M. Goasguen, je suis indignée que vous ayez obtempéré aux ordres du censeur Corbière

Publié le 28 octobre 2011 - par - 743 vues
Share

Monsieur le Député,

Je suis indignée que vous ayez obtempéré devant les ordres de ce petit « roquet » de Corbière, qui a une si haute opinion de lui-même qu’il se croit seul autorisé à juger de tout et pense être le seul à détenir la Vérité.
Je parle, bien sûr, de votre volonté d’interdire que Pierre Cassen et Christine Tassin soient invités par le Bnai Brith…

Avez-vous lu le livre sur les Assises sur l’islamisation de la France ? Je vous mets au défi d’y trouver le moindre propos haineux ou raciste ! D’ailleurs, si tel était le cas, les chiens de garde du politiquement correct que sont le Mrap, SOS racisme, la LDH etc… se seraient empressés d’agir !

Notre France ressemble de plus en plus à un pays totalitaire, puisque la liberté d’expression est sans cesse muselée, et que seule la pensée unique bobo (style Corbière) a droit de cité… Quand il n’y a plus de débat d’idées possible, c’est que la démocratie est morte ! C’est inquiétant de constater ces dérives et de voir qu’elles sont acceptées, voire approuvées par un responsable politique de l’UMP comme vous.

Vous êtes peut-être enthousiaste à l’idée de « changer de civilisation », pour reprendre l’expression de Martine Aubry, et de voir notre pays s’islamiser… Peut-être appelez-vous de vos vœux une constitution fondée sur la charia, comme cela va être le cas en Libye et, bientôt, en Tunisie si l’on en juge par les premiers résultats des élections (qui montrent bien le vrai visage de ce « printemps » arabe qu’on nous a tant vanté)… Peut-être ne trouvez-vous pas inquiétant, mais au contraire très satisfaisant pour l’avenir, de savoir que la majorité des Tunisiens présents sur notre sol ont voté pour un parti islamiste…
Mais c’est le droit de chacun de penser autrement, de concevoir des craintes pour la survie de notre civilisation occidentale et de nos libertés, et de vouloir que la France reste la France, attachée à son héritage grec et à ses racines judéo-chrétiennes…
Pierre Cassen et Christine Tasin sont des patriotes, un titre qui leur aurait valu l’admiration au temps où le mot patrie avait encore un sens… c’est à dire avant que la gauche bobo ne l’associe aux mots « fascisme », « racisme », « xénophobie », avec la bénédiction de la droite au pouvoir… Mais aujourd’hui -par une aberration qui laisse pantois- être attaché à son pays, à son histoire, à ses valeurs, à ses coutumes est devenu un délit (aux yeux d’un Corbière, par exemple, qui doit regretter qu’il n’y ait pas de camps de rééducation comme dans la Chine de Mao !)

Veuillez croire, Monsieur le Député, à ma déception de voir ainsi bafouée par vos soins une des libertés fondamentales garanties par la Déclaration des Droits de l’Homme.

Chantal MACAIRE

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.