1

Macron est bien un assassin : de la France et de son peuple

C’est le scandale du jour. Plutôt que d’insister sur l’énorme succès du meeting du Trocadéro d’Éric Zemmour, les journalistes, soutenus par les politiciens en course pour la campagne, ont préféré insister sur le slogan « Macron assassin » lancé par des supporters d’Éric Zemmour.

Pourtant, à Vannes, depuis des mois, les manifestants scandent régulièrement ce mot d’ordre, si on en croit la presse locale.

https://www.letelegramme.fr/morbihan/vannes/pres-de-300-habitues-defilent-contre-le-passe-vaccinal-a-vannes-19-02-2022-12925087.php

Et comment appeler autrement quelqu’un qui détruit la France, jour après jour, depuis cinq années, si ce n’est un assassin de son pays ? Et comment appeler autrement quelqu’un qui fait rentrer deux millions d’Africains en France en cinq années, créant ainsi les conditions pour que des centaines de Français meurent des agressions des plus barbares d’entre eux, si ce n’est un assassin de Français ?

Et comment appeler autrement quelqu’un qui a laissé nos anciens mourir dans les Ehpad, en interdisant aux aimés d’aller les voir, voire en leur faisant administrer du Rivotril, si ce n’est un assassin de personnes âgées ? Et comment appeler autrement quelqu’un qui a détruit la vie de soignants refusant de se faire vacciner, en les privant de travail et de tout droit social, si ce n’est un assassin social, coupable de tuer économiquement des salariés ?

Et la liste serait longue si on devait continuer…