M. Gauche-Calvar annonce plein d’attentats islamistes, mais cible « l’ultra-droite »…

Publié le 21 mai 2016 - par - 52 commentaires - 4 161 vues
Share

Patrick-Calvar-DGSI

Nommé par le régime socialiste, M. Patrick Calvar, directeur général de la DGSI, présent à la réunion du Bilderberg de 2015, expliquait le 10 mai dernier à l’Assemblée Nationale que la France, pays le plus menacé en tant qu’ennemi numéro 1 d’organisations islamistes ayant presque pignon sur rue, devait s’attendre à subir d’autres attentats visant à faire le plus de morts possibles, et que la question n’était pas de savoir si ces attentats auraient effectivement lieu, mais où et quand.

Mais plus encore que les attentats, celui qu’on pourrait surnommer « Monsieur Gauche-Calvar » a dit craindre une « radicalisation rampante qui va bouleverser les équilibres profonds de la société est à mes yeux beaucoup plus grave ».

Un intervenant a déploré que « nombre de nos concitoyens n’ont pas pris conscience de la gravité des risques encourus et du fait que la période que nous vivons est amenée à durer des années voire des décennies ». On pourrait lui répondre que si tous les citoyens n’en ont pas pris conscience, la nécessité absolue serait au moins que les politiques, eux, en prennent acte et prennent les mesures qui s’imposent pour protéger la population.

Manuel Valls, le 23 janvier 2015, soit quelques jours après la tuerie de Charlie Hebdo, n’avait-il pas lui-même engagé des lycéens à « s’habituer à vivre durablement avec la menace d’attentats » ? N’avait-il pas asséné : « Votre génération, votre classe d’âge, doit s’habituer à vivre avec ce danger pendant un certain nombre d’années ». Quel aveu d’impuissance et d’abandon intolérable de la part d’un ministre !

Plus tard, au lendemain des attentats meurtriers de Paris, Jean-Charles Brisard, expert international en terrorisme confirmait à son tour : « on ne pourra pas sanctuariser le territoire national. (…) Je crois qu’il faut malheureusement s’habituer à vivre avec cette menace ». Selon lui, un rétablissement des frontières n’était possible « qu’en constat d’échec d’une Europe incapable de renforcer la sécurité commune ». Ne sommes-nous pas dans ce cas de figure ? Faut-il attendre d’autres attentats avec peut-être des centaines de morts pour se dire que peut-être on pourrait fermer les frontières ? A partir de combien de morts doit-on estimer l’échec de Schengen ?

« Il y a des choses qui sont à faire et on a malheureusement tardé, trop tardé, à les mettre en place », concluait-il. Depuis, il y a eu l’attentat de Bruxelles. Et les frontières sont toujours ouvertes à tous vents et à l’islamisme… L’important étant de ne pas stigmatiser, cela vaut bien quelques morts supplémentaires.

Des déclarations étonnantes apparaissent dans les échanges de ce 10 mai, comme ce constat que malgré « des fleurons » français dans le traitement des données concernant l’antiterrorisme, les services français étaient contraints de passer par les services américains et israéliens et de s’en tenir (avec l’obligation de leur faire confiance) au bon vouloir de ces derniers, que lorsque des documents contractuels étaient réclamés -légalement- au ministère de la Défense, ceux-ci leur étaient transmis « presque entièrement noircis ». Voilà qui est suscite l’interrogation.

Un intervenant a évoqué un marché parallèle des armes dans les cités, ainsi que l’ultra violence actuelle de casseurs gauchistes, petits soldats serviles bien pourvus en termes de moyens logistiques et très organisés, envers les personnes, les policiers et les biens publics payés par les contribuables. Ces casseurs sont issus pour la plupart de familles bourgeoises et nanties des beaux quartiers (on a appris l’interpellation d’un descendant de Georges Bernanos), et prennent bien soin surtout de ne jamais s’en prendre aux véritables instigateurs du système, ce qu’il est bien sûr malséant de faire remarquer. On attendra en vain de les voir débarquer à Matignon ou à Bruxelles, lieu où s’ourdissent nos malheurs et notre perte, où se trame la disparition des peuples européens, les Indiens d’Amérique du moment.

