Macron est un enfant qui joue avec l’hiver nucléaire

Macron est un enfant qui rêve de passer la corde au cou de tous les Français en brandissant la menace de l’hiver nucléaire en col roulé. Macron est un enfant qui rêve de provoquer un choc amical quand lui seul profitera de la gabegie pour passer l’hiver au chaud. Ce n’est un secret pour personne, Macron est un enfant qui joue avec l’hiver nucléaire pour les autres. Ceci n’est qu’un début. L’entrée dans l’hiver nucléaire marquera une autre étape de la médiocrité et de l’incompétence de la macronie vulgaire. Officiellement, Macron est un enfant heureux de participer à la pérennisation de la sobriété énergétique pour les autres. Le flou demeure. Macron refusera-t-il d’aller plus loin ? Macron soutient la sobriété énergétique comme la corde soutient le pendu. Il met la corde au cou des Français. Et il resserrera le nœud avec l’hiver nucléaire.

Macron est un enfant qui joue avec l’hiver nucléaire, avec la terreur du nucléaire, et qui croit pouvoir imposer aux populations un nouveau monde anti-nucléaire impossible. L’hiver nucléaire conduit la France à une catastrophe sans précédent. C’est le mensonge politique de la lutte contre le changement climatique.

Macron est un enfant qui reprend la propagande de la terreur de James Hansen, climatologue de la NASA, un des spécialistes mondiaux du changement climatique : « La planète Terre, la création, le monde dans lequel la civilisation s’est développée avec les normes climatiques que nous connaissons, avec sa géographie côtière stable, est en péril, un péril imminent ! L’urgence climatique s’est cristallisée au cours des dernières années. Nous avons des preuves évidentes. La conclusion est que la poursuite de l’exploitation de tous les combustibles fossiles de la Terre menace les millions d’espèces sur la planète et la survivance de l’humanité et les délais sont plus courts que ce que nous pensions. » Ben voyons ! TAKAYCROIRE !

La propagande de la terreur climatique annonce le déluge d’une montée inexorable des eaux, noyant les villes côtières de la civilisation humaine. La propagande exige la réduction des émissions de CO2.

Macron est un enfant incapable d’affronter le défi du changement climatique. Quelle est la solution proposée ? La réduction de la consommation, la pénitence, le col roulé, l’ascèse individuelle et la répression !

Le Monde : « 75 ans après Hiroshima et Nagasaki, l’ombre d’une guerre nucléaire plane sur nos têtes. »

Macron est un enfant qui joue avec l’hiver nucléaire et avec ses prédictions apocalyptiques. Après Tchernobyl, le lobby nucléaire a expliqué que la catastrophe était le résultat de la gestion bureaucratique en Ukraine, incompétente et inefficace, propre au système soviétique. La propagande anti-nucléaire met en évidence l’irresponsabilité, l’impréparation et les mensonges de la macronie vulgaire. Paraphrasant Jean Jaurès, la propagande anti-nucléaire avertit : Le nucléaire porte en lui la catastrophe annoncée comme la nuée porte l’orage. La propagande de la terreur anti-nucléaire en Allemagne a imposé la sortie du nucléaire.

Pour plaire au parti Die Grünen allemand de l’ultra-gauche, Macron décide la fermeture calamiteuse de la centrale de Fessenheim ! Fermer Fessenheim au nom du CO2 est intellectuellement débile. L’académie des Sciences a donné un avis défavorable sur la fermeture de la centrale de Fessenheim, en critiquant la décision de Macron. Tous les gens raisonnables sont d’accord : fermer Fessenheim est une sottise absolue.

La centrale était en parfait état et venait d’être rénovée, avec de l’électricité à bon marché, ne rejetant pas de CO2. La fermer au nom du CO2 est intellectuellement insupportable ! C’est un cadeau politique fait aux écolos. Sans compter les coûts de la fermeture. On ne voit pas par quoi on pourrait la remplacer parce que l’éolien et le solaire ne marchent que quelques heures de la journée. Le besoin d’électricité est très fort à des moments où le solaire et l’éolien ne peuvent pas en fournir. Du point de vue environnemental, entre la destruction du paysage et les tonnes de béton qui sont coulées, largement supérieures à celles employées pour le nucléaire, l’éolien ce n’est pas la solution ! La Médaille d’or de l’aveuglement nucléaire revient sûrement à Macron.

