Macron agresse Malbrunot : lâcheté présidentielle et des médias dominants

Publié le 4 septembre 2020 - par - 24 commentaires - 2 638 vues
Traduire la page en :

Leurs soumissions et renoncements sont leurs petits arrangements pour acheter la paix sociale !

La lâcheté de Macron est une évidence depuis le : “Qu’ils viennent me chercher” et c’est celle de tous les dirigeants corrompus LREM-socialistes et ex-UMPS, lâchetés relayées par nombre de médias comme LCI le pire de TF1 pour la propagande LREM-socialiste très politiquement correcte pro-Macron !

François Rousseaux, Le Parisien : Geoffroy Lejeune, directeur de Valeurs actuelles, évincé de LCI !

Débatteur récurent sur l’antenne, notamment dans l’émission 24 h Pujadas, Geoffroy Lejeune avait été embauché sur LCI comme éditorialiste politique dans la matinale et comme contradicteur face au psy de gauche Gérard Miller dans l’émission d’Arlette Chabot. LCI le pire de TF1 pour la propagande politiquement correcte : Cet excès de Valeurs actuelles contrevient à nos valeurs $$$ ! Ben voyons ! TAKAYCROIRE !

Gilles Pélisson, le PDG de TF 1, a justifié : En tant que citoyen, j’estime que ce qu’a fait Valeurs actuelles est indigne de notre époque. Jusque-là, la présence sur LCI de Geoffroy Lejeune pouvait se justifier dans les débats d’idées, où tous les courants s’expriment. Mais cet excès de Valeurs actuelles contrevient à notre ligne et à nos valeurs $$$. Il ne sera plus chroniqueur sur LCI. C’est la décision prise ce week-end par Fabien Namias [directeur général adjoint de LCI] et Thierry Thuillier [le directeur général], raconte-t-il.

Geoffroy Lejeune, admirateur d’Éric Zemmour, a fait sa place à la télévision, et sur les chaînes info, par ses propos décomplexés sur l’immigration, l’identité ou la monarchie. Le dessous de cartes : il vient d’intégrer l’équipe de chroniqueurs de Balance ton post !, l’émission animée par Cyril Hanouna sur C8.

La lâcheté de Macron et des médias est une évidence avec le déni de réalité, de leurs soumissions et renoncements successifs, de leurs petits arrangements pour acheter la paix sociale. Sarah Cattan rapporte le procès des attentats de janvier 2015, à Charlie Hebdo, à Montrouge, et dans l’Hyper Cacher de la porte de Vincennes en conséquence de la lâcheté des gouvernants irresponsables en France pour ne jamais oublier le nom des tués sous les tirs des frères Chérif, Saïd Kouachi et ceux d’Amedy Coulibaly. Une menace terroriste élevée : Un sondage : Ils ne sont pas… Charlie ! Les jeunes sont 21% à ne pas condamner les djihadistes et 73%, chez les Français musulmans, à comprendre que ces caricatures aient pu déclencher l’indignation.

Tribune Juive, Charles Meyer : Soutien entier et républicain à Georges Malbrunot qui a été humilié par Macron pour avoir révélé qu’il négociait avec le Hezbollah au Liban. Georges, malmené et humilié par Macron pour avoir eu le seul tort de faire son métier de journaliste et de révéler au grand jour que Macron a décidé, il y a quelques jours, de recevoir le Chef du Hezbollah au Liban et de négocier avec lui.

Cette affaire est beaucoup plus grave que la polémique en carton de ces derniers jours. Impossible de terrasser l’hydre islamiste à Paris et de normaliser le Hezbollah au Liban ! Il est impossible de ne pas réagir, lorsque les autorités du pays normalisent en septembre 2019 le rôle de la Ligue islamique mondiale en France et acceptent que cette organisation, qui est l’un vecteurs idéologiques du terrorisme et de l’islamisme, puisse jouer le moindre rôle ici, dans notre pays. Cela, c’est juste inacceptable.

