M. Cazeneuve, les mosquées sont des nids d’incubation terroriste et pas des lieux de culte

CazeneuvemosqueeparisLettre ouverte à Monsieur Bernard Cazeneuve, Ministre français de l’Intérieur et des Cultes
Monsieur le Ministre,
Au lendemain de l’attentat meurtrier en janvier dernier contre Charlie Hebdo, vous avez annoncé la construction de deux mille nouvelles mosquées en France, dans l’intention d’atténuer la radicalisation des jeunes musulmans et de faciliter leur intégration dans le tissu social national.
A l’instar de vos prédécesseurs et de l’ensemble des responsables politiques, vous commettez vous aussi une grave erreur, en considérant, par ignorance, par omission ou par naïveté, la mosquée comme un lieu de culte où on écoute la bonne parole, où on est incité à prier, à méditer, et à en sortir avec de bonnes intentions, alors que la réalité prouve totalement le contraire.
Toute l’histoire de l’Islam ainsi que tout le phénomène du terrorisme islamique nous montrent que la mosquée n’a jamais été un véritable lieu de culte, mais un centre politique, une cellule de recrutement d’espions, de terroristes, une école d’endoctrinement, une base militaire que les armées musulmanes utilisent pour lancer leurs guerres et leurs razzias.
Est-ce que vos services de renseignements ne vous ont pas au moins signalé et commenté la fameuse chanson que le nouveau « sultan ottoman », Recep Teyyib Erdogan, avait magistralement chantée dans un de ses discours devant des foules de musulmans en 1997, pour rappeler aux naïfs responsables politiques occidentaux : « les minarets sont nos baïonnettes, les coupoles nos casques, les mosquées nos casernes et les croyants notre armée. »
Monsieur le Ministre !
Erdogan n’a rien inventé. Son modèle préféré, Mahomet, avait déjà institué la mosquée d’abord comme un endroit privilégié pour mobiliser et sensibiliser ses partisans contre ses adversaires, puis comme une caserne pour encadrer ses combattants, les entraîner et les lancer dans ses multiples invasions meurtrières.
Effectivement, la mosquée fonctionne comme une caserne. Le muezzin sonne le clairon tous les matins de bonne heure, puis quatre fois durant la journée. Suite à cet appel, la foule musulmane se dépêche chaque fois pour se rassembler en rangs serrés, comme une troupe toujours prête à l’assaut. Puis vient l’imam, qui sous prétexte de guider la prière, joue le rôle de l’endoctrineur. Il invoque d’abord un dieu prétendu « clément et miséricordieux », avant de réciter avec la foule la prière musulmane classique, qui est d’ailleurs très raciste et très antisémite:
« Guide-nous dans la voie droite, la voie de ceux que tu as comblés de bienfaits, non celle de ceux qui ont encouru ta colère ni celle de ceux qui sont égarés ».
Tous les exégètes de l’islam confirment que la périphrase – Ceux qui ont encouru ta colère – désigne spécifiquement des Juifs, en référence au verset coranique 2,61 qui précise : «Ils (les Juifs) furent frappés d’humiliation et d’indigence. Ils ont encouru la colère d’Allah pour n’avoir pas voulu croire à ses signes et pour avoir tué injustement ses prophètes. Telles furent les suites de leur transgression et de leur désobéissance.»
De même, l’autre périphrase – « ceux qui sont égarés » – ne signifie rien d’autre pour les doctes de l’islam que les Chrétiens. Et c’est confirmé noir sur blanc dans le verset coranique 4,44 : «Ne vois-tu pas comment ceux (les Chrétiens) qui ont reçu une partie des Écritures, se sont égarés et souhaitent que vous vous égariez à votre tour de la bonne voie.»
Monsieur le Ministre !
