M. le Pape, prenez votre quota de migrants et taisez-vous !

PapefrancoisSUPPLIQUE A UN HOMME RICHE ET IMMODESTE
Cher monsieur Jorge Bergoglio[1],
Venant tout droit d’Argentine il y a trois ans à peine, vous avez, un beau matin, regagné, en mission signalée par un blanc nuage de fumée chimique dans le ciel bleu de Rome, cette terre d’Europe que votre père, originaire du Piémont, avait quitté pour essayer bien sûr, comme tant d’autres, de faire fortune aux Amériques.
Ceci explique probablement votre penchant actuellement affiché pour les migrants de toutes natures et de toutes origines déferlant aujourd’hui en vagues serrées et successives sur les rivages de cette vieille Europe catholique dont un conclave d’évêques vous a fait, entre autres et dans le moment passé consacré par le rite, le sublime pasteur.
D’autres, des compatriotes de vos parents ont eu des fils qui se taillèrent une réputation de crapules, au temps de la prohibition américaine, tel le fameux Alphonse Gabriel Capone lui aussi doté d’un sobriquet : c’était le fameux Al Capone qui passa dix sept ans de sa vie à Alcatraz.
Ce n’a pas été grâce à Dieu, c’est le cas de le dire, votre chemin.
Vous êtes entré dans les ordres après avoir remercié et laissé pour compte dans la douleur la damoiselle, probablement charmante, à laquelle vous aviez, dit-on, donné puis repris votre cœur et avec laquelle vous auriez plus que certainement construit une vie argentine sûrement honnête et assurément heureuse, entourée de quelques marmots (et marmottes), sud-américains pur jus, peut-être prêts à émigrer, eux aussi, vers les Etats Unis pour essayer d’ y faire fortune car persévérer dans cette voie d’aventures n’est pas du tout diabolique.
C’est là la preuve d’une certaine propension au fourvoiement ainsi que celle d’un caractère qui, incertain contrairement à ce que l’on croit de vous aujourd’hui, pourrait faire redouter d’autres erreurs d’engagement dans votre vie de pape actuelle, ce qui cette fois-ci serait à coup sûr diabolique.
Bien mieux encore, après l’abandon de votre ex-dulcinée et la soudaine découverte d’une ardente vocation religieuse, vous avez choisi, par-dessus le marché, de vous faire jésuite afin, je suppose, migrant spirituel cette fois, d’aborder au mieux les terres ambiguës de la casuistique si commode aux orgueilleux et à l’orgueil que votre extrême humilité semble soigneusement dissimuler.
Passons encore, charitablement, sur la conduite curieuse que l’on vous prête durant la dictature argentine dite du  » Processus de réorganisation nationale  » entre 1976 et 1983 qui confirmerait votre comportement inconstant.
J’avais éprouvé, pendant très longtemps, pour la plupart de vos prédécesseurs et pour leur clergé un profond respect et je me croyais définitivement chrétien et catholique.
Quelle erreur !
Car ce n’est plus le cas aujourd’hui tant j’ai connu depuis, et que je continue de le faire, de vilenies ecclésiastiques comme celles de ce Davezies, prétentieux dévoyé de la foi déguisé en prêtre ouvrier, les mains salies du sang des victimes d’attentat séchant sur les valises qu’il portait pour les poseurs de bombes des terroristes algériens, laudateur inconditionnel d’une CGT à laquelle il s’était inféodé, dont le maître était, à l’instar des communistes « français », le sinistre Staline, dictateur soviétique et dénonciateur de l’ « opium des peuples », que vous consommez avec outrance et que la gauche s’efforce sans succès de faire oublier.
Tant j’ai également vu, les années où il tenait une espèce de commerce dans les étranges lucarnes, les contorsions progressistes et comiques de Gaillot allant jusqu’à la déraison, à tel point d’ailleurs que votre Eglise, pourtant en déconfiture morale avec ses affaires de mœurs, ne put faire moins que de l’envoyer in partibus (c’est-à-dire, en interprétant largement, à ne rien faire) à Parthenia, diocèse illusoire et inatteignable de l’ancienne Numidie, si mes souvenirs sont bons. On l’exhume à nouveau aujourd’hui. Il se révèle toujours aussi atrabilaire, faussement charitable et infâme comme à son habitude.
Tant encore j’ai suivi avec rage et dépit les trahisons ignominieuses et sans scrupules de Duval, connu sous le sobriquet de Mohamed Duval, devenu évêque collaborationniste algérien, qui ne fut accueillant qu’aux gens du FLN à tel point qu’il reçut, fruit de ses trahisons, la nationalité algérienne sans même l’avoir demandée et dont aujourd’hui les yeux morts ne peuvent plus, juste punition, contempler, au dessus de Notre Dame d’Afrique le ciel bleu de notre Algérie !
Et tant, en ce moment encore, je vois s’exhiber avec un parti pris indéniable et une charité à sens unique « l’amour des autres », façon Vingt-Trois et sa clique aux soutanes de couleur galonnées ou aux costumes de ville B.C.B.G camouflant ce qu’ils appellent leur foi, obséquieuse et totalement soumise aux modes de pensée du moment !
Il n’est pas jusqu’à monsieur Di Falco que je prenais pour un type bien, qui ne se soit avec ses « Prêtres » je suppose, mêlé aujourd’hui à la cohorte subordonnée et irréfléchie des geignards de tous bords.
Tout ceci monsieur Berdoglio, pour en arriver à vous dire, au-delà des gesticulations, des imprécations et des discours pompeux et moralisateurs et des bénédictions urbi et orbi, des voyages exotiques annoncés à son de trompe dont vous êtes familier, que si le fait de gémir en accueillant dans votre petit Etat du Vatican deux familles de « réfugiés » semble vous satisfaire et vous mettre apparemment en accord avec les principes d’une charité chrétienne parcimonieuse et à sens unique, il serait éminemment souhaitable que vous en fassiez tout de même un peu plus.
Par exemple en hébergeant, sur les quarante quatre hectares (quatre cent quarante mille mètres carrés !) du Vatican, et particulièrement peut-être aussi, dans vos appartements privés, quelques autres cinquantaine de familles, musulmanes de préférence, dont la religion invite à vous tuer ainsi que vos brebis, devenues des veaux :
« Et tuez-les, où que vous les rencontriez; et chassez-les d’où ils vous ont chassés: l’association est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu’ils ne vous y aient combattus. S’ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants » ( Sourate 2 – Verset 191 ).
Il y en a, de même facture des dizaines d’autres où il est surtout recommandé de frapper « au cou« , c’est-à-dire de les égorger les mécréant, juifs et chrétiens surtout, ainsi que Daech le fait aujourd’hui.
Vous n’aurez aucun mal, avec tout l’argent dont vous êtres « par miséricorde et par élection », l’héritier ainsi que l’heureux propriétaire, à faire construire dans l’extrême urgence que vous devez ressentir en ce moment même, bien sûr par des maçons italiens venus de Rome, quelques immeubles avec tout le confort, les tapis de prière et un repère d’orientation vers la Mecque ainsi que la ou les mosquées et les prédicateurs religieux qui vont avec.
Ite missa est !
A ne plus vous écouter et encore moins vous entendre monsieur le pape.
Armand Carel
[1] Il s’agit de la personne parfois connue sous le sobriquet de Pape François.

