Macron a le choix entre ruiner la France ou rejoindre Visegrad

Publié le 8 janvier 2018 - par - 43 commentaires - 2 298 vues
Share

Il est communément admis que le déficit budgétaire de l’Etat français serait de 2 300 milliards d’€, représenterait 99 % du PIB du pays et induirait une dette par habitant de 30 000 € à 35 000 €.

Chaque nouveau-né doit déjà 35 000 € avant même le premier biberon, on pourrait espérer naître sans fardeau mais les aînés ont déjà obéré l’avenir du lardon.

Cette présentation n’est pas fausse, il suffit de diviser 2 300 milliards par le nombre d’habitants, c’est simple, mathématique, imparable.

La difficulté c’est le passage du calcul théorique de la dette par habitant à la pratique de son remboursement.

Prenons la situation d’une famille nombreuse de 2 parents avec 10 enfants, la dette du foyer fiscal est alors de 12 personnes par 35 000 € =  420 000 €.

Statistiquement les familles nombreuses sont celles qui bénéficient le plus des transferts sociaux car les moins riches, on voit mal un tel foyer fiscal en capacité de rembourser un tel montant.

Comme plus de 50% des ménages français ne payent pas l’impôt sur le revenu, c’est déjà plus de la moitié de la population qui n’est pas en mesure de prendre sa part dans la dette de l’Etat.

Ainsi en réalité ce n’est pas la dette par habitant qu’il faut prendre en compte mais la dette par habitant en capacité de la régler.

Un premier retraitement à partir des 17 millions de ménages imposables sur le revenu pour 37 millions de foyers fiscaux conduit à calculer une dette par foyer imposable de 135 000 €.

Mais on voit mal réclamer à des foyers fiscaux à la limite du seuil d’imposition avec un salaire de 2 500 € par mois la somme de 135 000 €.

Le nombre de foyers fiscaux imposés sur la fortune est d’environ 350 000 et Thomas Piketty estime  dans sa pyramide des revenus 2010 que 5 millions de personnes se situent dans les classes aisées avec une moyenne de 103 000 € de revenus par adulte qu’il subdivise en deux, 4,5 millions avec un revenu annuel de 73 000 € par adulte et 0,5 millions de très aisés avec 363 000 € de revenus annuels par adulte : c’est bien la seule cible solvable.

Le second retraitement à partir des 5 millions d‘heureux élus porte donc la dette à 460 000 € par tête de pipe : un couple assez aisé de Neuilly ou de Paris 16e dont les deux parents travaillent ne devra consentir qu’un effort de 460 000 € par 2 = 920 000 €.

Ce n’est que la maison de l’Ile de Ré à sacrifier, mais l’année prochaine comme les intérêts de la dette auront disparu puisque tout le stock d’emprunt aura été soldé, leur impôt sur le revenu va diminuer : c’est la confiance dans l’avenir quoi.

Il n’est pas sûr toutefois que le consentement à l’impôt y survive pour ces classes solvables.

D’une part parce que la dette de l’€tat réglée, il va falloir s’atteler :

1° à la dette des entreprises publiques ou para publiques : au bas mot 300 milliards compte tenu des obligations d’investissement criantes et urgentes ( SNCF, EDF, etc..).

2° A la dotation aux communes, départements et régions en contrepartie de l’exonération de 80 % des foyers, plus  de 10 milliards par an.

3° Au déficit permanent de l’Etat puisqu’il n’est prévu aucun budget bénéficiaire sur le quinquennat.

4° A satisfaire toutes les demandes d’aides à l’Etat : les universités sont en faillite, les hôpitaux sont au bord du dépôt de bilan, l’entretien du réseau routier est tel que l’on parle de recréer la vignette auto, etc.

D’autre part parce que les dépenses de la Nation déjà sur la mauvaise pente vont vite devenir incontrôlées et incontrôlables :

Les dépenses sociales sont entrées dans une spirale d’expansion exponentielle incompatible avec la croissance du pays.

