Ma condamnation par des juges versaillais est un véritable scandale

Publié le 3 octobre 2018 - par - 65 commentaires - 3 625 vues
Share

Je viens d’apprendre que la cour d’appel de Versailles avait confirmé ma première condamnation du 6 octobre 2017, suite à une plainte en diffamation du préfet socialiste proche de Manuel Valls, Gilles Clavreul, à l’époque président de la Dilcra. Je suis donc à nouveau, en appel, reconnu « coupable » d’être le directeur de publication de Riposte Laïque. Jugeant sans doute insuffisant le premier verdict (2 000 euros d’amende, et 2 500 euros à payer à Clavreul), les juges me condamnent en outre à acquitter, au titre des frais de justice supplémentaires, 3 000 euros de plus au même Clavreul.

https://ripostelaique.com/relaxe-a-paris-comme-directeur-de-publication-je-suis-condamne-pour-cela-a-versailles.html

C’est extraordinaire, ces frais de justice à géométrie variable. Ni moi ni d’autres accusés de Riposte Laïque n’avons jamais touché, en cas de relaxe, la moindre indemnisation de la part de ceux qui nous avaient poursuivis. Par contre, dès que nous sommes condamnés, nous devons indemniser la partie adverse.

Autre scandale dans ce verdict, il est évident que Clavreul, à l’époque président de la Dilcra, n’a pas sorti un centime de sa poche pour se payer un avocat, par ailleurs un des plus cotés (donc des plus chers) de la place de Paris, spécialisé en droit de la presse ; c’est l’association (donc nos impôts) qui l’ont financé.

Certes, si j’étais un gentil humaniste, je me réjouirais que le malheureux préfet socialiste, cofondateur du Printemps républicain, classé préfet hors-cadre, et qui vient de perdre son mentor Manuel Valls parti pour Barcelone, obtienne un lot de consolation avec ma condamnation et les 5 500 euros qui vont lui tomber dans la poche.

https://ripostelaique.com/gilles-clavreul-se-met-hors-cadre-mais-continuera-a-palper-6200-euros-par-mois.html

Surtout que je sais que cela lui fait tellement plaisir qu’il s’était vanté, sur les réseaux sociaux, de m’avoir fait condamner la première fois.

https://ripostelaique.com/reponse-a-clavreul-qui-ose-se-vanter-davoir-fait-condamner-riposte-laique-et-pierre-cassen.html

Mais il se trouve que je trouve ces sommes exorbitantes pour mes petits moyens. Après avoir travaillé toute ma vie, je touche une retraite de 2 000 euros par mois. Je ne me plains pas, de nombreux salariés, dans la France de Macron, ne touchent pas cette somme. Pour mettre de l’argent de côté, aider parfois mes enfants ou mes petits-enfants, il me faut tout de même un peu de temps. Donc, quand je fais le calcul, je suis condamné à payer une somme de 7 500 euros qui, ajoutée à mes frais d’avocat et autres dépenses judiciaires, va dépasser les 10 000 euros, auxquels viendront s’ajouter les frais du pourvoi en cassation puisque, bien sûr, nous allons y aller. Au total, une plaisanterie à 15 000 euros ! Un scandale ! 7 mois et demi de retraite, et des années d’économies ! Tout cela à cause d’un préfet qui, bien que n’ayant plus aucune affectation, donc plus aucune fonction, touche 6 200 euros par mois, donc trois fois plus que moi. Autrement dit, Clavreul va toucher un 13e mois grâce à moi, soit le montant d’une année d’économies, selon mes calculs. Et je rappelle qu’il réclamait la bagatelle de 40 000 euros contre moi et le journal !

https://ripostelaique.com/gilles-clavreul-se-met-hors-cadre-mais-continuera-a-palper-6200-euros-par-mois.html

Mais le pire n’est pas là, même si cela m’exaspère de voir l’argent que j’essaie d’économiser aller dans la poche de personnes qui n’en ont aucunement besoin et qui déposent des plaintes uniquement pour briser la liberté d’expression de ceux qui ne pensent pas comme eux. Car il faut tout de même se rappeler les propos que tenait Clavreul quand il était le chef de la Dilcra… Il osait admettre que les lois françaises étaient les plus répressives du monde, mais que cela ne suffisait pas et ne suffirait jamais.

