1

Ma petite minute effondrée : retour sur la mort du maire de Lugano…

Ma petite minute effondrée. Je vous ai raconté la tragédie du maire de Lugano: à 62 ans, il s’écroule, mort, tout seul, dans un sentier de campagne, durant son jogging d’entrainement.

https://ripostelaique.com/je-suis-bouleversee-par-le-deces-du-maire-de-lugano-mais-je-minterroge.html

Eh bien voilà… L’autre soir, à la télé, pendant un débat virus/vaccin, le médecin alternatif Werner Nussbaumer saute à pieds joints dans le plat de la bienpensance: «Nous avons des cas graves dus à la vaccination et même des morts – l’On. Borradori était contre les vaccins, mais il s’est laissé vacciner pour pouvoir participer au marathon de New York… et il en est mort…» Absurde!

https://www.ticinonews.ch/magazine/tv-radio/scontro-lombardi-nussbaumer-su-borradori-FF4610160?

L’On. Lombardi éclate dans une scène hystérique: «C’était mon ami, vous ne pouvez pas instrumentaliser sa mort…»

Ben oui, mon pauvre On. Lombradi, que Borradori ait été votre ami ne change rien au fait qu’il ait été «vacciné» et qu’il soit mort… à l’improviste à 62 ans, pendant les deux premières minutes de son jogging, comme l’indique son horloge connectée.

Le présentateur Bazzi se prend les pieds dans le tapis et bredouille: « Mais alors, ceux qui sont vaccinés peuvent mourir ? moi qui suis vacciné, si je meurs… ? » C’est sûr qu’après cette découverte, il n’a pas bien dormi.

Ah oui mais non, l’autopsie a démontré que l’On. Borradori avait fait de nombreux petits infarctus auparavant… qu’il avait eu de nombreuses petites sonnettes d’alarme…

Ah bon? et il s’entrainait avec un «préparateur» , mais sans médecin, ni cardiologue? Qui n’ont pas entendu les nombreuses petites sonnettes d’alarme? Effarant!

Passons, passons…

Ah non! Ah non alors! On nous impose des Pass sanitaires pour nous contraindre à l’injection. On veut piquer nos jeunes et nos gosses… alors que des gens s’écroulent, morts, en rue à cause de possibles «effets secondaires»?

L’épouse du jardinier qui entretient le jardin d’une amie s’est écroulée, morte, dans le jardin de cette amie…

Et le mythique Principe de Précaution qu’est-ce qu’on en fait?

Merde à la fin!

Qu’est-ce qu’il vous faut de plus?

Oui, des gens s’écroulent, morts, en rue et vous voulez continuer à nous injecter? à injecter nos jeunes et nos enfants?

Le pire c’est que «les gens» aient trop peur pour oser penser que ce «vaccin» salvateur pourrait en fait être un tueur.

Dans nos hôpitaux des médecins non vaccinés n’osent même pas s’exprimer! https://www.cdt.ch/la-domenica/noi-dottori-non-vaccinati-FD4599142?

La mort du charmant On. Borradori m’avait bouleversée, eh bien voilà, maintenant je suis bouleversée et effondrée.

Anne Lauwaert – 10.IX.21

Oskar Freysinger s’exprime sur le Covid-19 – YouTube