Macron envoie les gendarmes intimider la lycéenne qui l’avait interpellé à Gaillac !

Macron est vraiment le  dictateur cinglé d’une République bananière ! Tout le confirme. Ne supportent pas la moindre contradiction, désormais, il sen prend même à des lycéens linterrogeant.
La jeune fille l’ayant interpellé  jeudi lors d’un bain de foule à Gaillac, a reçu dès le lendemain matin la visite des gendarmes dans son lycée : « Ils m’ont interrogée pendant 10 minutes () « La gendarme m’a dit : « c’était pas à faire ». Son collègue a ajouté que si j’avais voulu interpeller le président de la République, alors j’aurais dû passer par des voies hiérarchiques, en écrivant à l’Élysée », raconte-t-elle.
 
 « J’étais en cours d’espagnol quand, autour de 11 h 30, la proviseure adjointe est venue me chercher pour parler. À l’extérieur du cours, elle m’a demandé si j’acceptais de parler à des gendarmes », explique Laura au Parisien.
« Je me suis évidemment demandé si j’avais fait quelque chose de mal () Évidemment que c’est intimidant de voir les gendarmes débarquer au lycée. » Laura s’étonne aussi : « Ils auraient pu trouver mon adresse finalement plutôt que d’aller au lycée. C’était un échange proche de l’intimidation ».
La lycéenne avait interpellé  Foutriquet sur  la pseudo-grande cause du quinquennat précédent, à savoir l’égalité femmes-homme et les violences faites aux femmes : « Vous mettez à la tête de l’État des hommes accusés de viols et de violences sur les femmes. Pourquoi ? S’il vous plaît, répondez-moi », lui avait-elle demandé en référence à Gérald Darmanin et Damien Abad.

« Si un prof était accusé de pédophilie, il ne pourrait plus exercer. Alors je ne comprends pas qu’un ministre accusé de viol puisse rester en fonction. » La réponse présidentielle ne l’a pas satisfaite. « Son « Non, vous ne comprenez pas », me reste en travers de la gorge. Il m’a traitée comme une gamine ». Le Président reparti, humiliée, Laura a craqué : « J’ai pleuré. » 

Informés par les réseaux sociaux, les enseignants et ses camarades de classe avaient beaucoup de questions à lui poser. « On en a discuté en classe. Beaucoup m’ont félicitée. » Laura a agi seule : « Je ne suis pas dans une association ou un parti. Mais j’ai reçu une éducation de mes parents basée sur le respect de l’autre, l’égalité entre les sexes. » 

Comme d’habitude, Foutriquet lui a manifesté son mépris ordinaire, celui qu’il éprouve vis-à-vis de ceux qui ne sont rien, c’est dire celui de ceux qui sont des sangsues de la République, ne vivant qu’aux frais des contribuables ou des multinationales comme Pfizer ou McKinsay.

Dans Le Parisien, la gendarmerie de Gaillac s’est justifiée ainsi : « On s’inquiétait qu’elle puisse avoir été victime [d’agression sexuelle] et qu’elle n’ait pas pu porter plainte », assurant que l’échange avec Emmanuel Macron n’était pas  « l’objet » de cette visite. Ben voyons !
 
Pour Foutriquet, féminicides et violences faites aux femmes ne sont que des arguments marketing. Brichel ne risque rien…
Il fallait oser maintenir Abad, Darmanin et plus encore…
Quand on  gouverne avec des mafieux, l’on ne peut avoir que des méthodes de mafieux !
 
Daphné Rigobert
image_pdfimage_print
21

39 Commentaires

  1. Ce n’est qu’une conne incapable de comprendre le génie du maitre de l’univers qui devant une question imprévue est resté sans savoir quoi répondre, comme toujours. Imaginez avec Poutine…………. Mais les français aiment bien leur clown minable qui jour après jour détruit leur patrimoine.

  2. « La gendarme m’a dit : « c’était pas à faire ». Son collègue a ajouté que si j’avais voulu interpeller le président de la République, alors j’aurais dû passer par des voies hiérarchiques, en écrivant à l’Élysée » »

    Les forces de l’ordre tout aussi conn* et dégueulasses que les macronistes. Donc, ce gendarme, pas très futé ou alors aux ordres tel un larbin, sous-entent que le président, ne doit pas être interpelé par la foule lorsqu’il ramène sa fraise ? En somme, on exige une foule aux ordres avec le sourire aux lèvres tel du bétail comme en Corée du Nord. J’aurais bien voulu être présent à la place de cette jeune fille, pour foutre la honte à ces gendarmes.

    • Encore un peu et vous pourrez ajouter : « La police tue ».
      Z’êtes fier d’avoir voté Nupes ?