C’est la raison pour laquelle, le refus systématique de dénoncer ces accointances par une partie de la gauche, tout comme la politique suicidaire partagée entre cette gauche et une partie de la droite avant elle, est la démonstration chez certains de leur inaptitude crasse à lutter contre l’islamisme. En fabriquant un véritable saucissonnage de la menace islamiste, on leurre les citoyens. Depuis quatre ans, nous observons ces gens concentrer leurs tirs sur l’indigénisme, la LFI, leurs adversaires politiques et taire toute dérive qui touche à la politique étrangère de la France et qui contribue clairement à nous affaiblir face aux islamistes.

Ceux là ont démontré les limites très claires de leur engagement : une posture creuse, dépourvue d’analyse, qui fait fi des erreurs passées et présentes. L’islamisme se nourrit de ces postures, autant que de la cuisine politicienne et du clientélisme qu’il exploite. Georges Malbrunot a risqué sa vie en Irak pour informer les Français. Peu de grands reporters s’aventurent dans ce bourbier du Moyen Orient et enquêtent avec autant de précision sur les méandres des États de cette région qui ont partie liée avec des organisations terroristes, et des cercles d’influence, des groupes politiques. Son travail plaide pour lui. On peut diverger avec le journaliste. Mais à l’heure du politiquement correct, de la soumission, pour ne pas dire de la lâcheté de nombreux médias, les Français sont fiers de compter parmi nos reporters un homme de cette trempe.

Qu’un Macron LREM apostrophe de cette manière un journaliste, c’est inacceptable ! Macron s’est fait prendre la main dans le pot de confiture (empoisonnée et corrompue) du Hezbollah. Inutile de chercher des biais idéologiques qu’il n’a pas. Que cela contrarie un plan diplomatique pensé par les mêmes huiles qui font glisser la France dans un puits sans fond au Moyen Orient et dans le Monde depuis 2012 est une autre réalité. Est-il interdit de dire que Macron veut associer le Hezbollah à l’avenir du Liban ? Au nom de quoi ?

Ce que vous avez fait est grave ! Au Liban, la colère de Macron contre un journaliste français ! Cattan (@sarahcattan). Alors, merci à Georges Malbrunot pour toutes ces années de travail, de courage et d’intégrité. En France, nous lui devons notre solidarité, nos encouragements et toute notre reconnaissance !

La colère de Macron et les grands mots, dictature, totalitarisme, n’apportent rien de bon à la France.

Dans un climat d’apathie générale, de résignation, de peur et même de lâcheté, un énorme couvercle d’indifférence s’est abattu sur cette scène. C’est bien ce qui est terrible : tout se passe comme la chose était normale. La pensée est embrigadée et soumise au grand troupeau bêlant du politiquement correct. Et tout le monde s’en moque éperdument. La liberté va de pair avec l’ordre et l’autorité, et elle crève du chaos, de l’arbitraire, de la démagogie. C’est ce qui nous arrive. Un jour les Français regretteront d’avoir lâchement renoncé à la liberté au profit de l’égalitarisme, le nivellement par la médiocrité. (Maxime Tandonnet).

Atlantico : La colère publique de Macron contre un journaliste du Figaro. Macron s’en prend en public à l’auteur d’un article évoquant ses négociations en cours au Liban. Lors d’une réception officielle au Liban, Macron, au milieu de la foule des invités s’en est pris vertement à Georges Malbrunot, journaliste du Figaro, spécialisé dans le Moyen-Orient. Macron, très en colère, faisait allusion à un article relatant des confidences sur les bavardages de Macron avec différentes factions au Liban et le Hezbollah (sous influence iranienne).

Ce que vous avez fait là, compte tenu de la sensibilité du sujet, compte tenu de ce que vous savez de l’histoire de ce pays, est irresponsable“. Macron, très en colère ajoute c’est “Irresponsable pour la France, irresponsable pour les intéressés ici, et grave d’un point de vue déontologique“. (???) Macron très médiocre va jusqu’à accuser Malbrunot de mesquinerie : “Vous m’avez toujours entendu défendre les journalistes. Mais je vous parle avec franchise. Ce que vous avez fait est grave, non professionnel et mesquin.” Ben voyons !