Cette condamnation est un scandale. Je ne pouvais pas perdre ce procès. Un an après ma condamnation (en mon absence, à cause d’un deuil, mais en présence de mon avocat) par le TGI de Versailles, il y a eu beaucoup de faits nouveaux. J’ai été relaxé à trois reprises : deux fois par la 17e chambre (procès Maxime Lépante et procès Caroline Fourest) et une fois par la cour d’appel qui avait contredit la 17e chambre (Marcus Graven). Et j’avais déjà été relaxé par la même 17e chambre en avril 2017. En ces quatre occasions, les juges, s’appuyant sur l’ensemble de mes interrogatoires et sur les réponses que j’avais apportées à leurs nombreuses questions, avaient reconnu que rien n’indiquait que j’étais le directeur de publication, certains autres attendus constatant qu’un directeur de publication étant légalement désigné pour Riposte Laïque, il n’y avait donc aucune raison de me poursuivre.

Deux autres verdicts parisiens vont suivre, les 10 octobre et 24 octobre, et je suis plutôt optimiste. Le 10, la 17e chambre devrait rendre son verdict, suite à un procès où le Parquet lui-même, reconnaissant son erreur, s’est retiré de la plainte, à la grande fureur des associations dites antiracistes présentes (CCIF, Licra, LDH). Et j’attends sereinement le verdict de la 17e chambre, le 24 octobre prochain, suite à une plainte contre moi (et Christine Tasin) de l’association islamiste « Aube du Savoir ».

Je ne pouvais pas perdre ce procès, parce qu’il avait tourné, grâce à la précision de mes réponses et de celles de mon avocat, ainsi qu’à sa plaidoirie, à la déroute de nos adversaires qui avaient vu chacune de leurs attaques et de leurs questions, parfois vicieuses, déjouée avec politesse mais fermeté. D’ailleurs, à l’issue de l’audience, l’avocat de Clavreul, Bigot, paraissait las et résigné, conscient d’avoir été dominé dans les échanges. Son seul argument avait été, à l’intention des juges, pour les inciter à ne pas se laisser influencer par Paris, et rien d’autre.

D’autre part, j’avais senti, le jour de ce procès en appel, une incroyable agressivité de la part du procureur de la République, Marc Brisset-Foucault, un homme réellement haineux, à la limite de la grossièreté, que mon avocat, Maître Pichon, avait dû remettre à sa place. Il nous avait insultés d’entrée, rouge de colère, nous qualifiant d’extrême droite et de racistes, rien de moins. Quant à l’avocat, Christophe Bigot, qui avait osé dire lors du premier procès qu’il fallait faire un exemple avec moi, il avait essayé de nous intimider et de nous déstabiliser, mais il avait trouvé du répondant en face de lui. Je me rappelle, pour expliquer l’ambiance, que le procureur et l’avocat Bigot avaient essayé de me faire passer pour un lâche parce que j’étais domicilié chez mon avocate, alors que, toute honte bue, ils ne trouvaient rien à redire au fait que Gilles Clavreul, pourtant bien moins menacé que moi, était domicilié au ministère de l’Intérieur ! Surtout, j’insiste, nous avions largement gagné ce procès aux points, nous avions insisté sur les jurisprudences parisiennes, au nombre de quatre, j’avais répondu point par point à toutes les questions, avec beaucoup de précision, et maître Pichon avait fait une magistrale plaidoirie. La partie adverse paraissait résignée, en toute logique, à ce qu’une nouvelle relaxe ponctue ce procès. Nous ne pouvions pas perdre ce procès… si on en restait au niveau du droit. Mais le fait que la décision, qui aurait dû être rendue la semaine dernière, ait été repoussée de huit jours ne me disait rien qui vaille. À juste titre.

Je sais d’autre part que, dans d’autres sphères, certains rêvent de « faire tomber » Pierre Cassen. Ainsi, un procureur du 93 a demandé une nouvelle perquisition en mon domicile, pour trouver des éléments nouveaux, sans doute dans mon ordinateur ou mon téléphone, preuve s’il en est que la première perquisition, menée il y a deux ans, a été un échec. Heureusement, il s’est trouvé un juge courageux pour refuser cette demande, la jugeant disproportionnée. Mais, suite à une telle demande d’un procureur de la République (donc du pouvoir politique), je suis obligé de m’attendre au pire…

Bien évidemment, nous n’allons pas accepter ce verdict, nous allons aller en cassation, même si cela va occasionner des frais supplémentaires, mais les enjeux sont trop importants pour que nous laissions passer une telle condamnation.