    • Un gendarme pas futé est un pleonasme a pattes .le fait quils aient été enrôlés au service du pouvoir socialiste depuis Mitterrand n’a rien arrangé. Avec cette tentation de faire du zèle , donner des leçons de maintien alors qu’il ne s’agissait que de recueillir les doléances en vue d’un éventuel dépôt de plainte pour agression sexuelle.bitte, bitte, pandore, où alliez-vous en testiculant de la sorte ?

  3. C’est pour cela que je bande quand je vois des dechets attaquer ces sous merdes de flics.

  4. Je me suis fait allumer sur RL quand j’ai dit que la flicaille était un ramassis de minus habens qui abusaient de leur miette de pouvoir.
    La loi et l’ordre, ça plait toujours à droite, même si les exotiques sont dispensés de les respecter.
    Sinon une anecdote vieille de 2 ans : Présent lors d’un accident rapporté par la presse locale comme imputable à la victime, un quidam va témoigner qu’il a vu le responsable, un notable local griller un feu rouge.
    La flicaille fait tout pour l’obliger à se taire, allant jusqu’à le menacer de le boucler s’il insiste. Pour conclure : « Toi, ta gueule, le sauvage ! »
    Un sauvage avec 2 PhD, un FR et un US, mais le gendarme probablement niveau brevet session de rattrapage représentait l’autorité. Donc il avait forcément raison.

    • Personne ne peut arrêter une lettre anonyme adressée à plusieurs destinataires concernés directement par cette affaire. Je dis ça, je dis rien…

    • La flicaille est aux ordres, ce n’est pas la fonction qui me débecte, c’est le comportement d’une certaine partie de cette corporation qui me sidère. Pourtant, en faisant grève, même si interdit par la loi, en un mois, un peu comme en 1958 où la police mit fin à la 4ᵉ république, le gouvernement se pisserait dessus littéralement et le sérail politique serait mis au pas. Plus jamais ils ne leur viendraient à l’esprit de déverser leurs mépris et leurs haines à l’encontre des autochtones.

      Tant que certains flics se comporteront comme des larbins et se défouleront sur les « sans-dents » que nous sommes, au lieu de remettre aux pas les banlieues islamisés tout en nous prenant pour des cons, du genre « ce sont les ordres », mon irrespect à leurs égards restera vif.

  5. mon père avait 19 ans lorsqu’ils sont venus à 6 pour l’arrêter et le conduire à la kommandantur… en 1941 il s’est retrouvé dans un train pour l’allemagne vers un camp de la mort sous prétexte qu’il était juif!
    en fait il n’était pas juif et un médecin nazi sur le quai de Bordeaux (après contrôle de son zizi) l’a fait mettre dans un autre train qui partait pour le STO… j’aurais pu ne jamais naître et je tiens à le rappeler à mes enfants jusqu’à ma mort… les waffens existent toujours de l’Ukraine à l’Atlantique.

  6. Ce mec est pourri et il pourrit tout ce qu il touche. Que ce soit les gens. Les idées, le pays, la démocratie. Et au bout on vote pour. Mystère ..

    • Il est pourri c’est un fait mais ces c… de Français continuent à voter pour lui et ses sbires… le syndrome de Stockholm en fait !

      • il y aura toujours des gens qui aiment recevoir des coups, c’est à dire on leur donne une gifle sur la joue, ils tendent l’autre pour en recevoir aussi une, la preuve en est avec les élections

  7. du moment qu’il existe une masse de formatés pour se faire vacciner avec un poison à dividendes et voter pour ses affidés l’escroc criminel macron n’a pas à s’en faire du moins jusqu’à ce qu’il rencontre un nouveau dallas

  8. En 1940, aussi, les gendarmes se sont mis à la disposition du pouvoir pour traquer les patriotes et autres juifs. Les gendarmes ne doivent pas être soumis aux foucades d’un gamin décérébré, mais aux ordres de la justice. Cette courageuse demoiselle a-t-elle fait quelque chose de répréhensible ? NON

  9. Les gendarmes ont définitivement choisi leur camp, on dirait !
    Pas bon du tout pour nous !

    • Ils obéissent aux ordres venus d’en haut (toute la hiérarchie du haut en bas) ce sont les pauvres gendarmes qui seront incriminés par le donneur d’ordre! Et c’est là que le peuple se fait avoir… c’est regrettable! En même temps celui d’en haut VOIT qu’il est obéi … quel désir de puissance ça doit lui donner!

      • La gendarmerie, corps à statut militaire, a toujours eu une certaine indépendance, contrairement à la police. Cela ne plaisait pas aux politiques. Résultat l’affreux Sarkozy l’a mise sous tutelle des Préfets en 2007.On voit ce qu’il en découle

        • La gendarmerie indépendante du pouvoir.
          Il faut oser.
          Je ne connais pas de corps constitué peuplé d’autant d’escrocs et de serviles rampants.
          Ayant eu à les côtoyer pendant mon activité, je les voyais faire la cour aux préfets ou aux élus (de n’importe quel bord, il faut le reconnaitre), leurs distributions de grades de complaisance (genre Benalla ou Stéphane Bern colonels) fait partie de leur stratégie de lèche-pompes.