Malbrunot a réagi à l’AFP : “Je suis très surpris de la virulence de cette attaque qui est inacceptable et à laquelle j’ai répondu.” C’est le malheur d’avoir un blanc-bec à l’Élysée dans une période troublée, face à des événements que seuls des grands hommes disparus auraient abordés avec raison, intelligence et courage.

Le totalitarisme de Macron repose sur un État faible, incapable d’assurer la sécurité, mais toujours omniprésent avec les masques et les amendes pour imaginer le meilleur gouvernement par la peur. Pourtant, si les Français doivent avoir sûrement peur de quelque chose aujourd’hui, c’est plutôt de la crise économique provoquée par le scandale de la gestion calamiteuse de la pandémie du Coronavirus par Macron et sa clique des “pieds nickelés de la science” grassement financés par Gilead et le Big Pharma. Ce constat a montré que la France n’est pas gouvernée mais tyrannisée par des clowns et un bouffon LREM-socialiste au pouvoir !

Le Salon beige : Le totalitarisme repose sur un État faible ! Le philosophe Martin Steffens estime dans Famille chrétienne que l’obligation généralisée du masque pose un réel problème de conscience ! Des milliers d’inhumation faites sans le rite qui était leur dernière volonté, sacrée. L’anthropologie montre que l’humanité commence par le soin qu’elle prit du corps du défunt. On peut craindre aussi qu’elle finisse avec lui. Il y a de quoi s’inquiéter d’une tendance totalitaire de nos sociétés. On s’imagine le totalitarisme avec des bruits de bottes battant le pavé. Mais dans son fonctionnement normal, le totalitarisme repose sur un État faible, incapable d’assurer la sécurité intérieure, mais omniprésent, incapable dans ses missions, s’occupant de tout et de rien. L’État totalitaire, dit Arendt, est souvent désorganisé, multipliant les ordres contradictoires… mais il est partout. Il flotte dans l’air, entre chez vous et, comme ces masques, il colle à votre peau !

On croit que le totalitarisme vient d’en haut alors qu’il repose sur le zèle de quelques-uns et la peur collective. Hannah Arendt pensait que ce système édifié sur la banalité du mal est la soumission à des ordres mortifères exécutés sans réfléchir. Mais puisque ce nouvel ordre est sanitaire, il se fonde plutôt sur la banalité du bien, la bonne volonté qui en rajoute, le bénévolat de ceux qui collent des flèches partout.

Voilà pourquoi Macron s’emporte contre un journaliste du Figaro au sujet d’un article sur le Liban !

Macron s’en est pris au grand reporter Georges Malbrunot, pour un article évoquant des menaces de sanctions contre les dirigeants libanais qui bloqueraient des réformes, selon des sources concordantes.

Moralité : “Irresponsable pour la France”, comme Macron : “Ce que vous avez fait, compte tenu de la sensibilité du sujet est irresponsable”. “Irresponsable pour la France, irresponsable pour les intéressés et grave d’un point de vue déontologique” ! “Ce que vous avez fait est non-professionnel et mesquin”.

lexpress.fr : Trois questions sur le coup de sang de Macron contre un journaliste du Figaro !

En cause un article évoquant une menace française de sanctions contre les leaders libanais. Que contient l’article du Figaro ? Macron faisait allusion à un article du Figaro daté du 30 août dans lequel Georges Malbrunot écrivait que Macron, lors de sa première visite à Beyrouth le 6 août, deux jours après l’explosion au port, avait menacé d’imposer des sanctions contre les leaders politiques réfractaires aux réformes. “Cette épée de Damoclès incitera-t-elle les parrains d’un système épuisé et miné par la corruption à enfin bouger ?”

