Macron : comme un coq sur son fumier !

Encore une fois, notre gallinacé national est monté sur ses ergots. Franchement, on va finir par se demander s’ il n’ a pas une case de vide, une case de vide qui lui a soustrait à la fois les yeux et les oreilles. C’est comme s’il avait été absent de France durant les dix derniers jours et y était revenu sans ne savoir rien de ce qui s’y était passé, ou presque ! Mais ce qui est franchement pitoyable dans tout cela, c’est que personne, pas un journaliste – il est vrai qu’ils sont tous aux ordres – pas un politologue, pas un sociologue et malheureusement pas… un Gilet jaune n’ait crié, n’ait gueulé de toutes ses forces, à pleins poumons que le système qui nous régit est foutu !!! Car oui, c’est d’ abord et avant tout du système et de lui seul dont il est question. Tout meurt en ce bas monde… alors, pourquoi les systèmes politiques échapperaient-ils à cette règle ? À mon avis, le mouvement des Gilets jaunes est le révélateur manifeste de l’agonie du système qui s’est mis « en marche ».

Mais reconnaissons à Macron, le « le progressiste » régressif du libéralisme du XIXe siècle, une certaine logique. Il est en effet, lui, en parfaite adéquation avec le système. Et donc, contrairement à ce qu’il dit, la main sur le cœur, avec cette belle hypocrisie propre aux politiques, il va continuer comme il l’a prévu. S’il évoque les problèmes des Français, c’est pour mieux asseoir à leurs yeux sa vision de l’avenir. Et sa vision de l’avenir s’ inscrit pleinement dans le capitalisme qui consiste, depuis que celui-ci existe, à tromper et à plumer les poussins plutôt que les grosses dindes. D’ailleurs, si les Gilets jaunes n’étaient pas descendus dans la rue, tout pour lui aurait été pour le mieux dans le meilleur des mondes et dans les semaines et les mois à venir, il en aurait rajouté, soyez-en certains. Aussi sûr qu’il ne va pas réinstaller l’impôt sur les grandes fortunes et qu’il ne va pas frapper à la porte des gros riches pour faire la quête !

Mais comment est-il encore concevable, en ce premier quart du XXIe siècle, qu’un clan d’une cinquantaine de personnes – et encore, je suis généreux sur le nombre – puisse régler le sort de millions et de millions d’êtres humains. C’est une aberration incroyable. Et cela n’est pas valable uniquement pour la France mais aussi pour tous les pays qui se réclament de la « démocratie ». On dit que l’alternance au pouvoir est un critère de démocratie. Mais c’est de la fumisterie, la plus grande tromperie qui ait jamais existé ! L’alternance, c’est la confiscation mafieuse, certes temporelle – mais qu’importe puisqu’il y a justement confiscation -, du pouvoir politique. Lorsqu’il arrive dans les hautes sphères, le clan s’empare de tout, vote ce que bon lui semble et se graisse les pattes évidemment. Il a été élu, et il croit dur comme fer qu’il a reçu approbation du peuple. Les Gilets jaunes, d’ailleurs, ont tout de suite compris qu’ils n’avaient plus besoin de députés et de syndicalistes. Ils se savent le peuple et ils savent qu’il constitue la seule priorité qui vaille. Il y a belle lurette qu’ils ont l’ intuition que le système est foutu et s’ils n’appellent pas à sa disparition, c’est bien sûr parce que les gens dudit système les ont bien formatés… à s’accrocher audit système afin de ne pas en envisager un autre qui serait bien plus près de leurs problèmes, un autre par lequel et dans lequel ils seraient les maîtres. Comment pour l’ amour du Ciel ! ne pas comprendre cette réalité pourtant facile à comprendre ? Et pourquoi personne ne la dénonce ? Ce silence est désespérant et est la cause de la persistance du problème.

Macron offre généreusement 3 mois pour la concertation mais cette période n’est bien sûr qu’un doux somnifère. Son but est de nous faire avaler ses foutues taxes, mais surtout de préserver son système accapareur, confiscateur, violeur des petits, assassin des petits puisqu’il leur coupe les moyens de vivre. C’est pour lui une évidence granitique à laquelle il ne renoncera jamais car son but est la rothschildisation de la France, rien d’autre et il a plein de copains dans le monde qui font le même travail. Et tous vont parvenir à l’accaparement total du monde, c’est l’ évidence même. En 2006 – il y a 12 ans déjà ! – un milliardaire américain, Warren Buffet, évoquant la lutte des classes, déclarait : « C’est ma classe, les riches, qui a déclaré cette guerre et c’est elle qui est en train de la remporter ». L’aveu est sans ambiguïté : le système est leur système et tout le monde appelle cela la démocratie ! Les capitalistes aujourd’hui ont donc retrouvé leur arrogance du XIXe siècle.

