Macron et les retraites : mensonges, manipulations et dissimulations

Publié le 12 janvier 2020 - par - 32 commentaires - 1 675 vues
Share

Pour l’instant, Macron a choisi de temporiser. Dans une lettre officielle, le gouvernement LREM se dit prêt à faire la paix avec la CFDT et les syndicats collabos sur le dos des futurs retraités. Moralité, pour Macron et les LREM, les manipulations, les mensonges et les dissimulations sur les retraites, sans vraie négociation, sont toujours préférables à la continuation de la guerre des syndicats dans les rues.

Le gouvernement de Macron appelle à la soumission du peuple révolté, à la fin des grèves et au retour au calme pour la dictature LREM et le bien-être des rentiers de la République des Homards.

Mais les fondements de l’animosité du peuple révolté contre Macron sont toujours là.

Michel Janva, le Salon beige dénonce : « Ça va tomber comme des dominos. » Le gouvernement LREM vient de retirer (lire : suspendre très provisoirement) l’âge pivot de la réforme des retraites, comme l’avait annoncé Marine Le Pen, selon qui « l’âge pivot était une manipulation destinée à être retirée pour satisfaire la CFDT et faire passer le reste de la réforme« . Les déclarations de Macron et d’Édouard Philippe montrent que les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent ! Non seulement mensongère, mais totalement incohérente, la propagande du régime #Macron pour sa désastreuse #réformedesretraites est ridiculisée par cet excellent montage #grève11janvier #GiletsJaunes !

Franceinfo-France Télévisions : « La propagande du gouvernement sur la réforme des retraites : le gouvernement LREM retire « provisoirement » l’âge pivot de l’avant-projet de loi alors que les modalités de financement de cette réforme des retraites sont inconnues… Édouard Philippe a fait un pas vers les syndicats collabos. Dans une lettre envoyée aux organisations syndicales, le Premier ministre se dit disposé à retirer provisoirement (et partiellement) l’âge pivot de l’avant-projet de loi sur les retraites.

Les modalités de financement de cette réforme des retraites seront fixées en avril à l’issue de la conférence de financement où (serviront) les syndicats. Si cette conférence se solde par un échec, c’est le gouvernement qui décidera, par ordonnance. Cela ne signifie pas que l’âge pivot est enterré. Il est en effet précisé dans le paragraphe 4 de la lettre d’Édouard Philippe que « le projet de loi prévoira que le système universel comporte un âge d’équilibre« . Reste encore à déterminer cet âge d’équilibre !

La CFDT de Laurent Berger, favorable à la retraite par points mais opposée à un âge pivot à 64 ans assorti de bonus-malus, salue un « retrait qui marque la volonté de compromis du gouvernement », et « va poursuivre les discussions pour répondre aux interrogations sur le futur régime universel »… (???)

L’annonce du retrait de la mention de l’âge pivot à 64 ans, qui devra être atteint pour toucher une retraite à taux plein avec un système de bonus-malus, a été saluée par l’UNSA, qui a évoqué « une avancée majeure » (sur le dos des futurs retraités) et (dit) que les échanges pouvaient « enfin démarrer ».

C’est notamment sous la pression de la rue que le peuple révolté, qui estime que l’accord avec la CFDT n’élimine pas le risque de continuation des grèves, dénonce Macron accusé d’avoir créé les tensions actuelles en imposant ce marché de dupes avec les syndicats collabos contre les Français.

Macron a aggravé la situation dès 2018 en frappant lourdement et en éborgnant délibérément les manifestants pacifiques du mouvement des Gilets Jaunes. C’est pourquoi certains manifestants ne désespèrent pas de voir tomber le régime autoritaire de Macron pour mettre fin aux violences policières.

À cette occasion, Macron a froissé une fois de plus, non seulement les Français pauvres et les futurs retraités pauvres, mais aussi les classes moyennes : médecins, avocats, infirmiers libéraux, kinés, et autres travailleurs indépendants qui ont voté pour lui par erreur en 2017 contre Marine Le Pen.

