Macron : encore plus d’Europe, de chômage et de discrimination positive !

Publié le 15 juin 2020 - par - 5 commentaires - 601 vues

Programme de Macron : vous allez en baver ; plus d’Europe, de chômage et de discrimination positive !

On n’en attendait pas moins du narcissique dictateur, responsable de 30 000 morts. Autosatisfaction absolue, « je suis le cador, un génie, j’ai gagné la guerre »…

Son discours est bien fait, propre à endormir les benêts et autres trop bien élevés pour se lever et hurler face à ce monstre. Il a usé et abusé du « nous », technique oratoire propre à faire de l’auditoire le complice de l’assassin… Encore quelques « je », tout de même, histoire de dire qui est le chef et donc de signifier aux patriotes, aux sans-dents et autres lépreux qu’il n’y a rien à espérer de lui. Mais nous ne sommes pas sa cible. Le pervers habille son discours d’un faux patriotisme, la France, notre art de vie, le plaisir d’être ensemble (j’ai failli m’étouffer) pour rassurer les électeurs LR tout en ciblant gauchistes et autres immigrés et descendants d’immigrés.

Sur la crise du Covid

Non seulement le quidam ose se glorifier d’avoir « sauvé des milliers de vies »… mais il met en avant l’immonde cirque des déplacements de malades aux 4 coins de la France et même de l’Europe, alors que nous savons que les cliniques et hôpitaux privés étaient vides, même en Alsace, même en Île-de-France.

Il ose prétendre  avoir une pensée pour « nos morts », lui qui a interdit la prescription de la chloroquine dès les premiers symptômes par de simples médecins, tuant ainsi à coup sûr les personnes âgées et fragiles. Et il affirme ne pas avoir à rougir de son bilan « NOUS n’avons pas à rougir de notre bilan ». Parle pour toi, salopard ! Nous ne sommes en aucun cas tes complices !

Le 22, reprise de l’école, obligatoire… Un sursaut d’autorité alors que depuis un mois c’est le bordel absolu, avec la reprise sur la base du volontariat, avec des gosses qui ont cours un jour sur deux, ou une semaine sur deux… Nul ne sait si les mesures actuelles vont perdurer… auquel cas bonjour les dégâts, pour à peine 15 jours de cours ! Du grand n’importe quoi ! En effet, en parallèle, les rassemblements seront toujours interdits (sauf ceux de la LDNA et de la famille Traoré, ça va sans dire).

Sur l’avenir économique et les changements nécessaires  : sauve qui peut ! La dette va justifier l’asservissement à l’UE et toutes les horreurs, perte de souveraineté, exploitation du bon peuple et dictature écologique

Le progressiste est en extase. CHANGER !  Faire disparaître ce vieux monde de Gaulois réfractaires…

Et le quidam de nous annoncer que, pour notre bien, pour nous relever de la crise économique, il va falloir… « retrouver notre indépendance », tout en nous annonçant une Europe plus forte, avec encore plus de pouvoirs pour commander chez nous. Ben oui, l’UE nous prête de l’argent… en échange on se met à plat ventre. À croire que la crise du Covid, la fausse pandémie n’a existé que pour cela…

Bref, il l’a dit clairement, vous allez en baver : il va falloir travailler et produire davantage. Les cadences infernales prévues dès le début du confinement quand il s’est fait voter les pleins pouvoirs, permettant aux employeurs d’imposer jusqu’à 60 h de travail par semaine, c’est demain.

Vous allez vous retrouver au chômage, par millions ? C’est pas grave, c’est le sens de l’histoire, il vous faudra vous former pour les « emplois de demain » dans la « reconstruction écologique », dans « la rénovation thermique des bâtiments »… Vous êtes au chômage ? Crétin, vous n’avez qu’à ouvrir un magasin d’informatique ou traverser la rue…

Quant à ses projets sur la médecine de ville qu’il veut transformer, on peut là aussi s’attendre au pire. Les téléconsultations vont se multiplier, les vétérinaires remplacer les toubibs…

Et ce salopard ose parler, après avoir évoqué l’Europe, de « souveraineté de la France »… Il nous invite à faire l’unité autour de la France, autour du patriotisme républicain. Macron parler de  « patriotisme »… Quelle audace, quelle perversité ! Il y a encore quelques électeurs LR qui n’osent pas sauter le pas du vote RN, il faut les cajoler un peu en passant, ça ne mange pas de pain.

