Macron, c’est la définition du vide…

Jacques Attali n’est pas franchement notre compagnon de route. Cela ne l’empêche pas de dire de temps à autre quelque chose d’où l’on puisse tirer un enseignement. S’agissant d’Emmanuel Macron, il a eu ce jugement apparenté à la chute d’un ciseau de guillotine sur le cou d’un condamné : « Macron, c’est la définition du vide« . Au passage, nous noterons que l’euthanasieur potentiel de l’adulte français de plus de 65 ans est d’abord un fabricant de chimères. Ou de ballons pour enfants ?

Bref, Macron, créature attalienne lâchement abandonnée à son sort.

Des mots de son discours londonien doivent retenir notre attention ; « structurant pour notre pays« . Appliqués à la Défense Nationale et à la lutte contre le terrorisme, ils ont déclenché au sein des historiographes de Riposte (60 personnes, 24/24, 7/7), passé un fou-rire collectif, une intense activité de recherche dont voici les résultats. Il est clair que le très urbain Emmanuel n’est pas là en mauvaise compagnie.

François Hollande (non daté) : « Le scooter en rondes nocturnes contre le terrorisme ? Structurant ! »

Charles de Gaulle (1960) : « La possession de la bombe atomique est un élément défensif définitivement structurant de la France« .

Philippe Pétain (1916) :  » Tenir Verdun à tout prix sera hyper-structurant pour notre pays« .

Louis XIV (1670) : « Mes futures conquêtes seront particulièrement structurantes pour l’avenir défensif du royaume« .

Jeanne d’Arc (1429) : « J’engage un processus de défense structurant qui étonnera même les Anglais« .

Clovis (400 et quelques) : « Mon mariage avec Clotilde est l’un des faits anti-terroristes les plus structurants d’une Histoire de France qui s’annonce pas piquée des vers« .

Cro-Magnon (30.000 av.JC) : « My name is Macron. What else ? »

Il y en a certainement d’autres. Le vocabulaire d’Emmanuel Macron est une énigme sur laquelle les futurs explorateurs du vide inter-stellaire se pencheront avec passion.

Jean Sobieski

image_pdfimage_print

7 Commentaires

  1. MACRON, c’est la définition du vide. Et marié avec le SIMPLET Bayrou c’est la définition du néant !

  2. Il devrait modifier son nom en… Micron car son cerveau ne dépasse pas la taille de cette infime particule…

    • Bayrou, la Vierge lui est apparue.
      Pour Macron, la politique, c’est mystique.
      Je me demande ce qu’on peut attendre d’une telle association .

  3. La nature a horreur du vide ! Espérons que cela soit vrai avec maCrON. Ce pantin médiatisé par les merdias et propulsé par le clown élyséen pour nous casser les pieds et se venger de ne l’avoir pas apprécié à « sa juste valeur » commence vraiment à me les briser. J’espère qu’il va se prendre une belle veste et qu’il ira se faire rhabiller soit chez tout nu soit chez un tailleur algérien « en algérie ». Je ne lui souhaite pas, quand même, de le voir se faire offrir une « cravate colombienne ».

  4. Macron ?
    Un trou noir à défaut d’être un trou d’autre chose.
    C’est la particule qui annihile l’anti-particule Bayrousienne, on ne devrait plus en entendre parler. C’est la matière et son antimatière qui disparaissent au vide-ordure.
    Macron, c’est du relatif E=MC² pour E= énergie, M=Macron et C la vitesse de la lumière au carré (comme la tête du même nom).
    Quand il sera sur orbite, il n’aura pas fini de tourner.

Les commentaires sont fermés.