Macron-le-petit avait épinglé l’article, critiquant ceux qui “écrivent les pires bêtises sur le sujet sans vérification aucune” et les incitant soi-disant à “lui poser directement la question”. Interrogé sur des sanctions individuelles contre les leaders libanais, il a démenti, sans écarter “un mécanisme de sanctions plus large“.

Georges Malbrunot a publié le 31 août un article où il annonce que Mohammed Raad, le chef du bloc parlementaire du Hezbollah, “a eu droit à un aparté de huit minutes” avec Macron. Il s’agit de la “première fois depuis la naissance du Hezbollah, en 1982, qu’un Président français échangeait avec un de ses membres“, note Le Figaro, citant “un proche” du Hezbollah, pour qui “cela équivaut à une reconnaissance internationale”, alors que la mouvance est classée terroriste par les États-Unis, la Grande-Bretagne et l’Allemagne !

Sur Twitter, plusieurs responsables politiques de tous bords, notamment à droite, ont pris la défense du journaliste du quotidien. “Insupportable ! De quel droit Macron donne une leçon publique de journalisme au grand reporter Georges Malbrunot, spécialiste du Moyen-Orient ? Macron a-t-il quelque chose à cacher pour s’emporter de la sorte ?”, écrit la députée européenne LR Nadine Morano. “Cette façon de faire la leçon à Georges Malbrunot, grand reporter au Figaro, un des meilleurs spécialistes du Proche-Orient, est stupéfiante.

S’imaginait-il que ses entretiens allaient rester secrets ?”, s’interroge le député LR Olivier Marleix.

Cette façon de rabrouer un professionnel” est “indigne d’un Président”. “Elle trahit l’incapacité de Macron à assumer une ligne claire, dût-elle déplaire aux USA et leurs relais” ! (L’Express Politique)

Dans quel régime vivons-nous ?” Pourquoi tant de colère ? Georges Malbrunot a écrit que la France menaçait de sanctions les dirigeants libanais. Une info que l’Élysée et Macron ne voulaient visiblement pas ébruiter. Mais les mots et le ton agressif de Macron-le-petit ont choqué ! Colère de Macron contre Georges Malbrunot du Figaro après la publication d’un article sur sa rencontre avec Mohammed Raad, chef du bloc parlementaire du Hezbollah. Comment peut-on, chercher à ce point à humilier en public un journaliste qui fait son métier ? Jusqu’à quand Macron voudra continuer à disqualifier le choix éditorial d’un journaliste ?” Une prise à partie peu courante de la part d’un Macron envers un journaliste lors d’une visite diplomatique.

Le Figaro le 31 août et le 1er septembre a publié des articles relatifs à l’action de Macron brandissant “la menace d’imposer des sanctions aux leaders politiques réfractaires aux réformes au Liban”. “Je veux travailler avec vous pour changer le Liban. Mais prouvez-moi que vous êtes libanais“, aurait lancé Macron à Mohammed Raad, selon le journaliste citant une source française. “Tout le monde sait que vous avez un agenda iranien. Vous voulez aider les Libanais, oui ou non ? Rentrez à la maison, quittez la Syrie et le Yémen et faites le boulot ici pour construire un État parce que ce nouvel État va aussi bénéficier à vos familles” !

Un propos digne de Macron à Saint-Martin (Antilles) : Macron, en bras de chemise, entouré de deux garçons : À sa droite, celui contre qui Macron colle son épaule, est torse nu. Son pantalon, baissé à l’aine, laisse voir un caleçon à deux rayures. Le jeune, bien fait de sa personne, fait un doigt d’honneur. À sa gauche, un petit voyou en débardeur blanc, casquette à l’envers, chaîne autour cou : “Je suis braqueur, je sors de prison“. Macron : “T’es costaud comme tout, il faut pas rester comme ça et refaire des bêtises…”

Cette conception de Macron s’étend naturellement à sa politique étrangère au Liban, avec cette seule différence que ce sont les autres pays qui deviennent les instruments de la grandeur virtuelle française. La civilisation européenne aura progressé lorsqu’elle aura complètement éliminé Macron-le-petit de son imagerie politique, avec l’archaïsme d’une politique étrangère agressive et malhabile, fondée sur la séduction à la télé.

