Ma mini-minute caractérielle sur le pseudo-vaccin Covid

cerveau-QI.png

Notre gazette soulève un problème qui, dans notre région, est assez nouveau : la violence.

«Il problema non è solo tra i giovani, grossi disagi anche tra gli adulti» – Ticinonline (tio.ch)

« Le problème n’est pas seulement chez les jeunes, de grands inconvénients aussi chez les adultes »

En rue il suffit d’un regard…

Tensions à l’intérieur des murs domestiques.

Les jeunes dans l’espace public.

Alcools et drogue.

De plus en plus de personnes ont peur de sortir le soir.

Ajoutons les dépressions, même chez les enfants…

Etc.

Monsieur sécurité : « Le problème ne regarde pas seulement les jeunes. Malheureusement, ces derniers mois, nous devons intervenir aussi pour des litiges entre adultes.»

Les conditions covid ont mis les nerfs de tout le monde sous tension, mais j’avance cette hypothèse :

avec le vaccin covid, on injecte des substances qu’on ne connaît pas et dont on ne connaît pas l’action, ni les conséquences.

Nos spécialistes nous disent que la protéine spike est portée jusque dans les capillaires grâce au graphène et cause des thromboses.

Dans le cœur cela produit des myocardites, dans le cerveau des AVC, etc.

Dans les yeux, ils pourraient causer la cécité.

Oui mais, ces spikes peuvent-elles léser d’autres parties du cerveau ? Peuvent-ils changer le caractère des gens ? Peuvent-ils, justement, provoquer des violences ?

Il se pourrait bien que nous ne soyons pas au bout de nos surprises.

Anne Lauwaert

 

 

image_pdfimage_print
25

14 Commentaires

  1. Oui j’ai lu un article sur ce sujet …comportement différent .agressivité et autres …

    • Oui tandis que les commentaires des antivax sont des modèles de gentillesse et de modération. On a des exemples ici tous les jours 🙂

      • C’est vrai que toi tu es un modèle de respect lol ; et puis quand on nous cherche les noises , il faut s’attendre à prendre la réplique dans la tronche. Au fait tu as vu le cluster dans un hôpital en Espagne ? Tous triple vaccinés ; vachement efficace ton vaccin lol.

  2. il y a des bonnes violences , et des mauvaises ….renverser le gouvernement de MACRON ou de la TRAITRESSE en 2022 , Coller les ministres , députés et sénateurs ( présents et passés ) dans des camps de rééducation par le travail bénévole , en attendant leur passage en cour martiale …créer des comités d’épuration.C’est une bonne violence !

    • Les pensez vous capable de faire le moindre travail qui pourrait être utile à notre société Que nenni; Ce n’est que par la contrainte qu’il y aurait une possibilité et encore, faudrait pas trop en demander , c’est des incapables

  3. Anne,
    les conditions de vie et le bourrage de crâne depuis deux ans expliquent à eux seuls ces énervements.
    plusieurs mois de confinements ont fait un nombre incalculable d’engeulades , de violences et de séparations notamment .

    lors d’une manif à Bordeaux une maman a fait ce témoignage.
    sa fille de 22 ans dans un fauteuil roulant depuis l’âge de 3 ans et passant sa vie à l’hôpital (maladie auto immune) a été vaxxinée (sans l’accord de la mère car majeure).
    a la première dose elle est devenue aveugle !
    j’en ai les larmes aux yeux en l’écrivant…
    Tous ses soignants étaient présents dans la manif anti pass-vax !

  4. Le repas de Noël de l’hôpital cause un cluster, 68 soignants contaminés!

    Les autorités ont rappelé que toutes les personnes infectées avaient reçu une dose de rappel du vaccin anti-Covid ou ont été testées négatives avant de participer à l’événement.

    https://www.capital.fr/economie-politique/le-repas-de-noel-de-lhopital-cause-un-cluster-68-soignants-contamines-1422522

    mais véran veut quand même faire une 3e dose à 20 millions de mougeons d’ici fin décembre !

  5. oui d’accord avec vous tous mais ma question précise est: le virus/vaccin peuvent-ils changer le caractère des gens et éventuellement provoquer des violences? quelqu’un a-t-il un article sur ce sujet?m

    • Anne Lauwaert
      Il y a toujours, et j’insiste sur le  » toujours », quelqu’un quelque part qui nous pond un article pour confirmer ce que l’on veut entendre.
      La question est de savoir si l’on peut s’y fier et donc sur qu’elle base de logique devons-nous nous fier.
      Curieusement à RL les auteurs d’articles ne se fient pas au très majoritaire consensus scientifique de ceux des experts des virus sans conflit d’intérêt préférant la très petite minorité de scientifiques qui le contredit.
      Cette abération de RL est le résultat d’être sous l’emprise des biais cognitifs dont en particulier le biais de confirmation qui est dans tous les articles sur la crise sanitaire.
      En somme un manque de jugement de RL.

      • Pour plus de clarté: remplacer le mot « les » dans « … qui est dans tous les articles sur la crise sanitaire » par le mot « ses ».

Les commentaires sont fermés.