Aux dire du directeur de la DGSI, « les casseurs sont beaucoup plus professionnels qu’on n’imagine : ils ont des relations au plan international et savent partager leurs modes opératoires ». A Rennes, une jeune femme relatait l’absence des forces de l’ordre qui donnait tout loisir aux casseurs d’opérer : « C’est dingue, il n’y a pas de flics », s’étonnaient-ils, sans manifestement s’intriguer plus que ça de cette absence impensable dans un pays normal.

On se souviendra des membres de Génération Identitaire qui, pour une simple banderole déployée sur le toit d’un chantier sans avoir jamais rien cassé, avait écopé d’une assignation à résidence pendant un an.

La DGSI dit savoir que Daech planifie de nouvelles attaques en France grâce au gruyère de Schengen, avec l’intention de faire un maximum de victimes et de créer un état de panique parmi la population, et nombre d’individus sur notre territoire sont téléguidés depuis la Syrie pour planifier des attentats, qu’ils soient liés ou non à des organisations islamistes connues. Certains, frustrés de n’avoir pas pu partir, montreraient des signes d’instabilité psychique, des troubles relevant « de la psychiatrie ». Ce sont ceux que les médias désignent communément sous le terme valise de « déséquilibrés ». Il faut dire que la lecture du coran n’est pas connue pour rendre particulièrement… enfin bref…

Le directeur a expliqué que la plupart déséquilibrés arrêtés « détestent notre société », et ressentiraient « un profond mal-être » dont le palliatif serait l’extrémisme religieux, et que la réponse de la France à cette détestation, de la part de gens venus de leur plein gré vivre chez nous, ne saurait être sécuritaire, car sinon « on va dans le mur ». Donc se défendre et se protéger d’individus qui nous veulent du mal serait jugé trop stigmatisant pour eux.

Autrement dit, en cas d’attaque par un serpent à sonnettes, alors que vous êtes en train d’agoniser, souvenez-vous surtout qu’il convient d’avoir à son égard une réponse qui ne soit pas que sécuritaire. Prenez sur vous et tâchez de discuter avec le serpent pour vous enquérir de son mal-être et pour connaître les motivations qui l’ont poussé à vous mordre.

L’Union Européenne est une passoire où tout un chacun peut entrer et sortir. Enfin, presque tous. Un ami, récemment marié à une Philippine, n’a lui, pas pu faire venir sa femme. En revanche, « beaucoup de Tunisiens, un peu moins de Marocains et d’Algériens qui ont la capacité de venir très facilement sur notre territoire », explique M.Calvar. Que des gens sympathiques qui nous veulent beaucoup de bien.

Les attentats islamistes du 13 novembre avaient été planifiés depuis la Syrie par des individus aguerris, a-t-il encore indiqué, qualifiant sans broncher certains de ces derniers de « Français »… Bien entendu, nous savons que le qualificatif de « français » n’a aucunement, dans ce cas précis, la moindre connotation d’appartenance au sens où un peuple appartient à sa terre ancestrale, mais n’est que la résultante d’un coup de tampon administratif sur un document légal ouvrant la porte à de multiples droits et aucun devoir.

« 645 possesseurs de passeports français ou de résidents en France » se trouveraient donc « actuellement présents dans la zone syro-irakienne », 244 personnes en sont revenues et 818 personnes ont l’intention de s’y rendre. « On assiste à davantage d’intentions de retour sur notre sol », a expliqué le directeur, qui a ajouté ce commentaire surréaliste : « Je vous laisse imaginer les problèmes de légalité que posera leur retour avec leurs parents, s’ils reviennent, sans compter les réels problèmes de sécurité car ces enfants sont entraînés, instrumentalisés par Daech. Ces enfants sont ainsi conditionnés ; il faut savoir également qu’ils s’entraînent aux armes à feu. Il va donc falloir, j’insiste, s’occuper de ces enfants quand ils reviendront ».

Mais au nom de quoi devrait-on accepter le retour de populations hostiles qui nous détestent et entendent commettre des attentats meurtriers sur notre sol ?! Et la sécurité des Français, on en parle quand ?

