Ma petite minute Byoblu : la chasse aux non-vaccinés

Chassemeute.jpg

Christine Tasin a raison, https://resistancerepublicaine.com/2021/11/13/la-chasse-aux-non-vaccines-est-ouverte-en-europe-et-a-singapour-la-solution-est-a-madagascar/

Elle fait le constat de la situation actuelle. Nous devons nous organiser pour survivre et faire tomber cet Etat totalitaire. Apprenez la différence entre une dictature et un état totalitaire. Ecoutez la «conversation du lundi n° 113» sur full life channel https://fulllifechannel.com/v/478?channelName=JeanJacquesCrevecoeur

Il y a plus: dans https://resistancerepublicaine.com/2021/11/11/pourquoi-ces-inquietantes-analyses-du-sang-des-vaccines/  le Dr Osch explique que les personne “vaccinées” sont perturbées dans leur corps et que, à moyen ou long terme, il est impossible qu’il n’y ait pas une augmentation significative de la mortalité.

Toujours la courbe de Gauss !

Hier, la télé alternative Byoblu italienne diffusait une conférence de presse qui a eu lieu a Bolzano (c’est long et mal fichu parce que ces profs de médecine ne connaissent rien à la com; en plus ils s’adressaient principalement à des médecins et leur jargon n’est pas vraiment limpide pour tout le monde)  https://www.byoblu.com/2021/11/11/riconoscere-il-problema-degli-eventi-avversi-a-bolzano-la-conferenza-sulle-autopsie-di-pazienti-vaccinati-deceduti/

Mais dans cette vidéo, ils disent que des femmes enceintes vaccinées donnent naissance à des bébés malformés qui finissent par mourir, même à cause du lait maternel… ils disent que les spike des vaccins créent des réactions auto agressives chez les vaccinés, que les D dimères s’emballent, que la spike attaque tous les organes, qu’elle provoque des embolies, qu’elle stimule la croissance de cellules donc aussi probablement des cellules cancéreuses et de ce fait, peuvent démarrer des cancers qui étaient latents, non encore déclarés… que oui, la spike est toxique! Que les essais cliniques qui devaient durer 2 ans ont été interrompus! Que depuis, le «vaccin» a été injecté à des millions de personnes qui, elles, servent d’essai clinique, que «des essais ont été faits sur 3 rats et 2 souris»… etc… Ces 2 profs Arne Burkhardt anatomo-pathologue* , Paolo Bellavite pathologue* et la Dr. Heike Müller disent tout ça, publiquement, en italien. Exactement ce que nous ont expliqué depuis des mois Alexandra Henrion Caude, Astrid Stukelberger, Byram Bridel, le Dr Hoffe et dernièrement, le Dr Osch dans l’article sur les analyses de sang.

TOUS ceux qui analysent l’état de santé des “vaccinés” disent la même chose! Tout cela concourt à une évidence: les “vaccinés” sont en danger, tôt ou tard, ça va éclater et plutôt tôt que tard, par exemple cet hiver. Les non-vaccinés doivent avoir la patience d’attendre quelques mois. On s’en fout de ne pas pouvoir aller au resto, au cinoche, ni au foot: on est à l’affut, on attend patiemment car ça va exploser… c’est inévitable, inéluctable: ça va faire boum!

Mais il y a encore autre chose: “avant” je n’osais pas dire aux “vaccinés” inconscients qu’ils ont dans leur corps la spike qui est en train de ronger la paroi interne de leurs vaisseaux sanguins et que leur vie est en danger. MAIS quand les “vaccinés” commencent à attaquer les non-“vaccinés” alors, là je n’ai plus aucun scrupule: je réponds que «OUI j’ai le droit de refuser l’injection des spike qui détruiraient la paroi interne de mes veines et produiraient des embolies et déclencheraient des cancers.» . S’ils m’attaquent, je leur dis d’écouter cette vidéo qui explique pourquoi leur vie est en danger, pas la mienne et que j’ai le droit de refuser qu’on m’injecte «la spike qui est une toxine». Je leur dis aussi que puisque la vie des «vaccinés» est à risque, il est impérieux de garder un nombre suffisant de non-«vaccinés» de façon à disposer d’un nombre suffisant de personnes saines pour continuer à faire tourner la baraque (hôpitaux, écoles, ravitaillement, alimentation…), le jour ou les «vaccinés» s’écrouleront.

Hunter hunting the game, bird hunt

Un truc important que nous dit JJ Crèvecœur: il y a environs 30% de «vaccinés» fanatiques avec lesquels il ne sert à rien de discuter; il y a environs 30% de non-«vaccinés», tout aussi fanatiques et au milieu 40% d’indécis qui balancent et c’est eux que nous devons faire basculer dans notre camp de non-«vaccinés». N’essayez pas de les convaincre, ce sont souvent des discussions inutiles, ce qui compte c’est de continuer à témoigner: nous sommes en bonne santé, nous continuons à vivre dans la bonne humeur. Dans notre village, les «vaccinés» peuvent entrer au bistro, les non-«vaccinés» continuent à aller au bistro mais restent assis sur la terrasse, dehors… et ça papote et ça rigole. Nous avons même déjà prévu que cet hiver quand il fera vraiment froid, nous allons enfin pouvoir sortir nos gros manteaux, nos bonnets et nos moufles qui n’avaient plus servi pendant les hivers trop doux. Au lieu de boire du vin froid, nous boirons du vin chaud…

La suite? On peut faire l’hypothèse que petit à petit de plus en plus de personnes vont devenir malades, elles vont commencer à s’interroger et puis à comprendre (aussi grâce aux déclarations des professionnels) ensuite, ce sera la panique et puis la colère… Il faut bien leur dire que leur colère est légitime, non pas envers les non-«vaccinés» mais envers ceux qui les ont trompés et «vaccinés».