La moraline de Macron-le-petit au Hezbollah, c’est la menace calculée, la lourdeur manœuvrière, la réconciliation intéressée, autant de vieilleries dédaignées aujourd’hui par les marchands de bestiaux eux-mêmes et qui n’aboutissent jamais qu’à un équilibre précaire, lié à la domination provisoire d’un pays sur les autres. Cela, c’est une diplomatie de féodaux primitifs, la diplomatie déchaînant des catastrophes conçue pour leur gloriole personnelle. Pour que la France existe dans le monde, il faut que Macron l’arrogant incompétent renonce à sa diplomatie infantile, cachottière et cabotine, et lui substitue une diplomatie technique, reposant sur l’évaluation impartiale des données, construisant sa diplomatie sur les possibilités effectives des sociétés visitées et non sur les rêves vaniteux de Macron-le-petit et des hommes du Hezbollah qui dirigent le Liban.

Macron-le-petit en visite en Irak ! Yannick Vely, Paris match : Macron est à Bagdad pour sa première visite en Irak, avec l’intention d’aider ce pays à affirmer “sa souveraineté” (???) à l’écart des vives tensions entre ses alliés, Washington et Téhéran. Venu de Beyrouth, Macron va passer quelques heures à Bagdad où il sera reçu par les principaux responsables du pays. Macron a indiqué qu’il lancerait à Bagdad, “en lien avec les Nations unies, une initiative pour accompagner une démarche de souveraineté“. Ce “combat pour la souveraineté de l’Irak est essentiel” pour permettre à “ce peuple et ce pays qui ont tant souffert” de “ne pas céder à la fatalité qui serait la domination par les puissances régionales et par le terrorisme islamiste“. (???)

Moralité : Une éradication est nécessaire de cette diplomatie infantile et cachottière de Macron-le-petit pour que la France existe dans le monde et non dans les rêves vaniteux et la gloriole de Macron-le-petit !

Tout ça va sûrement laisser des traces !

Marguerite Yourcenar : “Je condamne l’ignorance qui règne en ce moment dans les démocraties” !

Que peut-on attendre de cette diplomatie infantile et cachottière et des rêves vaniteux de la gloriole de Macron-le-petit socialiste opportuniste incompétent, mystificateur, lâche et manipulateur ?

La France soumise à la moraline de Macron-le-petit brûle, et pas seulement avec ses églises.

Comme le dit si bien h16 : Ce pays est foutu !

Assurément, tout ça va mal finir !

Thierry Michaud-Nérard

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Sonja

La question est: pourquoi garder un malade mental à la tête de la France? Comment les bêlants ont ils pu voter pour ce schizophrène sinon être atteint comme lui d’un handicap majeur cérébral? mais encore, mettre cet avorton au faîte de façon à le manipuler à loisir. C’est majoritairement ce qui ressort des opinions planétaires sous la baguette de Soros et compagnie, Mink, Attali, etc… Qui sont ravis d’avoir cet être malléable.
Nous savions bien qu’il a sali son pays déjà en Algérie en campagne, puis le Gl DE VILLIERS (je suis le chef!), le primate Benalla promu colonel, etc… Et maintenant Malbrunot sous prétexte qu’il énonce une vérité… Quand allons nous le déclarer inapte et l’enfermer? Nous sommes ruinés, envahis, 2 ans encor?

