Macron est cuit…

Publié le 1 janvier 2019 - par - 20 commentaires - 2 423 vues
Share

Les merdias, relais de la finance, porte-parole des mondialistes, attaqués par les Gilets jaunes, ne comprennent pas cette haine contre les journalistes. Faut-il leur expliquer qu’ils ont fait élire Macron et l’ont soutenu jusqu’à ces derniers jours sur tous les plateaux télé ?  Nombreux sont les journalistes qui ont colporté les mensonges de Castaner sur le nombre de manifestants en chemise brune. Macron continuant à dégringoler dans les sondages, au moment où une nouvelle affaire Benalla vient lui gâcher les fêtes, ses soutiens financiers commencent à s’affoler. Des ordres ont-ils été donnés pour le pousser dans une chute plus rapide ? Les réformes tant attendues en 2019 par  les donateurs de la campagne présidentielle pour élire l’homme providentiel semblent bien compromises.

Depuis quelques jours, des journalistes courageux mais pas téméraires, attachés à leur pouvoir d’achat, répandent les pensées de leur patrons : Macron est un cauchemar. Les riches veulent rester riches, et s’il faut changer de cheval, ils abattront le tocard.
Boulevard Voltaire a rapporté ce matin les propos de Jean-Michel Aphatie sur LCI :

« Ce mouvement n’a pas vocation à s’arrêter mais à durer. Je ne sais pas pendant combien de temps le pouvoir va gérer ça. Je ne crois pas du tout à l’effet calmant du grand débat national. Nous sommes devant un problème majeur. On ne peut pas rester longtemps comme ça. Il va falloir trouver une solution, une sortie de crise, et il n’y en a pas trente-six. Je suis frappé que les actes de violence du 1er et du 8 décembre n’aient pas détourné l’opinion de ce mouvement. Ça veut dire que la colère est immense, que le lien avec celui qui incarne le pouvoir est complètement rompu. On a un problème politique d’une gravité que nous n’avons pas connue depuis très longtemps. Donc, il y a les législatives et la présidentielle. Nous en sommes là, à ce niveau de gravité. Ce n’est pas une crise ordinaire. Je ne connais pas d’autre moyen, pour résoudre une crise de cette ampleur, que de redonner la parole au peuple. »

Macron est cuit, cramé, démonétisé, lâché par ses riches soutiens. Aphatie a-t-il reçu l’ordre de torpiller le progressiste ?
Jean-Michel Aphatie est un conspirationniste ; selon lui, derrière les Gilets jaunes, « il y a une organisation souterraine, cachée, il y a des tireurs de ficelles, des gens beaucoup plus politisés et politiciens qu’on ne le croit, et qui apparaissent aujourd’hui ». Il sait de quoi il parle, le baveux : les tireurs de ficelles politisés, il les fréquente tous les jours pour s’assurer un salaire à faire rêver et vivre quelques dizaines de Gilets jaunes. Pas étonnant que chez Ruquier, il ait refusé de donner son salaire à Dupont-Aignan.

https://www.ojim.fr/portraits/jean-michel-aphatie/

Avant 2015 : au titre de sa participation au Grand journal de Canal+, Jean-Michel Aphatie toucherait 400 000 euros/an (soit 1200 euros par prestation quotidienne). Il recevrait également un salaire annuel de 250 000 euros comme directeur adjoint de la rédaction de RTL (source : Emmanuel Schwartzenberg, « Les stars TV soumises à l’impôt Hollande ? », Le Figaro, 16 avril 2012 ). Selon Bruno Masure, en 2012 il gagnait plus de 30 000 € par mois.