image_pdf
0
0

28 Commentaires

  1. Le catholicisme est entièrement responsable des catastrophes qui se profilent en Europe puisque c’est lui qui a rendu,
    dans les années 1960 à 1980, la gauche française totalement irrationnelle (chrétiens de gauche).
    Avant cela, qu’on le veuille ou non, la gauche avait une certaine logique…

    • le monotheisme d’inspiration semitique a defiguré complétement notre civilisation indo-européenne !

  2. Infecte MENTEUR hjp. Allez revoir vos cours d’histoire cela vous évitera de lancer vos crachats mensongers sur Pie XII. Essayez de retrouver le témoignage d’un grand rabbin de New York. Vos propos sont tellement abjects que je n’ai même pas envie de vous donner les références.

  3. Ce pape est la copie de Pie12 qui n’a jamais condamné le régime nazi ni l’extermination des juifs
    il est en encore pire puisqu’il ne condamne pas le nazislamisme ni l’extermination des chrétiens en occident ni de la culture judéo-chrétienne en europe
    ce serait le dernier ? tant mieux . Avec des amis comme lui on n’a plus besoin d’ennemis….
    En tous cas il va être beau le monde islamisé : quand les loups auront dévoré leurs ennemis ils retourneront à leur tâche quotidienne : s’égorger entre eux pour un oui ou un non, un regard ou un mot….