Amandinelonchamp

🟣 Georges Malbruno a vécu des moments très dangereux pour sa vie mais autrement plus riches humainement que celui d’un gigolo gratifié , le petit freluquet de salon envierait -il le parcours du journaliste aventurier ?
Il est jaloux ,ce pou. On ne peut pas tout avoir , les salons dorés à l’abri des dangers et recevoir l’admiration que l’on peut porter à un journaliste revenu
du péril islamique .Qu’il en prenne de la graine ce vieux gosse envieux …😣

Chomet

Le em les raclures en Marche arrière bien sur des gueux qu’on ne veut, des trolls ……..leur fin de spectacle est programmé.

la méthode de Duterte est la meilleure

Réservons lui un sort à la William Wallace (sort cruel et immérité pour ce dernier) ===> HANGED DRAWN AND QUARTERED (tiré , pendu et équarri )
Pour l’ équarrissement , il faudra l’ aide d’ un microscope à balayage pour apercevoir
le service 3 pièces de ce misérable (il a plutôt l’ habitude de les avoir au cul par un mélanoderme) ;

raskasse

Macon 1er = dictateur. Le grand problème, c’est qu’une majorité des français vont revoter pour lui. Les bêlants sont trop nombreux. Snif.

Jean Bidel

Une explication ; des révélations que doivent ignorer les gueux . En fait, la véritable raison de la colère jupitérienne se trouve dans un article publié le 31 août par Le Figaro et intitulé « Macron revient au Liban, face aux chefs de clan ». Malbrunot y raconte, et c’est autrement savoureux, comment le Premier ministre sunnite Saad Hariri, le ministre des Affaires étrangères chrétien Gebran Bassil et le président du Parlement chiite Nabih Berri, réunis à Paris lors de la conférence CEDRE de soutien économique pour un Liban déjà agonisant en avril 2018, avaient tranquillement exigé pour eux-mêmes et leurs partis une commission de 20 % sur les 11 milliards d’aide promis en échange de reformes structurelles, soit la bagatelle de 700 millions de dollars chacun . ( sur le SB )

Archange

A quand le coup d’état pour virer toutes ces merdes qui polluent.

Une patriote

Macron est d’autant plus en colère contre ce journaliste que ça fout en l’air tout son processus de BLOCAGE de l’info. Ca fait des mois que ses médias collabos nous saoulent à longueur de journée avec UN SEUL SUJET = le virus, tout le reste passe à la trappe où est très vite expédié pour revenir au virus. Un seul ose envoyer des piques = J.P Foucault. Alors voir un JOURNALISTE sortir toute la vérité fout toutes ses magouilles au devant de la scène !

Une patriote

La lâcheté de Macron n’est pas un vient mot ” qu’il vienne me chercher ” il a plus que doublé sa garde rapprochée !!! A la différence de Chirac qui aimait les bain de foule lui la méprise sauf si elle est maghrébine ou noire !

Anne Lauwaert

C’est quand même bien que pas seulement les patriotes prennent des baffes, insultes, croche-pied et autres tours de cochons, c’est bien que aussi les artistes, journalistes et autres bien pensants prennent part aux réjouissances.

Christophe L

Ce pantin dégénéré fait monter la mayonnaise, exacerbe les tentions et c’est très bien, cela accélère le processus libérateur de l’éveil des consciences.
Comme je l’expliquais précédemment l’illuminé Juvénile animé par une insatiable soif d’ego finira par brûler dans le feu qui la lui-même allumé.
Dans ce futur très proche nous serons donc acteurs de notre libération, il faudra seulement avoir le courage et la force d’esprit pour ne pas faillir en ce moment précis de l’histoire .
📯⚔️🇫🇷⚰️🧳

Eva

Macron a le droit de rencontrer les hommes politiques qu’il veut quand il est à l’étranger.
Mais il doit assumer ce qu’il fait, et ne pas se mettre en colère, surtout publiquement, contre un journaliste qui n’a fait que son travail, qui consiste à rendre compte du voyage du Président à l’étranger.
D’après les “fuites” qui ont permis de savoir ce que Macron a dit à ces hommes politiques, on voit qu’il a compris leur problème: inféodés à l’Iran, ils n’oeuvrent pas pour le Liban. Macron leur a reproché cela sans détours.
Georges Malbrunot n’a commis aucune erreur professionnelle, c’est le Président qui se croit en URSS !

