1

Macron en Capitaine Woke, c’est l’échec de l’homme moderne

L’échec de l’homme moderne est l’effondrement des piliers qui soutenaient l’évidence de la famille et de la civilisation de l’Occident chrétien. L’échec de l’homme moderne est l’effondrement de l’ordre des choses qui distinguait les hommes et les femmes et en faisait des êtres aptes à connaître leur différence biologique.

L’échec de l’homme moderne fait que les hommes et les femmes doivent se méconnaître et ignorer la réalité de leur différence biologique. Le moraliste est celui qui observe les mœurs de ses contemporains pour tirer les leçons de ce qu’il voit et entend. L’imposture de l’homme moderne Woke veut imposer une révolution des mœurs dont il refuse de mesurer les risques. Macron a voulu entraîner les Français dans un vertige de réformes idéologiques au nom d’un progrès dont il ignore les ressorts et dont il néglige les conséquences.

Cette révolution sociétale de la macronnie vulgaire, Macron veut l’imposer en France où l’on ne sait plus ce qu’est un homme ou une femme pour imposer la théorie du genre. Ce chaos sans précédent ruine ce qui constitue le socle de la famille à savoir la différence des sexes et la biologie de la reproduction comme fondement de la cellule familiale. L’individualisme woke atomise le corps social et revendique le droit de chacun à être ce qu’il veut être, au prétexte d’un ressenti présenté un droit à la liberté personnelle.

Le féminisme militant, issu du légitime désir d’émancipation féminine, s’acharne à faire table rase du passé en détruisant le patriarcat, vu comme l’origine absolue de tous les maux de la terre. Les partisans de la théorie du genre, liés à la communauté GOF-LGBT, ont imposé leurs revendications sans limites, secondés par des groupes de pression avides d’exiger une lecture absolument racialiste des rapports sociaux.

Attaqué de tous côtés, l’ordre moral de l’Occident chrétien se délabre sous nos yeux impuissants. Les relations entre les hommes et les femmes subissent les effets désastreux de cette révolution Woke conforme aux recommandations du Conseil de l’Europe, auxquelles s’ajoutent les mystifications venues des États-Unis.

C’est pourquoi Éric Zemmour prône le retour à une souveraineté aujourd’hui largement perdue. Les bouleversements de la condition féminine en Occident depuis les années 1960 ont fait que l’égalité entre les sexes a progressé depuis le Général de Gaulle à la fin de la dernière guerre. Le problème n’est plus dans la quête d’une égalité des droits désormais acquise pour l’essentiel, ni dans la volonté toujours plus résolue de protéger les femmes de la violence des hommes. Il est dans la déconstruction de la famille, dans la démolition irréfléchie de la fonction paternelle et dans le rabaissement implacable de tout ce qui relève du masculin.

La société Woke de la macronnie vulgaire se rue tête baissée dans la remise en cause de tout ce qui a charpenté la civilisation de l’Occident chrétien sous l’autorité du patriarcat. La macronnie vulgaire révèle une conception partisane du droit qui ne se soucie plus du bien commun, mais fait reposer la législation sur les rapports de force de la communauté GOF-LGBT à un moment donné. Exit la réalité de la vérité biologique.

Est-on vraiment sûr que rien ne soit supérieur aux lois partisanes de la République GOF-LGBT ?

Macron a la chance de vivre dans son Palais GOF-LGBT Woke totalitaire. Quels effets ont donc été déjà produits ? C’est au nom de l’idéologie GOF-LGBT que Macron impose la loi partisane de la PMA-GPA.

D’aucuns comparent la volonté de la communauté GOF-LGBT de soumettre les Français aux valeurs soi-disant républicaines au nom d’une supposée indulgence exigée lorsqu’il s’agit des transgenre-LGBT. On s’en prend à ceux qui ont l’habitude de la soumission et de l’obéissance pour intimider ceux se moquent bien des valeurs genrées de la République En Marche ! La tyrannie de la communauté GOF-LGBT parle au cœur de quiconque veut bien lui prêter une oreille compatissante. Et ce qu’elle dit s’adresse à tout sauf à la raison.

Avec cette réalité que la société GOF-LGBT Woke totalitaire nie la libre conscience, le sentiment de l’honneur, la dignité, la vertu de la pudeur et le respect de l’autre. Mais attention, cette idéologie se répand rapidement dans les médias, à l’université et encore plus dangereusement dans nos écoles ! Et ce n’est pas la réélection de Macron qui freinera cette dégringolade vers l’enfer ! (Source : a-droite-fierement.fr)

Avec Éric Zemmour : Nous devons reprendre le contrôle de notre pays !

Thierry Michaud-Nérard