M. Boutault, je suis prêt à vous faire connaître des intellectuels laïques arabes anti-islam

Publié le 30 août 2010 - par
Share

Monsieur le Maire,

La presse nationale nous fait part de votre intervention auprès de Monsieur le Préfet de Police de Paris et de votre refus d’un « Apéritif républicain », qui n’est qu’un rassemblement pacifique de citoyens de 24 associations parisiennes et nationales, prévu à Paris à 18 heures, le 4 septembre 2010, place de la Bourse, afin de célébrer les 140 ans de la République.

Donc, pour vous, Les citoyens français n’ont pas le droit de manifester leur attachement à la République et à la laïcité, menacées plus que jamais par l’islam wahhabite, l’islam salafite, l’UOIF (proche des Frères Musulmans) et les mouvements takfiris. Ces fondamentalistes annoncent clairement leur volonté de tailler dans les acquis de la République et de détruire cet édifice merveilleux fait de tolérance et d’égalité entre les citoyens, en prônant l’application de la charia – la loi islamique.

Demandez, Monsieur le Maire, à un arabisant, de vous détailler les écrits des intellectuels laïques arabes des sites www.ssrcaw.org et www.annaqed.com, Cela vous permettra de toucher la gravité du problème qui est loin d’être uniquement franco-français. Je suis prêt à le faire si vous me sollicitez.

Agissant de la sorte, vous vous drapez ainsi, Monsieur le Maire, non de votre écharpe tricolore ni de la couleur de votre parti politique mais de la couleur verte de l’islam.

Ne soyez pas, Monsieur le maire, un émule de Fouquier-Tinville quand vous jetez (inconsciemment ?) l’anathème contre des citoyens dont le seul but est de réveiller les consciences endormies ou détournées par l’électoralisme et les luttes politiques partisanes. La tolérance n’empêche pas le discernement et l’intérêt de la nation passe avant tout choix partisan.

Veuillez agréer, Monsieur le Maire, mes sincères salutations républicaines et laïques.

Bernard DICK

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.