Macron, c’est vous le complice du pire : les violences Antifas et Black Blocs !

Publié le 27 février 2019 - par - 32 commentaires - 2 209 vues
Share

À défaut de grandes phrases, Emmanuel Macron en fait des petites. Et, paraphrasant une affirmation fameuse de Napoléon 1er – « Quel roman que ma vie ! » –, ce locataire frauduleusement légitimé de l’Élysée sera bien, un jour, forcé de constater ceci : quelle mauvaise histoire que la sienne !

Nouvelle saillie mesquine de ce potentat aux petits pieds : « Il faut maintenant dire que lorsqu’on va dans des manifestations violentes, on est complice du pire », ainsi qu’il l’a déclaré lors de son dernier show devant un parterre d’élus du Grand-Est. Je ne résiste pas à la tentation de corriger la glose indigeste de cet individu – que je me refuse à désigner comme mon président – en rétorquant que, lorsqu’on se rend aux manifestations des Gilets jaunes, on est surtout potentiellement victime du pire.

J’en veux pour preuve ma dernière escapade parisienne où j’ai, comme beaucoup d’autres, à la fois essuyé les lancers de pavés par les milices officieuses ultra-gauchistes du pouvoir et les tirs, menaces et insultes de certains membres de la police, balançant allègrement des grenades de désencerclement sans se préoccuper de savoir où elles tomberont, ou brandissant des LBD-40 dans la brume lacrymogène, c’est-à-dire sans visibilité. On ne parlera même pas des charges de CRS, parmi les touristes, bien moins effrayés par les Gilets jaunes que ces ruées anarchiques.

« C’est un miracle qu’après autant de samedis avec cette violence, il n’y ait eu aucun mort à déplorer de la part des forces de l’ordre », a ajouté Macron. Un miracle ou un sursaut de raison du côté de ces mêmes forces de l’ordre ? Car il faut avouer que ça ferait désordre quand on sait qu’aucune victime « innocente » n’était à déplorer à la fin de l’année 2005, pendant les émeutes de banlieues, qui font passer la révolte des Gilets jaunes pour une promenade de santé ! Il y aussi des policiers et gendarmes qui avouent en aparté leur lassitude parce que les Gilets jaunes, ils savent qu’ils en sont, eu égard, entre autres, à leur pouvoir d’achat réduit à sa plus simple expression.

Mais, comme me l’a confié l’un d’eux aux environs du Champ-de-Mars, à Paris, le chaos des banlieues ne dérange personne puisque cela se produit loin des vitrines de la France ! « Là, c’est Paris, vous comprenez ? », a conclu mon interlocuteur.

Pour revenir à la morgue macroniste usuelle, elle relève une fois de plus d’un autoritarisme sans autorité naturelle, qui tente peut-être de légitimer une action répressive encore plus forte à venir, qui sait ? Comme si les blessés graves, les arrestations arbitraires, les humiliations de toutes sortes subies, etc., ne suffisaient pas. Si j’osais, je dirais que Macron les attend avec gourmandise, les morts jaunes. Je ne le dirai évidemment pas, les conséquences pouvant s’avérer fâcheuses pour moi, gueux parmi les gueux ! Car en France, sous l’ère En Marche, on a le droit de cogner des opposants et de vivre libre comme l’air (Alexandre Benalla, tout juste libéré de prison, où il n’a effectué qu’un court séjour, sans doute dans un carré VIP) ; pas de défendre des femmes contre des hommes cuirassés et armés (Christophe Dettinger).

Par contre, saccager des magasins, brûler des voitures, jeter tous les projectiles qui vous tombent sous la main, taguer des monuments – voire les profaner quand il s’agit d’églises –, c’est possible ! Combien de fois ai-je vu les colonnes de gendarmes, de CRS et de la BAC laisser agir cette ultra-gauche ultra-violente, qui se déguise en Gilets jaunes ! Une ultra-gauche qui signe ses forfaits un peu partout.

Idem pour les agneaux de la diversité, venus faire leurs courses de Noël et mollement réprimés quand, ce même jour – le 8 décembre 2018 –, Fiorina perdait définitivement un œil à la suite d’un tir de Flash-Ball, dont on a encore du mal à croire qu’il était accidentel.

