Ma petite minute frissons : Eric, vous portez l’avenir de la France

C’était un très beau matin de décembre, froid mais ensoleillé avec un ciel bleu roi comme en montagne.

J’avais allumé la télé un peu comme ça…

Et puis la cérémonie a commencé. Ma fille et moi nous nous sommes assises en silence et nous avons suivi toute la cérémonie jusqu’à la fin, jusqu’au-delà de la fin… sans parler, sans dire un mot, émues, bouleversées… tristes…

Nous étions tristes et pourtant nous étions bien, en communion avec ces milliers de personnes qui étaient venues, des personnes comme nous… nous avions vraiment été entre nous, et ça c’était chaleureux, émouvant!

Ben oui, Johnny allait nous manquer…

https://ripostelaique.com/obseques-de-johnny-diversite-absente-peuple-dans-la-rue-elites-dans-leglise.html

Depuis nous avons éteint la radio et débranché la télé et nous avons transformé l’écran en home cinéma. Chaque soir, devant le feu ouvert allumé nous regardons un DVD… un David Lansky… L’homme du train, Quartier VIP, et les autres, tant d’autres, films vrais… Ce formidable cinéma français! Bien sûr, il y en a d’autres, mais Lino Ventura, Jean Yanne, Delon, Marielle, Rochefort … et les autres, tant d’autres… mais qui sont les nôtres… avec qui nous sommes entre nous!

Ce matin, la newsletter des amis de Zemmour annonçait l’annonce de Zemmour…

Malgré le ciel bleu roi, le soleil éclatant et chaud sur la terrasse, nous nous sommes assises devant mon ordinateur et nous avons attendu de longues minutes… Puis cela a été pareil: nous avons écouté en silence, émues, avec des frissons dans le dos… C’était simple, digne, français…

Nous nous sommes senties entre nous…

Et la musique… la Septième de Beethoven… comme avec le poème récité par Johnny…

Il a vu juste, Eric… la musique, c’est bien celle-là, mais aussi les paroles…

Oui Eric cela a vraiment existé… et c’est cela qui nous manque tant, vraiment, à tous…

Poème sur la 7ème

Johnny Hallyday texte de Philippe Labro

Qui a couru sur cette plage?
Elle a dû être très belle
Est-ce que son sable était blanc?
Est-ce qu’il y avait des fleurs jaunes

Dans le creux de chaque dune?
J’aurais bien aimé toucher du sable
Une seule fois entre mes doigts

Qui a nagé dans cette rivière?
Vous prétendez qu’elle était fraîche
Et descendait de la montagne?
Est-ce qu’il y avait des galets

Dans le creux de chaque cascade?
J’aurais bien aimé plonger mon corps
Une seule fois dans une rivière

Dites, ne me racontez pas d’histoires
Montrez-moi des photos pour voir
Si tout cela a vraiment existé

Vous m’affirmez, qu’il y avait du sable
Et de l’herbe, et des fleurs
Et de l’eau, et des pierres
Et des arbres, et des oiseaux?
Allons, ne vous moquez pas de moi

Qui a marché dans ce chemin?
Vous dites qu’il menait à une maison
Et qu’il y avait des enfants qui jouaient autour?
Vous êtes sûrs que la photo n’est pas truquée?

Vous pouvez m’assurer que cela a vraiment existé?
Dites-moi, allons, ne me racontez plus d’histoires
J’ai besoin de toucher et de voir pour y croire

Vraiment, c’est vrai, le sable était blanc?
Vraiment, c’est vrai, Il y avait des enfants
Des rivières, des chemins
Des cailloux, des maisons?

C’est vrai?
Ça a vraiment existé?
Ça a vraiment existé, vraiment…

https://www.youtube.com/watch?v=mUSNp1mPxGY

Oui Eric, je peux vous l’affirmer: cela a vraiment existé…

Anne Lauwaert 

image_pdfimage_print
17

4 Commentaires

  1. cette présentation prouve qu’il a compris que le peuple de Johnny c’est aussi le sien –

  2. Courage Eric, la route est encore longue, semée d’embûches, mais il y a tellement de monde au bord de cette route qui attend votre passage pour vous encourager, vous soutenir, et vous voir franchir la ligne d’arrivée, fourbu, mais vainqueur!

  3. Merci Anne Lauwaert pour ce beau texte.

    Moi aussi, et comme beaucoup d’autres sans doute, j’ai été ému par le discours si digne et si magnifique de Zemmour sur YouTube hier.

    Maintenant qu’il s’est déclaré, seul contre tous, seul contre la meute, j’espère que les Français le suivront. Cela demandera du courage.Est-ce qu’ils en ont ?

Les commentaires sont fermés.