La croissance française pour 2018 est estimée dans les 1,9 % alors que les départements du Gers ou de la Loire-Atlantique pour ne citer qu’eux ont vu leurs dépenses de prise en charge de migrants mineurs isolés exploser de 100 % en deux ans et en appellent à l’Etat.

Dernièrement c’est toute une théorie de maires, dont les maires de Lille, Bordeaux et Grenoble, qui commencent à s’effrayer de la note que vont devoir régler leurs administrés et qui en appellent à l‘Etat.

Or ce n’est pas à l’Etat de payer mais bien aux collectivités locales de prendre leurs responsabilités et de largement augmenter les impôts fonciers et les contributions sur les entreprises en conséquence.

Si j’ai précisé les seuls impôts fonciers c’est qu’il serait en effet intolérable d’augmenter la taxe d’habitation puisque 80 % des foyers fiscaux vont en être exonérés et ce serait encore à l’Etat de venir la compenser par dotation alors que nous savons tous que le pays est déjà surendetté.

De plus chaque citoyen paie déjà des impôts locaux pour son département et sa commune, c’est mon cas, il est hors de question que via les aides de l’Etat mon impôt sur le revenu et l’impôt de consommation que je règle sans douleur paraît-il à chaque fois que je fais mes courses ou le plein d’essence servent à payer les gabegies de départements et communes dans lesquelles je ne réside pas : ce serait en effet donner une prime à l’irresponsabilité des élus locaux qui dépensent sans compter et pose le problème démocratique que, n’y résidant pas, je n’ai même pas le droit de les sanctionner par le vote lors du renouvellement des mandats locaux.

Ici tout le monde peut noter au passage le courage de ces élus qui veulent bien dépenser sans compter mais surtout pas au détriment de leurs administrés puisqu’ils sont aussi leurs électeurs : il vaut mieux noyer ces dépenses dans un grand chaudron national pour les rendre invisibles plutôt que dans le petit autocuiseur local où elles vont apparaître au grand jour via la hausse des impôts locaux : c’est la pratique politique de la poussière sous le tapis qui dure depuis 50 ans et qui a conduit le pays à ce déficit permanent et à la ruine.

Cette manière de masquer les dépenses explique aussi pour partie pourquoi ces élus dont certains ont eu une carrière nationale ont réussi à se faire réélire pendant le même laps de temps : il leur a suffi de cacher la réalité financière du pays, les médias autorisés se chargeant d’évangéliser le citoyen qui a par ailleurs assez à faire soit pour garder son emploi soit en trouver un pour avoir le temps et l’envie d’éplucher les comptes de la Nation.

Mais il semble bien que l’heure des comptes va sonner à partir de 2018.

Tous les économistes sont d’accord, cette année va voir la hausse des taux d’intérêt sur les marchés,  la FED a déjà commencé à augmenter les siens.

La France a prévu d’emprunter 195 milliards sur les marchés internationaux cette année.

Le service de la dette devrait donc commencer à grimper dès cet exercice, même si une partie des nouveaux emprunts va servir à rembourser d’anciens emprunts venus à échéance à des taux 2007/2008 supérieurs pour environ 120 de milliards : c’est quand même 75 milliards de nouvelle dette.

Comme la réalité finit toujours par s’imposer, on peut suggérer que la hausse perpétuelle des prélèvements sociaux va finir par avoir raison de la confiance du peuple envers ses dirigeants.

Ce n’est pas que l’actuel Président soit inintelligent ni inconscient, tous ces chiffres sont moulinés par tous les experts de Bercy en permanence, mais  il est gagé d’un côté sur l’économie par ses promesses envers les entreprises, les entrepreneurs et son électorat CSP+  et de l’autre côté sur le social par ses députés et les maires qui ne veulent pas comprendre qu’il est temps de réduire la voilure si le pays veut éviter le dépôt de bilan.

Bref, l’actuel intérimaire de l’Elysée va avoir la charge de résoudre la quadrature du cercle sur laquelle les Grecs ont buté en leur temps, je résume :

Attirer les compétences, les entreprises, les investisseurs internationaux et empêcher les nouveaux millionnaires de s’expatrier passe par une réduction des prélèvements obligatoires pour les ramener a minima au niveau des standards européens.