Si, après les jurisprudences parisiennes, la cour d’appel de Versailles m’avait relaxé, cela aurait été un coup d’arrêt définitif à toutes les plaintes qui sont dirigées contre ma personne, avec trois jurisprudences venues de tribunaux différents. À cause de cette scandaleuse condamnation, bien évidemment, cette jurisprudence versaillaise va être utilisée par nos adversaires pour justifier de nouvelles procédures à mon encontre, c’est cousu de fil blanc !

Je sais pertinemment, d’autre part, en écrivant ces quelques lignes, que je devrai retourner à Versailles un jour puisque, dans des circonstances ahurissantes que j’ai décrites, le juge Chloé Delalle m’a mis en examen, il y a quelques jours, toujours comme directeur de publication, suite à trois plaintes du maire communiste de Limay, Éric Roulot.

https://ripostelaique.com/chronique-dune-mise-en-examen-annoncee-par-le-juge-chloe-delalle.html

Je ne doute pas, par ailleurs, et mes quatre relaxes successives le prouvent, qu’il demeure dans ce pays des magistrats qui ne rendent leurs décisions qu’en fonction du droit et non du contexte politique. Mais à Versailles, je n’ai pas eu de chance, je ne suis pas tombé sur ceux-là…

Pierre Cassen

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Doucet

bonjour,
faut pas s’étonner, vous aviez moins de chance que devant un tribunal de l’ex URSS.
Tout mon soutien.

BERNARD

Quelle tristesse lorsqu’on constate les jugements de toutes sortes en ce moment.
C’est « Tout pour la muzzik » et « tout pour la râclure »
Il n’y a plus qu’à tirer l’échelle en espérant de réelles actions sur le terrain, quand la justice est pourrie, il faut la faire soi-même.

Clamp

Ces gens construisent un cadre de vie dans lequel ils ne pourront bientôt plus vivre, en détruisant un pays qui a été un havre de bien être et d’art de vivre, et quand ils prendront la mesure de l’œuvre de leurs mains, elles n’auront plus d’autre réflexe que celui de cacher leur visage pour masquer la honte qui les hantera, mais le mal sera fait et il sera infini. Bon courage cher Pierre.

Heatclif

Pour les juges rouges staliniens les patriotes doivent être enfermés et les délinquants dehors !

Franck

Tous ces juges qui font les malins devant un français moyen qui n’a aucune animosité contre eux ; demandez leur comment ils se comportent quand c’est un mec des cités avec tous ses potes dans la salle des pas perdus ; ils ont la trouille et sont bien content d’être entourés d’une escorte police dont parfois ils haïssent l’institution…

Olivia

Pierre, je suis absolument démontée par ce verdict. Croyez que je compatis. Regrettant que mes moyens soient aussi limités car je voudrais pouvoir vous aider à assumer ces frais de justice totalement disproportionnés. J’espère que l’autre justice, celle que l’on nomme : immanente, veille et que les persécuteurs ne tarderont pas à être les persécutés ou que la vie les punira d’autres manières.

Rems

D’autres ont du quitter la France à cause de salops de ce type…..

Jill

Pierre n’est pas condamné pour ce qu’il dit, ce
qu’il écrit, ou ce qu’il fait, mais pour ce qu’il est,
c’est à dire, un farouche opposant à cette terrible
organisation poltico-religieuse qu’est l’islam. Les
juges du mur des cons veillent à ce que la pensée unique concernant cette secte infernale
soit respectée et exclusive.

Marcus

Refusez de payer et envoyez les se faire foutre.

Roulette

Plus facile à dire qu’à faire malheureusement …

Ami de la France

Vous savez parfaitement qu’en France il n’y a pas de liberté d’expression. Alors il faut se comporter comme en dictature. Mais si vous voulez écrire et parler avec liberté, vous avez le choix de l’exil, comme d´autres Français l’on fait en Suisse et au Japon.

lafronde

En effet, dès que l’on aborde le domaine de l’Immigration, toutes nos libertés sont confisquées. Raison pour laquelle chacun de nous devrait militer pour recouvrer nos libertés dans tous les domaines d’intervention de l’Etat. Or il est de nombreuses villes, de nombreux terroirs où ce serait possible, et l’Opinion publique locale favorable. Pour quelle raison ce réseau de défense de nos Libertés n’est pas encore organisé ? Les moyens humains existent !