J’ai dit, il y a peu, que les Gilets jaunes étaient une grande humeur. Je l’ai dit avec respect bien évidemment. Mais l’urgence aujourd’hui, c’est d’aller bien au-delà de l’humeur. Je me souviens d’une caricature dans mon manuel d’histoire de 1re expliquant les causes de la Révolution de 1789 : on y voyait un pauvre paysan tout courbé portant sur son dos un noble et un ecclésiastique. Malgré des progrès évidents, on en est toujours au même point en 2018. Bref, avec les Gilets jaunes, on a commencé à marcher vers un nouveau 1789. Cela va être extrêmement éprouvant mais quand on aura gagné – et on gagnera -, c’est à dire mis à bas le système de tous ces affreux Warren Buffet, alors cette fois, il ne faudra pas se tromper : nous aurons le devoir de trouver un système qui évitera le capitalisme et qui pourra de la sorte donner la parole au seul peuple qui ne sera alors composé qu … de Gilets jaunes. Question de volonté.

Philippe Arnon

image_pdf
0
0

30 Commentaires

  1. Merci Philippe ARNON pour le titre : Comme un coq sur son fumier, ça représente complètement le personnage, mais il y a une chose dont personne ne parle en ce moment c’est l’immigration , quand nous allons devoir donner le minimum retraite 800 euros par mois aux migrants, nous allons prendre l’argent ou ???????

  2. Quand la France tourne à l’Oxymore !!
    Plus de Services Publics, mais moins d’impôts !
    Plus d’agent pour les migrants envahisseurs, mais moins pour l’Armée !
    Plus d’écologie chez nous, moins chez les autres !
    On a élu Jupiter, on retrouve Bécassine !

  3. Les caisses sont vides nous vivons a credit et la seule politique de ce gouvernement est de faire les poches des Francais pour maintenir leurs trains de vie ! Terminus tout le monde descend nous sommes arrives au bout d ‘ un systeme ou au commencement d ‘ une nouvelle ere …A nous de choisir notre destin .

  4. Déjà le coq sur le tas de fumier, c’est un symbole bien gaulois, ca me plait de la voir appliquer à notre president. Ensuite une fois encore, de quoi on parle? c’est quoi le systeme? Politique? Mediatique? Parce que si on parle plutot de la pauvreté, je vous dirai ceci: allez vivre en espagne. Tres peu de taxes, le prix du carburant est bas, ca va vous plaire. Apres medecine fonctionnaire, allocation chomage tres faible,pas d’aides au logement, au 3eme age, pas de RMI. Alors c’est ca que vous voulez? Vous êtes VRAIMENT SUR que vous voulez moins de taxes et d’impôts?

  5. regardez et analysez vos feuilles de salaires vous verrez ce que vous coûtent en plus, l’immigration, les nantis du pouvoir, l’état socialo, ecolo, communiste .quand on y rajoute les taxes de micron ça commence a bien faire ; a faire beaucoup, trop même ! c’est dans certain cas 30% du salaire qui s’envole pour ces inutiles.

    • je connais pas votre fiche de salaire, mais je connais la mienne. Bizarrement j’ai mon net qui a augmenté avec des charges qui ont baissé. Etonnant non?

      • la question est combien vous est pompé sur le brut ? pas combien il vous reste !calculez un peu de toute manière l’augmentation rend heureux les LREM elle est ridicule en proportion .

        • Je sais qu’on me ponctionne moins sur le brut depuis l’arrivée de Macron sur ma fiche de salaire. Donc ca c’est pas un argument. Sur 2500 bruts, ca fait 36e par mois dans votre poche. 432e par an.

          • Vous ne comptez pas ce que l’on vous retire en sous mains avec les taxes et les coûts des produits qui augmentent sans cesse ! Attendez de voir l’arrivée des augmentation en janvier 2019 s’il s’entête!

            • Effectivement et cela s’appelle l’inflation. Il est bon économiquement parlant d’avoir un peu d’inflation d’ailleurs. Les augmentations de Janvier, c’est spécifique au gouvernement E. Philippe? La suppression de la taxe d’habitation, je ne l’ai pas compté non plus.

          • perroquet à macron, idiot utile, quand le 1er janvier 2019, on vous augmentera votre CSG à VOUS AUSSI, vous verrez si votre feuille de paie et de fait votre salaire a augmenté, bourricot!

