Macron est plus fou et plus dangereux que les déséquilibrés à couteau


Le terme de « folie » n’est plus apprécié des médias officiels. On lui préfère des formulations de type « troubles psychiques » ou « troubles mentaux », égarement momentané, déraison, dérangement passager, psychose soudaine, affolement fugace, dépression, imprudence excusable, absence de « codes », vous comprendrez rapidement.
A ce jour, en France (et ailleurs), vous ne serez condamné sévèrement que si vous êtes souchien. Donc, allez-y carrément et sans crainte si vous n’êtes Français que sur le papier, et même pas du tout. Il suffit de vous faire prendre pour un détraqué. Ça marche à tous les coups.
Quelques exemples pour une meilleure compréhension :

  1. Le maboul de Villejuif

Il s’agit ici d’un déséquilibré qui disposait toutefois de suffisamment d’équilibre pour préméditer son acte. Le parquet antiterroriste est finalement saisi : « Les troubles psychiatriques importants de l’auteur des faits sont avérés, les investigations des dernières heures ont permis d’établir une radicalisation certaine du mis en cause ainsi qu’une préparation organisée de son passage à l’acte ».

  1. Le forcené de la préfecture

Ca-star-de-l’intérieur – on attendait son avis avec impatience – avait évoqué un « dysfonctionnement » au moment du mariage de Mickaël Harpon.  La radicalisation de l’assassin de la préfecture résulte d’évidence d’un phénomène psychique. Principale raison invoquée pour justifier le fait que ce drame ne relève aucunement et en aucun cas du terrorisme : la santé mentale du tueur. Les auditions des proches du meurtrier décrivent un homme ayant eu, dans les heures précédant le crime, un comportement s’apparentant à de la démence. 

  1. Le désembrayé de Metz


Encore un surineur d’Allah en action, cette fois à Metz, « dérangé » et fiché S qu’il va falloir le soigner aux frais de ceux qu’il voulait tuer, car les policiers ont juste taché son beau sarouel blanc : « L’homme en question, âgé d’une trentaine d’années, était « connu pour sa radicalisation et ses troubles de la personnalité », a indiqué le procureur de la République de Metz. Selon nos informations, il est fiché S. Selon des témoins interrogés par France Bleu Lorraine Nord, l’assaillant est « dérangé psychologiquement ».
 Que faisait-il dans la rue ?

  1. Le défenestreur timbré

Avril 2017, après l’avoir torturée, suppliciée, tabassée, Kobili Traoré jette sa voisine Lucie Attal (dite Sarah Halimi) par-dessus son balcon. En décembre 2019, confirmant la décision de première instance du 12 juillet 2019, la cour d’appel rend un arrêt d’irresponsabilité pénale pour cause de trouble mental. Deux expertises psychiatriques ayant retenu l’abolition du discernement et, ainsi, l’irresponsabilité pénale de l’auteur des faits. Bravo !!
L’irresponsable se baladait donc en toute liberté.

  1. Le violeur nocturne forcené

Autre fait divers : une jeune femme, rejoignait sa voiture, garée dans un parking le soir de la fête de la Musique qui se déroulait en plein centre de Nice, lorsqu’elle a été très sauvagement agressée. Elle a été retrouvée presque totalement dénudée et baignant dans une mare de sang, selon le procureur de la république. Pronostic vital engagé. Un individu « confus », paraît-il, a été interpellé à proximité de la victime et placé en garde à vue.
Le reste du temps, pas assez confus pour se promener librement ?
Pas qu’en France !
Les 150 violeurs du nouvel-an, tous fous aussi ? Echappés de l’asile et immédiatement prêts à forcer ?
En Allemagne, lorsqu’un crime est commis par un migrant, un « réfugié » ou un demandeur d’asile, les médias grand public, les politiciens et tous les membres du Camp du Bien adoptent le même comportement, devenu réflexe : le crime est nié ou dissimulé. Si l’on ne peut s’empêcher de prendre position à un moment donné, il est relativisé ou banalisé. Presque inévitablement, les expressions creuses de « l’auteur individuel traumatisé » et du « cas individuel regrettable », reviennent la plupart du temps. Lorsque tous les arguments deviennent inutiles, le criminel est déclaré louftingue.
Et lorsque les amis, les voisins les concitoyens organisent une marche pour protester contre ces infamies, ils sont immédiatement et sans délai aucun accusés de nazisme