Rosa Ire

Ce n’est pas de la justice !
C’est une farce, une pantalonnade, que dis-je une escroquerie en bande organisée…

lafronde

Dernier post les amis ! L’adversaire progressiste n’est puissant que s’il tient l’Etat, alors il , peut diviser le Peuple par ses promesses matérialistes, payable à crédit, et il peut corrompre le Droit selon ses intérêts qui n’ont plus rien à voir avec ceux du pays. Déraciner l’Etat progressiste est possible par le militantisme de terrain, en fédérant les personnes volontaires autour de la défense de nos libertés http://resistancerepublicaine.eu/adherer/

lafronde

Tous les combats de RL, mais aussi ceux de l’Agrif et des patriotes, sont ceux pour notre Droit libéral traditionnel, issu notamment de notre DDHC de1789, des lois libérales de 1881 sur la Presse et de la loi de 1905 sur la Laïcité, contre un droit progressiste, indifférenciateur, inspiré du droit matérialiste onusien, transposé d’un droit constructiviste européen, aggravé par un droit clientéliste post-républicain et anti-français. Une corruption idéologique du Droit, voilà l’ennemi.

lafronde

La DUDH et ses droits-créances ont été repris par la CEDH de 1950, en ne les appliquant qu’à l’Europe, et sans Réciprocité. Ainsi l’Europe par sa prétention à une supériorité morale matérialiste, s’est obligée elle-même à pourvoir aux droits de l’homme non fournis par les pays émetteurs de migrants ! Cette lecture partielle et absurde du droit a été promue supra-légale par la « construction » européenne : Charte des droits fondamentaux Nice 2000, rejeté chez nous par referendum de 2005.

DUFAITREZ

Les Juges ne sauraient-ils pas lire ? Oui, vous êtes innocent.
Je crois savoir (??) que le Dr de Publication est en Israël, le site hébergé en Suisse…
Le Vrai ne peut-il se manifester ? Est-il muet ? Une délibération doit bien faire mention de son existence ! Bizarre.. vous avez dit bizarre ?.

ts du foot

Pierre si cela peut vous consoler et peut-être vous donner une idée regardez cette vidéo, qui a 4 ans.
https://youtu.be/b6r7zz9H55M

lafronde

Avant de reprendre ma plume sur ce déni de Justice, j’ai versé mon obole à RL, parce qu’il faut être cohérent et solidaire dans ses combats. L’origine des pb d’invasion migratoire, vient d’un Communisme mondialisé, dissimulé dans le droit onusien d’interdiction des discrimination. Sans elle, pas d’entreprise, tribu, nation. Sans communauté, pas de Propriété. Pas de Sécurité – on le constate. L’Art 7 de la UDH de 1948 instaure une anarchie mondiale des peuples lourde de menaces.

FRANC

merci pour votre combat et votre courage ces gens la lécheront les pompes du prochain président (ou Présidente) et j espére un jour les votres j ai rencontré des « voyoux ayant plus d honneur d et de parole et je sais de quoi je parle ,mais ca c était « avant « (j ai 63 ans ) bonne chance a vous

hebé

bah les juges je connais bien : j’en ai un dans ma famille très proche : des gens imbus d’eux-mêmes mais complexés d’être des fonctionnaires sans ambition autre que la paie à la fin du mois et la pension surévaluée … un peu comme les politiques, quoi !
normal qu’il se comprennent …
j’appelle ça le « syndrome du chef de gare »

quand ils ont une affaire qui « tombe » ou est remise ils sont fous de joie comme des lycéens qui ont une heure de repos parce qu’un prof est tombé malade

eric delaitre

Nous en sommes à  » le tribunal appréciera .. » ben voyons, il décide que c’est comme il le désire et c’est tout. C’est  » je vais considérer que … » mais ça, ça commence dès les flics, l’un deux m’a dit un jour  » je vais considérer que le feu est rouge… » comme le sont ces juges, quand un pays en arrive là, c’est vraiment la fin d’un système.N’a t on pas entendu qu’on allait rééduquer les gens qui n’auraient rien compris à la PMA ? Ne veux t on pas supprimer la clause de conscience des médecins?

