M. Chebel, soyez enfin courageux et dites toute la vérité sur l’islam

A y regarder de près, l’islam n’est pas une religion et elle est loin de l’être. Et pourtant M. Malek Chebel tente de persuader les Français du contraire. Il essaye de leur vendre une marchandise de qualité, depuis de longues années, malheureusement pour lui, le coran et les hadiths sont accessibles aujourd’hui au commun des mortels pour contredire ses paroles et ses écrits.
Il essaye de dédouaner l’islam des horreurs qui, depuis l’an 622 de l’ère chrétienne, sont inscrites dans le marbre de ses textes fondateurs ( coran et hadiths).
Quand il affirme que l’islam n’est pas misogyne et qu’il a été travesti au 9 siècle, alors pourquoi ne demande-t-il pas aux oulémas musulmans de réformer le coran ? Mais comme, il sait pertinemment que remettre en cause le coran signifierait la fin de l’islam, alors il ruse pour noyer le poisson dans l’eau. Et celui qui l’écoute, n’aura rien compris, permettant ainsi à l’islam de continuer à prospérer grâce à la takkya et à l’amalgame entretenu sciemment, jusqu’au jour où il sera en position de force pour soumettre par la violence ceux qui s’opposent à son hégémonie comme il est écrit dans le coran.
L’islam, a-t-il réellement libéré la femme comme le crie haut et fort Mr Malek Chebel ?
Dans la sourate 65 ( le divorce) verset 4, il est écrit :
« Si vous avez des doutes à propos de la période d’attente de vos femmes qui n’espèrent plus avoir de règles, leur délai est de trois. De même pour celles qui n’ont pas encore de règles. Et quand à celles qui sont enceintes, leur période d’attente se terminera à leur accouchement. Quiconque craint Allah cependant, Il lui facilite les choses. »
Mr Malek Chebel, serait-il d’accord d’abroger ce verset coranique qui autorise le mariage des filles impubères tout en sachant que le coran est incréé ?
Mais pour lui, le meilleur moyen de faire exister l’islam en tant que religion en France, c’est de ruser et de mentir, chaque fois, que l’occasion lui est donnée sur les plateaux de télévision. Dans ce combat d’islamisation de la France, il n’est pas un cas isolé. Mme Dounia Bouzar, la spécialiste maison de France 24 de l’islam, l’imam médaillé de Bordeaux Taraq Oubrou , l’UOIF, et surtout le grand intellectuel Tariq Ramadan, dont le grand-père maternel Hassan Banna fut le fondateur de la secte fasciste des frères musulmans, se sont tous lancés à la conquête de la patrie de Victor Hugo pour l’offrir au Dieu de la Mecque comme un trophée de guerre, sans combat, avec la bénédiction des idiots utiles. Et c’est pour cette unique raison qu’ils occupent à longueur d’année les médias pour vendre un islam soi-disant tolérant qui n’existe que dans leur charabia. Sous leur habit démocratique et mensonger, se cache en réalité une féroce envie d’en découdre avec la France pour lui faire boire la potion mortelle de l’islam.
Si réellement Mr Malek Chebel était humaniste comme il le prétend, comment accepterait-il les versets coraniques qui considèrent la femme comme un objet sexuel ?
Dans la sourate 2 ( la vache) versets 228 et 230, il est écrit encore : « Et les femmes divorcées doivent observer un délai d’attente de trois menstrues, et il ne leur est pas permis de taire ce qu’Allah a créé dans leurs ventres, si elles croient en Allah et au Jour Dernier. Et leurs époux seront plus en droit de les reprendre pendant cette période, s’ils veulent la réconciliation. Quant à elles, elles ont des droits équivalents à leurs obligations, conformément à la bienséance. Mais les hommes ont cependant une prédominance sur elles. Et Allah est Puissant et Sage. »
« S’il divorce avec elle ( la troisième fois) alors elle ne lui sera plus licite tant qu’elle n’aura pas épousé un autre. Et si ce dernier la répudie alors les deux ne commentent aucun péché en reprenant la vie commune, pourvu qu’ils pensent pouvoir tous deux se conformer aux ordres d’Allah. Voilà les ordres qu’il expose aux gens qui comprennent. »
Drôle de libération de la femme ? Ce verset 230 de la sourate 2 est vraiment édifiant dans lequel la femme est considérée comme une serpillère sur laquelle le mâle s’essuie les pieds selon son humeur. Ce verset, n’incite-t-il pas les musulmans à pratiquer la zina ( la prostitution) ? Le mariage temporaire de jouissance en est la parfaite illustration.
Et Mahomet, n’avait-il pas dit : « Si j’avais eu à donner l’ordre de se prosterner devant quelqu’un d’autre que Dieu, j’aurais ordonné aux femmes de se prosterner devant leur mari. Une femme ne peut pas remplir ses devoirs envers Dieu sans avoir tout d’abord accompli ceux qu’elle doit à son mari. » ?
