Ma petite minute démographique : les autres font trop d’enfants

Naissances.jpg

La copulation est un besoin physiologique parmi les autres comme boire, uriner, manger, déféquer, dormir…

Quand une femelle atteint sa maturité sexuelle, elle va en chaleur, se cherche un mâle pour la féconder et une fois fécondée elle s’occupe de sa gestation, mise bas, alimentation et éducation de sa progéniture jusqu’à ce que le cycle ne recommence.

Les mammifères humains ont étoffé ce cycle naturel par des complications comme amour, mariage, famille, divorce, familles recomposées, monogamie, polygamie, etc. selon les cultures.

Du fait que la copulation soit un besoin physiologique, «avant», on faisait beaucoup d’enfants parce qu’on ne savait pas comment ne pas en faire. Sélection naturelle, mortalité infantile, guerres, famines, etc. maintenaient un équilibre.

En Occident, nous avons compris que plus il y a de bouches à nourrir, moins l’assiette est garnie et, si on veut donner un avenir à ses enfants, il faut aussi leur donner une éducation…

Ma mère disait qu’éduquer un enfant ça coûte autant que construire une maison…

L’Occident s’est donc stabilisé en faisant moins d’enfants mieux nourris et mieux éduqués, ce qui n’est pas le cas dans les pays du Tiers-Monde comme l’a si bien dit le président Macron: plus les femmes font d’enfants moins il y a d’universitaires.

Somme toute, ce n’est pas l’Occident qui ne fait pas assez d’enfants, c’est les autres qui continuent à en faire trop.

L’Inde l’avait compris et Indira Gandhi avait proposé le planning familial et… elle a été assassinée.

La Chine l’avait compris et avait imposé l’enfant unique mais l’obsession de l’enfant mâle a produit un déséquilibre tel qu’elle a dû faire des concessions.

Toujours est-il qu’en 1950 nous étions 2,5 milliards d’individus, et ça fonctionnait fort bien et qu’aujourd’hui nous sommes 8 milliards et que plus rien ne fonctionne… Le Nouvel Ordre Mondial a l’intention de réduire la population… à 500 million d’individus?

La question est comment?

Il y a deux méthodes: ou bien tuer les vivants ou bien réduire les naissances.

Réduire les naissances, cela signifie éduquer, informer et donner à aux femmes la possibilité de gérer leur vie avec un planning familial.

Si les femmes africaines avaient moins d’enfants elles pourraient mieux les nourrir et leur assurer une meilleure éducation, l’apprentissage de professions ou des études, etc. ce qui serait une contribution notoire au développement de l’Afrique.

Oui, mais… ça c’est ma manière de voir les choses… par contre, c’est aux Africaines de décider pour elles-mêmes, en Afrique.

Et, réciproquement, c’est aux femmes européennes de décider en Europe.

Question: les femmes africaines ont-elles envie de limiter les naissances? Les Africains ont-ils envie de faire des études? ou d’apprendre une profession?

En ont-ils besoin? Ou bien étudier, apprendre, connaître, etc. sont-ce des obsessions européennes?

Là où il y a un hic c’est quand on mélange les cartes et que les femmes africaines viennent vivre comme des Africaines en Europe… ou vice versa quand les femmes européennes vont dire aux Africaines comment elles doivent gérer leur vie.

Malgré toutes les belles idéologies et tous les bons sentiments… ça cloche…

Quand monsieur Elon Musk dit que les Européennes doivent faire plus d’enfants il parle de ce qu’il ne connait pas et est complètement à coté de la plaque: les femmes européennes gèrent leur progéniture selon leurs besoins. C’est la confrontation de populations incompatibles qui rompt l’équilibre…

Mais ya-un-truc beaucoup plus grave et qui concerne toutes les femmes mais aussi les hommes.

Si une machine fait le travail de 100 personnes, on n’a plus besoin que de 1 personne pour faire tourner la machine, les 99 autres ne servent plus à rien et donc sont de trop…

Ben, dit le Nouvel Ordre Mondial, s’ils sont de trop ya-qu’à les éliminer…

Pire, si une ordinateur fait le travail de plusieurs centaines de personnes… ya-qu’à éliminer le surplus… comme aurait dit le copain Attali…

Même à la guerre: avec les drones et l’éventail des nouvelles armes, il suffit d’un opérateur assis devant son ordinateur… on n’a même plus besoin de soldats… Donc on n’a plus besoin de faire des enfants pour approvisionner l’armée.

Même à la campagne, si 1 tracteur fait le travail de 20 moissonneurs… il y en a 19 de trop… à éliminer…

Même à la maison: depuis qu’on a les lessiveuses et les lave-vaisselle, l’aspirateur, les fours, les microondes & Co on n’a plus besoin de personnel… tous ces gens de trop sont à «éliminer»…

Pendant que je travaillais à Calcutta, j’avais établi un bonne relation avec un employé d’une banque. Quand j’avais un problème il s’en occupait de façon efficace et rapide. Le bureau de cette banque était une salle très vaste avec des dizaines de pupitres ou des employés faisaient toutes les opérations à la main avec un crayon… et ça fonctionnait parfaitement même si les grands ventilateurs faisaient voleter tous ces papiers qui étaient retenus par de grosses boules en verre, des «sulfures».