Des preuves de la répression débridée, il y en a pléthore sur les réseaux sociaux. J’invite les lecteurs à aller voir ma chaîne YouTube, certaines vidéos y sont très parlantes :

https://www.youtube.com/channel/UCXwSQhtYH8a-HqDhNw3lNpQ

https://www.youtube.com/channel/UCXwSQhtYH8a-HqDhNw3lNpQ

Bien entendu, je ne suis pas naïf au point de m’imaginer qu’aucun Gilet jaune sincère n’a dérapé, mais, pour avoir connu les nasses – méthode qui n’incite pas à la modération ! – ; les tirs, parfois en rafales, de Flash-Balls, lacrymogènes et grenades de désencerclement – ces dernières contenant des plots semi-rigides de caoutchouc particulièrement dangereux si l’on se trouve à proximité (voir photo) – ; l’usage inconsidéré des canons à eau, on peut admettre une certaine exaspération des uns et des autres.

Exaspération qui ne peut qu’être alimentée par ces images fréquentes de policiers agressés violemment dans les cités et qui ne bronchent pas ! De là à virer au discours anti-flic, non. Les spectres du colonel Arnaud Beltrame ou du couple de policiers assassiné chez lui me rappellent que des hommes et des femmes meurent ignominieusement sous l’uniforme.

Cependant, le monde civilisé regarde et filme, le nombre de correspondants étrangers lors des manifestations parisiennes l’atteste. L’Onu a, quant à elle, dénoncé de graves manquements : « Les autorités devraient repenser leurs politiques en matière de maintien de l’ordre pour garantir l’exercice des libertés. […] Depuis le début du mouvement de contestation en novembre 2018, nous avons reçu des allégations graves d’usage excessif de la force. Plus de 1 700 personnes auraient été blessées à la suite des manifestations dans tout le pays. […] Les restrictions imposées aux droits ont également entraîné un nombre élevé  d’interpellations et de gardes à vue, des fouilles et confiscations de matériel de manifestants, ainsi que des blessures graves causées par un usage disproportionné d’armes dites « non létales » telles que les grenades et les lanceurs de balles de défense ou Flash-Balls. »

https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/gilets-jaunes-des-experts-de-l-onu-denoncent-des-restrictions-graves-aux-droits-des-manifestants_3191899.html

Pour conclure, je m’adresse à nouveau au triste sire Macron…
Monsieur, vous appelez à la fermeté face aux Gilets jaunes, ce qui prouve une nouvelle fois votre veulerie. Ayez au moins l’honnêteté d’assumer votre détestation et, en lieu et place de fermeté, parlez de RÉPRESSION CIBLÉE CONTRE LE VRAI PEUPLE DE FRANCE, car c’est bien de cela qu’il s’agit !

Je ne vous salue pas…

Charles Demassieux

(Photos : Charles Demassieux pour Riposte laïque)

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
NOEL

Le pol pot ne va quand même pas faire de misères à ses complices , il en a besoin de ces tuniques noires …!!!!

beretvert

Macron est une ordure sans nom les GJ ses idiots utiles grâce à ces abrutis il sera réélu puissent-il tous crever

le Franc

on arrive enfin à l’aboutissement du mensonge marxiste, c’est à dire à la collusion historique parfaite entre l’ext-gauche black block-insoumis et l’ultra capitalisme sans frontière oeuvrant ensemble pour une seule et même cause ; la soumission du peuple planétaire à ce mensonge historique afin de le perpétuer jusqu’à l’infini.

DUFAITREZ

« Laisser progresser l’adversaire, voire en l’aidant, pour mieux le faire détester » !
Pari gagné ! La tendance se retourne…
La France profonde des GJ cache les banlieues ? Bravo !
Le Jaune cache le Vert ? Encore Bravo !
Magi-Macron, inlassable, endort le Peuple.
Les GJ s’assoupissent ? La banlieue va tonner !

Zorglub

Tout simplement incapable de gérer la crise , il laisse faire le pourrissement , et attend de voir jusqu’où cela va aller. J’espère à sa destitution en bonne et due forme , mais je me demande aussi par qui? In fine je pense que nous sommes devant le serpent qui se mord la queue

FERGENT

Le maintien de l’ordre n’est pas l’affaire des gilets jaunes mais de la police. Macron et Castaner sont les symboles de l’incompétence. Les casseurs existent bien avant les GJ (Notre-Dame des Landes, défilés du 1er mai entre autres). En refusant de stopper les casseurs, ces deux parasites sont eux complices de cette agitation qui finalement les arrange pour discréditer le mouvement.

Josette

Exactement, Choquant, Révoltant! Il change les rôles, ce n’est le rôle des GJ de faire du maintien de l’ordre; le peuple est nu!
ça me fait penser bêtement à ce passage: « On avait mis les morts à table, Tout changeait de pôle et d’épaule, et moi, si j’y tenais mal mon rôle, c’était de n’y comprendre rien! »…. Est-ce ainsi que les hommes vivent! Et leurs baisers au loin les suivent.; Léo Ferré. De mémoire, Macron ne mérite pas un si beau texte.