Paskal

Tiens donc ! A la fin du XIXe siècle, même après, le patriotisme, Valmy, la Marseillaise, les soldats de l’An II, c’était plutôt de gauche. Aux débuts de l’Action Française, qu’on soit patriote et royaliste paraissait paradoxal.

Paskal

« N’oublions pas que la gauche française a bien oeuvré pour que les nazis arrivent a gagner des batailles en sabotant l’armée.. »
Surtout le PCF.

le Franc

« … ce qui ne me tue pas me rend plus fort. »…..Nietzsche….pour dire qu’il faut pas baisser les bras, même si l’envie Nous démange.

Laurent Barre

Ce n’est pas un jugement au nom du peuple français, c’est de l’idéologie.

Emile ROUX

Pour un ancien CGTIste qui s’est soigné, jusqu’à devenir sympathique à un identitaire libéral non internationaliste comme moi, être condamné par des magistrats formatés par le marxisme et statutairement irresponsables ; lesquels jugent en idéologie et non en droit, c’est effectivement fort inquiétant
Comme le dit le narcissique Jean Robin peut -être faut il revoir la stratégie ?, je ne vois d’ailleurs pas trop comment puisque vous êtes « diabolisé »
https://www.youtube.com/watch?v=j-DVKr2SUcg

Yves ESSYLU

Je vous prie de bien vouloir reconnaître que l’expression « formatés par le marxisme » est de moi.

wika

Pourquoi RL n’attaque-t-elle pas à son tour des chanteurs haineux qui « chantent » des obscénité envers la France ou rappellent à pendre les Blancs?
Pourquoi RL ne cherche pas à son tour à faire de l’argent sur le dos des autres ?

Jill

Ces juges indignes sont des dignes
successeurs de Fouquier-Tinville.

Jill

C’est la justice trotsko-stalinienne… on fait entrer dans le prétoire non un citoyen, mais un coupable. L’audience n’a pour but que fixer le niveau de la sentence… Le mur des cons est
difficile à franchir.

lamybruno.com

Les Fourbes !  » dans la honte bien installée Du Silence Des Dictatures .. »

« http://lamybruno.com/du-silence-des-dictatures/

jaannot lapin

J’ai pris un avocat, obligatoire en appel. Celui-ci m’a volontairement coulé dans mon action contre l’Etat. J’ai attaqué l’avocat devant l’Ordre des avocats (mais il fallait le faire au civil).
L’Ordre m’a condamné à 700 euros pour « action abusive » ! Les huissiers m’ont poursuivi. Total : avocat 2 000 euros, 700 euros, 800 euros d’huissier, et 111 euros de la banque pour saisie sur mon compte. Soit 3 611 euros pour tenter de faire valoir mes droits.LE JOUR DE LA VENGEANCE DE L’AGNEAU, VIENDRA

Le chasseur

C’est ça, prends tes pilules, papy.

France.org

Ne payez pas et prenez des cartes « ailleurs ». Ne vous laissez pas faire . Empoisonnez lui l’existence. Combat d’arrière garde diront certains mais ça marche. Je vous soutiens pleinement

ZeKat

Des noms à retenir: ceux des magistrats Safar, Aubac, Lançon et Brisset Foucault. ( et Delalle). Ce n’est pas au nom du peuple français qu’ils rendent la justice mais au nom d’un président dégénéré dont les comportements relévent du domaine de la psychiatrie. (Â revoir: l’excellente analyse du psychiatre italien qui le décrit comme psychopathe). Ça va mal. Trés mal. Et ça augure d’une grande violence à venir, en opposition à celle que le peuple que vous représentez, Pierre, subit aujourd’hui.

Ubersender

S’il est urgent d’ordonner une expertise psychiatrique, ce n’est sans doute pas à l’encontre de Marine Le Pen mais bien à l’encontre de celui que vous désignez. Cela pourrait parfaitement intervenir dans le cadre de la procédure en destitution prévue par l’art. 68 de la Constitution. Nous attendons que nos sénateurs se réveillent pour enclencher la procédure avec formation de la Haute Cour de Justice.