Sans doute aurait-il suffi d’1 ordinateur pour remplacer tous ces employés… qui se seraient trouvés à la rue sans emploi et donc sans salaire… idem à la poste… et c’est bien ce qui se passe chez nous: on n’a plus besoin de nous…

Bref, les prodiges de la technique inventée par les humains font qu’on n’a plus besoin d’avoir des humains… et moins il y en aura, moins on en aura besoin…

Alors, faire plus d’enfants cela signifie faire plus d’humains dont on n’a pas besoin …

Donc, monsieur Musk arrêtez de nous dire des bêtises (et d’envoyer des saloperies dans l’espace).

D’ailleurs, comme le dit Vincent Mignerot: sur notre planète qui est limitée on ne peut pas continuer à exploiter les ressources de façon illimitée: tôt ou tard on arrive à la fin et alors c’est l’effondrement inéluctable.

https://www.youtube.com/watch?v=9ME2gHHEdH8

Dépeuplement, décroissance, effondrement et avec les sanctions contre la Russie, aussi sabordage, en Europe, alors que le reste du monde continue comme si de rien n’était.

Anne Lauwaert 9.IX.22

image_pdfimage_print
11

24 Commentaires

  1. « Ma mère disait qu’éduquer un enfant ça coûte autant que construire une maison… »

    Justement, aujourd’hui, un majorité de gens ne peuvent pas se payer une maison. La conclusion s’impose.

  2. « Somme toute, ce n’est pas l’Occident qui ne fait pas assez d’enfants »
    FAUX et ARCHI-FAUX. L’occident n’a même pas un taux de natalité de 2.08, seuil MINIMAL pour le simple renouvellement des générations. Ceci étant dit, ça ne signifie pas que d’autres peuples ne font pas trop d’enfants.

      • Que les femmes africaines veuillent bien ch… leur merveilleuse progéniture sur les trottoirs d‘alger ou d’Ouagadougou . Chacun chez soi ;non au colonialisme de la nullité bigarrée

    • Quand j’étais petite, à l’école on apprenait qu’il y avait 55 millions de Français, et la France s’en portait plutôt mieux, je crois. Même si la population de réduit un peu pour ensuite se stabiliser, pas de quoi s’inquiéter. Je parle des autochtones évidemment, l’invasion allochtone est un autre problème lié, à résoudre aussi.

  3. j’adore ce dessin ! il résume bien le pays même si l’homme blanc ose dire ce qu’il pense, dans la vraie vie il se tait

  4. Pas besoin d’Attila, la Nature sait très bien s’autoréguler et la loi de Lenz est universelle, et très efficace, bien que souvent définitive.

    Maintenant, il reste juste à « arbitrer » si on préfère que la Nature procède à cette régulation ou que l’Homme la prenne en charge. Pour ma part, vu ce que l’Homme est capable de faire comme conneries, je mets plutôt mon espoir dans la Nature.

    Mais un bon signe quand même : les famines commencent à arriver de partout, les guerres aussi et il y a de moins en moins de ressources halieutiques puisqu’on puise tous les ans de plus en plus dans le capital.

    .. et une bonne guerre nucléaire hein… un beau son et lumière en perspective

    .. Ne vous inquiétez pas, tout va bien se passer…
    Mes respects à cet homme admirable qu’est E. Musk

  5. « Si une machine fait le travail de 100 personnes, on n’a plus besoin que de 1 personne pour faire tourner la machine, les 99 autres ne servent plus à rien et donc sont de trop…
    Ben, dit le Nouvel Ordre Mondial, s’ils sont de trop ya-qu’à les éliminer… »

    Ben non ! parce que les 99 consomment ce que produit le 100e avec la machine… Sans eux, pas besoin de lui ! Il ne reste plus qu’à l’éliminer. Qui s’en chargera ? La machine ou lui-même ?

    • Oui, mais voyez-vous, vous, vous faites marcher votre tête, contrairement à tant d’autres.

      Et les super visionnaires de Davos sont baignés dans une sorte d’utopie néfaste pour vouloir – mais pourquoi donc – reigner sur le monde. On dirait le début du scénario du prochain 007.

    • Pyrrhon, vous mettez le doigt sur le point faible de ce système (le serpent qui se mord la queue) dont on nous faisait la propagande à l’école au début des années 70, en essayant de nous prouver le bien fondé d’une telle pratique, je protestais déjà à l’époque et pour toute réponse, je me suis vu qualifier de fumiste par le professeur. On vous le résultat aujourd’hui.

  6. Même en faisant peu d’enfants, l’occident est rempli de bouches inutiles. Pour accélérer les choses il faut stériliser en masse. Mais on ne peut pas le dire franchement. Quel autre moyen que de prétexter une pandémie pour induire une vaccination obligatoire ?

