Macron en Algérie : toujours plus de visas !

Publié le 7 décembre 2017 - par - 27 commentaires - 1 111 vues
Share

Passons rapidement sur le côté économique de la « visite éclair » du président Emmanuel Macron à Alger.

Il est vrai que la France a perdu, depuis 2013, son leadership de premier partenaire de l’Algérie avec 20% d’exportations. Ce pourcentage a chuté à 10% en 2016 et n’atteint que 9% pour le premier semestre 2017, et tout cela au profit de la Chine, bien entendu.

L’Algérie reproche à la France son absence d’investissement alors que le problème majeur, qui justement freine totalement ce manque d’investissement, surtout celui de très nombreuses PME qui y seraient intéressées, est sa loi du 51/49, ce qui est tout à fait compréhensible, ainsi que la grande instabilité du cadre de réglementation des licences d’importations.

Seules quelques grandes entreprises internationales s’impliquent : Lafarge, Alstom, Sanofi, Schneider, Total et notamment la prochaine installation d’une usine de montage Peugeot.

Autre problème majeur, celui de la lutte contre le terrorisme et le manque d’implication évident de l’Algérie dans le regroupement des États du « G5 Sahel », qui se réunira à Paris le 13 décembre. Y participeront les États-Unis, l’Allemagne et même l’Arabie Saoudite, mais pas l’Algérie !

Mais, peut-être aurons-nous une réponse lors du prochain déplacement en France du Premier ministre algérien Ahmed Ouyahia, qui présidera le « Comité Interministériel de haut niveau algéro-français ».

Il réclamera certainement l’indemnisation des victimes algériennes des essais nucléaires et chimiques français effectués au Sahara jusque dans les années 70.

Omettant volontairement de se prononcer sur l’indemnisation, toujours espérée, que l’Algérie devait payer, selon les fameux « Accords d’Évian », sur les biens abandonnés lors du départ des Français en 1962 et qui se chiffrent par des milliards d’euros !

Le Premier ministre algérien remettra sur le tapis la question mémorielle inévitable et totalement inutile de la « repentance » sur les « crimes contre l’humanité » de l’époque coloniale, ceux de la France évidemment, pas ceux des terroristes algériens ni des assassins du FLN et de l’ALN !

Emmanuel Macron a tenté de mesurer par la suite ses propos et semble y avoir mis un point final en annonçant qu’il rejetait aussi bien le « déni » que la « repentance » ! Faudra voir ce qu’en pense son éminence grise Benjamin Stora ! Ce pseudo historien trotskiste, communiste, qui le suit comme son ombre ?

Emmanuel Macron va fêter ses 40 ans dans quelques jours. Il n’a connu ni l’avant-guerre, ni la guerre, ni même l’après-guerre d’Algérie, c’est-à-dire la manière odieuse et honteuse que fut la conduite de la France, de son chef de l’état et de son gouvernement dans l’accueil (si l’on peut appeler cela un accueil) des Français d’Algérie et des Harkis et si l’on peut, à juste titre, lui reprocher certaines déclarations incontrôlées et injustifiables, l’un des principaux responsables en est certainement Benjamin Stora, l’un de ses maîtres à penser, hélas !

Stora n’avait que 4 ans lors du début des évènements, en 1954, et 12 ans lors de son départ d’Algérie et l’on peut se demander quels contacts physiques ont été les siens avec la « guerre d’Algérie », à part ses lectures « d’intellectuels gauchistes » tout comme lui.

Et ceci explique cela car, contrairement à ce qu’il affirme il n’a jamais été un contemporain de la guerre d’Algérie et n’a eu aucun rapport physique avec cette histoire.

C’est à cause d’un Benjamin Stora qu’Emmanuel Macron ne peut pas avoir, sur ce passé douloureux, un regard lucide et plus distancié !

Nous sommes quelques uns à sa disposition s’il exprime le désir d’en savoir davantage, et avec une bien plus grande objectivité, sur l’avant, le pendant et l’après « Guerre d’Algérie ».

Il a promis de « renvoyer » en Algérie les crânes des 36 résistants algériens du 19e siècle, le colis ne sera pas très volumineux. En revanche, si l’Algérie devait nous retourner les crânes des milliers de nos morts, assassinés par le FLN après le cessez-le-feu unilatéral ordonné par les « Accords d’Évian » ce seraient plusieurs voyages qui seraient nécessaires !