    • Pas tout à fait Ok avec vous sur Pie 12. Il a fait ce qu’il a pu, il a publié des textes contre le nazisme, sauvé des juifs et le grand rabbin de Rome
      l’en a remercié. On sait maintenant que ce qui a inspiré le film Le Vicaire était une manipulation du KGB. Ne mélangeons pas tout même s’il faut dire sèchement aux représentants actuels de l’Eglise ce que nous pensons d’eux…

      • Merci de Sophie Durand de rétablir la vérité. HJP, j’ignore vos sources mais votre manque d’impartialité sur Pie 12 ne vous honore. pas.
        Pie 12 est un grand pape qui a du opérer dans l’ombre du régime nazie. Il est tellement facile de cracher à la face de ceux que l’on méprise pour des raisons personnelles et non objectives.

  4. Ni dieu ni maître,pourtant quand je lis ce type d’article et ceux qui répondent,par des commentaires iniques, tous des laquais des riches; je le trouve immensément sympathique ce Pape François.

    •  » Quantum nobis nostrique que ea de Christo fabula profuerit satis est omnibus seculis notum  » comme disait Léon X. Et la fable continue de nous enfumer. Et les chefs des enfumeurs continuent de se faire la courte échelle pour continuer d’exister qu’ils soient du Vatican,de La Mecque ou d’ailleurs. C’est pourquoi vous ne pouvez pas compter sur la papauté pour lutter contre l’envahisseur musulman puisque les uns comme les autres ne servent qu’à contenir le peuple dans la bêtise crasse en lui bourrant le crâne de craintes, de peurs , de menaces et d’incommensurables conneries. Pendant ce temps là, les beaux messieurs en costume nous bouffent la liberté, nous interdisent les armes pour nous défendre et nous livrent pieds et poings liés à l’envahisseur.
      Jorge Bergoglio, vous avez choisi de vous appeler François. Nous en avons eu 2 et le deuxième sévit encore. C’est de mauvais augure !

  5. D’après Nostradamus, ce pape serait le dernier. Les prédictions de Nostradamus ne sont peut-être pas si fausses!

    • l’antechrist sous l’apparence de l’agneau qui soudain nous sort un coran de son grand gibus papale !

    • Quand un pape en est à défendre des barbares qui TUENT des CHRETIENS et appelle à la protection des bourreaux MUSULMANS de ces pauvres gens, je crois qu’on a touché le fond de la trahison et de l’abjection !
      Dans ces conditions, que ce pape soit le dernier serait même souhaitable tant le degré de déliquescence de l’Eglise est phénoménal.

      • ça ne me surprend absolument pas , un vrai repaire de pédos et de faux-culs à Rome ,qu’il soit maudit cette vieille saleté !

  6. Le Pape parle aux croyants catholiques, pas aux autres. Il demande aux paroisses d’accueillir des « familles », déjà déplacées, pas d’aller chercher des célibataires possiblement dangereux.
    Pourquoi cela met-il en colère des incroyants, à priori non concernés ?

  7. Monsieur le Pape, Grand Protecteur et Défenseur des MIGRANTS que vous nous « fourguez », PRENEZ GARDE ! vos protégés ne vous épargneront pas demain. Ils ont le « don » de se retourner contre leur protecteur en les poignardant dans le dos ou en les décapitant, à la première occasion venue.
    Ce PAPE a loupé sa vocation. Il aurait du s’orienter plutôt vers l’ISLAM et devenir IMAM ! Je ne sais pas pourquoi mais je doute qu’il ait un successeur.
    Le Vatican n’est rien d’autre qu’un grand Bâtiment bien gardé,impénétrable… abritant une BANQUE avec des fonds Secrets considérables, une belle planque pour l’OPUS DEI cette belle « saloperie » de Franc-Maçonnerie Blanche !
    Je suis Chrétienne et je n’ai jamais eu besoin du Pape pour croire en Dieu, surtout celui-là, Il aurait plutôt tendance à m’en détourner …sauf que son DIEU n’est pas le mien.

  8. Et que dire de l’évêque de Lugano qui écrit aux paroisses et aux catholiques pour les exhorter à accueillir des chercheurs-de-vie- meilleure alors que le peuple s’est exprimé par votation contre l’immigration. L’immigration n’est pas une question de foi mais une question de politique de compétence des gouvernements fédéral et cantonaux et de la décision du peuple via la démocratie directe. La séparation Etat-Eglise on en fait quoi?
    Et quand le Pape s’en mêle, les mouvements de chercheurs-de-vie-meilleure ce n’est pas une question de foi mais de politique ; n’est-ce pas un chef d’état qui fait de l’ingérence dans d’autres états souverains ?

