Ma petite minute électoraliste : La ligne de partage entre pro et anti-Zemmour

On disait que Zemmour est candidat.

Maintenant il faut lui trouver des électeurs.

Qui est contre Zemmour ?Ça c’est facile : la gauche, toutes couleurs confondues, les élites, tous bobos confondus, les allochtones mais peut-être pas tous, les mondialistes avec les artistes moralisateurs qui habitent à LA…

Etc.

Qui est pour Zemmour ? Tous les autres. Mais, depuis des décennies, ils sont dégoûtés et ne votent plus. Donc il faut aller les chercher et les convaincre : ils doivent aller voter et voter Zemmour. De toute façon, ils n’ont rien à perdre : pire que ces dernières années, c’est pas possible. Ce qui peut arriver, c’est ou bien statu quo ou bien mieux. Le pire du pire, c’est de rempiler pour encore 5 ans. Ça c’est du suicide, du sabordage.

Faisons appel à l’énergie du désespoir : quand on se noie, on saisit la bouée de sauvetage et après on a le temps de voir si le type qui a jeté la bouée correspond tout à fait à notre attente ou s’il y a des ajustements à faire.

Dans l’immédiat, l’urgent c’est d’échapper à la noyade.

Je retourne sur l’affaire du fusil car elle est formidable.

Il y a un truc qu’Éric ne sait pas : JAMAIS, au grand jamais, on ne vise une personne avec une arme, chargée ou pas chargée. Jamais c’est jamais. On ne vise une personne qu’en cas d’utilisation de l’arme pour tuer, à la guerre ou en cas de défense légitime ou bien pour tuer du gibier à la chasse.

Une arme ce n’est pas pour le gag, c’est pour viser juste et tuer sec.

Sur un tournage de cinéma, c’est encore une autre histoire… comme on l’a vu avec Alec Baldwin : le responsable de la sécurité n’a pas fait son boulot et Baldwin vise juste.

Dans le cas d’Éric avec son gros fusil, c’était rigolo, mais c’était une faute. Grave ? Oui. Mais utile, car récupérable : Éric est assez sûr de lui pour pouvoir dire : « Oui, c’est vrai, je ne connais rien aux armes et donc je vais faire le tour des clubs de tir et des associations de chasseurs pour me faire expliquer comment ça marche ».

Et, en passant, il peut s’arrêter chez les éleveurs qui n’en peuvent plus des loups et chez les paysans qui n’en peuvent plus de la destruction de leur profession, du massacre de leurs vies, des dégradations et des vols…

Là il va moissonner des votes !

Un chasseur, c’est un club, une famille, un groupe de connaissances et d’amis.

Un paysan, c’est un autre groupe. Un club de tir, c’est encore un groupe. Toutes ces personnes ont un dénominateur commun : ils ont les pieds sur terre et leurs racines dans leur terre et leur cœur pour les aimer et les défendre.

C’est au cœur de ces gens-là qu’il faut parler.

Qu’Éric fasse le tour des librairies pour son livre, c’est très bien, mais ce qui serait mieux c’est une battue de chasse en montagne, un week-end à la ferme, un « road trip à travers le bassin minier avec les terrils devenus musées et les usines délabrées »…

Plus qu’aux lecteurs, c’est à ceux qui n’ont plus ni l’argent pour acheter des bouquins, ni le courage de lire qu’il faut rendre l’espoir.

Ajoutons les ronds-points des Gilets jaunes, les hôpitaux dont on ferme les lits, les patients sur les brancards dans les couloirs, les soignants exténués qu’on oblige à se vacciner, les urgences où on a besoin de la police pour maintenir l’ordre, les écoles « journée de la jupe », les églises que chaque jour on vandalise et démolit, alors que l’argent du contribuable sert à financer des emballages, des plugs anaux, des vagins de reine et des toboggans canadiens. (non je ne digère pas).

Le problème, c’est l’immigration et ce qui est anti-français ?

L’obligation vaccinale et le passe sanitaire, c’est anti-liberté donc c’est aussi anti-français.

Mais y a pire car y a un aut’truc : la vidéo de Vera Sharav.

https://www.youtube.com/watch?v=CH716CrLh2U

qui nous rappelle le rôle de la firme IBM avec ses machines (pré-ordinateur) dans l’efficacité nazie pour traquer et ensuite éliminer les Juifs. Elle fait le parallèle avec notre situation actuelle : le passe sanitaire, le traçage grâce au téléphone portable, la reconnaissance faciale, la digitalisation, la numérisation et toutes les autres “nouvelles technologies” qui permettent le fichage de tous les citoyens.