Pourquoi ces fous d’Allah ne partent-ils pas s’installer dans l’un des 57 pays charia-compatibles au lieu de venir nous emm… tuer ?

Mais le plus abject (ou le plus cocasse ?) de ce discours est l’accusation, assortie d’un délit d’intention, dont on se demande si tout ne serait pas programmé dans le but que cela se réalise, visant à désigner « l’ultra droite », méchant croque-mitaine destiné à faire peur au bon peuple infantilisé.

Les gens abusivement désignés comme étant de « l’ultra droite » ne sont en réalité que des citoyens lambdas juste désireux de voir réinstallées les frontières multiséculaires de leur pays colonisé par les oligarques théocratiques de Bruxelles, ces frontières que possèdent tous les autres pays du monde sans que personne n’y trouve à redire. Ils veulent vivre en paix et retrouver la souveraineté dont on les a abusivement spoliés, ils veulent la sécurité chez eux, ils ne veulent pas s’islamiser ni se faire tuer par des dégénérés dans le métro ou dans une salle de concert. C’est légitime et c’est au président et au gouvernement d’y veiller.

Autrement dit, les Français, de plus en plus rétifs à la kouffarophobie ambiante, ne font que réclamer de récupérer les clés de leur appartement, comme en possède très probablement M. Calvar lui-même.

Mais pour ce dernier, « l’ultra droite » c’est le diable, les djinns ! C’est pire encore que les djihadistes du Bataclan. Ils n’ont tué personne mais on n’est jamais trop prudent, ils pourraient le faire !

On aura compris que le FN purgé se gauchisant quelque peu, l’ancienne « Strême drooaaate » qui le désignait n’impressionne plus personne. Alors il fallait trouver mieux, « l’ultra droite » avec son odieux « repli sur soi » et sa « tentation des populismes ». Pffiouuu… ça fiche la trouille.

Songez donc : « l’Europe est en grand danger : les extrémismes montent partout et nous sommes, nous, services intérieurs, en train de déplacer des ressources pour nous intéresser à l’ultra-droite qui n’attend que la confrontation » ; « encore un ou deux attentats et elle adviendra. Il nous appartient donc d’anticiper et de bloquer tous ces groupes qui voudraient, à un moment ou à un autre, déclencher des affrontements intercommunautaires ».

Transposons la scène pour voir : « tu vas te faire violer, encore un ou deux viols, et si jamais tu songes à te défendre contre ton violeur je considèrerai cela comme une confrontation. Sache qu’alors je te poursuivrai pour délit de repli sur toi ».

En tout cas, le 29 mai prochain aura lieu à Verdun la commémoration du centenaire des Poilus de « l’ultra droite », et n’en déplaise à Monsieur Gauche-Calvar, même ses amis socialistes se recueilleront en leur mémoire.

Caroline Alamachère

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
La Générale BOHL

Super article Caro ! Le repli sur soi , ce sont les socialos- bobos- gochos qui le pratiquent allègrement. Ils vivent entre eux, tranquillement, ignorent le reste du monde, font amis amis avec l’islam par inculture crasse,par bêtise , et/ou par trouille…….On ne peut que leur souhaiter une dégringolade rapide , dans les commodités de l’histoire…..

Bélisaire

Horreur, le groupe « Eagles of Death Metal » vous savez? le groupe de Hard Rock qui a échappé à la tuerie du Bataclan a osé critiquer. …l’islam! Premier à crier le dhimmis Askolovitch.
Hé oui, nous ne sommes plus en république dans ce pays , mais bien dans une république pré -islamique.

Philippe

Merci.
Je conseille à toute personne un peu mélancolique de vous lire.
Pensez quand même à évoquer le rôle des Martiens.