Satisfaire aux obligations d’accueil tel que réclamé par certains politiciens et les associations caritatives oblige à augmenter les prélèvements obligatoires puisque les caisses sont déjà vides.

La démographie africaine galopante, la porosité des frontières et la qualité des tours operators qui arrivent à faire passer des milliers de mineurs en France on ne sait comment, vont continuer à faire exploser les dépenses et transferts sociaux qui toujours in fine sont à la charge du contribuable solvable qui n’a pas la faculté de se délocaliser.

Le choix va donc être simple et dur à la fois puisque concilier dans le même temps la hausse et la baisse des prélèvements obligatoires est impossible :

il va devoir choisir entre continuer à augmenter lesdits prélèvements sous toutes ses formes au risque d’appauvrir définitivement les classes moyennes avec l’aléa de ne pas achever son mandat, ou mettre irrévocablement au pas toute la classe politique y compris les élus LREM et les associations en mettant des scellés aux frontières.

Comme il incline vraiment au redressement économique cette dernière hypothèse n’est pas à exclure, il aura alors pris pour les observateurs le virage du Front National et rejoint le groupe de Visegrad.

Curieux non comme la réalité économique et financière finit toujours par avoir raison des idéologies ?

Jean d’Acre

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
mika

un bon chevale a etais ilimine sa etais Fillon il avait de lexperience et un carisme de President pour sauver le Pays

Francois

Visegrad first! Tout simplement

ARNOUX JANINE

RUINER LA FRANCE C,EST DEJA FAIT,, IL EST ENTRAIN DE L ,ACHEVER CE CRIMINEL….il a perdu la raison ce macon maudit ,,vendu,,folie des grandeurs ,,du pouvoir et du fric ,,à vomir …dfhors vite ce mec !

Adrien

Personne ne songe à rembourser la dette! Surtout pas et surtout pas les banques qui vivent formidablement bien avec les intérêts de la dette que paye bravement la France, comme tous les autres pays occidentaux d’ailleurs. Cette spirale infernale d’endettement socialiste a été décidée à Bretton Woods en 1944 et a pris son envol dans les années soixante.Tout doit disparaître, à commencer par la classe moyenne. On détruit notre culture – que le président n’a jamais vue – à savoir les trois piliers que sont la famille, la patrie et Dieu et on nous noie dans les vagues migratoires qui… lire la suite

Une patriote

La devise de L’USURPATEUR MACRON  » COMMENT DEPOUILLER LES FRANCAIS EN LEUR FAISANT CROIRE QU’ON LEUR FAIT UN CADEAU  » Vous avez ENFIN COMPRIS OU VA ALLER VOTRE TAXE D’HABITATION ! Non seulement le DICTATEUR USURPATEUR vous berne mais EN PLUS, IL VOUS VOLE 2 FOIS ! Il ruine les petites et moyennes communes EN LES APPAUVRISSANT et vous VOLE puisque l’argent de la taxe d’habitation vous revient par le biais des travaux d’améliorations dans votre commune ! Ensuite, IL VOUS VOLE A NOUVEAU puisqu’il récupère cette argent sous formes de taxes, impôts qui vont directement dans les caisses de… lire la suite

colette

je suis bien d’accord avec votre analyse de la situation ! mais certains moutons commencent à râler !!! j’ai peur que son but soit de nous prendre le peu que nous avons acquis pour en faire profiter des parasites et qu’il ne veut que des trés riches, et des trés pauvres !

Carter

Alors il va ruiner la France

dufaitrez

Combien de fois ai-je vanté Visegrad ici, et M. Orban !
Orban, vilipendé ! Pologne mise à l’index de l’U.E !
Hollande n’a pas profité de « l’alignement des planètes » (Taux bas, pétrole pas cher, etc)
Tout remonte ! La Récréation est finie !
1929 fut une rigolade !