Cet hadith est authentique selon sahih Bukhari.
Les lois d’Hammourabi sont encore dans le corpus de l’islam, jusqu’à nos jours grâce à la charia.
Comment M. Malek Chebel peut-il cautionner ce mépris flagrant, dévalorisant et misogyne que l’islam a instauré contre la femme ?
Pourra-t-il expliquer aux Français, le rôle joué par la poésie de Oumia Ibn Abi Solb dans l’écriture du coran ? Sait-il qu’il y a beaucoup de similitude entre des versets coraniques et des poèmes de Oumia Ibn Abi Solb ( poète connu aux premiers temps de l’islam en Arabie) ? Sait-il au moins que Mahomet fut un fervent adepte de la poésie de Oumia Ibn Abi Solb ? (ces révélations sont rapportées par Bukhari).
L’époque où les musulmans claironnaient que l’islam est une religion de paix et d’amour, est révolue, car à l’ère de l’internet, toutes les informations sont accessibles. Alors pourquoi les intellectuels musulmans continuent-ils de mentir et de pratiquer la takkia ? Et dans quel but, le font-ils ? Veulent-ils maintenir les musulmans dans l’ignorance pour mieux les asservir ? S’ils sont réellement sincères, qu’ils mettent sur la table le menu islamique sans tricherie et que les musulmans choisissent leur plat en toute connaissance de cause ?
M. Malek Chebel, peut-il encore nier que l’islam s’est propagé par la terreur du glaive ? N’est-il pas écrit dans la sourate 61( As-Saff), verset 4 : « Allah aime ceux qui combattent dans Son chemin en rang serrés pareils à un édifice renforcé. » ?
Et dans la sourate 8( le butin) versets 15, 16, il est écrit :
« Ô vous qui croyez quand vous rencontrez l’armée des mécréants en marche, ne leur tournez par le dos. »
« Quiconque leur tourne le dos- à moins que se soit par tactique de combat, ou pour rallier un autre groupe, celui-là encourt la colère d’Allah et son refuge sera l’Enfer. Et quelle mauvaise destination ! »
Et le ‘Messager d’Allah’ n’a-t-il pas dit selon sahih Bukhari : « Le paradis est à l’ombrée des épées. » ?
Ou encore : « J’ai reçu l’ordre de combattre les hommes jusqu’à ce qu’ils attestent qu’il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah et que Mohammed est son serviteur et son Prophète. »
Alors de qui se moque Mr Malek Chabel quand il prétend sur les plateaux de télévision que l’islam est une religion de paix et de tolérance mais qui fut pervertie par les successeurs de Mahomet à partir du 9 siècle.
M. Malek Chebel oublie d’avouer que l’islam est basé sur le djihad, les razzias, les conquêtes et les butins de guerre. Et il ne dira jamais publiquement cette vérité car elle dessert sa stratégie d’entrisme dans la république.
Sait-il au moins qu’Otman, le troisième calife bien guidé ( gendre et beau-père de Mahomet) fut tué sous l’instigation d’Aïcha la veuve de l’Envoyé d’Allah et enterré dans le cimetière hébraïque de Yathrib ( Médine) parce qu’il aimait trop l’argent comme les Juifs selon ses ennemis ? Ce cimetière est devenu musulman 30 années après son assassinat pour le réhabiliter, par la grâce d’une fatwa de Mouaouia, son cousin Koraïchite, le fondateur de la dynastie des Omeyades….
Il est prouvé historiquement que l’islam s’est imposé par l’épée conformément aux ukases d’Allah et de son prophète. Pourquoi alors Mr Malek Chebel et consorts continuent-ils de prêcher la bonne parole dans le désert de la barbarie islamique ?
L’islam est raciste et le demeurera jusqu’à la fin du monde.
Dans la sourate 39 ( Al-Zumar) verset 60, il est écrit : « Et au jour de la Résurrection, tu verras les visages de ceux qui mentaient sur Allah, noircis. N’est-ce pas dans l’Enfer qu’il n’y aura une demeure pour les orgueilleux ? »
Dans ce verset, il est clair que les mécréants auront la peau noire le jour du Jugement Dernier. Le coran, n’est-il pas raciste ?
M. Malek Chebel, sait-il au moins que le prophète a dit à ses adeptes de conquérir Byzance (Rom) parce que dans ce territoire, il y a de belles femmes blanches ? Et pourquoi les armées arabes ne s’étaient pas lancées à la conquête de l’Afrique noire ? Pourtant, l’Abyssinie leur faisait face. Il est prouvé que les adeptes de l’islam détestent les gens de couleur noire. Le calife Ali bien guidé, gendre et cousin de Mahomet, n’avait-il pas interdit aux Arabes d’épouser les femmes noires de peur de perdre la pureté de leur race ?
Mr Chebel, pourra-t-il éclairer les Français sur le racisme de l’islam envers les noirs ?
Ils attendent sa réponse avec impatience….
 

Hamdane Ammar

image_pdf
0
0