Brise-Lame

Le poème est de Louis Aragon.

alice Braitberg

Je vous donne mandat pour me représenter dans les manifs des GJ étant donné que je manque d’aisance de mobilité pour m’y rendre et observer par moi-même. Vous faites exactement le travail d’observation que j’aimerais faire moi-même et je vous en suis très reconnaissante. Take care quand même ;-)

kancau11

Ce sont les gens qui ont permis l’élection de micron qui sont complices du pire, car comme le disait le regretté COLUCHE « dans le pire, c’est lui le meilleur ».

ssAURANCE

C’est une façon pour le Macron de dire qu’il y aura prochainement des morts !

Michel François

ça se pourrait bien ! On sait que c’est lui qui a donné l’ordre de la répression brutale à ses flics ; on a vu comment il a instrumentalisé les blacks blocs en donnant l’ordre à ses flics de les laisser casser ; on voit comment il rejette la faute des violences de ses flics sur les Gilets Jaunes, en plus de les faire accuser d’anti-sémitisme, et on le sait capable de donner l’ordre de tirer à balles réelles sur la foule.

Il ne lui reste que le prétexte mensonger. Mais j’en suis sûr, il y a déjà pensé !

patphil

on a tous vu les casseurs munis de barres de fer, sous l’oeil fuyant des crs
on a tous vu des crs viser des giletjaunes
on a tous entendu que les djihadistes pouvaient revenir

Fleur de Lys

La France en colère aux « hésitants » : « Choisissez votre camp ! » (VIDEO)

Je ne sais pas qui est cette Gilet jaune, mais ce qu’elle balance, c’est du lourd et du très clair :
« Et ça qu’on le sache bien, ceux qui sont contre nous, ceux qui sont avec nous, choisissez votre camp, mais nous on est là et on ne lâchera rien ! »

http://by-jipp.blogspot.com/2019/02/la-france-en-colere-aux-hesitants.html

André Léo

FdL Merci pour la vidéo.
La jeune femme lance un véritable appel à l’opposition pour les soutenir.
Sans une union des organisations de soutien au Peuple – on dit aujourd’hui populistes, pour porter les revendications de Tous, les Gilets Bleu-Blanc-Rouge, les GJ restent menacés par les casseurs et la macronie.
Mélanchon a tenté de récupérer le mvmt et il a essuyé un échec.
Qui va initier l’Union Nationale?

beretvert

Personne ces GJ sont des imbéciles et Macron le salaud en joue il n’a aucun mérite ils sont totalement dégénérés
et il se sert d’eux , de plus je constate de plus en plus de typés chez les GJ après eux ce sera les banlieues et tous les afro-maghrebins de belles choses en perspective.

André Léo

La macronie médiatique a mis en place une dictature de l’invective et de la provocation permanente. Les gouvernements de la parole, nous en avons eu, pour endormir les Français et imposer les communautarismes. Avec macron et ses représentants, c’est le tribunal tous les jours.
« Français vous êtes des crétins incultes, des sans-dents illettrés. Notre oligarchie d’ÉNArques vous traite comme vous le méritez. Baisse des revenus et retraites, injustices insupportables de la fiscalité, Insécurité, islamisation, mépris de la laïcité…tout ça n’est que du « ressenti ». L’extraime drouate vous manipule, laissez-nous vous expliquer! »
La pédagogie de la matraque et de l’insulte suffira-t-elle à convaincre les Citoyens que le mondialisme multiculturel et financier va les tirer de la « m »…?

Hollane

CE TRAITRE EST COMPLICE DU PIRE DES DJIHADISTES

Il veut importer 300 Djihadistes de Syrie pour lutter contre les Gilets Jaunes, et d’ intervenir si Iraq condamne à mort ses protégés!

Ce traitre est un complice du pire des djihadistes!

Denysàchier

« LE VRAI PEUPLE DE FRANCE » ??
il n’est pas encore minoritaire sur son propre sol ? ah non ça arrive.