Le soulèvement du peuple de France, en révolte contre l’incurie et la gabegie de Macron pour la République des Homards, signale le refus de sa soumission aux mensonges du gouvernement LREM à propos de la retraite par points qui doit détourner l’attention de la baisse des pensions espérée sans douleur : L’art de la discussion des syndicats collabos sur le dos des futurs retraités consiste à « plumer une oie pour obtenir le plus possible de plumes avec le moins possible de cris« , disait Colbert. Faute de pouvoir étouffer les cris de l’oie et du peuple de France en révolte, la classe politique LREM se plaît à le diriger contre des cibles définies comme les grévistes et la CGT pour éviter de rendre des comptes.

En clair, il est plus facile de désigner des cibles comme la CGT communiste et SUD anarcho-gauchiste révolutionnaire, qui flattent les instincts avides du bloc bourgeois dénoncé par Zemmour, car elles symbolisent la révolte du peuple en colère après la répression des manifestations du mouvement des Gilets Jaunes. C’est pour essayer de détourner l’attention, contre les grèves de la CGT et de SUD, que les syndicats collabos espèrent se refaire une santé en travaillant ouvertement contre leur base.

Tout cela parce que Macron totalitaire incarne, avec la Castapo, non seulement la répression violente organisée contre les Français et ensuite avec la manipulation de l’âge pivot et la vassalisation des syndicats collabos au pouvoir en place. Et cela pour continuer la gabegie et les folles dépenses de Macron, qui ne sont ni justifiées, ni judicieuses, pour les dirigeants corrompus des pays africains qui s’enrichissent sur le dos de leur peuple lequel reste de plus en plus pauvre et abandonné, alors que les gens n’ont toujours pas de quoi manger dans leur propre pays, et pour les migrants venus d’Afrique !

Si Macron croit que finalement il n’a pas si mal manœuvré avec le coup foireux de l’âge pivot, il doit aussi s’attendre à ce que la révolte organisée du peuple en colère ait le choix du moment opportun pour se lancer dans des actions spectaculaires qui seront suivies tôt ou tard des reculs LREM. Le coup foireux de l’âge pivot n’est pas pour les futurs retraités, mais contre eux, pour abaisser la retraite par points. Ce qui, dans ce cas, ruinera encore plus la réputation de Macron dans les États européens. La question qui vient à l’esprit est de se demander si Macron ne va pas répéter toujours les mêmes erreurs contre les Français. Dans ce pays tellement divisé par Macron, le mythe de l’unité nationale n’arrive en aucun cas à contrôler les esprits. On peut imaginer ce qui se passerait si une unité nationale de bonne qualité contre les abus de Macron contre le peuple parvenait éventuellement à s’imposer en France !

Et bien sûr, les LREM sont encore les moins capables de protéger les retraites des Français !

Et bien sûr, la situation de la France est tellement mauvaise que les LREM n’essaieront même pas de tenter une médiation contre l’avis de Macron totalitaire et de l’Union européenne de Merkel.

Édouard Philippe a toujours fait savoir qu’il était prêt à discuter, à condition de ne rien changer, et surtout à condition d’une interruption préalable des grèves. C’est la mystification du compromis selon Macron lors des négociations d’enfumage avec les syndicats collabos sur le dos des futurs retraités.

Raphaëlle Besse Desmoulières, le Monde collabo de gauche : « Retraites, le gouvernement prêt à « renoncer à l’idée » (???) d’un âge pivot de 64 ans (ou 67 ans) en 2027. Le gouvernement fait un geste vers les syndicats dits réformistes. Syndicats et patronat ont jusqu’à fin avril pour inventer un autre moyen d’équilibrer les comptes d’ici 2027. L’objectif est de faire travailler les actifs plus longtemps pour remettre les comptes au vert. La CFDT a salué le retrait de l’âge pivot du projet de loi sur les retraites qui marque la volonté de compromis. « Le gouvernement a fait un geste, et nul ne peut le contester », a réagi Laurent Berger.  Mais ce retrait n’est pas un chèque en blanc ! Ben voyons ! TAKAYCROIRE !

