M. Joffrin, comment conciliez-vous la défense du droit à l’avortement et celle du voile islamique ?

Publié le 18 septembre 2013 - par - 1 843 vues
Traduire la page en :

Ri7Joffrin-MouchardMonsieur le directeur, une jeune Saoudienne risque le fouet pour avoir refusé de porter le hidjab. Son procès commence le 19 septembre. Et voila que vous osez publier un texte qui milite pour  une défense du voile en France et propose une journée contre la voilophobie !

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/926330-agressions-de-musulmanes-voilees-organisons-une-journee-hijab-contre-la-voilophobie.html

Je suis une des actrices et signataires du Manifeste des 343, qu’en d’autre temps votre journal a publié en avril 1971. Comment faites-vous pour concilier la défense de l’avortement, symbole de la libération des femmes et celle d’un tissu qui est le stigmate de leur asservissement ?  Comment faites-vous pour accorder vos généreuses idées de “gauche”- liberté, égalité, sinon sororité”- avec la promotion d’une religion, l’islam, qui en est la négation pure, à travers l’exclusion des femmes ? Je suis sûre que vous pourfendrez l’état saoudien qui menace de fouet la jeune hérétique. Tant qu’il s’agit de s’indigner sur les méfaits de l’islam ailleurs, on vous trouve toujours.

Mais cela ne vous empêche pas ici et maintenant en France, de vous porter au secours des voilées, en dénonçant une soi disant “voilophobie”. Etes-vous conscient du message désastreux que vous envoyez à ces milliers de femmes obligées de par le monde, à porter le voile ? Vous trahissez ces mêmes idéaux hérités des Lumières que vous vous targuez d’incarner. J’ai honte.

J’ai honte rétrospectivement d’avoir confié en 1971 notre manifeste historique et ma signature à un journal qui bafoue aujourd’hui ses engagements d’hier. Il n’est de pire faute que le reniement.

Anne Zelensky

Présidente de la Ligue du Droit des femmes, cofondée en 1974 avec Simone de Beauvoir.

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi