M. le Président, vous préférez les racailles à ceux qui se lèvent tôt le matin…

Publié le 2 octobre 2018 - par - 17 commentaires - 1 464 vues
Share

Monsieur le Président,

Le selfie de goût douteux que vous avez accepté de laisser commettre aux Antilles et qui laissera de lourdes traces dans votre notoriété appelle de ma part quelques remarques.

Vous dites :

JE SUIS PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE ET JE NE LAISSERAI LE PEUPLE  À PERSONNE .

Que vient faire cette juxtaposition ? Être président suppose avant toute chose une somme de devoirs, dont celui de respecter l’image présidentielle et surtout celle de la France. Avec cette photo nous en sommes loin.

Par ailleurs, si le peuple souhaite se donner à une autre personnalité politique, vous n’y pourrez rien.

Vous n’êtes en rien propriétaire du peuple. Et vous aurez beau essayer de vous en convaincre en multipliant les expressions qui témoignent du contraire (Mon peuple… Les gens… je ne laisserai  le peuple à personne… etc) vous aurez beau tirer dessus comme un enfançon immature et désespéré à qui son joujou échappe pour d’autres mains, vous ne parviendrez qu’à le disloquer.

Vous ne faites à travers cette affirmation que consolider le ressenti des Français – de plus en plus nombreux : monsieur Macron se situe au-dessus de la plèbe et ne s’y mêle que pour inverser la courbe fatidique des sondages.

Mais quel choix désastreux que de vous afficher avec ces malabars vulgaires et arrogants.

Contrairement à ce que vous affirmez (avoir été élu PARCE QUE J’AIME CHAQUE ENFANT DE LA RÉPUBLIQUE) vous n’avez été élu que par défaut, parce que l’objectif orchestré par (entre autres) vos chers ex-amis de la presse était de ne pas laisser une chance à François Fillon de se retrouver en face de vous.  Marine le Pen a été éliminée essentiellement parce que ses positions sur l’Europe, qui sur bien des plans sont de mon point de vue recevables (le contrôle de l’immigration)  ont effrayé nombre de nos concitoyens.

Croire que vous avez été élu à cause de votre amour transcendantal pour chaque enfant de la République relève d’une forme de mysticisme politique plus qu’inquiétant chez vous. Choisi de droit divin par ce que aimant l’humain ?  Comme le Christ ?

Retombez sur terre, Jupiter, et sans vous cogner sur votre orgueil, SVP.

Votre regard enamouré envers le jeune au pantalon baissé qui vous touche le ventre et fait ensuite un doigt d’honneur en dit plus long que tout de votre personnalité. Incapable de bon sens, incapable de jugeote minimale, incapable de mesurer l’impact de vos actes.

Comment voulez-vous par la suite avoir une quelconque autorité sur ces territoires perdus de la République où les femmes sont touchées sans consentement et où les doigts d’honneur à l’encontre de notre république circulent à foison ? Est-il raisonnable de votre part de faire la leçon à un jeune qui vous appelle Manu et de vous laisser tripoter par un jeune au pantalon baissé ? Savez-vous que dans les prisons, descendre son pantalon sur les hanches  signifie que l’on souhaite se faire… par celui que l’on regarde ou que l’on touche ? Êtes-vous naïf, niais, benêt, à ce point-là ?

De toute évidence, vous les aimez musclés, bronzés, et si possible mauvais garçons. A l’image de votre cher Benalla. N’est-ce pas ?

Vous les aimez davantage, en tous cas, que ceux qui se lèvent tôt le matin, gagnent leur vie à la sueur de leur front sans jamais se démettre de leur droiture, et se font racketter au profit des racailles qui semblent avoir votre préférence.

Transgressif jusqu’au bout des pupilles, Monsieur le Président, et cela risque de vous coûter cher à ce « mi-mandat » par vous éludé qui se nomme Européennes et Municipales.

Je vous y souhaite une franche déculottée, afin de parfaire ce pantalon demi baissé qui semble avoir eu l’heur de vous contenter.

Je ne vous salue pas, vous dévoyez la fonction présidentielle.

Viviane Lamarlère, militante LR, copie au Premier ministre

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Markorix

Ce qui est d’autant plus navrant dans cette photo c’est qu’elle est bien la preuve qu’avec une bonne manip/com’ n’importe qui peut devenir Président d’une République, c’est renversant. Demain ça pourrait être celui qui pointe son doigt sexué vers la France, 5 ans après son pote. Et on y va, à qui le tour?

DUFAITREZ

Le plus insupportable dans cette photo est la JOIE qu’il semble y prendre !
De fait, c’est LUI qui met un doigt de …déshonneur à la France !

steiner

La photo du president avec deux de ses enfants spirituels…le geste de celui a droite …signe des loups gris

Marre

Cette ordure doit payer point barre.

Alsace 67

Jusqu’ici je m’interrogeais sur les préférences de macron , mais là aucun doute possible sur ce comportement équivoque . En qualité de Président de la République on ne se laisse pas aller en débordements tactiles avec un individu qui n’a même pas pris le temps de remonter son pantalon arrêté au ras du sexe comme il est mentionné dans un commentaire : cette photo est obscène , pour couronner le tout les doigts d’honneur très classe !

Rems

Excellent !

Fuckwit

Macron a un ego qui n’a rien a envier celui de Trump… Il est tout autant un clown que certains d’autres comme lui….

DESPAIGNE

Magnifique, criant de vérité et de bon sens (gaulois)! A déguster sans modération!

Joël

Être président suppose de servir le peuple et pas le contraire. Alors que c’est ce qu’ils font tous sans exception. Avec cette photo, il a sali la France définitivement.

Patrick

commence à nous les briser menu le manu !!!!

Peg

Très bonne conclusion d’un très bon article.
Quant à ces « enfants de la raie publique », « valeurs de la raie publique » (jamais nommées d’ailleurs) et autres « justice raie publicaine », je n’en peux plus. Je me fou de la ripoublik, source de tous nos malheurs. C’est la France qui m’importe! Et force est de constater que toutes ces zelites ne la nomment jamais. Pour eux, elle n’existe déjà plus…

Patrick

« La révolution a commencé par la déclaration des droits de l’homme : elle ne finira que par la déclaration des droits de Dieu.» Louis de Bonald

« Vive le Christ qui aime les Francs ! »

“Les hommes politiques ne connaissent la misère que par les statistiques. On ne pleure pas devant les chiffres.” Abbé Pierre

Mike Giovacchini

« … qui se lèvent tôt le matin » pour le payer!

De Profundis Macronibus

Il les préfère noirs, costauds et, si ça se trouve, bien membrés ! Photo obscène…

Victor Hallidée

Excellent article, notamment sa conclusion.

Bertrand

Quand on pense à tout le foin qu’avait fait Macron lorsqu’un jeune français lui avait simplement dit : « ça va Manu « . A l’époque, le jeune ado s’était fait démolir par notre président. Ici, le même Macron, se met littéralement à plat ventre devant des blacks délinquants à poil qui font des doigts d’honneur et niquent la France. Une véritable honte qui confirme bien que Macron est pour l’immigration massive et la fin de l’identité française afin de favoriser un mondialisme sauvage et sans limite.

Peg

Le jeunot était blanc, c’était là son moindre défaut..