Si la CFDT ne voit pas dans le retrait de l’âge pivot une victoire à la Pyrrhus avec de terribles pertes pour les futurs retraités, c’est une prise de risque par rapport à sa base : « Maintenant, le travail commence, il va falloir poursuivre l’action pour faire valoir nos propositions et revendications. » (???)

En termes de financement, Laurent Berger se dit prêt à parler du fonds de réserve des retraites, de la prise en compte de la pénibilité pour différencier les âges de départ, de l’emploi des seniors, qui, selon lui permettrait d’engranger des ressources supplémentaires, de la réaffectation des cotisations.

« En cas d’échec, cela signifiera que nous n’aurons pas été assez responsables, incapables de trouver un compromis. Nous sommes passés d’une logique d’affrontement à une logique de dialogue (???) avec le gouvernement ! » Travailler plus pour gagner moins ! Le Medef est satisfait ! Pour Geoffroy Roux de Bézieux : « L’équilibre financier du régime des retraites passera par une mesure d’âge » !

Le Medef note que le gouvernement entend conditionner la réforme des retraites à un « impératif d’équilibre » d’ici 2027. Le patron du Medef s’est dit satisfait et prêt à participer à la conférence de financement des retraites pour trouver « les mesures d’âge justes » (mais pour les autres !) assurant l’équilibre financier du système de retraites. « Nous sommes prêts à rentrer dans cette concertation pour trouver un compromis qui ne remet pas en cause le coût du travail« . C’est pourquoi, on peut augmenter les salaires selon la CGT, mais à condition de baisser la fiscalité scandaleuse qui pèse sur le travail !

Prié de dire si la CFDT va appeler à l’arrêt de la grève, Laurent Berger répond : « Nous n’avons pas de leçons à donner aux autres. Mais, dans une période d’hystérie collective, nous avons besoin de sortir de cette situation de blocage qui fatigue beaucoup les Français ! Le syndicat CGT constate le « maintien du projet de loi en l’état » et se dit déterminé à obtenir « le retrait du texte » et à améliorer le système actuel. Les syndicats, CGT, SUD et FO, opposés à la réforme dans son ensemble, appellent au « retrait pur et simple de ce projet de réforme » et ont prévu une nouvelle journée d’action le 16 janvier.

Thierry Michaud-Nérard

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
laurent T.

Nouvel élément et pur machiavélisme : un additif vient d’être ajouté par texte adressé par E.Philippe au Conseil d’Etat le 13 janvier pour modifier le projet d’origine : c’est du chantage face à la fin de non recevoir opposée par certains syndicats ; il est question de la possibilité de modifier l’âge légal et la durée de cotisation par simple ordonnance, et donc selon le bon vouloir de l’Exécutif en échappant au débat parlementaire.

https://www.francetvinfo.fr/economie/greve/greve-du-5-decembre/reforme-des-retraites-le-gouvernement-ouvre-la-porte-a-une-modification-de-l-age-legal-de-depart-pour-atteindre-l-equilibre-financier_3784515.html

jirel

où voyez vous le  » soulèvement du peuple de France  » ? seuls les syndiqués SNCF et RATP manifestent.Les autres ? Le blocage des raffineries ? le privé n’a pas suivi, encore ratée la convergence des luttes, pauvre Martinez.Et franchement en province, à Lyon par exemple la grève on s’en fiche.

chiartano

mais toujours rien pour les intermittents du pestacle . chomage etc . mais macron n’avait il pas recu. du temps de hollande line renaud et l’autre lucchini . facon homards geant
d’ailleurs ces gauchiasses de dit artiste ils sont aux abonnes abscent ..eux toujours pret a defendre la veuve et l’orphelin

joseph d arimathie

alors comme ca , aucun institut de sondage ne nous parle de la popularite de choupinet en ce moment ? bizzare bizarre vous avez dit bizarre ? comme c est bizarre quand meme ! donner le droit de vote aux etrangers en 2022 et le tour sera joue . les gaulois refractaires seront atomises , desintegres . une FRANCE NIQUEE et friendly gay .

