Macron comme Calimero : “la vie est trop cruelle…”

Publié le 16 mai 2020 - par - 10 commentaires


En visite à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière, Macron a eut droit à l’accueil qu’il mérite. Toujours correct, certes, mais particulièrement tendu. Un infirmier lui a fait comprendre que les médailles, ça ne payait ni les factures, ni les efforts et les risques déployés durant deux mois, sans aucun soutien du gouvernement, sans même le matériel minimum pour se protéger… Macron énervé, lui a envoyé avec mépris que s’il ne voulait pas de la médaille, il pouvait s’abstenir de venir la chercher… Puis une infirmière lui a dit qu’il avait déçu, géré de très loin la crise, et surtout n’avait tenu aucun de engagements. “On ne croit plus en vous”, lui a-t-elle envoyé. Et là, Macron a eu une réponse qui en dit long sur son égotisme. “Moi qui croyais avoir commencé à faire changer l’hôpital, c’est très cruel pour moi…”

Vous avez bien lu : dans cette affaire, la vie est cruelle avec… Macron ! Pas avec le personnel hospitalier surmené, pas avec ceux d’entre eux qui ont contracté la maladie en accomplissant leur devoir, pas avec les dizaines de médecins décédés durant ces deux mois pour sauver des vies. Non, la vie est cruelle avec le pauvre Macron, parce qu’il s’est fait houspiller pour avoir négligé l’hôpital, avoir menti, joué avec la santé des gens. Pour une fois qu’il récolte une infime partie de ce qu’il a semé, en recevant un accueil plus que frais des agents hospitaliers, Macron tombe des nues. C’est trop cruel, vous ne trouvez pas, Monsieur Emmanuel Calimero ? Vous n’avez pas envie de verser une larme sur les malheurs de notre pauvre Président, qui se fait rabrouer partout où il passe ? Macron dévoile à la Pitié toute l’étendue de son inconséquence : occupé à gérer sa com’, et à négliger le réel, il joue à la victime quand on lui donne à contempler les méfaits de son action. À croire qu’il n’a pas encore compris qu’être Président, ce n’est pas un jeu, c’est agir sur la vie des gens…

Olivier Piacentini

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Une patriote

La vie est cruelle avec Macron, mais il ne la trouve pas cruelle lorsqu’il donne l’ordre d’abréger la vie de milliers d’anciens avec un petit comprimé. Pas cruelle lorsqu’il abandonne à leur sort les généralistes et le corps médicale. Il ne la trouve pas cruelle lorsqu’en pleine crise il et elle font changer la vaisselle, se font construire deux piscines ( deuxième dans la maison de Mme en Normandie + 450 000 euros de travaux) et font pour 100 millions d’euros de travaux à l’Elysée POUR FAIRE ENTRER LA LUMIERE ! Tout les deux devraient bien se faire lobotomiser afin de faire entrer LA LUMIERE DANS LE PEU DE CERVELLE QUI ONT. Ca ferait peut être émerger en eux un peu de compassion et de jugeote sur ce qui les entoure et dont ILS ONT UNE COMPLETEMENT INDIFFERENCE !

Une patriote

Combien le coût d’achat du masque de Macron avec la cocarde sur le côté pendant qu’il fait livrer des masques PERIMES aux personnels hospitalier qui travaillent à quelques cm des infectés du virus ?

joseph d arimathie

BIENVENUE AU MACRONISTAN !

Anne-Marie G

La com des mondialistes repose sur l’aplomb pour asséner des contre-vérites comme des paroles d’Evangile. Et quand en plus comme avec le Macron on a affaire à un petit mec qui y croit réellement fort de son manque total d’empathie, c’est le summum. D’où le manque de réactivité du personnel soignant, même celui qui a assez d’assurance pour revendiquer. Face aux réactions d’un Macron, l’interlocuteur, même ayant vécu deux mois sans protection suffisante pour faire face à la pandémie en vient à douter de la légitimité des siennes. J’ai entendu dire que le reste du populo était près à reprendre une vie normale et à accepter la manne étatique qui sera distribuée. Attendons de voir la suite au cas où sa distribution pourrait paraître trop injuste aux premiers de corvées, ex GJ.

amril

Il chouine l’enfumeur ‘C’est cruel pour moi’, moi, moi, moi, moi, et les 30000 morts un détail de l’histoire?
Pas un mot de compassion de sa part pour ces victimes, il faut dire qu’il a bien fait de s’abstenir n’étant crédible sur rien.

Kancau11

J’en veux de plus en plus aux gens qui ont voté pour ce guignol, malgré tout le mal qu’il a fait aux français il est tout à fait capable toute honte bue de se représenter en 2022, j’espère que les français n’auront pas la mémoire courte.

Marie

je ne pense plus que les français aient la mémoire courte , la haine a eu le temps de murir durant le confinement, les français ont lu les commentaires aussi qui, mis a part, la racaille et les bobos sont avec lui? et si entre temps, DIEU s’en mêlait??????

jeannot

“On ne croit plus en vous, ça veut dire qu’elles y ont cru et qu’elles ont voté pour lui”. Et soyons sûrs qu’elles retomberont dans le panneau et revoteront pour lui lorsqu’il leur aura fait les yeux doux et des promesses mirobolantes

jean claude leroy

Non seulement il se représentera, mais les veaux du pays de baltringues en faillite l’éliront de nouveau pour faire barrage à qui vous savez, chaperonnés par les merdias de propagande qui n’ont jamais failli en toute circonstance…
Pourtant après 5 ans d’enfer absolu, on aurait pu se poser la question. Mais on a déjà la réponse.
A noter que ça sera probablement pour plus de 5 ans, cette fois ci…

patphil

en effet, je déplore l’acharnement de ces infirmières qui voulaient finir leur phrase alors qu’elles auraient du écouter le président leur dire comment penser correctement !

Lire Aussi