« Il admire les grandes figures de gauche comme Blum et Jaurès, mais méprise les communistes tout comme la notion de « classe ouvrière ». Puisqu’il est à présent socialiste.  » Politique.net, 13 mai 2008.
« Monsieur Aphatie, qui avez hurlé avec les loups, qui avez mis votre plume de chroniqueur au service des puissants », Eva Joly, au sujet de Jean-Michel Aphatie, 03/4/2013.
« C’est un type d’une arrogance incroyable. Il pense être les médias à lui tout seul, ne supporte aucune critique. »
https://francoiscocq.fr/2017/02/13/macron-la-vitrine-de-lagardere/

Ironie ? Il faudrait être fort malveillant pour imaginer ne serait-ce que l’espace d’un instant qu’il puisse y avoir quelque lien que ce soit avec le rôle joué par M. Macron, alors secrétaire général adjoint à l’Élysée en charge des affaires économiques, dans le dépeçage de EADS en 2013 qui permit au groupe Lagardère d’empocher un jackpot à 2 milliards d’euros (!) et au principal intéressé de se renflouer à hauteur d’une centaine de millions d’euros (re !), « une rémunération juste et légitime » (ter !) selon le groupe.
Macron a beaucoup aidé industriels et médias quand il grenouillait sous les ordres de Hollande. Les riches n’étant jamais assez riches l’ont propulsé à l’Élysée, espérant un retour sur investissement. Mais patatras, le gagneur s’est pris les pieds dans les tapis de l’Élysée, et depuis la scoumoune ne le quitte plus, compromettant les gains escomptés Les argentiers du Progressiste ont-ils décidé qu’il était temps de s’en débarrasser ?

Traditionnellement la conférence du BILDERBERG se tient en juin, où l’élite mondiale désigne notre futur président. Les maîtres du monde attendront-ils le mois de Juin ? À moins qu’ils ne piochent dans les invités de 2018. Jean-Michel Blanquer était invité en 2018, peut-être fera-t-il un candidat disponible, suffisamment intelligent et docile pour barrer la route à la lèpre populiste ? Blanquer est européiste et islamophile, tout pour satisfaire les possédants.
Le cauchemar des riches… une alliance à l’italienne, RN et GJ.

Daniel Faguet

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
saurer

Personne ne le voit, et pourtant il crève l’écran. Il a le profil idéal (pour Bildeberg), il se tient prêt, en embuscade, le remplaçant de Macron est déjà désigné, c’est … Mélanchon …

André Léo

Ce n’est pas parce que les Français qui l’ont regardé le 31 ne l’ont pas cru qu’il est cuit, le Macron. Aussi intouchable qu’un juge d’Outreau ou du parquet financier, un président ne craint rien excepté la colère du Peuple. Les Gilets jaunes dureront et se renforceront, s’ils structurent leur mouvement et s’ils s’identifient en termes de classe sociale. L’intérêt commun des retraités, des chômeurs, des petits patrons ou artisans, du routier ou de l’aide ménagère dépasse le cadre du pouvoir d’achat. Prétendre être apolitique comme l’osent l’ultra libéral Macron ou les milliardaires de la finance est une duperie. « Prolétaires… lire la suite

Anton

Macron, c’est aujourd’hui, mais ceux d’hier (une foule de traîtres au Peuple) il faudra aussi s’en occuper…La Liste est prête.

faguet

une ligne manque
J M Aphatie est salarié de Lagardère , propriétaire d’europe1 ,,du JDD et Paris Match

Hoplite

Macron est cuit mais personne ne le sort du four n’est-ce pas

UltraLucide

Emmanuel Todd analyse la prise de conscience française que ce président qui a été élu par traitrise de l’oligarchie mondialiste n’est qu’un gamin mal grandi et à l’ego hypertrophié. En effet, ça craint, surtout pour la France et son peuple.
https://gaideclin.blogspot.com/2018/12/emmanuel-todd-letat-ne-peut-pas-etre.html

patphil

l’union des plèbes!
à l’italienne!

annie

IL SERA DUR à CUIRE .C’est un malade mental il ira jusqu’au bout , mais il ne sait pas que le peuple de FRANCE LE HAIT , vu son mépris sa suffisance , nous l’aurons à l’usure .il passe déjà à l’étranger pour un rigolo , et son image va encore se dégrader ……au placard et vite