Eric des Monteils

Pine au cul, (oups !) Pinoccio en veut à notre pognon ; peu lui importe que le peuple crève de faim, de froids, d’inconfort . . . . d’invasion migratoire. Pine au cul, (pardon, cela me vient tout seul), n’a aucun égard pour la France et son peuple : il ne se sent pas lui-même de ce pays. Voyons, voyons, Jupiter gouverne le monde parbleu !

Sylvestre Pin

Il faut se souvenir que les deux précédents S.G De la CFDT, Chérèque nommé préfet et Notat présidente du conseil économique et social. Laurent berger en collaborant avec ce pouvoir comme ‘ont fait ses prédécesseurs se prépare une retraite maison aux petits oignons. je prends le pari de la promotion future de ce traître.

POLYEUCTE

En matière d’équilibre financier, l’âge compte, mais peu.
C’est la durée et le montant des cotisations (dont l’âge est un accessoire) qui compte réellement.
Simple pb actuariel, comme dit hier, mais Macron et Martinez connaissent ?

Rems

Immigration = + 100 milliards d’euros !!! dont des retraites à des étrangers de + 65 ans….Le reste c’est du vent !

Comme l’avait annoncé Marine Le Pen, selon qui « l’âge pivot était une manipulation destinée à être retirée pour satisfaire la CFDT et faire passer le reste de la réforme«
Heu, déjà annoncé ici le 11 décembre, bien avant Marine le Pen. https://ripostelaique.com/retraites-nos-enfants-plumes-au-profit-de-mouloud-et-fofana.html
Bon, ceci dit elle doit nous lire sur RL. Ou si non elle, quelqu’un parmi ses proches.

Pedro de la Mancha

Faire une réforme alors que le système fonctionne est une injonction de l’UE et des mutuelles privées. Ce système ne pourra pas tenir dans le temps avec l’augmentation de l’espérance de vie, il faudra trouver une solution c’est certain. Mais pour autant le patronat se fout de nous. A partir de 50 ans il est difficile de retrouver un travail. A quoi sert de travailler plus tard si les jeunes restent au chômage ? Pourquoi ne pas revenir plutôt sur les 35h? Plus de cotisations sociales pour les retraites. L’âge pivot est un leurre et Berger est tombé dedans. Ils veulent nous faire cotiser aux assurances privées et la CGT, FO n’en veulent pas. Les assurances privées c’est cotiser plus pour gagner moins. Et qui peut se permettre de cotiser encore davantage?

jirel

nombre d’actifs par rapport au nombre de retraités ? dans 10 ans ? 20 ans ? la retraite par répartition est une pyramide de Ponzi et s’écroulera tôt au tard.

Kancau11

Il fallait s’y attendre les syndicats de fumistes et non pas réformistes comme le disent les médias n’attendaient que çà, le retrait de l’âge pivot (temporaire) pour justifier leur accord sur la modification des retraites, les empaffés qui gouvernent doivent trouver du pognon partout, il faut bien nourrir tous ces cancrelats qu’ils laissent rentrer par milliers, ils appliquent leur politique de destruction du pays bien aidés par tous ces députés godillots qui votent tout ce que ce gouvernement propose, souhaitons que tous les gogos qui ont voté pour ces incapables s’en souviennent, comme ce matin la LEBEC (LREM) qui au sujet de la retraite par capitalisation a dit que ce ne serai pas le cas, mais que les gens pourraient capitaliser s’ils le souhaitaient, le double langage.

patphil

qui encore est dupe du jeu de roles gouvernement/syndicat ?
quant à macron, il avait dit ce qu’il ferait, non ? les bisounours et les collabos qui l’ont élu peuvent se réjouir, les pauvres seront plus pauvres, les riches plus riches, comme d’habitude

Une patriote

Ceux qui ont fait la connerie de voter pour cet escroc n’ont plus qu’à se bouger et descendre dans la rue pour sauver leur retraite et le reste avant de VOTER MASSIVEMENT POUR LE RN. La stupidité de certains est vraiment déconcertante, ils ONT PEUR de voter pour MLP QUI VEUT LES SAUVER et ils votent POUR UN CINGLÉ QUI S’ACHARNE PAR TOUS LES MOYENS À LES DÉTRUIRE ? ? ?

