1

Macron, c’est l’alliance de la clique à Hollande et de la Finance !

Pour Hamon, ça sent l’hallali… Et ce sont ses « amis socialistes » qui le sonnent !

Mais pour qui a deux sous de jugeote, ça éclaire la manœuvre politicienne engagée depuis de longs mois et la manipulation éhontée des citoyens de France…

Tout en dévoilant les noms de tous ceux qui se précipitent, langue pendante,  vers  la gamelle bien pleine d’argent public, de prébendes diverses, d’avantages nombreux , dont ils ont déjà joui depuis de longues années et dont ils ne veulent pas être privés…

Car, poussés dehors par le puissant rejet  des électeurs français, ces (soi-disant) socialistes et écolos de cabinet veulent revenir, par la fenêtre et avancer masqués derrière une pantin préfabriqué pour continuer leur sale besogne de destruction de la France, de la Nation et  de son Peuple, tout en se gavant sous les ors de la République.

Et le premier d’entre eux, le libidineux scootériste de l’Elysée, un couard incapable d’affronter directement le verdict populaire mais indécent d’hypocrisie au point de suer le rance et le rabougri, caché dans l’ombre, tire une partie des ficelles…

Car ils arrivent tous, petit à petit, les ministres socialos-écolos prébendiers des gouvernements Ayrault et Valls et les députés apeurés de perdre leur sinécure juteuse, attirés dans la maison de rendez-vous à la petite lumière rouge ouverte  par le petit banquier de chez Rothschild, formaté French American Foundation – Le Siècle  (1 ) , et propulsé par le haute finance française.

Il y a eu le Collomb de Lyon, l’avocat Mignard ( très proche de Hollande), le Ferrand d’Armorique, le Careshe , le De Rugy , Delanoë… et puis, Braillard, Kanner, Le Drian ( un « hollandien » pur jus), Pompili l’assoiffée, Poignant (ami de Hollande) … Rebsamen , qui se tâte encore, comme se tâtent aussi (mais ça ne durera pas) le Valls, la Royal, le Le Guen …

Et surtout les 518 élus « socialos-salauds » (auxquels s’ajoutent quelques cocos rabougris et une poignée d’écolos saumâtres) (2) qui, à ce jour, veulent marcher avec le représentant de la haute finance et du grand patronat pour conserver les sièges moelleux  de leurs sinécures nationale et territoriale, bien loin d’avoir des idées, des principes, des valeurs (ailleurs qu’en Bourse !) et un quelconque intérêt pour notre pays et les Français.

La liste va s’allonger car il s’agit, pour l’initiateur élyséen, de tuer l’ancien PS en le vidant du maximum de ses élus et en l’envoyant s’écraser contre Mélenchon, et de réapparaître en « Macronie » avec un maximum d’élus s’engageant à conduire la même politique suivie depuis 5 ans… pour, soyons en sûrs, réaliser l’anéantissement de notre pays, de son peuple, et la mise en oppression des couches moyennes et laborieuses.

Son ennemi, avait-il dit en 2002, c’était la Finance…

On a vu combien il a menti, enfumé, manipulé…

Mais soyons honnêtes : son poulain Macron n’a pas ce mensonge là à la bouche… Il joue « franc jeu »…

Avec lui, pour le soutenir, le diriger, imposer leurs intérêts de financiers et d’entrepreneurs mondialistes bien sentis, les têtes sont bien visibles.

Patrick Drahi, bien sûr, le milliardaire aux paradis fiscaux, qui a acquis SFR grâce à Macron et qui possède BFM TV,RMC, « L’express »,  » Libération » … …et dont le pedigree est éloquent ( 3) …mais aussi B. Arnault, de LVMH, le premier des milliardaires français,( 4), François Pinault, autre milliardaire propriétaire du magazine « Le Point » …et Bergé et Niel,  deux géants de la Bourse, patrons des journaux « Le Monde », « L’Obs » …et annexes (5) Alexandre Bompard, patron de la FNAC et de DARTY,  lui aussi « young leader » de la French American Foundation…

Sans oublier l’envoyé de la banque américaine Morgan Stanley, passé par le groupe « Altice » de P. Drahi, Bernard Mourad ( 6), conseiller particulier du sieur Macron, comme l’était son frère Jean Jacques Mourad, lobbyiste des laboratoires « Servier », écarté (momentanément) de l’équipe du candidat…

Sans oublier le sieur Bigorgne, de l’Institut plus que libéral Montaigne, créé par Claude Bébéar, créateur d’AXA et milliardaire macronien!

Sans oublier… sans oublier… Mais, si, j’en oublie tant ils sont là en grand nombre, les financiers et représentants du CAC 40 (c’est pour cela que le Gattaz du MEDEF est derrière Macron…), qui font de ce candidat un candidat sous influence des tenants de la mondialisation et de l’européisation à outrance, des adeptes de l’immigration tous azimuts…

Car n’oublions jamais qu’à la libre circulation mondiale des capitaux, des biens et des services correspond la libre circulation de la main d’oeuvre (qui en est le pendant indispensable) qui permet la pression sur l’emploi, les salaires, les conditions de travail, les modes de vie et de comportement, les délitements des peuples autochtones.

Produit par la magouille élyséenne et propulsé par tout ce  que compte de plus puissant la Finance (et ses alliés médiatiques et économiques, idéologiques aussi…) le Macron est un produit majeur du Système qu’il dit ne pas incarner, et un produit nouveau trans-partis traditionnels afin de construire une force majoritaire permanente imposant la loi de la jungle libérale-libertaire .

Il faudrait avoir une grande partie de son cerveau congelée pour voter pour ce type… surtout quand on appartient au peuple des travailleurs et des employés, des couches moyennes, des petits entrepreneurs et agriculteurs, des artisans et autres TPE-PME , des fonctionnaires « de base »…

Robert Albarèdes

1 – https://fr.wikipedia.org/wiki/French-American_Foundation

https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Si%C3%A8cle

2- http://www.socialistesavecmacron.fr/

3 – https://fr.wikipedia.org/wiki/Patrick_Drahi

4 – https://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Arnault

5- https://fr.wikipedia.org/wiki/Xavier_Niel

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Berg%C3%A9

6 – https://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Mourad