Sachez que c’est l’unique supplication que les musulmans demandent à leur Allah dans leur prétendue prière. Ils lui demandent donc de les garder loin du chemin des juifs, de celui des chrétiens, mais aussi de celui des laïcs et des athées. Donc, ils détestent tout ce qui n’est pas musulman, mais en revanche, ils adorent uniquement l’argent et toutes les allocations et les services médico-sociaux que les pays mécréants leur accordent gratuitement et sans aucun mérite, et les considèrent comme la jizya que les non musulmans doivent leur payer « en toute soumission ». Ils adorent aussi les mosquées que certains responsables, comme vous, leur construisent ou sont décidés à en construire davantage.
Après la prière en question, l’imam prédicateur rabâche devant les croyants le prêche classique qui les incite à se méfier des mécréants et de leur corruption. Il précise la nature de l’action à entreprendre contre eux, notamment l’invasion et l’occupation de leur territoire, la captation et le viol de leurs femmes, le pillage et la destruction de leurs pays.
Les imams prédicateurs dans les mosquées ne s’intéressent guère à la vie spirituelle ni à la destinée de l’homme. Ce qui les préoccupe, c’est de sensibiliser, mobiliser, recruter une armée pour le djihad et infuser dans l’esprit de leurs auditeurs la haine des autres.
Par conséquent, les musulmans qui fréquentent les mosquées sont là pour se préparer aux combats. Observez ce qui se passe après la prière du vendredi dans les pays musulmans. Que d’émeutes sont déclenchées ! Que de crimes et d’attentats sont commis ! Que de biens appartenant à d’autres communautés sont pillés et saccagés ! Est-ce que ces croyants sortent de la mosquée, ce prétendu lieu de culte, dans la sérénité, le sourire aux lèvres, la paix au coeur ou avec la rage et la haine des autres ?
Monsieur le Ministre, ne soyez pas myope ! Les mosquées sont des casernes, des nids d’incubation pour le terrorisme musulman, un point de départ pour les attentats et toutes les dérives malsaines. Et vous voulez encore construire des mosquées en France et multiplier ainsi les pépinières du mal et du terrorisme islamique ? Celui qui contribue à la construction de tels lieux où on incite au crime, n’est-il pas un criminel et passible de poursuite devant les tribunaux appropriés ?
Si vous êtes un homme sérieux et un responsable déterminé à aider les musulmans, agissez au moins dans le bon sens et pour leur intérêt vital et salutaire ! Les déséquilibrés, les intoxiqués, les formatés par les enseignements barbares du Coran, mais aussi les fous d’Allah et de son prophète Mahomet, ont besoin de centres de désintoxication et de rééducation, pour pouvoir se libérer du lavage de cerveau et de l’endoctrinement totalitaire qu’ils subissent en permanence. Ce formatage cérébral détruit leur humanité et empoisonne leur vie. Les musulmans n’ont pas besoin de mosquées pour les enfoncer davantage dans l’ignorance, l’esclavagisme, la soumission, la décadence, la haine d’autrui. Sachez que dans la quasi-totalité des mosquées, les prédicateurs malveillants, sournois, instigateurs de troubles, hurlent régulièrement chaque vendredi le prêche suivant devenu classique :
«O Allah ! Accorde-nous la victoire sur les juifs, qui sont tes ennemis mais aussi les ennemis de notre religion ! (Amen)
O Allah ! Fais périr les mécréants, les polythéistes et les ennemis de l’islam ! (Amen)
O Allah ! Eparpille leur nation ! (Amen)
O Allah ! Disperse leurs troupes ! (Amen)
O Allah ! Détruis leurs édifices ! (Amen)
O Allah ! Fais périr leur récolte ! (Amen)
O Allah ! Rend orphelins leurs enfants ! (Amen)
O Allah ! Rend veuves leurs épouses ! (Amen)
O Allah ! Fais tomber leurs biens et leurs fortunes comme butin entre les mains des musulmans ! (Amen)
Monsieur le Ministre ! Que pensez-vous de ces incitations au meurtre, à la haine ? Demandez aux spécialistes concernés, notamment les éducateurs, les psychologues, les psychiatres qui peuvent vous expliquer la gravité et l’impact de ce discours répétitif sur ses auditeurs !