Colonel de Guerlasse

Chez les Grands Frères, le sport préféré actuel est le tir à la corde Basque. On sent que ça commence à flotter, vu les propos de Frère Le Drian (et la fuite de Gérard Collomb). Au delà du 20 étage on se pose des questions. Tout leur problème est de trouver le bon cheval. Quant à Macron, qui vient de nous traiter de horde, ça va. Alexandre, un petit coup de main pour l’achever ? Au fait, transmet mes meilleurs voeux à ton copain Vincent Craze et ses 14 « réservistes ».

senechal

C’est sur qu’avec des revenus de plus d’un million d’euros par an, (en grande partie défiscalisé, merci les socialos), baratiner et faire de la propagande, cela rapporte plus que de vendre des véhicules d’occasion!.

Clamp

Apathie ferait peut-être bien de ne pas trop se rassurer en retournant sa veste, parce qu’après tout, la cuisson du Macron pourrait bien lui cramer les fesses aussi dans le même élan allez savoir ? …….

BERTRAND

Déjà Xavier Bertrand en tête de gondole dans la presse « mainstream »…

ven 85

bertrand un franc macon et aussi qui s’est associe aux socialistes pour gagner les regionales au 2 tour contre marine le pen,les socialistes se retirant,sans avoir aucun elus pendant 6ans, vive UMPS,les memes qui ont trahis les francais,ils ont faient le meme coup en PACA en faisant elire estrosi contre marion marechal,comme cela la droite et la gauche se partagent le gateau france depuis 40ans,triste ses francais qui marchent dans ses magouilles

Jacksoul

Sous un certain angle, Aphatie ne gagne pas tant que ça…
Si on multiplie les montagnes de conneries qu’il raconte par le nombre de medias qui les relaient, et en admettant qu’il soit payé au pourcentage, finalement…

Ariless Bouktit

Macron à transformé la France en république bananière, en pays du tiers-monde. La situation actuelle de la France est celle de l’Algérie des années 1980. Il est facile de deviner ce qui attend la France si les français ne réagissent pas: augmentation de l’insécurité, du chômage, de la pauvreté, de la précarité, de la corruption, du flou dans la gouvernance, de l’incivilité chez les « djeunes », de la délinquance, de la répression policière, des disfonctionnements de la justice, de l’arrogance des gouvernants… Bref, un beau cocktail pour une guerre civile. La France sera l’Algérie d’Aujourd’hui dans 10 ans au plus tard.… lire la suite

Clotilde prouvot

Le 31 après-midi, on pouvait voir l’évolution dans une petite ville en région assez attractive.
Voilà que rodaient, oisifs, des jeunes à casquettes, pas soignés isolés, dont il vaut mieux ne pas croiser le regard. Ou par petits groupes. Comment s’occupent -ils ? Il5 n’y avait pas de filles.
Plus la petite foule habituelle des pères, mères, personnes d’un certain âge -et je me disais… que se passera -t-il quand ces générations disparaîtront ?
Bonne Année à toutes et tous.

a.hourquetted'are

Aidons les autant que nous le pouvons.

sitting bull

l entourage de Macron finira peut être par le lacher et se sera le début de la fin pour ce traitre quand il se retrouvera tous seul ..il chutera

miser

En mai 2022, donc…

JEV

@miser… C’est sûr que si tu as ton c…l posé sur ton fauteuil et tu ne t’investis pas plus que ça, et comme toi des milliers, il est certain que ce sera pour 2022… Mais comme je suis sur le terrain avec mon gilet jaune avec des milliers de français qui en veulent, je pense que ce ne sera pas pour 2022 mais pour cette année… Je crois encore à ce mouvement et en ceux qui ont une belle paire de cou…es (même les femmes)… Ce qui n’est pas ton cas (désolé)… Tu parles comme un con-vaincu et un traître… lire la suite