Brouillon

Macron est un financier, pas un économiste. Il s’est enfermé dans un cercle vicieux avec des promesses intenables. Seul le programme économique du FN tenait à peu près la route. Les Français n’en ont pas voulu. Il se prépare un gros bordel politico-économique.

Une patriote

Il faut ARRÊTER DE DIRE QUE LES FRANCAIS N’ONT PAS VOULU DU FN ! Macron et sa clique ONT TRUANDE LA CAMPAGNE ET VOLE LA PRESIDENCE PAR L’ANNULATION DE 40 BUREAUX DE VOTES ! POURQUOI LES ANNULER S’ILS N’ETAIENT PAS TOUS EN FAVEUR DU FN ? Macron MINISTRE MINABLE A VOLE AVEC SES  » CHERS AMIS  » LA PRESIDENCE AFIN DE DEPOUILLER ET RUINER LES FRANCAIS , D’ENRICHIR TOUJOURS PLUS LES RICHES ET PAYE PAR LE QUATAR, LAISSER DES MILLIONS DE MUSULMANS ENVAHIR LE PAYS AFIN D’ÊTRE ENTRETENU PAR LES FRANCAIS ET LEUR DONNER LE POUVOIR. VOUS N’AVEZ PAS VU… lire la suite

colette

enfin quelqu’un qui pense comme moi : je me sens moins seule car celà fait 4 fois que je suis bloquée sur FB pour tenir ce langage et encore avec parcimonie

ARNOUX JANINE

oui c,est ENCORE VRAI …MACON A VOLE SA PLACE …1 COUP D,ETAT AIDE….PAR LES BANQUIERS VERREUX ET LES ENTOURAGES COMPLICES ET MALSAINS EN TOUTES CHOSES…TOUT LE MONDE LE SAIT.ET A CONSTATER.LA TRICHERIE IMMONDE SUR les votes.

Dunois

Merci de préciser cela. Quand je l’avais dit, juste après les « élections »; je me suis fait huer… La vérité commence à apparaître aux yeux des français qui ne peuvent qu’être dégoûtés par la macrouille, une pauvre lope qui n’a pas les couilles de faire son métier comme un véritable président devrait le faire. C’est pourquoi il n’a aucune légitimité et je ne reconnais pas ce faux chef. Plus exactement, je lui chie dessus en regrettant de ne pas pouvoir louer les services d »un TAG.

Brouillon

Bon, enfin d’une manière ou d’une autre Macron est passé, et ce n’est pas l’annulation de 40 bureaux de vote aussi importants soient-ils qui aurai changé le résultat. C’est la campagne de dénigrement systématique qui a qualifié macron.

Une patriote

C’est là qu’est l’ERREUR, 40 bureaux de votes c’est ENORME, c’est du JAMAIS VU ! 11 millions de français plus les autres ?? ont vite pris conscience, pendant la campagne que cette dernière était complètement MAGOUILLEE POUR IMPOSSER MACRON et que LA CAMPAGNE ETAIT DEJA SOUS UNE DICTATURE POUR PRENDRE LE POUVOIR ! Aujourd’hui MACRON ET SA CLIQUE SONT EN TRAIN D’INSTALLER UN REGIME DE DICTATURE REPRESSIVE, UNIQUEMENT POUR FRANCAIS BLANCS, car il ne sanctionne EN RIEN LES ETRANGERS, BIEN AU CONTRAIRE, NOTRE POGNON COULE A FLOT POUR EUX ! SI LES FRANCAIS N’OBLIGENT PAS RAPIDEMENT MACRON A DEMISSIONNER D’UNE… lire la suite

Brouillon

Il y a certainement eu des magouilles, mais je persiste à dire que 40 bureaux de vote c’est peu vu le nombre total de bureaux. Que Macron soit un tyranneau de village qui cherche à verrouiller la démocratie, j’en conviens. Qu’il faille que ça cesse au plus vite, j’en conviens aussi.

ARNOUX JANINE

oui c,est vrai …seul le F N peut sauver les FR…

Aux armes citoyens.

« Macron a le choix entre ruiner la France ou rejoindre Visegrad ».
La réponse est dans la question.