Que diriez-vous, si dans les églises et les temples chrétiens, les prédicateurs employaient le même langage destructeur et homicide à l’égard de l’islam ? C’est loin du « Aimez-vous les uns les autres ! »
Permettez-moi de vous rappeler les propos de Sami Kab, un écrivain palestinien, issu de l’islam, mais laïc, et de surcroit, de gauche comme vous. Depuis belle lurette, il cherche à mettre en garde le monde entier contre la culture désastreuse propagée dans les mosquées. Voici ce qu’il en dit :
« La mosquée enseigne aux musulmans la rancoeur et la haine de l’autre, incite au meurtre, à l’autoritarisme, à la marginalisation du non-musulman, à la glorification du néant au détriment de la vie. Tel enseignement ne conduit qu’à la misère de l’homme et à l’empoisonnement de son existence.
« La mosquée interdit à l’homme de réfléchir, car c’est un acte de mécréance, d’athéisme et d’insulte à l’encontre d’Allah. Elle l’oblige à admettre et à croire qu’Allah, l’omniscient, a déjà révélé toutes les sciences du monde dans le coran. Elle interdit l’art, maudit la perfection et réclame avec force l’obéissance totale au calife comme au wali qui représente Allah sur terre. Elle impose à ses adeptes le devoir de dévouement, d’appartenance et de fidélité au ciel et non à la terre ni aux hommes qui s’y trouvent.
« La mosquée prêche la résignation, la dépendance, la soumission totale, la servitude et la privation de la personnalité humaine de tout ce qu’elle incarne comme valeur d’indépendance et de liberté. Elle transforme la société en un troupeau qui exécute aveuglément les ordres du wali. C’est ainsi que le niveau de vie régresse et la pauvreté progresse et s’aggrave, ce qui conduit à favoriser les valeurs de l’égoïsme, du favoritisme, de la corruption, du mensonge, du pillage, de l’escroquerie et la confiscation illégale des biens publics ; bref, une société sans justice ni égalité de chance, où la vie s’enlise vers le niveau le plus bas et se fige dans la léthargie.
« La pensée diffusée dans la mosquée est totalement fermée, limitée, secrète, sclérosée et radicale. Elle n’accorde aucun espace au mouvement de la pensée humaine, puisque la sienne se constitue dans sa totalité de devoirs, d’impératifs, d’obligations et d’interdictions. Avec sa pensée figée, l’islam puise sa sacralité de son immobilisme et de son incapacité au changement, au développement, à la modernisation ainsi qu’aux exigences de la vie. L’islam sanctifie son dieu au détriment de l’homme… Il incarne la religion de la mort et du néant. »
Monsieur le Ministre ! Là où vous construisez une mosquée, vous récolterez la haine, la destruction et le terrorisme. Etes-vous conscient de ce crime abominable auquel vous participez involontairement ?
Un responsable politique doit être conscient que le vivre ensemble avec une population ne signifie pas que nous devons tolérer et vivre avec sa croyance qui l’incite à vous tuer et à tuer ceux qui sont différents d’elle. Sachez bien que Daesh ne fait rien que le prophète de l’islam n’a pas fait. Et si Daesh ne représente pas l’islam, donc Mahomet ne le représente pas non plus. Et alors qu’est-ce que c’est l’islam ?
Pour combattre le terrorisme islamique et les enseignements barbares du Coran et de la charia diffusés dans les mosquées, lesquels transforment des êtres humains innocents en fauves sauvages, vous devez sortir de l’aveuglement et ordonner immédiatement une campagne de vaccination de la population musulmane et non musulmane contre le virus le plus mortel qu’est l’islam.
Veuillez agréer, Monsieur le Ministre, le respect dû à votre fonction.
Malek Sibali
 