  9. Vous vous trompez Madame ou Monsieur, peut-être parce que je me suis incomplètement exprimé.
    De cela je vous prie de m’excuser.
    Lorsque je parle de Bergoglio et de son troupeau de veaux je n’y inclus pas les français silencieux qui, comme le maire de Béziers par exemple dont l’arbre de Noel fait grincer des dents, refusent de geindre par effet de mode et par compassion irréfléchie.
    Ceux dont je parle ( et je persiste) sont ceux qui, au nom de ce qu’ils imaginent être la charité chrétienne mettent en danger parce « qu’ils on des yeux pour ne point voir – (Jérémie 5.21) » ! l’avenir de mes enfants, de mes petits enfants et de mes arrières petits enfants.
    Je suis essentiellement pourfendeur de la c…. humaine et de sa partie religieuse.
    Vous qui semblez être pleine de miséricorde avez-vous bien lu tout mon article ?
    J’en doute !
    Cordialement

  10. Bjr à vous
    Si j comprend bien vous êtes un pourfendeur de la religion catho et vous avez certainement oublié ce que vous avez appris (du moins j l pense) ,que Jésus nous demande d’aimer son prochain comme soi même !Le Pape ne fait qu’appliquer ce verset !
    A nous de faire la différence entre réfugiés et réfugiés ! car c’est bien de cela qu’il s’agit !
    Vous faites un procès d’intention au pape !et en même temps à tous les croyants Chrétiens
    J vais vous poser quand même une question ? si vous me le permettez !
    Avez vous lu la bible ? connaissez vous les tenants et aboutissants de la religion Catho qui, je vous le rappel, sans elle notre civilisation ne serait pas ce qu’elle est !
    C comme le coran beaucoup en parle et la plus part ne l’on jamais lu !
    bon dimanche

    • Libre à vous de tendre l’autre joue. J’estime que c’est du masochisme. Libre à vous de tendre votre cou. A ce niveau c’est du suicide assisté. Lisez la bible et le coran, faites un comparatif et vous verrez que « De toutes les religions c’est quand même l’islam la plus con », j’ajouterai que c’est aussi la plus dangereuse.

    • vous les chretiens vous étes des faux-jetons on sait trés bien que vous etes culs et chemises avec vos autres frères monotheistes et que l’ennemi veritable est pour vous le paganiste identitaire !
      il faut étre bien atteint pour vouer une adoration a un pauvre type,torturé et cloué sur une planche ! quand a votre pape il est juste bon a souhaiter la bonne nuit a son troupeau rassemblé sur la place pierre !

  11. Lors de son élection en voyant l’enthousiasme unanime de la presse j’ai aussitôt pensé:méfiât. J’avais en mémoire l’enthousiasme de la même presse pour l’arrivé de Mao, de Pol Pot, et l’idolâtrie envers les Che Guevara et bien d’autres…..

  12. Bonjour, vous avez raison dans tout votre texte, je suis obligée de le dire. Cependant était-il obligatoire d’écrire : « monsieur Jorge Bergoglio » et « Il s’agit de la personne parfois connue sous le sobriquet de Pape François.  » ? L’explication de cette phrase réside sans doute dans cette autre phrase : « J’avais éprouvé, pendant très longtemps, pour la plupart de vos prédécesseurs et pour leur clergé un profond respect et je me croyais définitivement chrétien et catholique. » La déception et l’amertume, que je comprends parfaitement, et que je ressens aussi, ne doivent pas être mauvaises conseillères non plus en matière d’expression.
    Vos auriez pu aussi demander au Pape de relire l’article 2241 du catéchisme sur les devoirs des migrants et le droit de contrôle des Etats à leur sujet…article que les cathos et le clergé feraient bien de lire et relire de toute urgence.

  13. Wahouuu ça remet les pendules à l’heure et surtout l’EGLISE au milieu du village !!! Bravo pour cette magistrale diatribe à laquelle je souscris totalement, cher Armand. En effet, ce Pape écervelé n’a de cesse de défendre des énergumènes qui ne rêvent que de l’éradiquer lui et sa religion de mécréants et je pense qu’à un tel niveau de masochisme, ça relève de la psychiatrie. Ce Pape est tout simplement INDIGNE de sa mission et un traître à sa paroisse, UN DE PLUS !

    • dieu est mort mais son cadavre gigote encore sacrément !
      on est pas débarassé de l’engeance papiste !

Les commentaires sont fermés.