Courage : le temps travaille pour nous. Et comme disait en français mon ami flamand Guillaume le Taciturne: «Je maintiendrai…»

Anne Lauwaert

*je ne dis pas « pathologiste » à l’américaine mais pathologue comme psychologue voir https://www.listesdemots.net/f/l/5/motsfinissantlogue.htm

image_pdfimage_print
14

10 Commentaires

  1. Nous, même pas de terrasse. Nous allons sur un banc avec nos tasses et nos petits gâteaux.

    • Oui, j’ai la chance d’habiter en Provence, nous organisons des promenades et pique-niques ou goûters dehors, vaccinés ou pas. Et j’attends la fin du coronacircus. Seul bémol : combien de temps faudra-t-il pour que les effets nocifs des « vaccins » apparaissent ? Quelle panique vont-ils déclencher ?

      • tout dépend du produit dans la seringue et des sujets vaccinés ,les résultats serons très variables.

  2. Patience et longueur de temps… tout finira par être découvert…et là que va-t-il arriver ? Arrestations des responsables… Guerre civile ?
    Nous les non vaccinés resteront bien au chaud… à la maison, et alors ?

  3.  » La suite? On peut faire l’hypothèse que petit à petit de plus en plus de personnes vont devenir malades, elles vont commencer à s’interroger et puis à comprendre (aussi grâce aux déclarations des professionnels)  »

    Anne Lauwaert , vous vous trompez hélas ,quand ils tomberont malades ils accuseront les non-vaccinés de les avoir contaminé et redoubleront de hargne vengeresse à leur égard . La rationalité la plus élémentaire a totalement déserté le camp des « vaccinés militants et fiers de l’être »: ainsi il ne sert à rien de leur faire remarquer qu’ils ne risquent aucune contamination puisqu’en principe ce vaccin les protège (c’est la fonction d’un vaccin) et que c’était bien le but de ces campagnes de vaccinations forçénée voire forçée , et que si malgré leurs multiples injections ils continuent d’être exposés à une infection par le covid et qu’ils peuvent également le transmettre (c-à-d exactement comme les non-vaccinés) , c’est qu’il y a un sérieux problème d’efficacité de ce prétendu vaccin qui en est encore au stade expérimental . Inutile également de leur parler (documents à l’appui) des nombreux décès hautement suspects de personnes jeunes et en bonne santé , qui ont succombé de façon inexplicable à une crise cardiaque 1 ou 2 semaines après leur injection , ils restent murés dans leur fanatisme comme les adeptes d’une secte en proie à une fascination collective , persuadés de faire partie du camp de la raison éclairée et des sachants face à la horde des « complotistes » obscurantistes arriérés .

  4. Les 30% de vaccinolâtres, bien trop lâches et minables, ne vont pas se retourner contre leurs empoisonneurs mais contre les 30% de vaccino-prudents; comme Emmanuel Lechypre et toute la clique de la Gedankenpolizei de la pensée unique (comme dans le temps de l’Union soviétique et de la Pravda dont ils sont les héritiers idéologiques fanatisés et ensauvagés) et de la Gestapo covidiste. Ces dégénérés sont parfaitement capables d’attaquer les vaccino-prudents et d’en faire les boucs émissaires de tous leurs malheurs. Au travail, la quasi-totalité de mes collègues est vaccinée et certains vous regardent de travers si vous tenez un discours qui va à l’encontre du pseudo-vaccin mais vraie arme de destruction biologique.

    Regardez ce qui se passe déjà en Autriche : les non-vaccinés sont déjà ciblés et poursuivis avec toute la rigueur de la loi s’ils mettent le nez dehors sans motif « valable ». C’est la réintroduction de « l’Ausweis » et cela dans l’indifférence, voire avec l’approbation complète des Autrichiens vaccinés. Lorsque ces derniers vont commencer à tomber malades, ils vont dire que c’est la faute des non-vaccinés car ce serait eux qui permettraient au virus Sars-Cov-2 de continuer à circuler.

    L’être humain est un être irrationnel lorsque des évènements catastrophiques surviennent. C’est le réflexe de survie qui s’installe et cela court-circuite tout raisonnement objectif, toute pensée rationnelle. Ce sera la chasse aux sorcières envers les vaccino-prudents. En Autriche, elle a déjà commencé. D’autres pays suivront ou forceront, par la loi, les vaccino-prudents, à se faire injecter ce poison génique et c’est là qu’il y aura des drames.

Les commentaires sont fermés.