image_pdf
0
0

16 Commentaires

  1. Comment justifiez-vous que les mosquees a Paris prechent la haine? Quelles recherches, etudes ou preuves justifient cet argument? J’ai besoin de m’informer plus sagement ici…

  2. S’ils voulaient REELLEMENT PRIER, ils le feraient CHEZ EUX ! Cela prouve, s’il en était encore besoin, que ces « lieux de culte » sont surtout des OCCUPATIONS, voire des APPROPRIATIONS de territoire (il faut savoir que là où il y a une mosquée, les débiles congénitaux considèrent que le terrain où est construit le bâtiment leur appartient, est « terre d’islam ») et des lieux d’endoctrinement !!!

  3. Je le dis sans vantardise et j’expliquerai pourquoi juste après, mais dès mes premières plongées dans un exemplaire du coran ( traduit par Régis Blachère et disponible dans une bibliothèque universitaire ) , j’avais identifié les égarés et les sujets à la colère comme étant les chrétiens et les juifs. Et pourtant je m’engageai alors dans cette lecture sans aucun a priori négatif !
    Si je le dis, c’est seulement pour exprimer qu’il ne faut pas être grand clerc ni érudit des exégèses pour comprendre ce vocabulaire calomniateur et qui il désigne ! Est-il possible d’avoir des responsables politiques à ce point ignares des tenants et aboutissants des vicissitudes de notre temps ? Quelle folie !

  4. “A l’instar de vos prédécesseurs et de l’ensemble des responsables politiques, vous commettez vous aussi une grave erreur, en considérant, par ignorance, par omission ou par naïveté, la mosquée comme un lieu de culte (…) “
    ———————————————————————————-
    ignorance ? non ! omission ou naïveté ? non ! c’est un dhimmi lèche-babouches ! c’est tout.
    il fait allégeance comme tout le gouvernement et tous les gôchos-verdos-socialos, Hollande en tête.
    Comme Sarko et sa clique avant eux.

  5. La lettre de Malek Sibali rapporte l’exacte vérité que l’occident se refuse à croire car alors c’est une véritable déclaration de guerre . Mais hélas , cette guerre est inévitable car de l’autre coté elle est déjà déclarée depuis longtemps et son aboutissement même s’il n’est pas ce que nous souhaitons ne peut être que la confrontation et se rendre à l’évidence que l’AUTRE ne vise que notre destruction et notre asservissement et que parler d’intégration et de « social  » à ce stade est d’un ridicule qui fait des défenseurs du monde libre des guignols . Cessons de nous voiler la face et ayons le courage de faire ce qui doit être fait .

  6. Les incantations haineuses contre les juifs et les chrétiens sont répétées 17 fois par jour tout au long des 5 prières quotidiennes. Ces phrases ont donc forcément un impact très fort sur les musulmans, d’où la haine qu’ils développent envers « les réprouvés » et « les égarés » (lire mon post http://apostat-kabyle.blog4ever.com/lislam-religion-de-paix-et-damour-escroquerie-et-absurdite )
    Pour les aides sociales, ils considèrent cela comme un dû. De leur point de vue, l’islam est la seule vraie religion, Allah est le seul dieu et la Terre comme tout le reste de l’Univers lui appartiennent. Donc partout où les musulmans se trouvent, ils sont chez eux, sur les terres d’Allah. Par conséquent, ils ont prééminence sur tous les autres humains. C’est ainsi que tous les autres groupes humains leur doivent tout, ou presque (ce que j’explique dans mon post au § « Intégration impossible » http://apostat-kabyle.blog4ever.com/islam-et-mort-lente-de-l-europe-on-approche-de-la-phase-finale )
    Les Occidentaux seront en infériorité au moins psychologique tant qu’ils n’auront pas compris que, primo, les musulmans perçoivent toute gentillesse comme de la faiblesse et secundo, ils ne devraient pas appliquer aux musulmans les principes que ces derniers déclarent eux-même haïr par dessus tout.
    L’islam pourrira la vie de tous les non-musulmans (et même des musulmans) tant qu’il n’aura pas été criminalisé comme l’a été le nazisme.

  7. BRAVO, mille fois BRAVO sur ce texte qui résume tout à fait ce que je pense. Arrêtons de construire des mosquées, plus il y en aura, pire sera la situation des français. Si tous les musulmans pouvaient vous lire Monsieur Sibali et s’en inspirer !