Une consolation pour la France, nous en parlions récemment sur « Riposte Laïque », elle ne perd pas de parts de marché sur le nombre de visas attribués aux jeunes algériens qui souhaitent « fuir » leur pays, bien au contraire : plus de 400.000 en 2016 et ils atteindront les 600.000 en 2017, à cause de la crise économique qui frappe l’Algérie et n’est pas près de cesser si le pays reste aux mains des « Bouteflika » !

Manuel Gomez

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
dufaitrez

Les qq visas des journaleux accompagnant Macron ont été épluchés !
Nous on les distribue, sachant qu’un grand nombre resteront !
Le seul courage serait de fermer le robinet en attendant la mort de Bouteflika !
L’Algérie « s’est tuer » après notre départ ! Pas de bouche à bouche !

France-org

Allez y travailler et vous serez édifié. Je connais quelqu’un qui est parti en courant et a rejoint l’Ukraine. Macron est trop jeune pour se rendre compte de la réalité des faits avec l’Algérie. Il est hors sol et complètement à côté de ses pompes . Nous paierons très cher l’élection de cet huluberlu. De l’esbrouffe. Pauvre France

BALT

A mon avis, les Algériens sont, parmi les Arabes, le peuple le plus agressif. Et Stora est un faux historien.

le Franc

macron et la banque européenne veulent réussir en2020 là où leurs ancêtres ont échoué à travers les colonialismes occidentaux, à savoir, renouer avec un neo-mpérialisme classique ; si on ne s’est pas emparés racialement du continent africain, on en prendra possession en francisant une partie des leurs en les formant sur place « aux affaires » en Europe,et on les enverra sous couvert de mohamed ou mamadou au maghreb et en afrique pour mettre la main sur leurs économies appelées modestement « économies mondialistes à quasi majorité afro-arabo-musulmane » (donc non suspectes d’impérialisme de souche européenne)……………c’est pas pour leurs beaux yeux qu’ils les invitent tous en Europe, au prix du maintien à l’existence des Peuples Souches ; « nos » dirigeants depuis 70 n’en ont rien à faire.

Helmutt Colle

Pour Micron, le monde commence en Algérie. Quant on veut le présider, il faut bien commencer quelque part…

patphil

« la valise ou le cercueil », slogan auquel les piednoirs ont eu raison de prendre au pied de la lettre! où est la repentance?

JILL

Mon oncle,ancien militaire était marié à une  » pied noir  » .Il y a une vingtaine d’années,ils sont allés en Algérie .Il en sont revenus horrifiés …Ils étaient descendus dans ce qui était autrefois le plus grand hôtel de Constantine ;plus d’eau courante,la piscine transformée en dépôt d’ordures,et le pire pour mon oncle : pas d’eau pour mettre dans le pastis .Une consolation : il sont allés à l’appartement où ma tante avait toujours vécu ;ils ont été
accueillis avec beaucoup d’émotions …Ah du temps des Français ! Qu’ont fait les algériens de ce magnifique pays ?

France-org

Ne pas pouvoir mettre d’eau dans le pastis, c’est indigne d’une société civilisée

Kantar

@ Gomez
Les chiffres que j’ai donnés concernant l’immigration algeriene peuvent être vérifiés sur Wikipedia: Gilbert Meynier 2012 estime à 4 millions les algériens dont 2 millions de binationaux. Michelle Tribalat plus récemment en 2015 les estime à 2,5 millions en 2011. Les Algeriens inscrits sur les listes électorales dans les consulats algériens sont 800000
@Jacquesoul
Non, les algériens représentaient 11,6% des immigrés en 1962 et 13,3 % en 2009. Les marocains par comparaison sont passés de 1% à plus de 10%. Ceci est du à l’arrêt officiel de l’émigration algérienne en France en 1970 décidée par un président algérien (H B) et à la mise en place de visas car les algériens pouvaient aller en France sans visas jusqu’à cette date

JILL

2012,ça fait 5 ans . 5 années,ça doit faire entre 1,5 et 2 millions d’immigrés algériens en plus .Si on y ajoute les naissances à haut débit;on ne doit pas être loin des 8 millions annoncés par M.Gomez .

Gomez

Désolé de vous contredire mais ce n’est pas la lecture de ces chiffres, surtout sur Wikipedia, où l’on peut écrire ce que l’on veut, qui peuvent servir de références !

