Lamy, voulez-vous que Saint-Germain devienne une ville musulmane ?

Publié le 30 novembre 2016 - par - 22 commentaires - 2 178 vues
Share

mosqueestgermain
Monsieur Lamy,

Habitant des Yvelines, je me permets de prendre contact avec vous car j’ai appris que vous aviez signé un permis de construire pour une mosquée à St Germain en Laye.

Depuis 50 ans, plus de 2400 mosquées ont été érigées sur le territoire français soit plus d’une mosquée par semaine. Nos compatriotes commencent à connaître les phénomènes associés à l’installation d’une mosquée près de chez eux.

Ils savent que l’ouverture d’une mosquée attirera une population qui appréciera de trouver dans votre ville un endroit communautaire où ses enfants pourront apprendre l’arabe et les sciences islamiques (le coran, la vie du prophète et la charia qui en découle).

Les Français savent que progressivement les personnes revendiquant ostensiblement leur appartenance islamique se feront plus nombreuses et plus visibles dans le quartier de la mosquée puis dans toute la ville.

Ils savent également que la présence de cette population musulmane très attachée à ses rites que votre mosquée va attirer amènera l’ouverture de multiples commerces alimentaires halal dans votre commune comme cela s’est déjà passé ailleurs.

Ce désir de halal entraînera probablement ultérieurement la demande d’abattoirs où les animaux sont saignés seulement par des musulmans dans des conditions indignes du respect de la vie animale et dangereuses sur le plan sanitaire.

Les parents de ces enfants qui fréquenteront la mosquée seront gênés de devoir inscrire leur progéniture dans des écoles qui bafouent leurs principes d’éducation. Ces parents musulmans militeront donc :
pour des « accommodements raisonnables » au sein de l’école publique afin de « respecter » leur religion vous diront-ils (menus des cantines, habillement, contenu des cours, mixité, participation à certaines activités et sorties, …), et/ou pour la création d’une école islamique.

En attendant que ces combats contre l’organisation de notre société aboutissent, ces parents investiront massivement l’éducation privée catholique où ils penseront pouvoir plus facilement faire passer leur idéologie au nom du « respect des croyances ».

Il va de soi que les prénoms de leurs enfants seront exclusivement islamiques de sorte à ce qu’aucune ambiguïté ne puisse apparaître sur leur confession et qu’ils se protègent les uns les autres de trop s’intégrer et trop ressembler à la population encore majoritaire à St Germain.

Comme cela se voit dans les autres villes qui ont devancé St Germain, cette mosquée permettra d’islamiser les sangermanois de confession musulmane qui sont en train de s’intégrer au restant de la population de votre commune. Puisque le Coran interdit la fraternité entre musulmans et non musulmans, tôt ou tard, un verset comme celui-ci (« Que les croyants ne prennent pas pour alliés des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion de Dieu, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux. » 3:28) sera rappelé dans le lieu dont vous voulez la création. Ce rappel de la parole divine ramènera à la communauté les musulmans qui auraient perdu de vue la « vraie » religion. De plus, ce verset pourra s’appuyer sur de nombreux autres (3:118, 4:89, 4:101, 4:144, 5:51, 5:57, 8:73, 9:23, 18:102, 60:1, 60:13, …) et sera aisément illustré d’exemples de la vie du prophète de l’islam qui, dans le cadre de la guerre contre l’infidélité qui lui a été prescrit, ne s’allia à des infidèles que pour mieux les berner et les soumettre.Par ailleurs, les Français savent aussi que les mosquées peuvent lancer des initiatives d’islamisation à l’apparence respectable. La mosquée que vous autorisez sur votre commune pourra, par exemple, dans un premier temps, lancer des initiatives pour organiser des aides aux devoirs, s’ouvrir aux écoles pour « faire découvrir les richesses de la civilisation arabo musulmane », participer à un dialogue islamo-chrétien ou à des commémorations, contribuer à des campagnes humanitaires, etc.

Votre mairie pourra ainsi s’habituer à soutenir ces initiatives lancées par la mosquée et les associations qui graviteront autour d’elle au motif qu’elles renforcent le lien social et le « vivre ensemble ».

A terme, d’autres initiatives risquent d’être plus discutables comme on l’a déjà vu ailleurs (collectes pour des organisations terroristes cachées derrière des associations caritatives, organisation de conférences de prêcheurs de haine anti occidentale, antisémite, sexiste, ségrégationniste et/ou suprémaciste, directives de vote lors des élections, prières de rue publiques pour demander un agrandissement de la mosquée ou la création d’une nouvelle, …).
Comment votre mairie fera-t-elle le tri entre ces activités, une fois que la mosquée se sera mise à produire tous ses effets ?