  8. « Tous les exégètes de l’islam confirment que la périphrase – Ceux qui ont encouru ta colère – désigne spécifiquement des Juifs, en référence au verset coranique 2,61 qui précise : «Ils (les Juifs) furent frappés d’humiliation et d’indigence. Ils ont encouru la colère d’Allah pour n’avoir pas voulu croire à ses signes et pour avoir tué injustement ses prophètes. Telles furent les suites de leur transgression et de leur désobéissance.»
    « De même, l’autre périphrase – « ceux qui sont égarés » – ne signifie rien d’autre pour les doctes de l’islam que les Chrétiens. Et c’est confirmé noir sur blanc dans le verset coranique 4,44 : «Ne vois-tu pas comment ceux (les Chrétiens) qui ont reçu une partie des Écritures, se sont égarés et souhaitent que vous vous égariez à votre tour de la bonne voie.»
    Rien d’étonnant à cela, puisque les Arabes ont été convertis par une secte judéo-chrétienne (Mohammed n’a jamais existé). Et ce qu’ils reprochent aux Juifs, et aux chrétiens, justement, c’est de ne pas suivre les préceptes « divins » (bibliques) contenus dans le Pentateuque (et ailleurs), et d’avoir abandonné la loi de Moïse.
    C’est-à-dire de ne pas lapider les adultères et fornicateurs, de ne pas condamner à mort les apostats, les blasphémateurs, les homosexuels (et j’en passe), de ne pas considérer le chien comme impur, etc… et de ne pas suivre ces rites compliqués (quoique les Juifs en aient conservé certains). Ce n’est pas pour rien que les musulmans se considèrent comme les véritables héritiers de la loi de Moïse.
    Et c’est précisément pour cette raison que les pays musulmans accusent un retard dans tous les domaines, comparés aux autres pays. Ils en sont restés à des préceptes et pratiques remontant à + de 3000 ans ! Et si l’on y ajoute la fatalité (qui ne figure pas dans la Bible) typique des peuples du Proche et Moyen-Orient, où l’on croit que tout est écrit, cela explique leur immobilisme.

  9. Faudrait l’envoyer à coup de poing dans leur pays se salle traître et lui faire bouffait du porc ….

  10. pourquoi dans mon post avoir supprimé nul 1er le pm l’autre à l’e.n.et l’autre du travail ? ou est le motif de censure une réponse serait la bienvenue.

  11. lui le premier musulman de France <>qui nous impose avec ses sbires et tous les vendus et soumis à l’islam
    devront rendre des comptes très prochainement si les Français les ont tjrs bien en place ??? en plus j’ apprend qu’ils viennent de nommer à la vice présidence du SENAT une algérienne et française (soit disant) dans le plus grand secret !!!

  12. Rien à ajouter à tout ceci. Ces informations devraient circuler partout. Bravo monsieur Sibali !

  13. Dans les lieux ou ne reunissent que des hommes, on ne parle que très rarement de Paix et d’Amour…
    alors les mosquee …!!???!!

  14. Bonjour à l’équipe de Riposte Laïque,
    Je vous remercie infiniment pour le travail que vous faites pour sauvez la France de la déchéance qui la guète. Je remercie aussi M. Malek Sibali pour cette lettre qui résume en substance ce qui est l’islam et sa caserne, la Mosquée.
    J’atteste que ce qu’écrit l’auteur est vrai, c’est ce que j’ai vécu moi-même dans les Mosquées d’Algérie avant que je quitte cette idiologie totalitaire.
    Pour que cette lettre ait un poids aux yeux des Français, dirigeants et peuple, je vous propose de l’appuyer par une compagne de collecte des signatures. Plus il y a de signataires, plus la chance sera avec vous pour vaincre la propagation de ce cancer planétaire.
    Bien à vous !

  15. Quelle débilité de la part de ce SINISTRE pardon de ce ministre si plus de mosquées était égal à moins de terrorisme les pays comme le Pakistan ou l’Afganistan seraient des paradis sur terre

Les commentaires sont fermés.