Macron est radin, sauf avec l’argent des Gaulois

 

macronfossoyeurcouv.jpgDAVET ET LHOMME REVELENT LE COTE MINABLE ET LA LAMENTABLE RADINERIE DE MACRON QUAND IL Y VA DE SON ARGENT

J’ai lu le dernier livre de Gérard Davet et Fabrice Lhomme « Le traitre et le néant » (Editions Fayard) qui dresse un portrait absolument terrifiant d’Emmanuel Macron (après les deux très bons livres de Marc Endeweld).

https://www.youtube.com/watch?v=-FGHlHiFq8Y

 

Tout le monde sait à présent que tant que c’est pour lui, et que ce n’est pas son argent, Emmanuel Macron n’a absolument aucune limite pour assouvir ses envies.

C’est la caractéristique des enfants gâtés devenus sociopathes. Ils n’ont pas de surmoi et donc pas de limites. Ils peuvent tout dire, tout faire, mentir en permanence avec le même aplomb sidérant.

Il adore passer pour généreux, au regard du monde entier, même si il doit assommer les Français d’impôts.

A la COP 26, il a encore promis 7 milliards pour financer des éoliennes en Afrique, c’est-à-dire de l’argent des Français donné aux étrangers, (sans demander l’avis des Français), et donc jeté par les fenêtres (pas pour tout le monde toutefois…), mais se fout complètement des difficultés financières des Français qui peuvent payer leur plein d’essence à presque 2 euros le litre.

Dans le livre de Gérard Davet et Fabrice Lhomme, (édition Fayard), les deux journalistes confirment que Macron a usé et abusé de son statut de ministre et des budgets alloués au ministère pour financer sa pré-campagne. Lorsqu’il est parti en août 2016,  Michel Sapin confirme qu’il avait épuisé son budget réception de l’année. Il multipliait chaque jour les déjeuners, organisait un apéritifs avec des personnalités, avait une soirée privée, et un troisième diner à Bercy.

On se souvient qu’il avait dépensé 389 751 € de fonds publics (soit nos impôts) pour passer trois jours à Las Vegas, et trouver des soutiens financiers aux Etats-Unis afin de préparer sa campagne de 2017.

https://ripostelaique.com/tout-savoir-sur-les-depenses-hallucinantes-du-ministre-macron-a-las-vegas.html

On sait qu’il veut encore déverser des milliards, qui ne serviront à rien sur les banlieues.

On sait qu’avec la COP 26, il veut donner des milliards aux Indiens et aux Chinois, pour qu’ils réduisent la pollution de leurs usines qui ont créé tant de chômeurs chez nous, alors que cet argent serait mieux utilisé pour ré-industrialiser la France.

Macron, qui doit énormément à Hollande qui lui a donné sa chance et lui a fait confiance, qui a fait fortune dans la banque d’affaires, qui dépense tous les jours des fortunes d’argent public à son seul profit pour préparer sa campagne de 2017 et à présent de 2022, qui n’a absolument aucun « surmoi » n’a qu’un seul but : « assouvir ses désirs » comme le pire enfant gâté et se faire réélire pour continuer à « jouir du pouvoir ».

Toutefois, pour que tout le monde comprenne bien à quel point un ancien haut fonctionnaire, un ancien banquier, un ancien ministre, et un président en exercice peuvent avoir une mentalité minable de radin chimiquement pur dés qu’il s’agit de son argent, je retranscris ces quelques lignes du livre « Le traitre et le néant » – Editions Fayard » de Gérard Davet et Fabrice Lhomme, chapitre François Hollande, « le Pigeon » – Page 294 :

« Ils (Hollande, Jouyet, Valls) se souviennent de ce diner à l’Elysée, vers la fin du quinquennat Hollande. Où Philae, l’imposant labrador présidentiel, s’est jeté sur le sac à main de Brigitte Macron, déchiquetant par jeu les lunettes de l’épouse de celui qui n’est encore que ministre de l’Economie. Furieuse, la future première dame, Hollande s’excuse bien sûr, mais enfin, ce ne sont que des lunettes. Et ce n’est qu’un chien. Quelques jours plus tard, il nous l’a confirmé, Hollande recevra la facture de la paire de lunettes de Brigitte Macron. L’ex-président soupire : « Il faut oser, quand même… » ».

François Hollande aurait pu aisément lui dire d’aller se faire voir, lui et les lunettes de Brigitte Macron, ou les rembourser sur ses propres deniers (puisque c’était son chien), mais je suis convaincu qu’il a également fait passer le remboursement des lunettes de Brigitte sur le budget public.

Tout ça est à vomir.

Vivement Zemmour.

Albert Nollet.

image_pdf
12
0

3 Commentaires

  1. BRAVO !!!

    Personnellement ce salopard m’a extorqué par des taxes diverses 500 euros/mois, soit 6.000 euros/an depuis 2018 !!!
    Que ce fils de pute crève le plus vite possible d’un accident de la route ou d’une astéroïde qui lui tombe sur le crâne, mais qu’il crève dans la souffrance !
    Que le peuple le couvre de goudron et de plumes et lui fasse remonter les Champs Elysées ainsi accoutré !
    Il m’a coupé les ailes et modifié tous mes rêves pour donner toujours plus aux macaques, ses chouchous. Jamais je ne le lui pardonnerai.

  2. Il faut vraiment virer ce malade mental qui nous fait office de président grâce à la tricherie et aux débiles ( ben oui ) qui ont voté pour lui en 2017 !!!

Les commentaires sont fermés.