Le français « normal », blanc, ne cessera de répéter « c’est le monde à l’envers », se faisant immédiatement traiter de vieux ringard et de fanatique d’extrême droite.
Mais le plus fou de tous n’est pas celui que vous croyez ! (Tel est fou qui ne le pense. Proverbe provençal)
Le Dr. Segatori avait livré un rapport sur l’état mental de l’arrogant de la République. Son analyse le présentant comme un psychopathe aurait dû alerter. Il n’en fut rien et l’intéressé fut élu facilement au second tour. Le comportement actuel de Macron est conforme, à l’analyse du psychiatre depuis son arrivée pompeuse et théâtrale à la pyramide du Louvres le soir de son élection jusqu’à ses insultes répétées envers ceux qu’il méprise. Macron n’aime que lui-même. Le psychiatre avait pourtant averti du caractère dangereux pour la France de Macron.
Lisez plutôt : « ayez cette ambition folle à nouveau de vouloir une Europe plus forte, plus démocratique ». « Jeunesse, je vous demande d’avoir cette ambition extrême peut-être un peu folle ». Toujours l’éloge de la folie. Inquiétant.
On a donc voté pour un dément
En deux ans de mandat, la folie douce de Macron s’est transformée en folie furieuse avec la répression dans le sang des Gilets jaunes. En deux ans, l’Élysée est devenu un lieu de dépravation. En deux ans, les Français ont appris qu’ils n’ont ni culture, ni identité française. En deux ans, ils ont vu arriver toujours plus de migrants et d’immigrés. En deux ans, le coût de la vie a explosé.
André Bercoff : « La France émet 0.9 % de CO2 dans le monde. Quand ce crétin (vous savez à qui il fait allusion ?) a fait de l’écologie punitive en disant « Vous allez payer plus de taxes pour la transition écologique », il prenait les gens pour qui ? Pour des brêles ! ». (Vidéo censurée).

En deux ans, les Français n’ont plus aucune liberté d’expression. Pas même celle d’interroger sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame. Interroger ? A quel sujet ? Un mégot abandonné par pur hasard ? C’est cela que le « crétin » veut nous faire croire ? Il est tellement siphonné qu’il n’a même pas attendu la première ligne du premier rapport de la première expertise pour prétendre à un accident !
Autre psy, autre avis :
Dès les premiers jours de son mandat, ce fut évident pour toute personne ayant le moindre notion de psychologie. La façon dont il scénarisa le spectacle de son succès devant la pyramide du Louvre est caractéristique. Il sort de l’ombre et marche dans la lumière sur le cours Napoléon, symbole impérial. Seul, dans le noir avec un projecteur pour l’éclairer, pendant trois minutes. Le peuple et même ses proches sont tenus à distance. Il a choisi comme musique d’accompagnement l’Hymne à la Joie de Beethoven, l’hymne européen. Il se place déjà ainsi au-dessus de la Marseillaise, l’hymne national qui signe l’identité de la France.
Son comportement avec les dirigeants des grandes puissances montre cette volonté d’éblouir ces hommes qu’il sait supérieurs. Il les reçoit à Versailles et se montre affectueux, distribuant sourires et caresses. Il passe son temps à tripatouiller les gens, à les palper et à les caresser. La façon dont il a tripoté et frotté longuement les bras des épouses des héros morts au champ d’honneur est une abomination.
 

