Ma petite minute post-votation

drapeau_suisse.png

Bravo les Suisses ! Il y a quelques mois ils ont voté à 60 % pour la loi-covid qui, pratiquement, donne les pleins pouvoirs répressifs au gouvernement jusqu’en 2031. Le lendemain de cet exploit électoral tout le monde a commencé à pleurnicher : les jeunes parce qu’ils ne peuvent ni voyager, ni faire la fête, les ronchons parce qu’ils doivent porter le masque, les commerçants parce qu’ils font faillite, etc.

Bref, le lendemain, tout le monde pleure les effets de la loi votée la veille… comme disait Bossuet…

Ce dimanche : rebelote !

Les Suisses ont voté sur une proposition de loi qui « interdit l’expérimentation sur les animaux et les êtres humains ».

Résultat : 20,9 % ont voté pour l’interdiction et 79,1 % ont voté contre !

Si vous n’avez pas bien compris, je répète : 70,1 % des Suisses ont voté pour l’expérimentation sur les êtres humains…

Pleins pouvoirs et immunité à toutes les industries ! Un additif alimentaire toxique ? ben oui et alors : on expérimente… Un médicament dangereux ? ben oui et alors : on expérimente… Un « vaccin » qui a des effets secondaires à bref, moyen et long terme ? ben oui, et alors, on expérimente…

Des dommages et intérêts pour des effets secondaires ? Vous rigolez : on expérimente dans le cadre de la loi votée démocratiquement par le peuple…

Il faut être honnête et le dire haut et fort : bravo l’industrie ! et aussi merci la presse maîtresse manipulatrice, laveuse de cerveaux, enfin de ce qu’il en reste…

Autre votation : 56,6 % des votants se sont exprimés en faveur d’une loi pour protéger les enfants et les jeunes contre la publicité pour le tabac. L’opposition avait argumenté : maintenant c’est contre la pub pour le tabac et ensuite ce sera contre quelle autre pub ? On peut aussi se demander si c’est le rôle de l’État que de protéger les enfants contre la pub ? pourquoi l’État ne protégerait-il pas les enfants contre les additifs alimentaires et la malbouffe, les profs incompétents, les accidents de trottinette (chère au prof Raoult), la fabrique de « crétin digital » etc. Est-ce le rôle de l’État ou celui des parents ?

Pour être tout à fait honnête il faut ajouter que le même peuple a voté NON à 54,6 % à un projet de cadeau gros-sous à la presse…

Il y a quelques années la votation Billag pour supprimer la redevance radio-télé avait foiré de justesse. Cette fois c’est clair : non, le peuple n’aime pas ses médias…

Somme toute, sur 4 thèmes, (le quatrième regarde une taxe) le peuple a voté 3 fois contre ce que le Conseil fédéral conseillait…

Le peuple désavoue son gouvernement à… 75 %.

Un autre sondage tout aussi intéressant pour la Saint-Valentin :

Ce soir un souper romantique aux chandelles : 8 %

Apéro et cinéma 1,6 %

L’amour se fête toute l’année 46,1 %

Je suis seul(e), divan et télé : 44,3 % …

Anne Lauwaert – 14.II.22

image_pdfimage_print
11

10 Commentaires

  1. Anne je suppose que les termes employés sur l’intitulé de la votation étaient assez abscons ou sujets à incompréhension….Il n’y a pas de débats médiatiques avant les urnes ?

    • Non, non les termes étaient clairs “êtes-vous d’accord pour interdire l’expérimentation sur les animaux et les humains ? » Cela a été la grosse charge émotionnelle: sans l’expérimentation sur les animaux les humains n’auront plus de médicaments et les malheureux qui ont des maladies rares, auto-immunes, génétiques etc. n’auront plus de soins… Personne n’a relevé l’expérimentation sur les humains… J’ai essayé sur facebook d’expliquer qu’il y a des alternatives… je me suis fait lapider… les gens sont terrifiés sans doute comme résultat de la terreur-covid… et ne réfléchissent pas. L’industrie se frotte les mains…

      • C’est marrant car s’agissant des vaccins Covid, les opposants à ce vaccin n’ont eu de cesse de dénoncer la mise sur le marché d’un produit insuffisamment testé, expérimental. Mais les mêmes sont partisans d’interdire les tests. N’y aurait-il pas comme un bug dans le « raisonnement » ? Ces gens-là ne veulent-il pas une chose et son contraire simultanément ? Avec des raisonnement aussi carrés, c’est sûr que ça fait envie…

    • Si, si il y a toujours des débats avant les votations mais c’est en sens unique et émotionnel … c’est la raison pour laquelle j’ai éteint la radio et déconnecté la télé : TOUT est idéologiquement du même bord et c’est martelé 24h/24…

  2. Comme quoi on peut faire voter absolument n’importe quoi….
    Mais de toute façon si le résultat ne convient pas aux oligarques,
    ils font revoter, ou ils passent outre carrément.
    C’est tout le système qui n’est pas plus reluisant que ses électeurs.
    Mais changer de système c’est fatiguant.
    Ces braves votants sont même « trop fatigués pour mourir », ils se laissent
    achever.

  3. C’est horrible mais vrai: les Suisses se soumettent aux Spin Doctors…. comme les Belges, les Français et tant d’autres.

Les commentaires sont fermés.