ADLER

Le désastre qu’il ont commis en Algérie, ils vont le reproduire en France. Lire le livre d’une Algérienne qui a vécu les années noires de 90 (massacres, égorgements, décapitations, démembrements, mort à la hache, brûlés vifs, etc……Plus le délabrement de son pays après « la colonisation française ». Rien a été fait depuis, aucun entretien.
Livre : POUR UN MONDE SANS ISLAM de AQUILA, édition TATAMIS. Elle nous traite de larves et elle a raison, car elle dit que si nous ne réagissons pas nous allons subir le même sort. Et cela a déjà commencé avec la complicité de COLLABOS. En 2004 elle est venue se réfugier en e FRANCE, mais l’a quittée car le même scénario se produit sur l’hexagone.

France-org

je suis d’accord avec vous. Ce sont les pires

JILL

Des visas pour les algériens ? Oui…ZERO ;ce sont nos pires ennemis .

JILL

Quand les arabo-musulmans d’Algérie vont ils faire repentance pour avoir colonisés berbères et juifs dans des conditions épouvantables .Par cette barbarie,ils ont acquis un droit : fermer leurs grandes gueules .Il serait peut-être temps de rappeler leur histoire à ces fellouzes ;elle ne commence pas en 1830 .

HARACA JEAN PIERRE

mes félicitations pour votre article court mais tellement complet il faut en faire un ecrit a MACRON et nous le signeront tous ;

Wika

Oui excellente idée @Jean-Pierre
Stora est un malfaisant qui réécrit l’histoire à sa façon
Je ne comprends pas ce qu’il fait avec Macron

Amedea

MACRON va remettre un double de nos archives à l’Algérie. Il oublie que nous attendons encore notre ETAT CIVIL toujours incomplet à Nantes et nos archives de Catholicité .

Colonel de Guerlasse

S’ils veulent faire des réunions de famille, qu’ils les fassent en Algérie. Ca fait travailler le commerce et c’est moins cher (niveau de vie de 1 à 7 voire 10)

jacksoul

Macron aurait dû aller en Egypte.
La momie de Ramsès II, ça a quand même plus de gueule que celle de Bouteflika.

GenPe Plus

Les algériens en algérie !

Kantar

Le chiffre de 600000 algériens demandeurs de visa en 2017 n’a rien d’excessif ni d’étonnant. Ces algériens dans leur immense majorité se rendent en France pour des visites familiales. Il y a autour de 4 millions d’algeriens ou de français d’origine algérienne en France. Leur plus grande partie a émigré en france durant la colonisation car l ‘économie française était demandeuse de main d’oeuvre. Ce n’est pas à cause de la crise économique donc qu’aujourd’hui les algériens voyagent. D’ailleurs dans les années 1990, déj, il y avait autour de 800000 demandes de visa annuelles.

Gomez

Désolé mais vous êtes loin du compte, ce n’est pas 4 millions mais 8 millions d’Algériens qui vivent en France depuis la décolonisation…et ce n’est pas fini !

Le bras de la balance

Français d’Algérie (5ème génération)… Ben voyons Kantar !!!… Encore un qui nous prend pour des cons… tant que ça dure autant en profiter !…

jacksoul

C’est faux, il n’y avait pas plus de 400.000 algériens en France métropolitaine en 62.
De plus, les Algériens sont les champions de l' »oubli » de la fin du visa.
Et entre nous, s’ils sont désireux de voir leur famille, le point de rencontre logique, c’est bien le bled, non?

JILL

C’est inexact,en 1962,il y avait quelques centaines de milliers d’algériens en France;des travailleurs ;pour la plupart actifs ou sympathisants du FLN .Ils étaient sur le territoires généralement en célibataires géographiques .Ils auraient du être renvoyés dans  » leur  »
pays,enfin  » libéré .La véritable invasion s’est manifestée à l’issue de la loi sur le regroupement familial ;quand nous n’avions pas,ou plus besoin de main d’oeuvre non qualifiée …aux frais du contribuable bien sûr .

France-org

après 1962, l’invasion a réellement commencé en 1968 bien avant la loi sur le regroupement familial. A cette époque , on y a vu que du feu puisque le nombre de chômeurs avoisinaient les 500 000 si ne me trompe pas. ( 1973 , 500 000 chômeurs. ) Ce n’était semble t’il pas préoccupant. MAI 68 est passé par là et De Gaulle avait fort à faire. A mon sens, ce n’était pas le sujet principal. En 1973 , construction de 550 000 logements. Je les ai vus débarqués à ce moment là et le phénomène s’est amplifié par la suite jusqu’en 1980 . Depuis on ne construit que 300 à 350 000 logements par an ce qui suppose une reconversion . Je ne saurai dire laquelle (?) mais en cherchant bien !!!