Les Français savent aussi que cette mosquée sera, comme toutes les mosquées, le quartier général d’où sera décidé et effectué des conversions en 14 secondes comme c’est la pratique en islam (récitation de la shahada en présence de deux témoins musulmans). Certains, parmi les convertis comme parmi les individus éduqués dans l’ombre de la mosquée que vous avez décidée pour votre ville, pourront se sentir appelés à défendre l’islam là où ils considèreront qu’il est attaqué (Bosnie, Afghanistan, Irak, Syrie, Palestine…) ; d’autres resteront des agents dormants jusqu’à ce qu’ils reçoivent l’ordre de frapper en France.

Enfin, quand cette population attirée par votre mosquée aura vieilli, elle revendiquera, fidèle à sa logique ségrégationniste, d’être enterrée séparément du reste de la population de votre ville dans un carré de terre musulmane non souillée par la présence d’infidèles.

Pour terminer sur les risques de votre décision, les sangermanois sentent bien que vous instillez une démarche clientéliste dans la gestion de votre commune en considérant une partie de la population sangermanoise du seul point de vue de sa religion. Cela biaisera à jamais la vie politique à St Germain comme on l’a vu dans d’autres villes. Cette attitude vous amènera petit à petit à donner une place démesurée à la part de la communauté musulmane la plus militante et la plus religieuse : celle qui mélange le culte, le culturel et le politique.

Je suis certain que les sangermanois ne veulent pas de cet avenir pour leur ville.

Que ce soit en raison du caractère sexiste, suprémaciste et séparatiste de l’islam ou de son opposition fondamentale aux principes de liberté, d’égalité, de fraternité ou de laïcité, votre approche devrait être empreinte de prudence et de réserve. Je ne connais pas les raisons qui vous poussent à faciliter l’installation d’une population musulmane religieuse sans avoir jamais présenté ce projet à vos électeurs mais elles doivent être bien impérieuses… surtout depuis que le contenu du site de l’association œuvrant pour la création d’une mosquée à St Germain est maintenant connu (appels au meurtre et à l’égorgement : cf. http://chretienslibres.over-blog.com/article-mosquee-saint-germain-en-laye-appels-au-meurtre-a-l-egorgement-84457025.html).

Peut-être pensez-vous que je fais des hypothèses hasardeuses qui s’appuient sur une conception malveillante des 50 dernières années ? Pourtant, les faits sont nombreux et têtus. Il est temps d’en tirer la leçon !

Nombreuses sont les communes qui après avoir facilité l’installation d’une mosquée se retrouvent, 15 ou 20 années plus tard, dans une situation d’islamisation et de clientélisme politique difficilement gérable. Soyez certain que votre décision ouvre un avenir communautariste à votre ville qui dépasse de très loin votre mandature. Vos collègues de Montreuil, d’Argenteuil, de Sartrouville, de Nice, de Vénissieux, de Mantes, … peuvent en témoigner : ils se trouvèrent (certains à leur corps défendant) englués dans le piège de l’islamisation de leur ville suite à la décision apparemment bienveillante mais en réalité très risquée de donner une base logistique à l’islam (« sortir l’islam des caves » selon l’expression culpabilisante des journalistes et du monde politique de l’époque).

L’islam est maintenant sorti des caves. Il est présent dans nos rues, dans notre économie, dans nos circuits alimentaires, dans nos médias, …. Il frappe indifféremment dans nos écoles, dans nos familles, dans nos églises, sur les terrasses des cafés, dans nos entreprises comme à l’entrée des stades de foot.

Ne vous pensez pas plus malin que tous ces élus qui vous ont précédé, monsieur le maire : en suivant leurs pas, vous arriverez au même résultat qu’eux. Avec cette décision qui laisse s’installer une mosquée sur votre commune, vous vous apprêtez à précipiter, comme eux, votre ville dans un piège mortel en faisant fi des risques auxquels vous exposez la population.

Comment votre mairie luttera-t-elle contre les risques évoqués plus haut qui ont touché tant de communes françaises ?

Je ne connais pas de commune, monsieur le maire, où l’ouverture d’une mosquée ait été synonyme d’une meilleure intégration de la population de confession musulmane.