L’héritage de Philippe le Bel, Henri IV et Louis XVI ? Aux orties. Ce salopard promet la fin d’une France jacobine forte et indépendante, installant sans le dire l’Europe des régions 

Il veut changer « l’organisation de l’État ». Tout ne doit pas être décidé à Paris. Il faut faire davantage confiance au terrain. Il faut donner des libertés.

Le dictateur qui nous parle de libertés…

Il ose. Lui qui a fait ce que personne, jamais, n’avait fait avant lui, limiter et décider la liberté de prescrire des médecins ! Il a fait confiance à Raoult ? Il a fait confiance aux médecins qui voulaient prescrire de l’hydroxychloroquine ?

Il s’agit, bien entendu, de désengager l’État, financièrement et légalement en donnant une sorte d’autonomie aux régions, aux départements,  aux maires. Il s’agit d’imposer l’Europe des régions en tuant l’État jacobin, mais il se moque ouvertement de nous, qui savons si bien que les maires n’ont plus de pouvoir, soumis au préfet et à la Communauté de communes… Il ne parle surtout pas de faire disparaître le mille-feuilles, à savoir communauté de communes et régions, qui ne servent à rien d’autre qu’à faire vivre des inutiles, en achetant leurs voix… Bref, il faut continuer à multiplier les potentats locaux, à leur permettre d’acheter soutien et pérennité électorale en ayant encore plus de pouvoir.

Discrimination positive, entreprises piégées par de faux CV, c’est la  fête à la « nouvelle égalité des chances »

Nul doute que nous en ferons les frais, très largement, puisque, encore plus demain qu’aujourd’hui, c’est la religion et la couleur de peau qui détermineront l’embauche, et non pas la compétence.

Les tests ont pourtant montré que les employeurs n’étaient pas sensibles au nom et à l’adresse comme l’affirme sans rougir Macron.

Il a en gros promis entre les lignes au clan Traoré, aux Frères musulmans, aux racailles des territoires perdus de la République qu’ils pourraient obtenir emplois et avantages grâce à leur couleur de peau et leur religion.

On n’en attendait pas moins de lui.

Quant aux attaques que subissent policiers, monuments, statues, histoire…  il y a fait allusion avec une phrase vide  « la République ne déboulonnera pas ses statues ». Peut-être, mais elle n’empêchera pas que les racisés et autres indigénistes le fassent, n’est-ce-pas, Macron ? Verra-t-on, en France, les statues de Colbert emmurées pour les mettre à l’abri, comme ils ont fait, en Grande-Bretagne pour celles de Churchill ?

Pire encore, dans une parfaite et monstrueuse ambiguïté, Macron a affirmé que la République regarderait en face son histoire. Traduisez : les discours de dénonciation de la France conquérante, esclavagiste, colonisatrice… n’ont pas fini. Les livres d’histoire ne supprimeront pas l’histoire qui déplaît à nos immigrés et descendants d’immigrés, mais elle sera réécrite, comme l’est déjà celle des croisades et de l’Algérie. Les Laurence de Cock et autres faussaires de l’histoire sont déjà au travail.

Et hop, un petit mot, méprisant, en passant à propos des policiers et gendarmes qui « méritent notre soutien ». Rien d’autre, rien de plus, en plein milieu de la crise actuelle ! ? Mais c’est ignoble. Le message est très clair… La priorité est d’acheter la paix sociale avec les Traoré… il va continuer à les inviter à l’Élysée pour discuter le bout de gras. Quant aux policiers, qu’ils se démerdent pour limiter la casse. Après tout, c’est à cause d’eux qu’on a tout ce désordre, rien à voir avec les Traoré et autres racailles des territoires perdus de la République.

Conclusion 

Dans le Macron, tout est à jeter. Et on va en baver… Si seulement ça pouvait ouvrir les yeux des dhimmis…

Christine Tasin

https://resistancerepublicaine.com/2020/06/14/programme-de-macron-vous-allez-en-baver-plus-deurope-de-chomage-et-de-discrimination-positive/

 

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
jaannot lapin

JE SUIS CONTRE LA PEINE DE MORT,
MAIS DANS LE CAS DE MACRON, C’EST DIFFERENT !

gug

bravo!

senechal

Comme le disait un représentant Anglais à Bruxelles: “l’Europe ne marche pas, alors faisons encore plus d’Europe”!.

Annie

je n’écoute plus ce vendu ,ce pourri ,je fais une sérieuse allergie à ce guignol , dès qu’il apparaît sur l’écran ,je zappe , quand allons nous le dégager ce nuisible pour le pays ?bientôt j’espère car deux ans c’est très long !

Eric des Monteils

J’en suis au même point. Vivement son erradication.

Lire Aussi