J-J Tatie

@Ubersender : « Nous attendons que nos sénateurs se réveillent pour enclencher la procédure avec formation de la Haute Cour de Justice. » Ben voyons ! à ce rythme là, c’est pas demain la veille… Enfin, dormons sur nos deux oreilles, on peut toujours, encore, rêver !

René

Encore un procés politique injustifiable. Quelqu’un peut il nous donner le nom de ces juges que l’Histoire retiendra comme des crapules … Et qui finiront sans doute sur la guillotine ?

Aline

Ils sont IGNOBLES. Qu’espèrent-ils gagner à cette ignominie ? Des galons ? Ces salauds apprendront bientôt que la justice peut se retourner tout autant contre eux. Le peuple est en passe de prendre le pouvoir. Ne sentent ils pas venir la guerre civile libératrice ? Sont ils fous à ce point ? Tenez bon ! La roue va tourner.

Marnie

Oui Monsieur Cassen un scandale qui continue et une honte absolue. Tout est mis en œuvre pour l’assassinat de RL.

Louise

Tous mes amis et connaissances vous soutiennent. Notre justice n’est plus qu’une ignoble parodie. Nous sommes à nouveau dans un régime vichyste, mené par un pantin ridicule qui déshonore notre pays. Ces juges collabos, particuliérement çeux de Versailles, qui se montrent les pures de tous, et qui se croient intouchables, découvriront bientôt qu’ils ne le sont pas du tout. Le peuple tranchera. Durement.

Ubersender

« qui se montrent les pures de tous » : magnifique erreur de plume en forme de lapsus, sans doute commise en pensant au Pakistan « le pays des purs » né en 1947 de la volonté séparatiste des musulmans indiens hostiles à la religion indouiste. Le Pakistan, une destination de rêve pour les vacances (voir plus) de nos juges versaillais ?

René

Quoiqu’ils fassent, ils ne pourront faire taire le peuple. La guerre civile approche, et amènera ses règlements de comptes.

J-J Tatie

@René : « Quoiqu’ils fassent, ils ne pourront faire taire le peuple » Vous en connaissez beaucoup, vous, des « Peuples » qui causent ? A part le foot, le MacDo, les put.ins de radars…. Qui cause ici ?

Pierre C

C’est encore un procés politique, comme celui de Tommy Robinson. Ils veulent intimider ceux qui disent vrai, afin de décourager les autres. Macron craint tellement de perdre les élections qu’il interdit toute opposition. Il sait que le peuple pourrait le condamner pour haute trahison, et ses sbires avec lui, politiciens, magistrats, médias et préfets aux ordres, tous traîtres à la patrie.

Zorglub

Je crois que vous n’êtes pas sorti de l’auberge.Ne soyez pas trop serein pour les 2 jugements à venir , on ne sait jamais ,les ordres viennent souvent d’en haut et les juges sont obligés, d’obéir aux ordres venant d’en haut pour rendre leurs jugements.Croyez moi sur parole , j’ai connu….

Martinez

Si une majorité du peuple européen se réveille enfin lors des élections en 2019, la donne pourrait évoluer…
En attendant cet hypothétique sursaut, je vous envoie ma contribution financiére afin de résister la tête haute, comme vous le faites parfaitement.

papate

c’est le coup de poing, l’agression, la menace ou le couteau, la kalash, si tu t’exprimes contre leur sottise… leurs arguments n’ayant pas de substance, il ne leur reste que ça… ils ont essayé aussi les procès, avec l’aide des juges vendus (heureusement il en reste qui sont normaux)… honte ! l’interdiction de s’exprimer est une constante de cette religion, et ils savent qu’ils n’arriveront à rien sans violence…

papate

Oui, c’est simplement le droit à l’expression qu’ils veulent museler … c’est fou, parce que c’est justement ce qui a durement été attaqué avec Charlie… la liberté d’expression…je pense aussi qu’ils ont peur d’une certaine vérité …à savoir que cette ambiance sinistre sur fond de bigoterie et d’interdiction de dire les choses ne doit surtout pas être dénoncée…ils ont peur de cela plus que tout…parce que leurs arguments sont faiblards , inexistants, en fait …

papate

La justice est encombrée comme jamais, le justiciable lambda n’a pas les moyens de faire appel à la justice rapidement, c’est cher et on attend des plombes… dans ces conditions les procureurs devraient se réveiller et simplement classer sans suite la majorité des plaintes dont sont victimes les gens comme M. Cassen; le pouvoir devrait même faire savoir, avec valeur d’exemple, à quel point les initiatives des soi disant associations antiracistes et autres imbéciles sont intempestives…

