M. Cazeneuve, prôner le djihad est un délit

Publié le 28 août 2016 - par - 11 commentaires - 1 529 vues
Share

cazeneuve-et-le-djihadMonsieur Bernard CAZENEUVE

Ministre de l’Intérieur

Place Beauvau

75008  PARIS

Recommandé avec AR

Objet : « Ce n’est pas un délit de prôner le djihad, ce n’est pénalement pas répréhensible »

Le Coran et le Code Pénal

Monsieur le ministre de l’Intérieur,

Je viens de découvrir que la phrase indiquée en Objet, diffusée abondamment, ne serait pas de votre propos personnel précis, sur RTL. Tout récemment vous avez nié devant notre Assemblée Nationale l’avoir prononcée antérieurement. Elle provient néanmoins d’une réponse en juillet 2014 « des Services du Ministère », qui sont cependant totalement sous votre responsabilité …

Cependant je tiens à reprendre complètement et sous tous ses aspects la déclaration « des Services du Ministère » qui concernait un livre sur l’islam : « La voie du musulman », distribué en grandes surfaces, et téléchargeable gratuitement : « On ne peut pas interdire des livres dès qu’ils sont choquants. S’il n’y a pas d’appel à la haine ou d’apologie au terrorisme, on ne peut pas l’interdire. Ce n’est pas un délit de prôner le djihad, ce n’est pénalement pas répréhensible ». (Ont-ils lu ce livre ?).

Je vous fais part de mon étonnement que, selon « vos Services », des livres contenant des incitations à la haine et des appels aux meurtres, à des ségrégations diverses, à des comportements de type « racistes », …, ne puissent pas être interdits, comme le Coran et d’autres qui enseignent et prônent « le djihad » devraient l’être.

En lisant le Coran, ses sourates, ses versets, … on constate nombre d’incitations à la haine et aux meurtres, etc. envers les « incroyants ».

Par exemple sur les incitations aux meurtres : S2, v190-193 ; S4, v74, v89-91, v101 ; S8, v5-8, v12-20, v38-39, v55-58, v64-67 ; S9, v3-5, v28-29, v111, v123,  S47, v4, … . En prenant conscience que : S8, v17 : « Ce n’est pas vous qui les avez tués ! C’est dieu qui les a tués ! ». (Un dieu tueur d’humains, par le « djihad » en particulier).

En les rapprochant du Code Pénal, Art. 222-17, 18, 18.1, complément Art. a-221-5§6°, Art. R 625-7, (ou encore la Loi de 1881, Art. 23, 24, …, ou celle du 1er juillet 1972, …), on comprend que « Le Coran » et ses enseignements, auprès des enfants, des jeunes et adultes dans toutes les écoles « coraniques » et les mosquées en France, devraient être interdits par nos Lois.

Vous trouverez en P.J. des extraits du Code Pénal  commentés par application au Coran.

Retraité, j’ai lu le Coran, (comparé trois traductions), nombre d’hadiths, l’Histoire de l’islam dont les guerres, l’esclavage africain, européen, …, les génocides islamiques, diverses études islamiques et non islamiques …, les « prières » (voir sites internet), dont celles du vendredi dans les mosquées qui se terminent par neuf  imprécations dont : « : « O Allah ! Accorde-nous la victoire sur les juifs, qui sont tes ennemis mais aussi les ennemis de notre religion ! (Amen), – O Allah ! Fais périr les mécréants, les polythéistes et les ennemis de l’islam ! (Amen), – O Allah ! Eparpille leur nation ! (Amen),…», etc …

Je ne crois pas que cette « prière » hebdomadaire dans les mosquées soit compatible avec nos Lois républicaines et laïques … . Ni divers aspects des cinq « prières » journalières …

Tout technicien …, ou médecin …, sait que pour traiter un problème constaté, technique ou de vie humaine, en sus de traiter le ou les symptômes, il faut intervenir surtout sur la ou les causes …pour essayer de traiter au mieux le problème … .

Aussi il conviendrait, me semble-t-il, que vous interveniez vigoureusement pour faire appliquer le Code Pénal aux causes de toutes ces « incitations » : aux meurtres dont égorgements,  aux « ségrégations » diverses, aux comportements de type « racistes » envers les kouffars …, au sentiment des individus éduqués par « le coran » comme étant des musulmans supérieurs aux non-musulmans, (pas vu de preuves scientifiques, …), au « communautarisme » (les apostats devant être tués) ainsi qu’au « grand remplacement » de civilisation, dit d’immigration, (insidieux masqué de plus par la taqiya envers nos concitoyens et notre civilisation), aux « provocations » en particulier de comportements, envers nos lois, …, qui sont contenues dans le Coran et la Sunna… .

Application qui devrait se concrétiser ici en France, par exemple par :

  • la « mise en examen » et/ou l’évacuation des imams de la plupart des mosquées dont celles rattachées à l’UOIF pour incitations à la haine et au meurtre, (ainsi qu’incitations à la discrimination envers les « non-croyants », les femmes, …).
  • l’interdiction de la vente et de la diffusion en France du Coran sous sa rédaction actuelle ou l’exigence de suppression des versets et sourates du Coran contraires à nos lois, avant toute publication et diffusion en France. (disposition appliquée maintes fois déjà à diverses publications et éditions).

