1

Macron défend les nantis, Marine soutient les classes populaires

Résultat de recherche d'images pour "vote paysan et ouvrier aux européennes 2019"
.
Alors que Macron transforme sa défaite en victoire, estimant que plus rien ne s’oppose à sa réélection en 2022 avec la désintégration du PS et des Républicains, un sondage  Odoxa  devrait tempérer son enthousiasme.
.
Se croyant légitimé par ce vote, il entend poursuivre sa politique mondialiste et inégalitaire. Ce en quoi il a grandement tort.
.
Car si les urnes lui sont favorables pour  2022, face au seul RN considéré comme non dangereux pour l’instant, la rue lui reste hostile.
.
54 % des Français sont mécontents du résultat
.
71 % estiment que Macron a eu tort de s’investir dans la campagne
.
89 % pensent que le RN sort renforcé de cette élection
.
66 %  jugent que LREM en sort affaiblie
.
63 % estiment que c’est un échec personnel pour Macron
.
72 % jugent qu’il doit changer de politique
.
58 % pensent qu’il doit remanier son gouvernement.
.
Mais revenons au résultat du RN.
.
Bien que ce parti soit défavorisé par le scrutin majoritaire des présidentielles, son étendue dans la France profonde, celle des moins-que-rien, ne cesse de s’accroître. Et 2022 ne ressemblera pas à 2017.
.
C’est donc par la base que le RN va développer son assise électorale.
.
Ce bipartisme de fait coupe la France en deux.
.
Les classes populaires des campagnes et des petites villes votent RN.
.
Les classes aisées des grandes métropoles votent LREM. À Paris, le RN a fait 7,2 %. Visiblement, il n’y a pas encore assez de bidonvilles pour que les Parisiens ouvrent les yeux…
.
C’est très net. Macron est le président des riches et Marine la protectrice des faibles. Les élites contre le peuple.
.
À cette fracture sociale de la société s’ajoute la fracture identitaire qui oppose les mondialistes aux patriotes, les immigrationnistes aux forces identitaires.
.
Entre le RN et LREM, c’est le grand vide, puisque le total des votes LR et  PS est tombé de 35 % en 2014 à 15 % en 2019.
.
Les résultats définitifs :
.
Le RN arrive en tête dans 69 départements, métropole et outre-mer, plus la Nouvelle-Calédonie. Contre 32 pour LREM, plus la Polynésie.
.
Et n’oublions pas que le RN est seul contre tous. La liste Loiseau, c’est LREM + le Modem + Agir. Macron n’est pas si solide qu’il le prétend, car sans ses alliés, LREM tombe à 17 ou 18 % !
.
Avec 5,3 millions de voix, Marine a engrangé 570 000 voix de plus qu’en 2014 malgré un score plus faible. Un score multiplié par 5 en 10 ans !
.
Le RN rafle la mise dans toutes les tranches d’âge supérieures à 20 ans et inférieures à 65 ans. Il rafle le vote ouvrier et paysan.
.
Les moins de 20 ans ont voté Vert, les retraités, bien que saignés par Macron, ont voté LREM.
.
Il semblerait que la forte participation se soit répartie comme suit :
.
Vers un vote écolo massif venu des jeunes
.
Vers le RN en provenance des Gilets jaunes
.
Quant à LREM, c’est le vote des électeurs LR qui l’a sauvée de la débâcle en lâchant Wauquiez massivement pour aller chez Macron. Il faut dire que la droite n’a jamais su de quel bord elle est,  godillant sans cesse entre droite et gauche. Quand on a honte de ses idées, on paie le prix de ses lâchetés et contradictions !
.
Il ressort de cette élection que l’immigration et l’islam, causes essentielles du naufrage économique et de la fracture identitaire de la France, restent le grand tabou du débat politique.
.
Ce sont donc des élections biaisées car l’omerta exercée sur les ravages de l‘immigration fausse la donne. Élites et médias trompent le peuple et le manipulent à loisir en cachant les chiffres essentiels : nombre réel d’immigrés, coût total de l’immigration de pauvres, illettrés pour la plupart, incidence sur l’insécurité, échec de l’intégration et racisme anti-Blancs, islamisation rampante, expansion du salafisme et menace islamiste, etc.
.
Mais cette omerta n’aura qu’un temps. De plus en plus de Français vont comprendre qu’on les a bernés sur cette « immigration chance pour la France », tout comme les élites les ont trompés avec cette Europe paradisiaque qui devait nous apporter prospérité, croissance et plein emploi.
.
On ne gouverne pas contre le peuple comme Macron le fait depuis deux ans.
.
Il se voit réélu en 2022, mais en aggravant l’immigration et l’islamisation du pays,  Macron jongle avec deux flacons de nitroglycérine. Rien n’est joué.
.
Il n’est pas à l’abri d’une révolte des Gilets jaunes à la puissance 10…
.
Jacques Guillemain.