Ma mini-minute ébahie : connaissez-vous Locarno ?

Connaissez-vous Locarno ? Sans doute pas. C’est une petite ville endormie. Une à une, ses belles maisons 1900 sont remplacées par des immeubles à appartements verre-acier-béton. Sur sa Grand-Place, l’harmonie a été brisée quand la vieille poste a été remplacée par un chameau contemporain.

Locarno a son festival du film intello et ses concerts, en plein air, début août, quand commencent les orages estivaux.

Son magnifique Grand Hôtel style belle époque, où a été signé le « Pacte de Locarno », est fermé depuis 15 ans.

La promenade le long du Lac Majeur est magnifique.

En 1980, quand je suis arrivée, on avait du plaisir à s’y promener le soir, manger une pizza dans un des nombreux petits restaurants sympas, déguster une glace en terrasse ou siroter un boccalino d’excellent merlot tessinois. Depuis, l’acharnement contre la voiture et l’automobiliste a transformé la voie publique en dédale de sens uniques qui doublent la longueur des parcours et donc aussi la pollution, vous oblige à laisser la voiture dans les parkings éloignés et vous encourage à ne plus aller en ville mais dans les supermarchés de périphérie.

Dans la ville, la crise des petits commerces qui ferment l’un après l’autre est aggravée par la folie du virus chinois.

Ici aussi, c’est la phobie entre vax et no-vax et surtout la confusion entre no-vax et no-co-vax.

Malheureusement, ici aussi… la plupart se sont laissé injecter sans s’être interrogés, ni informés sur le contenu de ce qu’on leur injectait et maintenant que la contestation commence, l’hostilité des injectés crédules grandit envers les récalcitrants, coupables d’avoir réfléchi avec leur tête.

Et… voilà où naît mon ébahissement… les no-co-vax commencent à réagir !

Après de nombreuses autres villes, ce samedi, Locarno est sortie de sa torpeur automnale au rythme d’une vraie manifestation autorisée, organisée par les « Amis de la Constitution ».

En tête : une délégation venant de la Suisse alémanique, la Suisse profonde en habits traditionnels et portant sur les épaules le bât auquel pendent, à gauche comme à droite, de grosses cloches comme celles que portent les vaches sur les alpages et qui scandent très bruyamment les pas. Ensuite est venue Helvetia toute de blanc vêtue et ensuite le Peuple… « quelques centaines de personnes » quand même !

Le cortège s’est dirigé vers la Piazza Grande où, sur une tribune, des orateurs ont, surtout, rappelé la démocratie et les droits fondamentaux garantis par la Constitution, mais ont aussi posé la question « Homo pandemicus quo vadis ? »

Intéressant : notre ministre de la Santé, Alain Berset (qui a un petit souci depuis qu’on parle de ses aventures extra-conjugales mais intra limousines gouvernementales) et qui est à fond pro-co-vax et a emmerdé tout le monde avec les mesures qui tuent le pays, a eu l’idée farfelue de proposer que quiconque amènerait un consentant au vaccinodrome, recevrait un billet de 50 FS…

Immédiatement les réactions ont explosé : « la vie d’un Suisse ne vaut que 50 FS » – « Je cherche un parrain qui me conduise au vaccinodrome et on partage le bénéfice fifty fifty »… et sur Facebook les billets de 50 FS caricaturés avec binette de Berset et seringues, font fureur… Mais, dans la manifestation, des pancartes demandaient sa démission…

Ça bouge les amis ! même à Locarno, et ça c’est bon signe !

https://www.tio.ch/ticino/cronaca/1539176/costituzione-amici-locarno-dimettiti-alain

Ancora in piazza contro le norme anti-Covid – RSI Radiotelevisione svizzera

In piazza a Locarno contro le misure (ticinonews.ch)

Ancora in piazza contro le norme anti-Covid (bluewin.ch)

Anne Lauwaert

3.X.21

image_pdfimage_print

18 Commentaires

  1. Oui je connais Locarno et Ascona…chere madame ! Tres joli coin de Suisse…( beaucoup de gens tres riches sur ce secteur )

    Mais pour des raisons persos je prefere Interlaken…😉

    • En effet, pour nous, c’est un gros problème et particulièrement du Tessin: de vrais riches, souvent “étrangers” s’y installent (ce qui fait monter tous les prix) et les autochtones ont les salaires les plus bas de la Suisse…

      • C’est la Suisse italienne, la partie la plus délaissée par Berne et qui sert aux suisses allemands de « Côte d’Azur » où ils viennent en conquérants grâce au fric de la la Banhofstrasse zürichoise.

      • j’ai jamais vu autant de Ferrari au mètre carré !!! ( et pourtant j’ai voyagé ) oui de vrais TRES RICHES

        • «  » » oui de vrais TRES RICHES » » »…ils paient surement moins de charges fiscales que nous !!!

          • Bien evidemment ! Le systeme suisse est base sur ce principe fiscal avantageux ( proche a 80 % d autres paradis fiscaux… ) depuis 100 ans…
            Nous sommes bien cons ( sauf monaco ) de ne pas en faire autant !

          • Ou je suis alle ? Au Casino de chez vous ou j ai d ailleurs perdu au blackjack… 😎( largo franco zorzi… debut annees 90 ) je vous assure que plusieurs soirs de suite j ai vu des magnifiques ferraris et des lamborghinis…si mais souvenirs sont bons des immatriculations suisse
            Je m en souviens assez bien car la plaque suisse m a marque dans mon enfance. ( j ai vecu a lausanne de 1962 a 65 et ailleurs…)

  2. Les Suisses, sans faire de vague, se sont couchés depuis fort longtemps devant les muz et les minarets…. leur léchant à grand renfort de langue les babouches et tout ce qui est « sans-porc ».
    Pourquoi les ont-ils acceptés, alors qu’ils ne font partie d’aucune organisation mondiale telle que l’UE, par exemple et surtout que rien ne les obligeait à les accueillir ?
    La Suisse serait-elle rouge-koko ?
    Incompréhensible.

    • Non, pas HÉLAS. Certes ces villes ont été salies et endormies par l’abrutissement Propagandiste, MAIS MAINTENANT LE GRAND RÉVEIL DÉMARRE!!!

  3. La bétonisation est un drame certes. Pour ce qui est du réveil du peuple contre le vaccin et le pass……repassez justement: La ligue de Matteo Salvini, très engagée contre ces mesures, vient de se prendre une grosse claque aux élections municipales Italiennes. Alors si vous voulez que la droite Française fasse pareil aux présidentielles, continuez. C’est contre-productif et politiquement suicidaire. Et j’en ai marre de chaque fois voir mon candidat battu juste parce qu’il y a une poignée « d’ultra-contre-tout » , dont les délires sur plein de sujets (Covid, fraudes anti-Trump, Poutine = grand démocrate, et j’en passe, y’a qu’à voir les articles ici..) nous font PERDRE à chaque fois. Les auteurs de RL le comprendront-ils ? Je ne crois pas, et je crains donc qu’on reparte pour 5 ans.

  4. Bien sûr que si, nous connaissons Locarno.

    Il y a eu dans les années 20 des accords garantissant les frontières de l’Allemagne pour toujours. Dix ans après, Adolf était au pouvoir et les frontières éternelles de Locarno ont connu le même sort que la démocratie allemande.

    Alors quelques pseudo-bergers déguisés qui font les clowns à Locarno en étant sûrs d’être dans le sens de l’Histoire…

Les commentaires sont fermés.