Ma rencontre avec René Marchand à Tourcoing

Publié le 17 avril 2013 - par - 1 055 vues
Share

En ce samedi encore pluvieux nous avions mes amis et moi rendez-vous avec cet auteur, écrivain, et ce fut une rencontre très enrichissante.

René MarchandParmi les présents nous étions tous de sensibilité différente le seul et unique lien qui nous unissait était le patriotisme.

L’amour du pays, les valeurs qu’il représente  sont pour nous tous le ciment qui permet de construire un édifice véritable rempart face aux menaces que l’islam représente.

La place mortifère de cette fausse religion est de plus en plus grande face à des dirigeants qui se mettent à genoux par peur, lâcheté et mercantilisme.

Islam seconde religion de France quel mensonge !!! ce n’est pas une religion mais un dogme politique de conquête et ce par tous les moyens  possible que sont le mensonge, la violence et la terreur, guidée par la conquête et la soumission des autres populations.

Là où nos politiques se trompent avec les accommodements dit raisonnables c’est précisément l’erreur fatale car en croyant donner du lest ils ne font que renforcer la demande de plus en plus grande des demandeurs qui voyant la faiblesse, avancent encore et encore.

Fort de nos faiblesses ils se renforcent encore et toujours.

La graduation de la violence est manifeste et peu à peu les français se méfient de toutes ces demandes et rejettent en bloc cet envahissement mortifère et violent.

Chaque  jour de plus en plus d’affichage de la volonté de non intégration de ces populations

est révélée de par les vêtements les exigences de nourriture, les demandes de mosquées véritables territoires perdu pour la république, les rejets de toute autorité régalienne et la lutte pour la désobéissance contre les lois de notre pays.

Le talent et la justesse d’analyse de René Marchand est sans doute un point de départ d’une prise de conscience, non pas des présents mais de la population en général et ceci malgré le silence complice des politiques et des médias aux ordres dont le premier mot est chut…. pas de vagues car ces messieurs craignent pour leurs avantages et privilèges.

Pour avoir la paix civile ils sont prêts à toutes les trahisons, tous les mensonges et surtout à nous sacrifier sans vergogne ni honte aucune.

Mais à force d’accorder aux minorités plus de pouvoir qu’au peuple qui reste encore à ce jour majoritaire la révolte ne viendra pas du côté de leurs craintes à ces benêts  mais de la rue qui déjà se réveille depuis peu et prendra l’initiative du refus de se laisser écrasée, trahie, salie et spoliée des droits qu’ils payent chaque jour avec le travail et avec tous les sacrifices forcés afin de nourrir en son sein l’empoisonnement et la dilution de ses valeurs et de ses biens.

Bien sots et aveugles ceux qui ne veulent pas voir et qui continuent à marche forcée l’érosion de notre France et ces idiots seront tout étonnés le jour où la foudre et l’orage éclateront.

Heureusement il est des hommes comme René Marchand et bien d’autres qui allument les lumières dans ce tunnel noir qui est de plus en plus sombre chaque jour.

Aux politiques et collaborateurs zélés de cette machination nous leur disons :

Long est le peuple à s’éveiller mais lorsque  le réveil est enclenché plus rien ne le réduit au sommeil.

Merci Monsieur René Marchand d’avoir sonné la corne dans le brouillard dans lequel la France est depuis trop longtemps enfoncée.

L’espoir est de retour et nous saurons le faire grandir

Vive la France.

Christian VERCOUTERE

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.