(Les musulmans qui se disent « modérés » et/ou « intégrés » ne pourront qu’approuver …)

Dans l’attente des actions concrètes que vous entreprendrez, ainsi que « vos Services »,  et sur lesquelles je vous remercie par avance de m’informer, je vous prie d’agréer, Monsieur le ministre de l’Intérieur, l’expression de mes sentiments respectueux.

Georges COLLÉTER

(73 ans, retraité de l’agriculture et de l’industrie lourde)

P.J. : Extraits Code Pénal commentés.

Copie courrier Poste : Monsieur Jean-Jacques Urvoas, Garde des Sceaux, ministre de la Justice.

Monsieur Manuel Valls, Premier ministre.

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
   
Notifiez de
Laurent Droit

Je vous félicite, Monsieur Colléter.
Je n’aurais sûrement pas fait mieux.
Mais les choses avancent et vont changer, car nos dirigeants sentent bien les relents de révolte et les bruits de bottes qui ne sont pas bons pour leurs affaires et leur enrichissement sur le dos des contribuables…

Ortemann

Il aurait fallu poursuivre Cazevide en justice pour avoir osé dire que prôner le djihad n’est pas un délit .

Clamp

N’y aurait-il pas des actions judiciaires à mener compte-tenu des faits exposés dans cette lettre ouverte ? Non pas dans l’espoir d’obtenir gain de cause au tribunal mais dans le but d’avancer des pions dans la bataille de l’information.

Bien sûr, les conseilleurs ne sont pas les payeurs et je suis conscient des risques de tous ordres que prendrait le plaignant dans une telle poursuite judiciaire. J’espère qu’un jour, des organisations se coaliseront pour que ça se fasse.

En attendant, une pétition pour interdire le coran pour les motifs invoqués serait déjà pas mal.

La racaille socialo...

Ce qu’il faut, c’est déjà expulser en 2017 le caramélisé, l’adolf hispanique et la clique!!!
La nation est en danger et nous devons transmettre nos propos et nos idées à tous ceux qui veulent continuer à vivre dans Notre Pays libéré en 1945!!!

victoire de Tourtour

Prôner les délits fait partie du djihad

André Léo

Le djihad, ou guerre « sainte » des islamistes, c’est la guerre de religions de trop, après toutes celles qui ont ensanglanté le monde. Depuis la création du premier dieu par le premier hypocrite, les obscurantismes religieux ont servi de prétextes mortels à tous les assoiffés de pouvoir. Le « djihad non délictueux », ce sont les condamnations à mort de S. Rushdie, de Taslima Nasreen; chez nous en France de Robert Redecker et de tant d’autres. Ce sont surtout les exécutions menées à bien par les miliciens d’allah, à Charlie hebdo, au Bataclan, à Nice, à St Etienne du Rouvray… et tous ces innocents déjà condamnés sans le savoir, lors des prochains attentats… lire la suite

Pierre

Vous ne les convaincrez point, parce qu’ils sont rétribués par l’islam, ils ne voient que leur avenir avec eux, même si ils se trompent car ils seront les premières victimes si l’islam prend le pouvoir. Les islamistes ne partagent pas, et effaceront toute trace de collaboration et des collaborateurs.
Certes nous ne pleureront pas ces imbéciles, car il sera trop tard pour nous aussi.

Opinion

Tous ces beaux « gens » qui nous gouvernent savent très bien ce qui va arriver, ils détournent l’attention des sans dent, il est vrai que le peuple souffre de l’islamisme galopant et cela partout en Europe, on ne peut se laisser torturer sans réagir !!! Sur quotidien.com de Pierre Jovanovic pour ne citer que lui et sources à l’appui : LA DEUTSCHE BANK VOUS PREVIENT OFFICIELLEMENT: LES 3 JOURS DE TENEBRES BANCAIRES SONT PROCHES ! John Cryan, le PDG de la banque en pre-faillite Deutsche Bank a déclaré voici 4 jours au journal Handelsblatt que « les intérêts négatifs auront bientôt des conséquences fatales »… Comprenez ; « Ils » ont besoin de la guerre… lire la suite

Kader Oussel

Je me demande si l’on peut vraiment édulcorer le coran. Il est certain que certaines sourates sont plus mortifères que d’autres. Mais n’a-t-on pas intérêt à jeter le bébé avec l’eau du bain, et déclarer que l’islam est incompatible avec la république ? Les deachiens ne s’embarrassent pas de détails : ils ont lancé sur leur journal en français (Dar-al-islam n° 9 d’avril 2016) une fatwa (de mort, bien entendu) contre Tareq Oubrou, imam à Bordeaux. Son tort ? Etre « musulman modéré » et « défendre » la démocratie. C’est de l’apostasie. Ça vaut la mort !

montecristo

Que croyez vous ? Pensez vous que tous ceux qui nous gouvernent ne sachent pas tout cela ? Je suis persuadé que l’heure n’est plus à leur expliquer quoi que ce soit. Ils gouvernent en toute connaissance de cause. Uniquement portés par une idéologie. Comme les bolcheviques. Envers et contre leurs propres concitoyens. Dans ces cas là, il arrive toujours un moment où l’on ne peut plus discuter. Désormais il faut proclamer la révolte.

Pierre Ouellet

Ceci est un document qui n’aura aucune conséquence sur les agissement de ce lâche mégalomane. Toutefois il pourra être utile quand il passera au tribunal d’exception qui le jugera un jour pour ces actes de traitrises envers la France et l’Europe entière.