Ma petite minute militaire : l’avant-garde du Général Hiver en marche

À Turin:

https://www.byoblu.com/2022/10/01/falo-con-le-bollette-e-sciopero-dei-pagamenti-contro-il-caro-energia

Savez-vous ce que c’est que le “télé-chauffage” ? Si j’ai bien compris : on utilise une grosse chaudière qui produit de la chaleur envoyée dans les maisons de tout un quartier… fini le chauffage individuel… encore une perte d’autonomie/liberté…

À Turin, des manifestations dénoncent le fait que le prix et donc les factures du télé-chauffage au gaz dépendent des fluctuations du prix du gaz à Amsterdam… Ces factures ont atteint un niveau tel que plus personne ne peut les payer.

Donc ils descendent dans la rue et brûlent leurs factures et promettent de livrer bataille.

Dans le Veneto, des entrepreneurs de la région de Venise se sont rassemblés sur une place à Mestre et ont brûlé leurs factures d’électricité car elles sont impayables :

https://www.ilprimatonazionale.it/economia/aumenti-luce-e-gas-in-veneto-stadi-del-ghiaccio-chiusi-commercianti-in-rivolta-bruciano-le-bollette- 243923/

Idem à Modena :

https://www.ilrestodelcarlino.it/modena/cronaca/brucia-bollette-1.8129139

À Locarno, l’entrepreneur Regazzi déclare à la presse que les prévisions de sa facture d’électricité pour l’an prochain sont passées de 60 000 FS à 1 000 000 FS et que ça n’est pas payable.

https://www.tio.ch/ticino/attualita/1606094/regazzi-franchi-azienda-ses-energia

À Losone, village limitrophe:

https://www.espazium.ch/it/attualita/architettura-denergia-la-centrale-termica-il-teleriscaldamento-losone

Les travaux publics pour installer le télé-chauffage ont sévi pendant des années. Donc ces projets ont été conçus il y a de nombreuses années, puis réalisés pendant d’autres nombreuses années et nous voilà avec le résultat, alors que les paramètres, c’est-à-dire la disponibilité de l’énergie et les conséquences boomerang des «sanctions UE» contre la Russie ont tout changé… Programmé il y a 20 ans = périmé aujourd’hui ?

Et en Suisse…

En Suisse il n’est pas rare que le peuple vote contre ses propres intérêts, ainsi le programme “énergie 2050” qui avait été conseillé par les autorités et dont maintenant on se rend compte que c’est une catastrophe… Vote du 21 mai 2017… il a fallu 5 ans pour s’en rendre compte…

https://arretsurinfo.ch/energie-qui-nous-a-mis-dans-ce-petrin/

Je vous livre le commentaire (tel quel) du site Les Observateurs :

https://lesobservateurs.ch/2022/10/01/aggraver-la-crise-energetique-non-a-la-decroissance-electrique/

«La Stratégie énergétique 2050 est un échec retentissant. Résultat : la Suisse est menacée par une pénurie d’électricité. Malgré cela, la majorité de centre-gauche au Parlement continue de bricoler et d’aggraver massivement cette crise : le contre-projet indirect à l’initiative sur les glaciers de la gauche rose-verte inscrit dans la loi l’objectif zéro carbone net en matière d’émissions de CO2. Cela signifie interdire le mazout, l’essence, le diesel et le gaz. La crise énergétique actuelle ne s’en trouvera que plus massivement aggravée. Chaque voiture électrique supplémentaire, chaque nouvelle pompe à chaleur signifie un nouveau besoin en électricité, alors que nous sommes déjà menacés par une pénurie. Cette nouvelle loi qui instaure la décroissance entraînerait des conséquences désastreuses pour les habitants et l’économie suisses. De plus, les prix de l’électricité, et donc de tous les produits nécessaires à la vie quotidienne vont exploser.

La nouvelle loi ouvre la parole à des mesures extrêmes : interdiction de voyager en avion, restrictions de la consommation de viande, interdiction des chauffages au mazout et au gaz, interdiction des véhicules diesel et essence, obligation d’installer des panneaux solaires onéreux et de rénover sa maison à ses propres frais. Le Conseil fédéral pourra imposer toutes ces mesures de son propre chef. Le fédéralisme est ainsi mis à mal, la démocratie directe est ignorée. Le peuple, qui doit payer tout cela, « n’a plus rien à dire ! » (sic).

Mais si, mais si ! Bien au contraire, le Peuple a tout à dire puisque c’est lui le Souverain et donc il descend dans la rue.

Stade suivant ? Ben, comme le disent tous ceux qui réfléchissent avec leur tête au lieu de rabâcher le politiquement correct : le stade suivant c’est la révolution que Michel Maffesoli appelle avec euphémisme « l’ère des soulèvements ».

https://www.youtube.com/watch?v=6f81Peb85WY

Et, pas plus tard qu’hier, Pierre Jovanovic nous dit que quand les boulangers arrêtent de faire du pain, c’est la révolution comme avec Marie-Antoinette et ses brioches… Oui mais, justement, il y a des boulangers qui arrêtent leur four car ils ne parviennent plus à payer le gaz. Mon cousin en Belgique me l’a confirmé. Et, plus comique… enfin façon de parler… en Allemagne et en France il y a des crématoriums qui ferment car ils n’ont plus de gaz…

https://www.youtube.com/watch?v=_69XlbDBKKQ

Mais ça, ce n’est que l’avant-garde, le plat de consistance arrivera quand le Général Hiver aura pris ses quartiers.

https://www.youtube.com/watch?v=lp_Oeb1Ylxo

Anne Lauwaert 4.X.22

image_pdfimage_print
14

4 Commentaires

  1. Plus de gaz pour les crematoriums: pas grave, nos vaillants députés sont là pour veiller au grain et trouver des solutions performantes. Danièle OBONO: « mange tes morts! »

  2. Ben en France, il y a le télé-compteur :

    Crise de l’énergie : cet hiver, 4,3 millions de clients Enedis, filiale d’EDF, ne pourront plus chauffer leur eau entre midi et 14 h.
    La filiale d’EDF pourra envoyer des consignes directement aux compteurs Linky installés dans les foyers.

    https://www.fdesouche.com/2022/10/05/crise-de-lenergie-cet-hiver-43-millions-de-clients-enedis-filiale-dedf-ne-pourront-plus-chauffer-leur-eau-entre-midi-et-14-h/

    Et n’oubliez pas : vive la voiture électrique.

Les commentaires sont fermés.