Macron doit se séparer de Stora, comme l’a fait Mitterrand avec Pisani

Peut-on être à la fois un partisan fanatique de l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie (un kanakyste convaincu) et exercer une action importante dans l’élaboration de la politique du gouvernement français ?
Cela devrait être exclu et pourtant c’est le cas d’un certain Benjamin STORA, missionné officiellement par MACRON, pour rédiger un rapport déterminant pour les relations franco-algériennes sur (je cite !) le chemin parcouru en France sur la mémoire de la « colonisation et de la guerre d’Algérie ».

Dans le droit fil de son engagement frénétique anti-colonial, Benjamin Stora a parfaitement le droit, à titre personnel, d’être un promoteur résolu d’une éventuelle future Kanaky, seule garante, selon lui, « d’un avenir de paix, de stabilité et de justice sociale ».
Nous, républicains et patriotes, avons comme devoir de lui répliquer et de le combattre sans concession ! Libre à Stora de s’allier au binational Mehdi LALLAOUI, au très sectaire crypto-communiste Alain RUSCIO, ainsi qu’à l’inénarrable ami de Tariq RAMADAN, Edwy PLENEL, ceci à travers une tribune publiée il y a environ un an.

Là où il y a un véritable problème c’est lorsque Emmanuel Macron, jusqu’à ce jour très proche de lui, observe cela sans réagir.
Rappelons que Macron en tant que chef de l’État a exprimé (je cite encore !) sa « profonde reconnaissance » pour la population calédonienne qui a manifesté majoritairement son attachement à la France, et ce, pour la deuxième fois en peu de temps.
Macron peut-il décemment continuer à soutenir l’intrusion dans le paysage politique officiel d’un personnage au patriotisme plus que douteux, dont le seul grand souci est, outre la condamnation perpétuelle du seul « colonialisme » français, de mettre fin avec ses acolytes (tel Plenel pour Mayotte) à toute souveraineté française outre-mer, particulièrement dans l’océan Pacifique ?

En me tenant au seul domaine du problème calédonien, il urge que Benjamin Stora soit déchargé de toute fonction officielle et qu’il ne continue plus, du moins avec sa casquette d’expert dûment mandaté, à polluer le débat où barbotent suffisamment de chantres de la « décolonialité », de contempteurs de la « pensée blanche » et d’islamo-gauchistes de tout poil.

Car répétons-le, prétendre que seule l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie serait de nature à garantir un « avenir de paix, de stabilité et de justice sociale » c’est dénigrer et haïr la France, se moquer du monde et surtout encourager l’emploi de la violence par la fraction dure de la mouvance kanake indépendantiste, au cas justement où cette indépendance venait à tarder ou ne correspondrait pas à leurs vues.

Jean-Michel WEISSGERBER
Colmar, le 24 octobre 2020

NOTA BENE :
Avant même de revenir ultérieurement sur le problème calédonien de nature éminemment plus complexe que les deux farceurs Edwy PLENEL et Benjamin STORA le laissent entendre, voici ci-joint deux piqûres de rappel relatives à la situation existante sur l’archipel voisin des Nouvelles-Hébrides-VANUATU, proche d’une future probable (?) KANAKY.

Répression anti-française et anti-francophone.
Extrait d’une édition du quotidien algérien :
El Moujahid (novembre 1981) au sujet de la tentative de sécession pro-française de l’île principale Santo et concomitamment de l’assassinat, entre autres, de l’universitaire pro-français Alexis YOLOU.
« Quatre cents citoyens français, considérés par les autorités comme directement liés aux événements, ont été expulsés. 2273 personnes ont été officiellement arrêtées après le complot avéré. La plupart ont été condamnées et le leader de la tentative de sécession M. Jimmy STEVENS purge actuellement une peine de 15 ans et demi de prison ».
(NDLR : le Vanuatu est moins peuplé que la N-C).

Condition de la femme mélanésienne (femme kanake et femme algérienne même combat ?)
Témoignage de la grande championne française de judo d’origine togolaise (Clarisse AGBEGNENOU, Libération du 14 janvier 2020, de retour du VANUATU : « Au Vanuatu un pays très pauvre (NDLR : comme le sera très probablement la N-C avec l’avènement de KANAKY)… la place des femmes était compliquée. Quand un homme lève la main, elles s’arrêtent de parler ».

image_pdf
0
0

4 Commentaires

  1. Ce Stora est un collabo de la pire espèce pourquoi lui et ses parents collabos ne sont pas rester en Algérie quand le FLN grâce à de Gaulle est venu au pouvoir pour le plus grand bonheur des algériens qui déboulent chez nous?
    Le statut de dhimmi peut-être ?

  2. Ce bonhomme est un séparatiste avéré. Trop jeune pour avoir connu  » l’Algérie d’avant ».Trop partisan pour être crédible. Pas un historien: un collabo.

  3. ben pourquoi ? ils sont sur la même longueur d’onde, le même révisionnisme de l’histoire

  4. Même dans le cas où l’ indépendance de la NC viendrait à tarder, il n’ y aura pas de rapprochement avec les Nouvelles Hébrides Vanuatu qui restent marqué comme un Condominium Franco-Britannique.

Les commentaires sont fermés.