HARGOTT

Considérer des membres du Hezbollah comme des “hommes politiques” ou des “personnalités” est en soi une pure saloperie. Que savez vous vraiment de ce que Macron leur a dit ?

Eva

La saloperie, c’est de dicter aux gens qui ils doivent considérer comme des hommes politiques.
Ce sont des élus, et s’ils ne vous plaisent pas, n’allez pas vivre au Liban, qu’Israël a démoli en lui envoyant plus de 400.000 palestiniens indésirables en Israël. A l’époque, le Liban ne comptait qu’un million et demi de libanais. Ca fait quand même une belle bombe à retardement.
Alors maintenant, vous vous mêlez de vos affaires, et si l’avenir d’Israël vous préoccupe tant, allez y vivre, personne ne vous retient.

Claude

et vous Eva vous revoilà encore ! et toujours le même refrain, n’est ce pas, vous ne pouvez vous en empêcher, il faut absolument dénigrer Israël , l’on sent votre haine vissée au corps.

Continuer donc à incriminer Israël de tous les maux , cela fait des siècles que ça dure, mais vous voyez Israël est toujours là, plus présent et puissant que jamais .

Eva

Toujours pas d’argument, Claude ?
Oui, Israël est toujours là, sauf que les enfants qui y naissent ne seront jamais capables de dormir sur leurs deux oreilles. Pas facile de dormir entouré d’un océan d’islam, j’en sais quelque chose.
Si vous aimez les insomnies, pourquoi n’allez-vous pas vivre en Israël ?

Carole

La colère de Macron, c’est la colère d’un faible.

Vent d'Est, Vent d'Ouest

macron est tout simplement en train de se décrire. Quoi d’autre ?

yvank

L’élection de Macron est due aux pseudo français de nationalité, selon le Dalil Boubakeur, musulmane. Aussi l’empomadée de Matignon voit en l’immigration démentielle la pérennité de sa royauté Élyséenne. La planche à carte d’identité tourne en surrégime. Et les subventions aux U.O.I.F, C.C.I.F, et autres organisations du quartier général des frères muzz, sont plus que jamais au gout du jour. L’islamisation de Micron se fait grâce à la victimisation des populations muzz suite de précautions putassières passant de l’impunité totale à la relaxation. On qualifie d’incivilités les actes barbares anonymisés; tandis que les juges trouvent circonstance atténuante le fait que l’égorgeur en plus d’être muzz soit, disent-ils, un homme. Ils ont fin par se reconnaître.

Gigi

+11111

F. FERRANTE

Je trouve beaucoup plus irresponsables :
– l’amour de Macron pour tout ce qui vient d’Afrique,
– la haine de Macron pour tout ce qui est la FRANCE
– le confinement obligatoire de dizaine de milliers d’entreprises qui vivent à flux tendu et ce, pendant deux à trois mois : il sait comment fonctionne une entreprise ?
– son béguin pour les danseurs antillais drag-queens venus à l’Elysée pour la Fête Nationale puis rejoints aux Antilles pour des photos salaces….
– son admiration pour tout ce qui est l’Islam…
– son manque de réalisme devant la montée des violences en FRANCE,
– ses choix de ministres qui ne font rien pour améliorer notre vie : au contraire !
– ses ponctions sur les RETRAITES : comme si nous avions travaillé 45 ans pour remplumer les illégaux et autres macaques !

Tim

Ah la retraite !
Et personne pour expliquer pourquoi nos députés ont votés une loi séparatiste en faveur exclusive des ouvriers tunisiens, soit disant pénalisés par le système retraite !
Et en même temps, si j’ai bien compris, le vote des tunisiens en France a permis au parti islamiste Ennahda de prendre 40 sièges au parlement tunisien.

Gigi

Faites-nous un article à ce sujet. Merci.

Gigi

Et ses amitiés particulières avant même son arrivée à l’Elysée avec les pires racailles Bénalla, et bien d’autres dont le nom de scène ne me revient pas.

Lire Aussi