M. Delanoé et les clandestins tunisiens (suite)

Publié le 30 mai 2011 - par - 726 vues
Share

Socialistes ou écologistes: mêmes utopies, même irresponsabilité
et… même générosité … avec « nos impôts »… L’affaire embarrasse sérieusement la Mairie de Paris: depuis le 7 mai, 150 à 200 Tunisiens sans papiers venus de Lampedusa et bénéficiant d’un « visa Schengen » occupent le gymnase de la rue de la Fontaine-au-roi (Xe arrondissement). Constatant «une grave détérioration des conditions d’occupation du gymnase» et dénonçant des« bagarres et actes de violence alentour»,
Bertrand Delanoë, après avoir apporté son soutien aux clandestins, vient de saisir le tribunal administratif et réclame désormais leur expulsion.

Conseiller de Paris, Nouveau Centre, Jérôme Dubus dénonce «l’utopie socialiste en matière d’immiqration. Voilà où cela conduit: un gymnase mis à sac, des élèves privés de sport, des riverains agressés et pour finir, une situation inextricable ». Mais Delanoë a aussi fort à faire avec ses alliés écologistes, qui plaident, eux, pour la mise à disposition de logements pour les migrants.
(Source: Valeurs Actuelles n° 3887 du 26 mai)

Fermez le ban!! Quel sera le prochain épisode ??? Des logements accordés « en priorité» à des clandestins, tandis que de nombreux Français de condition modeste, qui ne peuvent se loger dans le privé, attendent des mois, voire des années, pour
obtenir un logement social ??? Logements dont, bien sûr, ils n’auront pas les moyens de payer loyer charges et assurance, mais qu’importe, c’est l’ensemble des locataires « non assistés» qui paieront un peu plus de loyer et de charges pour eux!!

Avec bien sûr, des tarifs « allégés» pour le gaz, l’électricité, le téléphone, etc. etc et des aides de toutes sortes. Que pourrait-on légitimement attendre de ces clandestins, pour
qu’ils soient – éventuellement – acceptés dans notre pays ?? De la discrétion, du RESPECT pour le pays dans lequel ils prétendent vivre. Eh bien non, tout cela leur est totalement inconnu, comme beaucoup de valeurs d’ailleurs. Au lieu de cela, ils se présentent en conquérants culottés et stupides, comme le prouve une photo
parue dans Valeurs Actuelles (N°3884 du 5 mai) montrant un groupe de tunisiens arborant une pancarte sur laquelle on peut lire « FRANCE ON T’AIME BLACK BLANC BEUR – SARKO LE PEN TIREZ-VOUS! »

Oriana Garibaldi

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.