1

Macron a ouvertement déclaré la guerre aux Français !

« La sobriété énergétique, c’est un discours de bobos parisiens qui ne se sont jamais privés de rien », a déclaré Nicolas Dupont-Aignan sur CNews le 18 juillet. Il dénonce le fait que Macron ose demander toujours plus d’effort aux Français, déjà terriblement éprouvés par les difficultés économiques.

« Emmanuel Macron est vraiment hors-sol, parce que la sobriété énergétique, je peux vous dire que la plupart des Français l’ont. Vous savez combien de personnes ne se sont pas chauffées parce qu’elles n’avaient pas les moyens de le faire ? » a fustigé le député d’Essonne. « Je suis pour la sobriété » a expliqué Nicolas Dupont-Aignan avant de poursuivre, « mais il faut arrêter de prendre les Français pour des imbéciles. Les Français se privent déjà (…) Ce plan de sobriété est de l’enfumage pour culpabiliser les Français à cause du réchauffement de la planète, alors qu’on rouvre des centrales à charbons et faire passer la pilule d’une politique suicidaire en Ukraine. »
Foutriquet n’est pas hors-sol. Avec acharnement et détermination, il ne travaille que pour lui, sa mafia et les intérêts américains, nous forçant à une guerre qui n’est pas la nôtre pour protéger l’un des pays les plus corrompus du monde et le dirigeant assorti. Quand il s’agit d’acheter du gaz de schiste, hors de prix, à Biden, il n’est plus question d’écologie…

Le vice-président de l’Assemblée nationale, Sébastien Chenu, a estimé que les efforts devaient commencer par Macron lui-même.

« Lorsqu’il demande aux Français de faire des efforts sur leur consommation, il ferait bien de commencer lui-même par éteindre les lumières de l’Élysée », a-t-il lancé. « C’est symbolique puisque les efforts que doivent faire les Français, c’est dans leur quotidien », a-t-il poursuivi, appelant le chef de l’État à être « exemplaire ».

C’est avoir beaucoup d’humour que de demander au plus ouvertement corrompus de nos gouvernants de se montrer exemplaire. Il ne sait l’être qu’en matière de prévarications, ne servant que ses intérêts soit ceux des Américains. Peu importe que les Français modestes souffrent de faim ou de froid. Comme il le dirait avec sa vulgarité habituelle et très assumée : ça lui « en touche une sans faire bouger l’autre ».

Ursula est en Azerbadjian pour signer d’énormes contrats gaziers avec Bakou, pendant que Foutriquet déroule un tapis rouge à MBZ, président des Émirats, suivi d’un dîner d’État à Versailles, avec éclairages a giorno et clim à fond… pour mieux asservir les Français au gaz arabe.

Autant de changements de fournisseurs, à notre total détriment, laissent à penser que Macron et Ursula ont fait appel aux plus offrants, soient à ceux qui seront très généreux avec les comptes off shore de tous les impliqués.

Envoyer à l’Assemblée beaucoup de député LFI et RN n’évitera pas les catastrophes se profilant. Pour faire reculer l’emperruqué, il en faudra beaucoup plus.
En dictateur prudent, il vient d’acheter pour la gendarmerie 90 Centaure… Ces blindés de 14,5 tonnes mesurent 7,4 mètres de long pour 3,3 mètres de hauteur, pouvant atteindre une vitesse de 110 km/h et transporter entre 10 à 12 gendarmes.

Chaque Centaure est équipé d’une lame installée à l’avant du véhicule permettant de dégager des axes barrés ou bloqués par des véhicules et des barricades. Ce blindé a la capacité de pousser des voitures et objets pesant jusqu’à 3,5 tonnes. Il possède aussi une caméra de vidéosurveillance longue portée sur le toit ainsi qu’un système de défense à base de lacrymogène sur chaque côté du véhicule avec une concentration de gaz CS très élevée. Il est également équipé d’un lance-grenades automatique, télécommandé 30 coups avec une portée de 400 mètres en plus d’une caméra de vision nocturne intégrée sur l’avant de la carcasse. Outre ces nouveaux blindés impressionnants, une commande de 170 000 munitions de LBD, dont 10 000 avec produits marqueurs, a été passée au printemps 2021 et probablement reçue.

Cet investissement massif laisse évidemment présager une répression terrible des prochains mouvements sociaux.
Si les Français n’ont toujours pas compris que Macron était bien plus en guerre avec eux qu’avec la Russie…

Mitrophane Crapoussin