Clamp

Il faudrait arriver à faire en sorte de recueillir les confidences secrètement révélées d’un policier qui accepterait d’avouer qu’il a reçu des ordres pour laisser faire les black blocks et les hyperfas dans leurs saccages et dans leurs agressions, car ce laisser-faire a en effet été constaté de nombreuses fois, lors de chaque acte du mouvement, on a même vu les flics extraire V Lapierre d’une conversation enfin pacifique où c’était inutile et ne pas s’en prendre aux vrais coupables, quant à eux violents, dangereux et menaçants. Il y a forcément des ordres, ou est-ce la peur du plus fort, ou encore celle de la hiérarchie puis de la justice, c’est vraiment invraisemblable, il doit y avoir une explication et il faut la trouver, c’est capital, il y a une guerre de l’image et il faut la gagner

Charles Demassieux

J’ai essayé, mais quand ils se découvrent un peu, ils se rétractent presque aussitôt.

Michel François

Oui, les flics ne sont pas seulement un modèle de servilité envers un état criminel, ils sont aussi un modèle de lâcheté.

Clamp

Charles, désolé de répondre si tard, la notification était partie en spam. C’était bien vu de ta part et la réaction était sans doute aussi assez prévisible car les lois de probabilité sont défavorables, il faut tomber sur le bon numéro. Pour ça il faut mettre en œuvre les moyens d’une chaîne comme TV-L pour réaliser une telle opération, c’est un travail sur la durée et sur le dialogue renouvelé plusieurs fois, avec de nombreux agents, il faut arriver à repérer des flics GJ qui travaillent malgré eux, les mettre en confiance, leur apporter des éléments de garantie totale de confidentialité et d’anonymat etc… Le risque doit être énorme pour eux. C’est une opération tactique à concevoir dans un bureau entre résistants qui disposent de ressources humaines disponibles en quantité suffisante.

Barbiturix

La sous-merde présidentielle instrumentalise les forces de l’ordre pour diviser les français : il laisse les casseurs gauchistes se déchaîner dans Paris intra-muros ou les grandes métropoles sans réagir pour bien énerver les commerçants victimes (et l’opinion publique) et fait réprimer sans distinction les Gilets Jaunes qui ne courent pas assez vite après les avoir fait nasser… Et comme, malgré ça, les GJ continue de défiler, il essaie de trouver un biais pour interdire les manifestations !

Clotilde prouvot

Merci pour vos courageux reportages.

Clotilde prouvot

Merci pour vos courageux reportages.

Furax

La république des droits de l’homme :
article XII : La garantie des droits de l’homme et du citoyen nécessite une force publique : cette force est donc instituée pour l’avantage de tous et non pour l’utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée.
Il est clair que l’action criminelle des forces de l’ordre dont témoignent les nombreux blessés, mutilés, handicapés à vie, les range dans la catégorie des ennemis du Peuple. Aucune excuse n’est admissible comme : « ils sont fatigués, les Bac ne sont pas formées pour le maintien de l’ordre, ils obéissent aux ordres (écrits?) et blablabla) non, en dernier ressort tirer sur une personne désarmée qui ne présente aucun danger est une décision personnelle et le faire est un crime. En France on ne rend pas la Justice, on la vomit!

Michel François

Entièrement d’accord. Les flics n’ont plus d’excuse. Et leur action a fait d’eux, non plus seulement des complices de macron, mais des ACTEURS A PART ENTIERE de l’anti-France et de la destruction de la France.

Sniper 338

Michel francois…je te presente mes plus grand respect !
Mercie c’est exatement comme sa que je voie et conçois la chose .!.

RESPECT FRERE D’ÂME !
FORCE / HONNEUR !

jean Neymar

Charles, vous êtes devenu un expert de ce mouvement social . Vous devriez écrire un livre aux Editions Riposte Laïque ! Nous sommes gouvernés par des gens dangereux et d’une rare incompétence. Leur programme caché : la disparition de la France. Les Gilets Jaunes le sentent mais n’en ont pas encore conscience. Mais chaque acte supplémentaire apporte sa part de prise de conscience. C’est pour cela qu’ii faut continuer.

Quidam_contribuable

« Il faut maintenant dire que lorsqu’on va dans des manifestations violentes, on est complice du pire »
Ben, finalement, il n’a pas totalement tort le micron !
En effet, puisque le pire, c’est lui, et que la vermine d’extrême-gôche (black bloc, antifa) rend les manifs violentes, pour son service, ils sont de fait complices (le pire et la vermine).
Et donc, ceux qui vont sans malice dans les manifs, peuvent devenir à leur insu, partenaires des complices du pire. Et être assimilés, malgré eux, à ces complices du pire … CQFD !
C’est bien ce que le pire espère, non ?

Dupond

Un gouvernement de menteurs et de mafiosis aidés par les journalputes corrompus
https://www.minurne.org/billets/10360