  7. Une simple vérité qui n’est que le reflet des différences et divergences de la pensée, des moeurs et des comportements, selon les origines ethniques des populations. Ce que les pseudo intellectuels, militants gauchistes et dirigeants occidentaux refusent d’admettre. La venue constante de centaines de milliers d’africains, de maghrébins et d’autres ressortissants issus de cultures non occidentales, ne peut qu’apporter le désordre civique et comportemental, il n’y a que des ignorants utopistes, et politiquement endoctrinés pour ne pas le comprendre et continuer à l’encourager. Le pire dans leur absence de lucidité, est qu’ils sont les responsables du chaos qui se propage, et que leurs propres descendants endureront pleinement.

  8. Vous dites que les femmes africaines devraient gérer leur natalité en Afrique sans les conseils « colonialistes » des Blancs. Donc qu’elles peuvent pondre à gogo.
    Mais d’abord il faudrait qu’elles aient le choix.
    Sachant qu’elles sont asservies dans les faits par les mâles qui les mettent en concurrence les unes avec les autres et que la femme la plus attractive pour eux est comme chez les poules, la meilleure pondeuse.
    Les femmes blanches doivent penser au futur et accepter de reconduire le cycle des générations. Si toutefois elles sont attachées à leur histoire et civilisation.
    La surpopulation est le tabou actuel, et pourtant sans surpopulation, pas de réchauffement climatique.
    La première mesure contre le réchauffement climatique devrait donc être l’arrêt de l’immigration africaine.
    Et c’est tout le contraire que l’on fait !
    La bonne question est : pourquoi ?

  9. Il est urgent de limiter les naissances dans certains pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du sud. Les Européennes,elles, ne font pas assez d’enfants et c’est pour ça qu’on fait venir des immigrés. Il faut aider les Européennes à avoir plus d’enfants pour la diversité humaine.

  10. et leur trop plein ils nous l’envoient pas bateau ! remercions les bonnes âmes humanitaires qui dans leurs bagages de vaccins et médicaments divers pour sauver des populations exponentielles, ont oublié l’essentiel le kilt contraceptif

  11. de toute facon TOUT ce qui vient d’Afrique et maghreb font des gosses non pas pour l’amour de la famille mais pour percevoir autant de CAF possible,aprés leurs gosses ils s’en balance et les laissent trainer sans s’occuper de leur éducation d’ou l’explosion de la délinquance parmi l’immigration !!

  12. Le nombre d’enfants élevé en afrique et dans le tiers monde était justement une réponse naturelle au phénomène naturel de la mortalité enfantine et les avortements naturelles.
    Ce qui a rompu l’équilibre millénaire était l’intervention « humanitaire » des occidentaux qui, grace a la médecine moderne, se sont acharné a sauver chaque enfant et chaque embryon que la sélection naturelle aurait éliminés.

    • Bien vu jean jacques, en effet, il y a eu une baisse de la mortalité due à diverses causes, nutritionnelle, hygiénique etc… apportées par l’Occident mais les habitudes et les moeurs n’ont pas beaucoup évolués dans ces pays de ce fait les naissances augmentent.

  13. Enfin un article qui aborde sans pudeur le problème de la démographie et de ses conséquences, il faudrait peut-être ajouter à ce très bon résumé que les allocations familiales telles qu’elles sont conçues encouragent plutôt la natalité plutôt que l’inverse aussi bien pour les familles d’origine étrangères que Françaises, il vivent de ça en faisant l’élevage, j’en connais près de chez moi. Remplacer l’argent des allocations par des biens en nature uniquement aux profit des enfants serait une solution. Merci Anne!

  14. « En Occident, nous avons compris que plus il y a de bouches à nourrir, moins l’assiette est garnie

    PAS vraiment , le très lucide pasteur TR Malthus l’ avait compris avant tout le monde au 19ème siècle et a établi un lien de proportion entre chiffre de population et disponibilité des ressources .

    « Un homme qui naît dans un monde déjà occupé, si sa famille ne peut pas le nourrir, n’a pas le moindre droit à réclamer une portion quelconque de nourriture, et il est réellement de trop sur la terre. »Au grand banquet de la nature, il n’y a point de couvert mis pour lui.

  15. Ben, moi je dis : la planète doit être consommée, il est totalement vain d’emm…. er les blancs/occidentaux/ »éduqués à l’environnement et à la fragilité de notre planète etc etc » quand, à côté, en Afrique/Chine ils ne tiennent aucun compte de cet environnement. C »est vain, un peu comme tenter d’inculquer aux Africaines de faire moins d’enfants. Vain vain vain et à la fin ça fera mal pour les derniers

  16. La famine qui s’approche va réguler tout ça. Et puis les labos vont bien concocter un nouveau virus… Plus quelques tsunamis, des tremblements de terre et quelques guerres tribales…

  17. Toute l’afrique vient chier sa vermine chez-nous, ben ouais tout est gratos pour les chiars coloraniques d’afrique, les traîtres du gvt prennent tout ce merdier de déchets à la charge des Français qui bossent eux !

Les commentaires sont fermés.