Dorylée

Ce joli monsieur a été mis en place par les socialauds, il ne va donc pas mordre la main qui le nourri. Il lui a bien été expliqué que, l’urgence pour l’instant consiste à attirer un maximum de voix mahométanes et de terroriser le français moyen avec le spectre de l’extrêêêêême droâââte en vue d’une prolongation en 2017. Et après moi, le déluge !
Quant aux multiples attentats islamistes à venir, ces messieurs vivent dans des milieux sécurisés et donc, s’en foutent comme de leur premier marocain. Ils viendront verser des larmes de crocodile dans nos télés, organiseront une marche de solidarité avec les victimes, télévisée dans une rue sécurisée, cracheront sur Marine LEPEN et demanderont la permission à Merkel de faire venir un autre lot de terroristes en puissance. L’EI leur a promis…

Torpillator

« la kouffarophobie ambiante » !!! …. mdr !
Il s’agit là d’un point crucial, .. et dès que nous serons aux manettes du Vaisseau France nous ne manquerons pas d’instaurer le délit de « kouffarophobisme » ! ..

Le Den

Étant donné que l’état est de connivence avec les islamistes terroristes je vous pris de croire que les dissidents français qui animent des sites ou interviennent dans le public, qui ont des idées qui portent et qui gênent ce gouvernement de pleutres, ont intérêt à faire très attention car, par un hasard des plus inattendu, le FN est en tête de liste des organismes à éliminer par daesh en Europe.
Depuis il y a Civitas, Fdesouche et certainement Riposte Laïque.
Patriotes nous sommes en guerre, elle est sournoise parce qu’elle n’a pas été clairement annoncée mais nous sommes en guerre.
Des milliers de français tombent dans nos rues chaque années parce que français parce typés européens…ne jamais l’oublier!

Bernard S.

Ca fait un peu marketing, et il aurait été préférable que cet article colle davantage à la mine d’infos contenue dans l’audition parlementaire qui, au passage reprend les précieuses infos contenues, voici plusieurs mois, dans les articles de Riposte Laïque signés par un certain Francis Gruzelle (pseudo ?) et titrés la faillite du renseignement, ou encore ce pays a pété les plombs, plus différents autres reportages dont je n’ai plus les titres en tête. Dommage de ne pas avoir repris ces articles avertissement, avec des dates et des liens, dans le style « Patrick Calvar va devoir verser des droits d’auteur à Riposte Laïque ». Il est évident que vous avez des contributeurs qui bossent Boulevard Mortier. Dommage qu’ils n’aient pas été mis à contribution pour analyser cette « explosive » audition parlementaire, ce qui vous aurait permis de « crever » les plafonds d’audimat, surtout un dimanche pluvieux.

Pivoine

« Nommé par le régime socialiste, M. Patrick Calvar, directeur général de la DGSI… que la France… devait s’attendre à subir d’autres attentats visant à faire le plus de morts possibles. »
M. Calvar est en train de préparer le terrain. hollande est à nouveau sur le fil du rasoir, une révolte populaire de grande ampleur menace, et comme en janvier et décembre 1995, il va charger les services secrets d’organiser des « attentats », lui donnant ainsi le prétexte de retarder, ou d’annuler les élections, et rester au pouvoir.
Ce ne sont pas des jihadistes venus de Syrie qui les commettent, et ce n’est pas DAECH qui est derrière, ne tombons pas dans ce piège grossier.
Souvenez-vous : avant la tuerie de décembre, valls disait haut et fort qu’ils allaient frapper les combattants de l’E.I., arguant que c’était de la « légitime défense »…
Ce n’était qu’une manoeuvre, car tout était prêt pour le 13 novembre.

Romanin

Bravo madame Alamachère, et contrairement à Philippe, je vous trouve EXCELLENTE comme d’habitude. Article réaliste, bourré de bons mots et d’humour. Même lorsque vous nous faites part des analyses de Calvar(bon, je mets une majuscule par politesse).
Mon dimanche commence grâce à vous et par ce temps pluvieux, par un « rayon de soleil et un sourire » et comme diraient les jeunes: Que du bonheur!
Nous avons une multitude de « spécialistes »(bons à rien et mauvais en tout) qui n’ont rien vu venir, rien entendu et rien anticipé, mais qui savent si bien en parler( un peu comme le fainéant qui n’a jamais bossé de sa vie, mais qui est intarissable sur le travail).
Allez Philippe, j’aime la critique lorsqu’elle est « constructive » et argumentée. Nous ne sommes plus à la maternelle, et vous avez l’espace nécessaire pour nous informer sur qui est ce brave Calvar, puisqu’à priori vous me semblez être « spécialisé es directeur DGSI », nous attendons tous un « retour d’expérience » de votre part!