    • Changement de titre : un tas de fumier où toutes les ordures sont venues se jeter dessus , ce qui est logique d’ailleurs puisque sur un tas de fumier on y jette ses ordures

  6. Je le redis: à la question de savoir si notre Président est un être intelligent ou un imbécile, la réponse est dans le proverbe:
     » Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis »

  7. si le mouvement des gilets jaunes s’essouffle Macron aura gagné, et oui !
    il n’y a que deux solutions mourir debout face a ce con, ou vivre a genoux sous sa coupe! rentrons lui dans le lard maintenant ça suffit ses c….s et ses mensonges a la niche !

  8. French American Foundation, où tous les bords politiques s’entendent comme larrons en foire : « Quand on ne peut pas arrêter une tendance, en particulier la rébellion de nombreux Français en faveur du retour à la souveraineté, il est préférable d’accompagner le mouvement pour l’étouffer par la suite. » FAF dont le but ultime est de réaliser un bloc euro-atlantique complet. Macron en est un « Young Leader » très actif de même que son 1er ministre.

  9. Dans les années soixante, alors que je me trouvais chez des amis en Angleterre, nous devisions sur les différents symboles des pays : chardon, poireau etc… L’un d’eux me fit remarquer que nous avions comme emblème le coq . Je dis que j’en étais fier ! Il me fit cette remarque que le coq chantait souvent sur un tas de fumier …Là, je n’étais plus du tout content de sa remarque. Et, aujourd’hui ??????

    • Il est vrai que le Lion britannique à quand même plus de gueule que ce petit coquelet gaulois !

      • …c’est vrai !!!
        J’aime l’Angleterre où j’ai vécu, mais celle de nos jours ne ressemble en RIEN à celle que j’ai connue !!!!!! Merci à vous ….

  10. Macron est un mondialiste, il pense en mondialiste. La France pollue la planète à 0,9% ?
    Pour la France, c’est pipi de chat (comme l’heure d’hiver qui fait 0,3% d’économie).
    A l’échelle mondiale par contre, ce sont des des dizaines de milliards de profit pour les lobbys éoliens et autres panneaux. Et tout le monde tombe dans le panneau, justement.
    « on y voyait un pauvre paysan tout courbé portant sur son dos un noble et un ecclésiastique » moi j’avais ça dans mon bouquin de CM2.
    Aujourd’hui, le politique a remplacé le noble, le banquier l’ecclésiastique et vous pouvez même rajouter un personnage en burqa derrière.
    http://revolution.1789.free.fr/page-1.htm

  11. C’est bien de cela qu’il s’agit, le montre mal nommé qui opprime les Français, le système actuel de la raie publique démon-cratique spoliateur .

  12. Hier sur un média, j’ai entendu une psychologue parlant de la fessée (c’est un sujet très important en ce moment, ils vont même proposer une loi, LOL), cette dame a déclaré que la fessée provoquait une distorsion sur l’avant du crâne et donc du cerveau (geste à l’appui) et était responsable du manque d’empathie, j’ en conclus que le squatteur de l’ELYSEE a dû en prendre des bonnes, en matière d’empathie il est carabiné.

  13. C’est tout le régime présidentiel qu’il faut mettre à bas ! L’Etat est omniprésent et omnipotent. Les lois sont un enfer alors qu’elles devraient être un paradis. L’homme de pouvoir est le pire des loups pour le peuple.Il faut renouer avec la vraie démocratie..

  14. C’est un cycle dans l’histoire humaine. Un système devient inhumain. Alors quand les citoyens en ont marre ils le mettent à bas, érigent un nouveau système.
    Ce dernier devient inhumain à son tour. La danse peut parfois prendre des siècles voire des millénaires. Mais ce coup ci le cycle a été très court, si on compte le renouveau du système après la Seconde Guerre mondiale, il n’a duré que moins de 70 ans. Trois générations de Français ont vu leur gouvernement progressivement les mépriser et les voler de plus en plus au point aujourd’hui de menacer jusqu’a la survie des habitants du pays, chose qui n’était jamais arrivé même par les pires guerres du passé. Il est urgent de mettre à bas ce système, même si le nouveau pourrira aussi veillons à ce que ça prenne beaucoup de temps.

  15. Vous aviez posté ceci il n y a pas si longtemps.

     James Madison, quatrième président des Etats-Unis, écrivait, le 22 novembre 1787 : « Il y a deux méthodes pour supprimer les causes des factions : la première est de détruire la liberté qui est essentielle à leur existence, la seconde est de donner à tous les citoyens les mêmes opinions… »
    On y est.

Les commentaires sont fermés.