Henri Guaino, a déclaré : « L’accident nucléaire au Japon pourrait favoriser l’industrie française dont la sécurité est une marque de fabrique« . Les réalistes disent que la fin du nucléaire signifie le retour à la bougie ou à la lampe à huile. La propagande de la terreur anti-nucléaire prétend que l’on peut se passer du nucléaire.

Sous la pression de la propagande de la terreur anti-nucléaire pour manipuler l’opinion publique, Macron réduit les projets d’expansion des capacités nucléaires et la construction de nouvelles centrales.

On sait que ce coup de frein s’accompagne d’une fuite en avant dans les énergies fossiles les plus polluantes en CO2 : le charbon comme c’est le cas en Allemagne, le pétrole offshore, les sables bitumineux, le gaz de schiste, et les pollutions en CO2 par le transport maritime. Comme la conversion aux énergies renouvelables n’est pas compétitive, on prévoit une hausse rapide des émissions de gaz à effet de serre.

Macron est un enfant qui joue avec le Conseil de défense écologique : interdictions et taxations au programme ! Georges Clemenceau : « La France est un pays très fertile : on y plante des fonctionnaires et il y pousse des impôts. » Après la Convention citoyenne pour le climat, Macron réactive le Conseil de défense écologique pour manipuler des citoyens incompétents encadrés par des militants acquis aux vertus de la réglementation environnementale. Ainsi, au prétexte de sauver la planète, les pouvoirs publics multiplient les réglementations, et les fonctionnaires pour les mettre en œuvre et les contrôler. Toute réglementation implique une limitation de la liberté et des droits au profit d’un intérêt général imaginaire, toujours brandi sous forme de slogan. Les priorités avancées avec le port du pull à col roulé ne peuvent qu’inciter au doute voire à l’inquiétude. La lutte pour la sobriété énergétique fait l’objet d’un harcèlement massif et mensonger.

Macron est un enfant qui facilite la multiplication des loups aux dépens des moutons.

C’est comme avec le coup des migrants aux dépens des Français du pays réel ! La multiplication des réglementations est non seulement inutile, mais trop souvent contre-productive, tant il vrai que les problèmes environnementaux sont locaux et spécifiques aux conditions sociales. Le choix de l’hyper-réglementation est la marque d’un État impuissant et corrompu comme l’a dit Tacite au 1er siècle de notre ère :

Corruptissima republica plurimae leges (plus l’État est corrompu, plus il multiplie ses lois iniques).

Les lois environnementales actuelles entravent le développement de technologies propres, pénalisent les agriculteurs et ne tiennent pas compte des risques énergétiques les plus importants.

Avec Éric Zemmour : Nous devons reprendre le contrôle de notre pays !

Thierry Michaud-Nérard

image_pdfimage_print

7 Commentaires

  1. Macron est très intelligent,la preuve l’homme des cavernes ont commencer par le bois faute de gaz (l’atome est plus rapide et ecologique,le problème est de bien régler le thermostat).

  2. Ce n’est pas un « enfant », mais un ENCULE, et dans TOUS les sens du terme !!!

    lls SAIT parfaitement ce qu’il FAIT !! et connait parfaitement les conséquences que ses décisions ont sur la vie des français, surtout les natifs ; enfin, là, tout le monde, ou presque, va se les geler ; c’est l’égalité ça quelque part remarquez …

  3. Je cite le titre : « Macron est un enfant… » Comment peut-on se fourvoyer dans un qualificatif aussi inadéquat ? Non, le petit raté est un psychopathe drogué et consommateur d’une substance dont on ne dit pas le nom (pour le moment). C’est une chose sans âme et sans aucune notion d »humanisme. Il est responsable de crimes contre l’humanité et j’en passe et de plus affreuses.Donc, certes pas un enfant. Vous déraillez !

  4. Très bon article mais petite précision « Corruptissima republica plurimae leges » se traduit par « plus l’état est corrompu, plus les lois se multiplient » et non pas « plus l’État est corrompu, plus il multiplie ses lois iniques » il n’est pas question de lois iniques, mais de lois tout simplement.

  5. J’ai eu quatre enfants et ils n’étaient pas aussi cons ni pervers; ce n’est pas un enfant mais un monstre !!!

Les commentaires sont fermés.