  10. Une démarche gestapiste inadmissible dans un lycée que j’ai condamné précédemment. Avec de telles manœuvres, l’avenir paraît bien sombre ?

  11. C’est notre histoire personnelle qui nous fait agir ou avoir certaine idée ! Quand on se fait secouer à 15 ans par une femme plus âgée les séquelles sont irréversibles et on en garde des réflexes inconscients ! Le plus grave c’est aucune barrière tout est permis ! L’avenir et ce qui va venir va nous faire comprendre que cet état est dangereux !💣

    • « Secoué » de haut en bas et de bas en haut quelques dizaines de fois ?

  12. Macron a le droit d’interpeler la piétaille lors de ses balades moumoute au vent dans nos villes et villages. Piétaille maintenu derrière des grilles comme des animaux de zoo.
    Mais ces va-nu-pied ne sont autorisés qu’à applaudir la larme à l’oeil.

    Putain de raie publique de coupeurs de têtes !!!

  13. Une lycéenne de 18 ans ? elle n’est pas en avance. J ‘ai du mal à croire que les gendarmes disciplinés comme ils le sont aient agi de leur propre initiative.On n’en a pas l’air, mais on est dans une démocratie très surveillée.

    • Dans la mesure où on entre en 6ème à 11 ans… elle est tout à fait à l’âge… Vous étiez un surdoué, vous ? M’étonnerait…

  14. À se demander si toute cette mise en scène n’était pas un coup monté !
    Car cette « lycéenne » (âgée de 18 ans maximum) paraissait avoir 28 ou 29 ans…

    • Pivoine,
      les gamines de 13 ans ressemblent déjà à des femmes en 2022…
      Il suffit d’observer dans la rue pour le constater.

  15. Le pire c’est le comportement servile des miliciens de la gendarmerie (multi)-nationale (de plus en plus binationaux africains) ! La gendarmerie est un repaire de fiottes collabos qui sert un système corrompu ! Ces merdeux n’hésitent pas à interrompre une séance de ciné pour contrôler les spectateurs, à verbaliser une famille qui pique-nique sur la plage, et aujourd’hui à agresser une lycéenne, c’est fou comme ils sont détestables !

  16. voila TOUT le COURAGE de notre IMMONDE FIOTTE macrotte… s’en prendre à une collégienne qui a eu le MALHEUR de lui poser une VRAIE question. Sur que l’ADO ATTARDE à du être déstabilisé, tellement il n’en a pas l’habitude

  17. une connne qui pourrait voter france soumise etqui ignore le principe de la presomption d innocence il y a des causes plus justes a defendre

  18. Les forces de l’ordre ….autrefois gardiens de la paix ….ça veut en dire long…ces gens là, à partir du moment où ils ont le mot d’ordre qui leur donne la légitimité, ce que révèle l’expérience de Milgram joue à plein …..il n’y a qu’envers les racailles colorées que le système se mort la queue .

  19. Compris les jeunes ? Quand Foutriquet vous fait l’honneur de venir à votre rencontre, si vous avez des questions à lui poser, veuillez les soumettre préalablement à votre député LREM local, sinon c’est visite domiciliaire de la gendarmerie ou, pire, sur votre lieu de travail, à l’école, au collège ou à l’université …. Vous avez déjà eu le « grand débat » pour vous exprimer, alors arrêtez de nous faire ch… SVP !

  20. les nanas n’en peuvent plus, depuis la libération on ne parle plus que d’elles….whooo ! elles vont refaire le monde.; pour l’instant elles ne font que singer les mecs mais rien de bandant qui jusqu’à présent serait censé Nous fasciner.

  21. Qu’elle ne se plaigne pas. Elle aurait fait cela face à Poutine, elle terminait comme Navalny pour un bon moment…

  22. Stupéfiant! ça dépasse l’entendement car la réponse donnée par les gendarmes est vraiment incroyable, alors qu’ils venaient de lui dire « ce n’était pas à faire »…. et sûrement si elle avait écrit elle aurait eu une réponse! Pourquoi ces soit-disant bains de foule? Quel est le but si personne ne peut poser une question? Et il invite des « tristes clowns » à l’élysée pour « la jeunesse » 2 gros nuls, qui ne font rire que lui. MAIS ILs l’ont réélu tant pis pour nous! CINQ ANS de misère pour les bons français…

  23. Cette manip de la gendarmerie au lycée fut à propos….le but était de faire voir aux autres élèves qu’il ya répression et que donner un commentaire contradictoire au « seigneur » pourrait amener systématiquement à des représailles. Maintenir la peur par tous les moyens est bon pour cet imposteur.

1 Rétrolien / Ping

  1. Se sentant morveux, mais courroucé, le roitelet Micron envoie les gendarmes intimider la lycéenne qui l’avait fort justement interpellé à Gaillac ! | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.