Dunois

Si seulement cette lopette pouvait choisir le suicide… Ca ferait un bien fou à toute la France ! Je l’encourage vivement à essayer le gaz. Malgré les courants d’air possibles et le prix, c’est assez efficace.

ARNOUX JANINE

le jeter du gouv…ce illettré ..

Yves ESSYLU

Suffit donc de taxer ces salauds de riches qui créent des entreprises pour avoir le plaisir sadique de licencier leurs salariés, rien de nouveau depuis le congrès de 1898

Ceci étant j’apprends que le Néo FN refait un virage à 180° ? Vous en savez des choses vous, plus que les adhérents

France-org

Giscard , Mitterrand, Chirac, Sarkozy, Hollande…… Droite , Gauche, chocs pétroliers économie en berne, incompétence, incuries, ploutocratie, etc le constat est sans appel 2300 Milliards de dette 100 % . Nous y sommes . C’est l’asphyxie. Réemprunter 195 Milliards, est-ce vraiment la solution ? !!! c’est vouloir prolonger le coma bientôt dépassé du pays. C’est aussi plus de dépendance vis à vis de nos créanciers qui nous écraseront . Compenser par l’augmentation du prix de l’essence et de certaines denrées, c’est peser sur le budget des ménages « annulé selon certains  » par la suppression progressive de la taxe d’habitation, c’est… lire la suite

Maya55

Ce que les collectivités territoriales , Régions et surtout Départements (beaucoup d’aides sociales c’est eux) et Mairies peuvent imposer forfaitairement (de 200 à 300€ par ex ) les musulmans non imposés d’impôts sur le revenu pour avoir des recettes LOCALES . Il y a qu’à voir leur « train de vie » cad portables dernier modèle leurs abonnements au câble, au satellite sans parler voitures (BMW, Audi, Mercedes etc) vêtements et chaussures de marque, voyages au bled etc etc pour se dire qu’il est impossible d’avoir cela avec les allocs/chômage et/ou familiales . Pour preuve, j’ai deux enfants qui travaillent et paient… lire la suite

colette

mais jusqu’à présent aucun gouvernement n’a de cran pour mettre en place des contrôles efficaces ! et le dernier serait du genre plutôt complice pour avoir des voix

Maya55

Suite : Je n’aprends rien aux lecteurs du site et les Français le savent. C’est pourquoi je suis 100% d’accord avec Jean d’Acre  » Ce n’est pas à l’Etat de payer mais aux collectivités locales de prendre leurs responsabilités « . Aux C.L . de peu augmenter les aides sociales en nombre et en montant et surtout de faire participer ceux qui visiblement sont pauvres que pour les impôts . Ces faux-pauvres peuvent être un peu imposés au nom de la justice sociale ( à Marseille 19% des gens paient des impôts locaux et 89% non c’est scandaleux) et de l’effort… lire la suite

Maya55

c’est 19% et 81% erreur de frappe

Jacques+Cayssials

Ils foutent des taxes partout on a qu’à taxer l’immigration c’est simple et ça rapporterait gros
mais ils sont trop cons pouf faire ça

Une patriote

NON seulement ils ne taxes pas les étrangers MAIS EN PLUS LES MORTS CONTINUENT A TOUCHER LEUR RETRAITE ! Les RETRAITES FRANCAIS doivent se déplacer DEUX FOIS / AN au consulat de leur pays d’immigration POUR FOURNIR LA PREUVE QU’ILS SONT EN VIE ! Alors que la France paie SANS CONTRÔLE DES MILLIARDS E AUX PAYS ARABES POUR DES MORTS ! Les caisses de retraites versent 1 MILLIARD E / AN A L’ALGERIE POUR DES MORTS ! ELLE VERSE 4 MILLIARDS E / AN AUX AUTRES PAYS POUR AUSSI DES RETRAITES MORTS ! UNIQUEMENT PAR LA VOLONTE DES GAUCHISTES, DE… lire la suite

colette

à se demander si ce n’est pas ce que veut ce dernier gouvernement, car c’est de pire en pire

Maya55

???