“Nous sommes devant une guerre contre l’humanité, il y a des parallèles dérangeants entre les préludes à l’holocauste et ce qui se passe aujourd’hui… la loi martiale médicale, la transformation de la médecine en arme, le contrôle total et ça c’est le but du green pass…” écoutez ce qu’elle dit !

Pour réaliser le Grand Remplacement, il faut éliminer les premiers avant d’installer les seconds.

Si dans les années 1930, ils ont pu être aussi efficaces avec “seulement” IBM… alors aujourd’hui, avec les ordinateurs et les nouvelles technologies…

Le candidat Zemmour s’interroge-t-il vraiment sur l’affaire covid-vaccin ?

Anne Lauwaert  

N.B. le livre “IBM and the Holocaust” de Edwin Black – 2001

Microsoft Word – IBM – Copie (jmsauvage.fr)

IBM et l’holocauste: Black, Edwin, Demange, Odile: 9782221092767: Amazon.com: Books =

“Ce livre raconte l’histoire de la participation consciente d’IBM à l’Holocauste, et de sa complicité avec la machine de guerre nazie qui a fait plusieurs millions de victimes à travers toute l’Europe.Au cours de la Deuxième Guerre mondiale, les nazis ont exterminé six millions de Juifs. Grâce à une organisation remarquable, les listes de noms étaient toujours prêtes, les trains toujours à l’heure et les chambres à gaz toujours disponibles au bon moment. Aujourd’hui, on utiliserait des ordinateurs. À l’époque, il n’y en avait pas. Mais les nazis avaient autre chose: des machines à cartes perforées. Elles étaient partout: dans les bureaux, dans les centres ferroviaires, dans les usines, mais aussi près des ghettos et dans les camps. La moindre information était saisie, traitée, triée, analysée. Toute la machine de guerre allemande, toute la logistique de l’asservissement et de l’extermination reposaient sur ces appareils. Et ceux-ci étaient la propriété d’une entreprise américaine: IBM.Ce livre raconte comment s’est nouée, dès 1933, l’alliance stratégique entre IBM et les nazis. Comment, avec l’aide de sa filiale allemande, la multinationale a fourni au IIIe Reich des solutions « clés en main ». Comment, en pleine guerre, IBM gérait ses filiales européennes par l’intermédiaire de son bureau à Genève. Comment, entre autres, les Juifs de Hollande furent les victimes de la technologie IBM et pourquoi les Juifs de France eurent davantage de chance. Comment, enfin, tout cela fut accompagné d’une entreprise systématique d’occultation. Certes, avec ou sans IBM, les nazis auraient entrepris d’exterminer les Juifs. Mais les chiffres, eux, auraient été très différents…”

 

 

 

 

 

 

 

image_pdfimage_print
11
4

24 Commentaires

  1. Un fusil ne devient armé que quand il est placé en dotation pas sur un banc de fabrication ni sur un stand commercial
    De plus il redevient un simple outil dans sa séance de nettoyage du canon. Dans les séances en air soft il est utile de diriger le canon vers la cible.

    • C’est ce que mon père m’a enseigné depuis mon plus jeune âge. C’est la règle de fer dans les stands de tir en Suisse que j’ai fréquentés pendant des années et où j’ai même été championne dames de tir au fusil de guerre suisse FASS90. C’est aussi la règle de fer de mes amis chasseurs.

  2. C’est curieux, je n’ai pas le même avis sur la chasse et les chasseurs. Je ne vois pas ce que Zemmour viendrait faire avec ces beaufs….

    • Je connais, ici en Suisses, de nombreux chasseurs qui sont loin d’être des beaufs. Contrairement à de nombreux écolos des villes ils connaissent les animaux et la nature et les respectent.

      • Respecter la nature en allant tuer des bestioles qui n’ont rien demandé !?
        Des êtres primaires !!!

        • C’est votre raisonnement qui est primaire et digne des écolos excités. C’est plus compliqué que ça et beaucoup plus subtil.. Je ne suis pas spécialement pour la chasse mais il faut arrêter avec ces jugement définitifs piochés sur la propagande comme par exemple le fameux sketch des inconnus sur le sujet. Il y a effectivement des abrutis chez les chasseurs et c’est ça que l’on voudrait bien éviter mais généraliser et leur coller une image de débiles mentaux c’est assez loin de la réalité. J’ai rencontré les deux espèces de chasseurs. Ce qu’il faudrait peut-être c’est limiter le nombre de licences et/ou les former et les éduquer vers un niveau plus conséquent . Pour rejoindre le sujet d’accroche de Anne combien de chasseurs ou pire de promeneurs tués ou blessés chaque année parce qu’ils ne manient pas leur arme correctement ?
          Quand à votre réflexion sur les bestioles qui n’ont rien demandé, aucune bestiole même en dehors de la chasse n’a demandé à être tuée et mangée..C’est abscons comme remarque

          • Môssieur Pierre Bleven, je n’ai pas attendu les Inconnus pour exécrer la chasse. J’ai des cultivateurs dans ma famille et je les voyais le dimanche (le moins possible !) compter le nombre d’animaux étalés à leur porte le soir. Juste pour faire du « chiffre »…
            Quant aux écolos je les laisse à leurs graines.