Yves ESSYLU

Toujours courtois dans l’ironie l’ami Romanin

Romanin

Bonjour cher Yves, j’en profite pour vous répondre qu’effectivement mon parcours m’a appris à différencier entre l’ingénieur et l’ingénieux, comme du chercheur… Personnellement et pour tout vous avouer, j’ai un parcours assez pauvre, autodidacte élevé à la Formation Continue, j’ai pu m’intéresser à de nombreux secteurs en électricité, électronique et informatique. Mes formations m’ont permis de côtoyer, sans jamais pouvoir les égaler, des ingénieurs de grandes écoles et d’entreprises.
Pour résumer ma vie, »Je suis parti de rien pour arriver nulle part »(Julius Marks Groucho). A choisir, je préfère l’homme de terrain, celui qui « mouille le maillot » et qui sait de quoi il parle! J’ai parfois choisi des directions(syndicalisme, patronale) qui n’ont pas toujours été des réussites, mais qui restent de belles expériences!
Aujourd’hui, je suis directeur de communication(bénévole) pour une association (suite)

Romanin

Association politique, je suis en charge de la création et de mis en ligne du site, et je vous invite à me rejoindre à:
http://agirpourvilleneuve-le-roi.jimdo.com/
Vous pourrez par la même occasion y laisser vos coordonnées, et surtout apporter vos commentaires et critiques sur mon travail(ce site est actuellement en construction). Vous n’y trouverez aucune références sur mon engagement et mon président connait mes convictions.
Dans l’attente de vous retrouvez et de pouvoir librement échanger, cordiales et respectueuses salutations
Romanin(fiché F), membre de Sauvegarde Retraites, Web-Admin d’APVLR

Yves ESSYLU

Donc l’ami Romanin suit l’exemple de Jacques BOMPARD qui a créé un bastion local au grand dam du FN, lequel est pourtant obligé de constater la qualité de sa gestion qui n’a rien à voir avec celle de Tulle ou de Poitoux-Charente, mais il est vrai que l’intéressé n’est pas Enarque
Les quelques amis qui me restent au néo FN ont des vélléités pour faire localement la même chose en se bouchant les oreilles sur les injonctions de leur état major

Romanin

J’aimerai avoir juste une once des qualités de monsieur BOMPARD. Bizarrement aujourd’hui, mon actuel président fait appel à des gens fortement ancrés fn, mais pour des raisons de « sécurité », il nous demande de ne pas afficher notre appartenance. Il aimerait que nous fassions »profil bas » et que nous « acceptions » une affiliation avec Dupond-Aignan.
Dans un premier temps, j’ai refusé à plusieurs reprises en lui expliquant que d’une part, ce n’était pas honnête et qu’à brèves échéances, ça pourrait lui revenir en pleine figure. La politique réserve parfois des surprises! Ici, nous avons un énorme travail à faire, les communistes ont été éjectés en 2002, après plus de trente ans de règne sans partage et nos UMPLR actuel font à-peu-près la même politique, mais en « blanc », il nous reste le « bleu » de la « force patriotique »!
J’espère avoir très prochainement de vos nouvelles ainsi que vos conseils avisés.
Respectueuses et cordiales salutations à vous

Philippe

Très cher Romanin….
Puisque vous me le demandez si aimablement, je vais me faire un plaisir de vous renseigner : c’est donc bien et uniquement le directeur de la DGSI comme vous le sous-entendiez vous-même.
Donc, oui, à ce titre, je pense que sa parole sur le renseignement et la sécurité sont plus fondées que la vôtre, que la mienne ou que celle de madame Alamachère malgré son immense talent.
Bonjour chez vous.