Nemesis

Son choix est fait semble-t-il : il reniera la France. D’ailleurs il l’a fait avant son élection par ses propos et ensuite notamment à l’étranger.

MOI

Voyez-vous, si nous nous endormons par grand froid nous mourrons sans nous en rendre compte. Une mort simple sans douleur.
Eh-bien ce que nous vivons actuellement avec nos dirigeants et l’islam, c’est pareil. Nous sommes en train de nous endormir et … et ce sera fini pour la France et pour nous !

Gouillard

une grossière erreur dans l’augmentation de la CSG, c’est 1,7% et non pas 21;7 ce qui ne rend pas crédible cet article. Revoyez vos chiffres. Une petite pour la nouvelle année, Meilleurs voeux à tous: À l’église, j’ai entendu une dame âgée, sur un banc près de moi, prononcer cette prière. « Seigneur ! Cette dernière année n’a pas été facile. Vous êtes venu chercher mon acteur favori : Jean Rochefort ; mon actrice favorite : Jeanne Moreau mon écrivain favori : Jean d’Ormesson et aussi ma comédienne favorite au cinéma : Mireille Darc ; mon rocker favori : Johnny… lire la suite

Joël

Vous aussi vous gobez le fake des médias, ce n’est pas 1,7% mais 1,7 « POINT ». Faites le calcul, vous allez voir que ce n’est pas du tout pareil en terme de chiffre.

Undertow

Oui, 1,7 points représente une hausse de 21,7 %. Ne vous laissez pas manipuler.

Neu-Neu

C’est beau l’espoir… mais on est en France, pays trahi sans discontinuer par tous ses dirigeants depuis Giscard d’Estaing !

Sylvie Danas

Et avant par de Gaulle, concernant l’Algérie. En fait, il n’y a guère eu que Pompidou pour être à peu près respectueux de ses engagements. Plus facile, il est vrai, quand on ne « règne » pas longtemps. Mais il était sympathique. Il disait « Arrêtez d’emmerder les Français » au lieu de « comment vais-je pouvoir les trahir ? »

Marco 1

Chère Sylvie Danas, la loi de 73/3 vient justement de cette ordure de pompidou, Article 25 de la loi 73-7 du 3 janvier 1973 – LOI Rothschild

«Le Trésor public ne peut être présentateur

de ses propres effets à l’escompte de la Banque de France»

Adrien

Bien vu! En effet, il a fait passer cette loi scélérate alors que les français étaient en vacances de Noël et de fin d’année. Personne n’a rien vu. Et personne n’a jamais songé non plus à se débarrasser de cette loi; étonnant, non?

Brouillon

Il les a trahis (les Français) au bénéfice des banques. Sur le coup ça ne s’est pas vu. A la longue c’est devenu énorme.

Marco

En admettant qu’il « incline vraiment au redressement économique », il peut le réserver
aux riches. Les entreprises peuvent prospérer en délocalisant pendant que le pays s’appauvrit sous la dette et les dépenses sociales. Les prélèvements vont augmenter,
il n’y a pas d’alternative politique crédible, Macron ne va pas attaquer les « élites » qui le soutiennent, notamment les banquiers qui n’attendent qu’une chose: s’emparer des
dépôts bancaires des français.
Actuellement RIEN ne va dans le sens d’une remise en ordre. Le plus probable est donc
la faillite, pas seulement financière mais politique, une faillite de société.

Belenos

Mais non, Macron n’a pas d’objectifs économiques, pas plus que lorsqu’il était chez Hollande. Ils s’en fichent de l’économie. Sinon il y a longtemps qu’il n’y aurait plus de chômage. Que l’industrie serait maintenue. L’économie c’est pas leur truc, ils laissent cela aux marchés. Leur objectif c’est d’asservir la population aux marchés, ça n’a absolument rien d’économique. C’est une vraie dictature politique de type soviétique. Et comme « serviteur de l’État », il serait temps de vous en rendre compte, vous servez les marchés et un régime criminel.

Marco

Absolument. Et la Commission de Bruxelles est notre Soviet Suprême.