Macron prêt à rouler un patin à l’alcoolo Juncker

En revanche, il affiche ouvertement son mépris pour tous ceux qu’il sent faibles, y compris certains chefs d’Etat africains qu’il rabroue. Lorsqu’un ado l’interpelle avec familiarité « Eh, Manu, ça va ?«, il le corrige d’un « On dit Monsieur le président «, revient après trois pas et l’humilie publiquement. De même à Colombey-les-Deux-Eglises avec la vieille dame qui se plaint de n’avoir que 500 € de pension par mois, il la recadre d’un « il fallait travailler plus », et l’humilie en disant tout haut qu’il ne comprend pas ces gens qui ne foutent rien et se plaignent ensuite.
Humilier les faibles en sachant que l’on ne risque rien est un comportement typique de pervers narcissique. Quand il insulte les petits Français, il le fait, soit dans la foule avec sa quinzaine de gardes du corps armés autour de lui, plus 700 à 800 gendarmes à proximité, soit depuis l’étranger, toujours là où il ne risque rien.

Fini le « Qu’ils viennent me chercher » hurlé avec bravitude devant ses apôtres dans le cadre d’un hôtel particulier. Depuis peu, il découvre avec stupéfaction que les Français le haïssant sont beaucoup plus nombreux que ceux qui le supportent encore – tant qu’il les sert – les bobos branchés de gauche qui circulent en trottinette et réclament une cellule d’aide psychologique à la vue d’un boudin dans la vitrine d’un charcutier.
Macron a peur des Gilets Jaunes que le peuple soutient à 75 %. Il n’est pas le seul d’ailleurs, la voyoucratie des banlieues et des cités aussi. Elle vient de découvrir que lorsque les Français se fâchent, ça peut faire mal.
Il se cloître dans le palais. Il a même renoncé à aller à Marrakech comme il l’avait annoncé, pour signer l’immonde, l’abominable Pacte et a envoyé à sa place un obscur secrétaire d’Etat.
Mégalomane, il se considère comme un génie incompris alors que son niveau intellectuel n’est pas de beaucoup supérieur à la moyenne (Wechsler Adult Intelligence Scale 4 ou 5).(Source : minurne.org)
Les gens les plus fous et les plus dangereux ne sont pas tous enfermés. (Étienne-François de Vernage, maximes et réflexions (1690))
Anne Schubert

image_pdfimage_print

32 Commentaires

  1. Le gâteau des « open borders » (frontières ouvertes) dégouline de sang comme glaçage.

  2. Macron est un fou mais c’est un honnête homme
    Publié le 12 mai 2019 – par Jacques Chassaing sur Riposte Laïque- 35 commentaires – 6 780 vues

    • Jacques Chassaing parle de Jacques Chassaing ou c’est un pseudo ? Quelle conception de  » l’honnête homme  » celle du dix neuvième siècle, d’ailleurs Macron, je le verrais bien avec un haut de forme.

  3. macron n’est pas plus fou que vous et moi!
    il sait très bien ce qu’il fait et va jusqu’au bout !
    tant pis pour les gaulois réfractaires qui contuinuent à s’abstenir de voter ; le malheur c’est que nous subissons.

    • MZCRONn’est pas fou,il est aux ordres de la finance mondialiste et mis au pouvoir par eux,detruiure la france,la nation,changer la population,diviser pour regner et la finance mondialiste pourra s’en mettre plein les poches,les dividendes en frances des mutinationnales,n’ont jamais ete aussi importante,la bourse n’a jamais ete auusi haute,les plus riches sont encore plus riche et les pauvres toujoirs plus pauve,alors EN 2022,VOTER MACRON,la finance mondialiste vous benira

  4. Personne ne juge,,,,,,les actes confirment les cas
    Où sont les gens qui pensent le BIEN ?????

  5. AFFIRMATIF ! A quand une frappe salvatrice, chirurgicale, ou pas, sur l’Elysée ?

  6. La guillotine. Et rien d’autre. Ou le bûcher, à la rigueur, pour faire honneur à Jeanne. Allez, les deux! D’abord la guillotine puis le bûcher!

