Macron, c’est le début de la fin…

N’est-ce pas merveilleux de naïveté ? Tout comme Jawad (un pote !) qui ne savait pas qu’il hébergeait des islamistes ! Lui aussi n’avait fait ça que pour rendre service ! Ils sont touchants, non ? Et si serviables !

Il est courant, surtout de nos jours, de dire : « Plus c’est gros, plus ça passe ! » Et cela est souvent vrai hélas !  Pourtant, je persiste à croire qu’il y a bien des limites quelque part. Pour ne pas sombrer dans la désespérance, même s’il m’arrive souvent de passer de l’espoir le plus fou au doute le plus sombre.

On sait qu’un python, cet énorme serpent est capable d’avaler d’énormes proies, voire même un être humain. Cela s’est déjà vu, mais a-t-on vu un python avaler un éléphant ? Non, tout de même : là c’est vraiment trop gros, non ? Vous voyez, je pense, où je veux en venir… Le rapprochement est tentant, même s’il peut paraître un peu audacieux à certains. Je me risque donc.

Inutile de préciser de qui je parle, bien sûr de celui par qui le scandale arrive !! Il s’agit bien d’une affaire d’État, et quelle affaire ! Certains rétorquent : mais il y a toujours eu des « barbouzes » auprès du sommet de l’État ! Certes, mais pas à ce point-là et pas aussi culottés, incontrôlables, violents, intouchables et infiniment voyants, alors qu’une telle proximité requiert au contraire une parfaite discrétion. Facile à comprendre : il s’agit ici à l’évidence d’un personnage de basse extraction, bien représentatif de son origine, même si nous ne la connaissons pas encore exactement, elle transpire par son nom, son faciès, ses excès, ses comportements de voyou, que nous ne connaissons que trop bien, nous qui alertons sans relâche depuis une décennie.

Nous ne pouvons que confirmer ce qui a déjà été dit sur ce sujet, à savoir que dès qu’un individu d’origine musulmane détient la moindre parcelle de pouvoir il en abuse outrageusement, ne sachant pas mesurer jusqu’où l’on « peut aller trop loin » et finit toujours par se prendre les pieds dans le tapis.

Certains encore pensent : le soufflé retombera et il n’en sortira rien, comme d’habitude, dans des scandales ayant précédé celui-ci. C’est évidemment dans les choses possibles, mais non souhaitables, bon sang ! Mais on peut aussi penser que ce qui remue actuellement toute la sphère politico-médiatique, et bien au-delà, et qui nous intéresse au plus haut point est maintenant trop engagé pour être encore étouffé. C’est comme le dentifrice : une fois sorti du tube, on ne peut l’y remettre !!

D’où sort-il exactement ? De nulle part ? Nous finirons bien par l’apprendre, et puis après tout, là n’est pas l’essentiel. L’essentiel est dans ce que sa stupidité nous fait découvrir. Alors j’ai vraiment envie de dire : MERCI, MERCI, Benalla, tu es peut-être le détonateur que nous attendions depuis si longtemps !!

Il apparaît ici inutile de rappeler toutes les fautes de ce triste sire, tous les privilèges ahurissants dont il jouissait sans aucune légitimité, d’autres l’ont déjà fait avant moi. Il s’agit bien cette fois d’une crise majeure qui ne pourra être étouffée, du moins nous l’espérons et le souhaitons de toutes nos forces.

Mieux que des mots, cette vidéo à voir absolument résume parfaitement la gravité de la situation :

Oriana Garibaldi

image_pdf
0
0

30 Commentaires

  1. Pourquoi les 2 personnes tabassées par benhallia n’ont pas porté plainte contre Le barbouze de Macron et l’amant de Brigitte ou des deux? Qu’attendent les organisateurs de la manif du 1er mai pour se bouger?

  2. Je sais d’où il sort, mais préfère me taire pour des raisons de sécurité personnelle, comme expliqué à RL, après Mon retrait d’un projet d’article. Le Patriotisme devient dangereux !

  3. Il est gentil ce monsieur et il parle bien mais Macron se fiche probablement de lui (et de nous) comme d’une guigne. Qu’avons-nous comme pouvoir REEL pour virer Macron et sa clique de nuisibles ? Là est la question.