Romanin

Cher Philippe, merci pour votre réponse qui me laisse sur ma faim. Concernant le discours de vérité et ce que vous appelez « métier », le personnage que vous essayez de « secourir », me semble être un combat perdu d’avance. Ce monsieur a du mal à expliquer que ses services ont « très largement merdé », et qu’ils sont « un peu dépassés », que depuis 2010, ses services n’ont pas pu empêcher les nombreux actes commis sur notre territoire.
Bon désolé, je fais un léger raccourci des non-dits de gauche-Calvar, tellement bien résumé par la réponse de Caroline qui se trouve ici(copier/coller):
De quel boulot parlez-vous ? Celui qui consiste à dire qu’il y aura d’autres attentats tout en se demandant comment faire revenir en France les djihadistes de Syrie ? Celui qui consiste à accuser par avance les Français qui ne feront que se défendre (excusez-les) contre des gens qui les agressent ?
Vous plaisantez ?
Si c’est cela le « renseignement » à la Calvar, serrons les fesses, le plus dur est à venir!

Philippe

Je suis navré de vous décevoir mais il est certain que le Directeur de la DGSI n’a nul besoin que je le secoure, il s’en sort très bien tout seul. Je ne peux rien pour vous si vous ne le comprenez pas.
En revanche, je peux vous venir en aide. Vous parlez de 2010 ? Il n’était pas en poste et nous avions affaire à la DCRI, mise en place par Nicolas Sarkozy sur les restes de la DST et les décombres encore fumantes des RG.
Ce démantèlement des RG voulu par le « grand » président NS est une des causes du recul des services de renseignements français à un moment où nous en avons le plus besoin.
Vous pouvez me demander des précisions, j’adore rendre service.

Romanin

Inutile très cher Philippe, vous pensez sûrement avoir à faire à un « jeune idiot », avec une « culture générale » au ras des pâquerettes, et c’est votre droit.
Malheureusement, je pense être assez âgé et j’ai les « précisions » nécessaires dans nombre de domaines. Mais ça partait d’un bon sentiment et je vous en remercie.
Si vous me le permettez, il serait judicieux de votre part d’éviter de prendre certains contributeurs et rédacteurs pour des crétins sans cervelle, en pensant que vous êtes le seul à détenir la « vérité ».

Adhémar

Patrick Calvar ou comment stigmatiser la Droite Nationale en feignant de s’inquiéter des menées terroristes en Europe et en France… Du grand art !

Allobroge

Enfin Mr CALVAR a pris ses précautions : il indique en effet que d’autres attentats islamistes sont à prévoir, mais le plus important est que ses services surveillent de près , très près l’extrême droite ! Très politiquement correct tout ça ! Nos politiciens n’ont donc rien à redouter de la DGSE. En vue des élections c’est plus que rassurant et l’extrême droooiiite n’a qu’à bien se tenir ! Comme disent déjà certains antifs, la rue appartient à celui qui y descend !…(Tiens au fait c’était pas un chant nazi ça ?!…)

pauledesbaux

IL a dû s’inspirer de l’ouvrage du Lieutenant-Colonel JEAN FRANCOIS CERISIER qui a prévu à force de recherches approfondieS tout ce qui arrive et TOUT CE QUI VA NOUS ARRIVER, avec plus de détails et plus de prévisions que gauche calviar peut en dire mais surtout plus intelligemment LIRE ET RELIRE GUERRE EN OCCIDENT GUERRE EN OCCIDENT imprimé chez RIPOSTE LAIQUE tous nos gouvernants seraient bien inspirés de lire cet ouvrage et surtout TOUS LES CANDIDATS A LA MAGISTRATURE SUPREME celà leur éviterait bien des déconvenues…..paule di Malta

Yves ESSYLU

Je tente de résumer la pensée des marxistes revendiqués provisoirement au pouvoir:  » les violences sont le fait de groupuscules d’extrême gauche non identifiables et de musulmans qui ont échappé au modérateur républicain faute de subventions suffisantes aux associations racistes ou anti (c’est pareil), mais nous serons très fermes envers toute vélléité de légitime défense des français de souche et assimilés qui sont forcément de l’ultra droite dont les groupuscules sont identifiés »

Allobroge

« ils ne veulent pas s’islamiser ni se faire tuer par des dégénérés dans le métro ou dans une salle de concert. C’est légitime et c’est au président et au gouvernement d’y veiller. » Ce qui me fait dire que le gouvernement trahit la constitution puisqu’il ne fait pas ce pourquoi il a été élu et est là !De la trahison à l’état pur !

