer sans crainte « votre  Foi : l’Islam » et aider à améliorer la vie de ce pays, d’autant plus qu’il est de majorité musulmane, riche de son pétrole, de son agriculture et des ses infrastructures hérités du « colonialisme » ?

Sur votre Appel National :

– Au delà de mes questions précédentes, vous demandez de « soutenir » vos actions … . Lorsque vous ne nous parlerez plus de l’Islam, tous les français souchiens vous aideront sans réserves pour vivre gentiment et simplement une vie humaine au mieux, à l’aide des lois de la République Française. On appelle cela ici « la laïcité ».

– En relisant l’Histoire de la France depuis plus de 2000 ans et l’Histoire de ma Bretagne et de mes ancêtres celtes, je ne peux que soutenir tous ceux qui œuvrent en faveur de la liberté, de pensées, d’expression et d’actions pour survivre et vivre simplement une vie d’humain, en respectant toujours chaque autre être humain et sans nuire à quiconque.

En complément de compréhension :

Vous êtes né il y a 40 ans à Bourges indiquez-vous, et de parents algériens. Cela indique en 1974.

Comment, quand et pourquoi votre famille est venue en France ?

– Etes-vous descendant des harkis rescapés des massacres du FLN  en violation des accords d’Evian et de l’abandon de nos dirigeants politiques français de l’époque ? (1962). (Je mets en copie d’ailleurs l’association « jeunes pieds-noirs » qui défend et aide les harkis et les pieds noirs, et qui soutient les rescapés de 1962 …).

– Si vous n’êtes pas issu d’une famille de harkis, expliquez-moi la présence de vos parents en France, qui justifie la vôtre ? Et pour quelles raisons vous y restez ?

En guise de conclusions et appréciations :

–  Je n’ai pas repris ni cité les références des sourates et versets du Coran auxquels je fais allusion ci-avant, car en tant que « mahométan »  ou « musulman » depuis votre plus jeune âge vous êtes censé les connaître bien mieux que moi.

– J’apprécie votre courage politique, un tantinet inconscient, et votre contribution masquée au Grand remplacement de la population de la France par une population musulmane qui n’a rien à offrir comme contribution au bien-être de l’humanité, sinon une régression grave aux libertés civiles.

– Quant à votre interprétation et à l’application de la Taqiya  préconisée par l’islam en cas d’infériorité numérique ponctuelle et provisoire, votre équipe et vous semblez très bien maîtriser « la communication orientée », de style victimaire.

– Bien sûr, j’ai apprécié aussi, à leur niveau, vos explications sur le site  de TV Libertés …

– Sur l’historique et les éléments archéologiques, ethnographiques et scientifiques assez récents concernant l’Islam, je vous prie de bien étudier les origines de l’Islam et de l’établissement du Coran. Et éventuellement de me communiquer vos observations qui feront l’objet d’examen attentif …

– En ce qui concerne les principes de « la religion musulmane », je dois vous confirmer que celle-ci est inadaptée et de plus inadaptable à la démocratie, directe ou délégataire,…, qu’elle soit française ou internationale, comme Le Commandeur des Croyants du Maroc, Hassan II l’a bien expliqué et confirmé pourtant précédemment :

[youtube]WX8MSLCgFb0[/youtube]

http://www.youtube.com/watch?v=WX8MSLCgFb0 ,

[youtube]vUIybWsYx-I[/youtube]

ou http://www.youtube.com/watch?v=vUIybWsYx-I

Bonnes et surtout honnêtes et sincères études et réflexions … .

Aurais-je une réponse ?

Dans cette attente, je vous présente, Monsieur le Président-fondateur de l’Association Fils de France, mes sincères salutations.

Georges Colleter

image_pdf
0
0