            Chasseurs-racailles = même combat : faire souffrir par PLAISIR !!!

            • Au moins vous avez un avis tranché. maintenant comparer les racailles aux chasseurs c’est du grand n’importe quoi . Mais en réalité à vous lire vous êtes déjà hors d’atteinte pour débattre. j’aurais une seule question : mais où avez-vous appris à dire autant de conneries ?

              • Tout à fait d’accord avec vous !
                Mantalo a un sérieux problème de réflexion et d’observation.

                • T’es bien gentil raskasse.

                  Tu m’expliqueras la différence entre le plouc en tenue de combat style commando(!) pour aller flinguer du dangereux lapin de 4 kg, et l’islamiste qui tire à la kalache sur des terrasses hostiles (ou pas).
                  Ils ont tous les deux l’oeil brillant de satisfaction avec le sourire en coin.
                  Le premier pour tuer des bêtes par PLAISIR en prétendant « aimer la nature »(sic), le second pour tuer des mécréants par PLAISIR en prétendant « aimer un prophète ».

                  Le sens du mot PLAISIR leur échappe. Comme à tous les frustrés du sexe.

              • Non.
                Le même plaisir à faire du mal. Des êtres primaires !
                Quant aux « conneries », je vous les dois, vous m’inspirez.

  3. zemmour incapable ! si vous regardez bien il tenait l’arme de démonstration (sans culasse) d’une main et la supportait de l’autre!
    même pas re classable dans la police aux ordres qui a interdiction de répliquer avec leur arme!

    • Patphil, Certes, mais culasse enlevée ou pas on ne dirige jamais une arme vers une personne sans intention de la tuer. On voit que vous n’avez jamais appris à manier une arme par l’autorité militaire.

  4. Tout de cirage de pompes en devient grotesque et contre productif. C’est le genre d’article sans saveur .

  5. Vous datez un peu, chère Anne.
    Il faut se replacer dans le contexte de l’époque.
    La mécanographie, ce qui était le nom des équipements à cartes perforées, était un « marché » comme un autre avant guerre. La devise du patron: T.J Watson,  » La paix mondiale par le commerce mondial »(SIC!) était placardée partout dans les bureaux, l’usine… La 1ère usine française était « l’électro-comptable » de Vincennes (c’était le nom d’alors de ce qui deviendra IBM plus tard), qui fabriquait ces machines élecro-mécaniques: perforatrices, pour transformer les bordereaux manuscrits en cartes perforées, vérif, trieuses, interclasseuses et au final les tabulatrices, qui sortaient des « listings ». Ce sont en effet ces listes -mais pas seulement!- qu’ont utilisées les nazis pour rafler les Juifs et les Résistants. Mais sans minimiser le rôle des machines à cartes perforées, ce sont quand même les hommes, les ss et les les milices de partout, les collabos de Laval et de Pétain, et la masse de soumis qui refusaient de regarder et d’agir, qui ont participé directement à la monstruosité que fut la Shoah!
    En France, René Carmille, Résistan et responsable de ce secteur, communiquait à Londres et aux résistants les listes qu’il était contraint de faire. Arrêté par la gestapo, il est mort en déportation.
    Avec l’usine de Vincennes, puis celle d’Essonnes en 1942, les Français qui travaillaient à l’électro-comptable », comme l’on disait alors, n’ont pas eu le choix. Renault aussi a fabriqué des chars pour hitler. Et combien d’autres?
    Alors, Participation par intérêt à la guerre menée contre le Monde par le fascisme nazi, certainement!
    Mais participation « consciente » et volontaire, par idéologie politique, à la Shoa, au massacre de toute une ethnie confessionnelle, certainement pas.
    Ne confondez pas règlement de compte et histoire « aménagée ».
    De l’aiguille à trier les tickets perforés du recensement, à l’ordinateur neuronal de 2021, IBM a apporté beaucoup, beaucoup, à la science du numérique.
    Qui n’a pas commis de fautes.
    Von Braun a bien été récupéré par Eiseinhower pour l’étude des fusées!

    • je ne date pas car je me réfère à une vidéo de Vera Sharav qui est tout à fait récente- mais vous vous ne lisez pas ce que j’écris.