Allobroge

« Je vous laisse imaginer les problèmes de légalité que posera leur retour avec leurs parents, s’ils reviennent,… » et ce d’autant plus qu’ils ont du mal, déjà avant de partir, à se trouver bien dans notre société !

BALT

Les socialauds aceuillent et chouchoutent le serpent et nous disent : Le serpent va nous mordre, un jour. Bande de débiles!

gilbert

nous allons pendant un an assister à une tentative de diabolisation et de pourrissement de la droite FN par tous ceux qui font allégeance au système en place, droite gauche ultra gauche réunies dans un même combat, le but étant de ne pas risquer de perdre avantages et prébendes, mais surtout, empêcher d’accéder à des moyens et archives qui à n’en pas douter sont explosives et corrosives pour tous ces pourries de politocards..

WOLFRED

bientôt les casseurs seront d’extrême droite !

Le Den

Vous mettez dans le mille car il faut signaler que lorsque les merdias invitent des pseudos spécialistes pour parler des « extrêmes » ils jactent tout le temps sur le FN et montrent en image de fond les casseurs antifas en action…imagerie subliminale pour créer dans l’esprit le lien immédiat entre FN et débordements en France.
C’est de l’ingénierie sociale.

Philippe

Le directeur de la DGSI tient un discours de vérité de directeur de la DGSI.
Ce n’est pas un discours socialiste. Un « les républicains » ou un mariniste diraient la même chose s’ils voulaient avoir un langage de vérité.
Madame Alamachère n’est pas directrice de la DGSI mais juste militante pro-tibétaine.
A ce titre, ce n’est pas grave si elle tient des propos fantaisistes, cela n’engage même pas le Dalaï Lama.

be...cool

en quoi son engagement pro tibétain la discréditerait??????? elle ne tient jamais de propos fantaisistes , et ses articles sont trs très argumentés et réalistes !…et quelle plume !

Daniel Boutonnet

Commentaire scandaleux. Ce que dénonce Caroline Alamachère c’est de voir la DGSI mobiliser des services contre « l’ultra-droite » alors que les islamistes sèment la terreur, et annoncent encore pire, que les groupes honteusement baptisés « antifas » mettent les villes françaises à feu et à sang. C’est totalement inique.

Dominique

La vérité et le fait de la dire n’empêche pas l’action, ni la lutte ferme et lucide contre l’origine des facteurs de troubles et d’attentats.
Et actuellement, une grande majorité de Français ont compris, restent l’incompétence et l’aveuglement de la caste actuelle, si favorable et indulgente avec les fauteurs de troubles.

catalan

;;;Vos propos sont ceux d’un gauchiste bobocomplétement abruti par la propagande anti française de la merluche ce connard qui hait les riches tout en étant multimillonnaire sans avoir jamais travaillé, comme disent les jeunes  » vous étes crade « 

Le Den

C’est pratique le clavier pour communiquer, parce que toi, à te lire, t’as le profile du parfait p’tit suceur et j’suis sur que t’en as encore plein la bouche? hein p’tit coquin!

Philippe

Je suis navré, je ne savais pas que de brillants intellectuels comme vous me lisaient, sinon, j’aurais davantage soigné mon style.

Le Den

Arrête de te la jouer et redescend de ton nuage, quand on vient troller un site comme tu le fais te plein pas de te prendre des tires.

Philippe

Où voyez-vous que je me « plaindrais » ?
Au contraire, je vous encourage à vous exprimer, vous semblez avoir si peu d’occasions de faire travailler votre culture.

montecristo

Bravo Caroline ! Vous démontrez parfaitement comment vivent les dictatures !

La chienlit non merci

Méthode classique déjà utilisée par bon nombre de dictatures : stigmatiser un mouvement politique concurrent (ici, le FN) pour que l’opinion publique détourne son attention du vrai problème, le pouvoir UMPS-FM en place.

Il y a un site, Les 4 vérités, sur ce site il y a régulièrement un contradicteur gauchiste nommé « Jaurès », en lisant les postes de Philippe, j’ai l’impression que c’est son petit frère ou alors peut être c’est Jaurès lui même sous un autre pseudo.