  7. Comparer maqueron à un déséquilibre, c’est insulter les déséquilibrés…

  8. Et combien à l’assemblée sont comme lui ,ainsi que ses ministres !
    Personne n’ose entamer une procédure de destitution ,comme il se devrait ,pourquoi ?
    Quant à ceux qui ont voté pour lui ,j’aime à penser qu’ils en bavent autant que nous ,voir plus !

    • Certainement, mais ils sont à priori tellement cons qu’ils seraient bien capables d’en remettre une louche. Ceci dit, nous ne pouvons pas utiliser le mot « démocratie  » lorsque la voix des abstentionnistes, des votes nuls ou blancs ne sont pas comptabilisées.

  9. Je ne crois pas qu’un chef d’état, (on appelle çà comme cela, veuillez m’excuser), ait suscité autant de rejet, de dégoût, et de violence contenue de la part du public, que ce freluquet se gonflant comme un coq.

  10. Bravo Anne pour ce sujet. Je vous rejoins. Ce type est un fou, doublé d’un dangereux . Un Fou-dangereux !

  11. Ne pas oublier qu’un psychiatre italien avait averti les veaux de francais. Il a un point commun avec l’illuminee suédoise elle est exploitée par ses parents lui par sa grand-mère.

  12. « Le Génie et la Folie » cohabitent rarement.
    Titre d’un livre, dont j’ai oublié l’auteur, qui en cite une longue liste.
    Géniaux dans leurs réalisations, Fous dans leurs intuitions créatives.
    Pour Macron, à 42 ans, c’est trop tard !
    « L’Etre et le Néant » !

    • Philippe Brenot explore ces destinées hors du commun qui posent cette question centrale : la création puise-t-elle toujours sa source dans la souffrance intérieure ? Et le génie passe-t-il nécessairement par la démence ou l’accablement ? …
      Quand les avancées de la psychiatrie éclairent le mystère de la création…
      Philippe Brenot. Psychiatre et écrivain, enseignant à l’université Paris-V. Il a notamment publié Le Sexe et l’Amour, Inventer le couple et Le Manuscrit perdu de Romain Gary.
      Merci qui ? Wiki naturlish

  13. Chemnitz, anciennement Karl-Marx-Stadt. Je ne voudrais que la ville devienne Karl-Muzz-Stadt, tant la Saxe est Sex, Tanz, Bier und Muzik !

  14. « Macron est plus fou et plus dangereux que les déséquilibrés à couteau »
    Oui mais beaucoup moins fou que la majorité des français qui l’ont élu en votant pour lui ou en s’abstenant.

  15. Le portrait tracé de celui qui aime « Humilier les faibles en sachant que l’on ne risque rien est un comportement typique de pervers narcissique » est bien croqué sauf que la perversion narcissique n’est pas une pathologie mais un trouble de la personnalité. Dès lors, un psychiatre ne saurait être d’une quelconque utilité sauf si cette perversion est doublée d’une maladie mentale. A ma connaissance, le seul moyen actuel de remédier à ce trouble est un suivi psychologique personnalisé qui suppose que l’intéressé en admette la réalité. On parle de plus en plus des pervers narcissiques dont le nombre serait en augmentation mais il est fort possible qu’ils ne soient pas aussi nombreux qu’on le dit cette qualification étant souvent attribuée à tort. …

  16. Suite : Le cas Macron semble être cependant authentique tant les caractéristiques sont évidentes et concordantes. Très peu d’espoir de voir l’homme changer. Le plaisir des pervers narcissiques est la souffrance provoquée à la victime qu’ils ont choisie en l’occurrence, le Français de souche de la France périphérique. Ces individus dépourvus d’empathie, égocentrique et mythomane sont à ranger dans la catégorie «pauvre type » ont souvent une fin tragique après avoir détruit la vie des autres.

Les commentaires sont fermés.