En l’absence de solutions concrètes et efficaces pour empêcher les conséquences les plus probables de l’ouverture de votre mosquée, il serait sans doute plus prudent et raisonnable de votre part de surseoir à autoriser la création de la mosquée 90 rue St-Léger afin d’éviter :
Que votre ville devienne une ville dont la gestion sera progressivement clientéliste car la communauté musulmane respectant les consignes de vote diffusées dans les mosquées biaisera considérablement les élections.

Que votre ville devienne une ville dont la culture s’estompera pour laisser le champ libre aux us et coutumes islamiques comme au dénigrement puis à l’oubli de la culture et de l’histoire française de peur de « froisser la communauté musulmane » et de passer pour islamophobe.
Que votre ville devienne une ville dont les relations entre citoyens et citoyennes changeront progressivement en raison de l’introduction des règles de la charia dans la vie de tous les jours.
En un mot, que Saint-Germain-en-Laye devienne une ville où il ne fait plus bon vivre.

Selda

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
ferrare christian

EXCELLENT…!!!

CANS

Il ne faut pas se leurrer, le principal « attrait » de certains maires pour la construction de mosquées, est avant tout l’argent. Ne me demandez pas combien ni comment, car cela je l’ignore, mais je suis assez lucide pour savoir qu’un élu n’accepte pas une construction, à fortiori dans le secret !, s’il n’y a un intérêt derrière. Tout cela pour vous dire que votre lettre est très bien, mais vous auriez aussi pu lui demander s’il vendait ses administrés pour quelques milliers d’euros………

Ludovic Paravy

adresse mail de la mairie de Saint-Germain-en-Laye : courrier@saintgermainenlaye.fr
n° de téléphone de la mairie de Saint-Germain-en-Laye : 01 30 87 20 00
mur FesseDeBouc du maire Saint-Germain-en-Laye : https://www.facebook.com/EmmanuellamySGL

Quand commencera  » la Toussaint blanche  » ?

BALT

Excellent article-réquisitoire . Un maire averti en vaut deux. A moins que le maire ne veuille rien savoir. Comme la plupart des élus qui pensent plus à se faire réélire qu’au bonheur de leurs concitoyens. Merci Seida.

belge-en-courroux

tout ça devient déprimant !
ça s’aggrave de jour en jour … et à une vitesse !
je rêve de me réveiller un jour avec tout ce bazar retourné d’où ça vient et une Europe comme dans les années 60 .

looping

Bientôt, il y aura plus de mosquées en France que dans les pays musulmans. Ce n’est plus une invasion, mais un tsunami

Dunois

La solution consiste à faire peur aux islamistes. Leur flanquer la trouille. Si ça ne marche pas, il reste les armes et les explosifs pour faire sauter toutes les mosquées et dézinguer les gentils tueurs musulmans.

Sophie Durand

@Selda
Bravo, excellent article.
Hélas les habitants de Saint-Germain sont dans une véritable léthargie. Ils ne se réveilleront que lorsqu’il sera trop tard et que l’islam sera aux portes de leurs maisons. Jusque là, tant qu’ils peuvent continuer leurs petits dîners entre amis, leur petite vie bien tranquille de tous les jours, non seulement ils ne feront rien mais ils en voudront mortellement aux lanceurs d’alerte.

les bobos bien pensants

Arthur

Le texte est très bon, mais sans remigration, je ne vois pas de solution définitive.

tom

saint germain en laye
paris st germain
football
qatar
pétrodollars

DCB

Tout est dit, Tom, vous avez bien compris l’histoire

catalan

Ajourez islam mosquée terrorisme vous avez la panoplie  » presque  » compléte

Islam, vrai répulsif du vivre-ensemble.
Vivre ensemble, Islam, démocratie : cherchez l’intrus.

Bad Man

Ses électeurs sont tous aussi responsables, de la dhimmitude généralisée ……

pasdecachezmoi

Pas sur que les électeurs étaient au fait des projets….

Bad Man

Avec tout le tractage que l’on a fait depuis des années ……mais les Identitaires sont mal vus ici, tant pis ……

nous sommes très mal vus malheureusement et surtout chez ces bobos
mais ils vont peut enfin comprendre où est leur intérêt en 2017 et bien voter

Vinay

Oui, ils sont responsables même et surtout avertis ! Si nous avions un peuple conscient du danger et fier de ce qu’il a été, il y a longtemps que ça voterait autrement !

l’éducation national en quarante ans à descendu la France, plus rien que l’Islam dans l’histoire de France, il faudrait réapprendre pour être fière, car ceux qui n’aime pas la France ne connaissent pas l’Histoire de France

pasdecachezmoi

Très bien écrit, fluide, lucide et cohérent. Bon article !