papate

Vous faites bien d’aller en cassation : oui, je pense que le vent va tourner, le pouvoir se casse la figure, un peu de bon sens va surement surgir de tout cela, et de toutes façons nous sommes de plus en plus nombreux à nous lever, nous n’abandonnerons pas … les juges devraient pouvoir être jugés, s’ils commettent des fautes graves comme ce qui se passe trop souvent actuellement.Les juges ne devraient pas être inamovibles, avec une rente de situation garantie à vie.

pecqueux

cette France des juges acquis au pouvoir appliquent des sanctions pour les citoyens qui sont d un avis contraire a cette dictature de nos dirigeants qui nous imposent une immigration de masse afin de nous voler notre pays des 1990 les mafias de la drogue ont commence a gangrener les cites des banlieues françaises a forte immigration sans espoir de travail pour s en sortir ; Les drogues ont commence a circuler pour mieux tuer notre jeunesse et les asservir les imams salafistes ont suivis

James watt

Justice honteuse qui ne mérite ni son nom ni sa représentation du peuple, je suis outré de la toute puissance de ces juges rouges, baillonant et criminalisant la liberté d’ expression patriote. Mes respects Pierre pour ton combat judiciaire sans fin, tu es l’homme à abattre de ces pantins marxistes.

aux jours devant elle

quel courage Monsieur ,et il en faut face à ce collabos , ces pourris !

stéphane

Les propos de Collomb, « aujourd’hui nous vivons côte à côte, demain je crains que nous vivions face à face » viennent officialiser ce que vous décrivez depuis des années. Bravo a vous, à votre courage, à votre détermination. il m’a fallu des années pour ouvrir les yeux, pour m’extirper de la matrice. Les vents tournent. Courage et Mercis.

Elisa Naibed

Les propos explicites de Collomb (tout comme ceux de Hollande, rapportés dans le livre: «Un président ne devrait pas dire ça» sur une cession inévitable de territoires (sous-entendu: à l’islam), bref, un processus de libanisation de la France, montrent bien qu’ils sont parfaitement informés en privé des faits qu’ils nient ouvertement en public, qualifiant même de racistes ceux qui, comme RL, tentent de les exposer au grand jour. Comme des rapaces, leur seul but est de se payer sur la bête!

Boudry

Si vous avez,Pierre CASSEN,toute mon admiration pour les combats que vous menez,sachez qu’en contrepartie tous les salopards comme clavreul,provoquent une image de haine.
Que des fourbes déclarant à tous vents qu’on est en démocratie et se permettent de vouloir faire taire le droit à l’expression pour servir leur dictature.

Jean-Luc

De tout cœur avec vous Pierre, surtout ne lâchez rien. Le vent est en train de tourner (cf le Québec), le pouvoir et ses chiens de garde le sentent bien et paniquent grave.

jean Neymar

Justice de merde, préfet de merde !

lafronde

Si j’ai bien compris, le Tribunal « considère » que P. Cassen est le Directeur de Publication de RL, en dépit de l’organigramme que celle-ci déclare. Cette latitude d’appréciation des faits et leur requalification, permise au Tribunal est courante en Droit français : fisc, droit du Travail… J’ignorais que cela concerna aussi la Presse ! Si c’est légal, toute l’organisation de RL est à revoir, pour ne pas exposer toujours les même personnes.

Fomalo

Je suis assez d’accord @lafronde.Si ça concerne la presse toute l’organisation est à revoir.Cela devrait bouillir alors coté « Huma » Le monde » « Libé’ etc.. Seul recours( apparemment) non subventionné, le « Canard »?

Elisa Naibed

Les journaux courtisans subventionnés que vous citez savent cela depuis bien longtemps. Pourquoi pensez-vous qu’ils se comportent ainsi depuis des décennies en laquais serviles du pouvoir?

Hoplite

Changer de directeur de publication tous les trois mois ça devrait bien les emm…er

Jack

« Nous ne pouvions pas perdre ce procès… si on en restait au niveau du droit. » Vous avez tout dit dans cette phrase Pierre. La politique est prioritaire, là comme ailleurs.