  4. Les français qui ont tout accepté accepteront cela aussi. Le moment d’agir est passé et s’ils n’ont pas bougé jusqu’à présent, ce n’est plus maintenant qu’ils vont le faire.
    Je continue à penser que Macron pourra faire un deuxième mandat. On prend les paris ?

    • la vague populiste est trop forte en Occident ; faut simplement des types décomplexés qui ne tournent pas sans arrêt autour du pot pour vous raconter la vie qu’on comprend tous en 3 mots.

  5. « j’ai fait ça pour rendre service », ça c’est typique, que l’on entend 1000 fois par jour autour de soi quand on sait qu’on fait des saloperies et qu’on tente d’enfumer son interlocuteur par l’inversion accusatoire systématique ; « je vous donne un coup de main, et en plus c’est gratuit, et c’est comme ça que vous me traitez ?-vous n’avez aucune reconnaissance ! »

  6. Ne rêvez pas aucun Président dans ce pays n’est jamais tombé et Dieu sait qu’il y en eu des affaires…

  7. J’espère que les députés vont demander à cette épave de Collomb, quelle est la NATIONALITE de Ben Allah …

    • macron n’étant pas président, mais les français non lucides, si tous les footeux se déplaçaient comme ils l’ont fait pour un ballon, on pourrait peut-être relever le niveau ?
      Mais votre remarque veut tout dire.

  8. Il a fait ça pour rendre service,ben voyons …il aurait pu avoir la délicatesse de tabasser l’un de ses coreligionnaires,là au moins la castagne aurait pu être justifiée .

  9. Le déroulé de la campagne a montré un paysage audiovisuel partisan : rien que par les thèmes abordés et leur traitement. Ce PAF a été instauré par un CSA coopté. Or la Constitution prescrit une information pluraliste et indépendante. Droit inscrit dans notre Constitution. L’Exécutif sortant : Président et gouvernement socialiste n’ont pas garanti les libertés publiques : voulant un PAF complaisant, ils ont nommé un CSA de connivence. Le citoyen a été lésé, il l’est encore. Un angle d’attaque !

  10. Mille manières de contester Macron. La régularité de la campagne aurait pu et du être contestée par les partis politiques perdants, or ils n’ont pas fait de recours. Le CSA a failli à mettre en place un paysage mediatique audiovisuel pluraliste. Le CSA n’a pas respecté ses propres obligations alors qu’il en avait les moyens : ses pouvoirs de nomination dans le public, d’agrément dans le privé, et de Convention (cahier des charges) pour tous les chaines audiovisuelles.

  11. Pourquoi pas un jour une sorte OAS pour sauver cette fois non pas l’Algérie française, mais la France de son invasion ! Néanmoins Petitdemange fait une erreur d’appréciation. L’Inspection de la Justice ne remet pas en cause son Indépendance, même si des précautions doivent être prise, déjà énoncées par le Conseil d’Etat, sans parler du Conseil Constitutionnel qui pourra être saisi si nécessaire. Macron est hélas légal. Pire, le FN a foiré ses Législatives, donc Macron est majoritaire.

  12. Même si tout n’est pas faux dans son discours, le sieur Petitdemange me paraît cependant légèrement « atteint »…

    • @Allonzenfan
      Si j’éprouve du respect pour le courageux de cette vidéo, Mr Petitdemange , je trouve votre réflexion fort déplacée, ce gant noir, résulte sans doute de graves blessures qui n’ont pas été provoquées en tapant sur un clavier pour écrire des idioties telles que les vôtres.

  13. Qui est cette merde de Ben Allah ? qui semble se promener dans Paris pour le plaisir de commettre des actes de violences sur des personnes ?
    J’ ai bien écrit merde, et personne ne m’en fera changer, tant que je serais en vie.
    Quel est sa fiche d’état civil, son parcours scolaire etc…
    Cette merde doit être reconduite au Maroc d’où il semble provenir !

  14. En écoutant l’avertissement de Serge Petitdemange à l’usurpateur Macron, c’est alors que la « red line » de la Patrouille de France le 14 juillet 2018 au dessus de l’avenue des Champs Elysées, pourrait bien prendre une toute autre significaion que celle d’une simple erreur, dans une équipe, où le zéro faute est de rigueur. A suivre !

    • Il m’a l’air un peu dérangé ce brave homme mais sans dangerosité en tous cas moins que son persecuteur designé

Les commentaires sont fermés.