      • Anne,
        Si, je vous lis, et ce que j’écris n’est pas une critique, mais une tentative de donner un peu de vérité vécue. Les événements relatés par E Black datent de près d’un siècle, du tout début de cette technologie électromécanique. Pourquoi a-t-il écrit son livre-procès en 2001? Parce que les acteurs de l’époque ne sont plus là? Ou pour une autre raison?. Dans l’immédiat après guerre, une blague sur la collaboration circulait dans l’usine d’Essonnes: Un employé sortait chaque jour des pièces de l’usine, pour construire sa propre tabu. Lorsqu’il eut fini l’assemblage, il avait fabriqué…une mitrailleuse! En fait la collaboration du futur IBM avait été de fabriquer ses machines et de les vendre à l’allemagne nazie. Les Krupp, les BMW… n’ont-ils pas fait un peu pareil? Et les « majors » us du pétrole installent bien des puits et des usines de raffinage au cœur des dictatures théocratiques islamiques.
        C’est le système capitaliste qui est porteur de ces vices intrinsèques. La paix mondiale par le commerce mondial, de feu TJ Watson est un mythe, mais c’est aussi le moteur même du système. Vendre a tout le monde , pour croitre sans cesse ou disparaître.
        Amicalement!

    • Non, vous oubliez le contexte global aux USA après la crise de 1929 et la réussite du putsch communiste en Russie à partir de 1921. La classe dirigeante américaine a été globalement et constamment jusqu’à fin 1941 en faveur des nazis pour qu’ils éliminent le communisme. Même si ça devait détruire l’Europe. Ils n’ont arrêté leur soutien qu’après avoir constaté en Novembre 1941 l’échec de l’opération Barbarossa. Les pro-nazis déclarés étaient légion et entretenaient un grand parti pro-nazi US, le Bund. On y trouvait le patron d’IBM, Thomas Watson, Henry Ford, Joseph Kennedy (le père des..), Prescott Bush (le père des..), Alfred Sloane (patron de GM ET Opel), Charles Lindbergh, et plein d’autres. Isolationnistes? Quelle farce!

  6. Vous avez totalement raison. je tire en club et la règle numéro un est que l’on ne pointe jamais une arme sur quelqu’un , jamais, chargée ou pas , culasse relevée ou pas , chargeur ou pas. C’est tout . Simple à suivre. Donc effectivement il a fait une erreur.. Mais il ne savait pas manifestement. Donc il n’a qu’à en tirer des conclusions qui s’imposent
    Sinon sur le Covid il y aurait des tonnes de livres à écrire et effectivement l’attitude de l’appareil d’état et de l’administration avec le pass sanitaire qui est un scandale absolu. Créer des citoyens de « deuxième zône » ! Quelle bonne idée vraiment .. Et ce n’est pas fini si on écoute attentivement ses annonces d’hier soir.. la 3 ème dose qui conditionne le pass.. Les anciens ne sont déjà pas assez isolés comme ça et on en rajoute une couche. Et bientôt, dans 1 ou 2 mois la tranche des 50-64 ans .. On est toujours le vieux de quelqu’un.. Des études -sérieuses – commencent à sortir et montrent que l’on va vers un taux de mortalité du Covid assez homogène dans le monde. Au final tout le monde aura la même proportion de décès et ceci quelles que soient les contraintes mises sur la population ( voir le cas de la Suède qui est très spécial)

  7.  » Il y a un truc qu’Éric ne sait pas : JAMAIS, au grand jamais, on ne vise une personne avec une arme, chargée ou pas chargée. Jamais c’est jamais. On ne vise une personne qu’en cas d’utilisation de l’arme pour tuer, à la guerre ou en cas de défense légitime ou bien pour tuer du gibier à la chasse. »
    Certes, mais on apprenait ça avant mais maintenant, tout le monde s’en fiche.
    D’ailleurs, il était comme un gamin qui ne sait pas…

    • Le cas d’espèce n’a rien à voir avec une arme dans un club de tir ou à la chasse
      . Ce n’était qu’un outil sorti des chaines de montage et exposé dans un stand commercial, pour que cela soit une arme encore aurait il fallu que cet outil ait été mis en service ce qui n’est pas le cas
      ;par ailleurs quand vous vous entrainez à l’air soft vous pointez bel et bien votre arme

  8. Je pense que les anciennes classes moyennes ( 1970-1980-1990 ) sont celles qui vont voter Zorro en priorité.
    Puis, quelques jeunes dont les yeux sont ouverts puis, quelques bourgeois.

  9. à l’origine IBM n’avait certainement pas construit ses machines à cartes perforées pour aider à tuer des gens et ce n’est pas de sa faute si des ordures s’en sont servi pour le faire
    c’est comme si on accusait les fabricants d’allumettes d’être la cause des incendies ou les physiciens nucléaires d’être la cause de hiroshima
    stupide ;

Les commentaires sont fermés.