Martin

« Syndicats et patronat ont jusqu’à fin avril pour inventer un autre moyen d’équilibrer les comptes d’ici 2027. L’objectif est de faire travailler les actifs plus longtemps pour remettre les comptes au vert. »

Mais !… quand Macron aura volé les150 milliards de réserves des régimes autonomes des professions libérales, le problème de financement jusqu’à 2027 sera réglé -pour lui !- mais la patate brûlante sera refilée aux avocats, médecins, dentistes, Kinés etc dont il se fout royalement de les jeter à la misère en doublant leurs cotisations et leur « assurant » une retraite de misère alors que jusqu’à maintenant, en gérant parfaitement leurs caisses, ils étaient les seuls à bien fonctionner sans rien demander à personne. Détruire, détruire, détruire, voilà la réalité du macronisme.

Claude

Au nom de la justice sociale, je vais piocher dans ves caisses. C’est du même acabit que les directives européennes entérinées par les États membres de l’UE: si les banques sont dans le rouge, elles pourront vider les comptes bancaires de leurs clients.
Le sieur Laurent Berger a-t-il été mandaté tous les travailleurs pour leur imposer son machin à points dont on ne connaîtra les effets réels qu’en l’an 2050 ?
Au nom de quoi, envisagent-ils de supprimer le Code des Pensions Civiles et Militaires ?
Au nom de quoi les cigales se permettent-elles de spolier les fourmis en robes noires, les Kinés, les médecins libéraux et tous ceux qui, sans rien demander à personne, ont sur-cotisé pour leurs vieux jours ?
Où est la cohérence d’un régime à points qui -en même temps- impose un âge de départ ?

Martin

Eh oui, Il s’ agit d’ un déni scandaleux du droit à la propriété. Une razzia macronienne à la mode bédouine, un racket mafieux. Et ce n’ est qu’ un début car suivront, comme vous l’ écrivez, les économies placées en banques ou assurances-vie de tous les Français. La Sécu suivra, ce n’ est qu’ une question de temps. UMP + PS = UMPS = LaREM. Plus ça va, plus je me convainc que la droite LR me dégoute encore plus que la gauche pour autant que les deux aient jamais différé dans leurs idées, intentions, faits et méfaits.

FCC Cercle Légitimiste de France

Pour en savoir plus sur la réforme gouvernementale républicaine des retraites: https://ripostelaique.com/retraites-et-si-pour-un-avenir-meilleur-on-supprimait-lobligation-de-cotisation.html
A noter que le premier système de retraites a été créé par Colbert et Louvois sous le règne de Louis le XIVe. Ceci afin de déniaiser ceux qui croiraient à une invention récente.

Eddy K

C’est un retrait « provisoire » de l’âge pivot. Le 1er ministre dit que si les syndicats de proposent pas une meilleure solution (dans un délai court de quelques mois et en excluant toute hausse de cotisation), il reviendra à son âge pivot qu’il imposera.

En clair : Philoupé80 est en train d’essayer d’arnaquer les syndicats, comme il l’a fait pour les Gilets Jaunes avec la limitation à 80 km/h. Les conditions posées pour revenir à 90 km/h sont tellement drastiques que la plupart des département y ont renoncé.

C’est exactement ce qui va se passer avec ce vrai-faux retrait de l’âge pivot, qui reviendra dans la loi dans quelques mois.

Finalement, on comprend mieux pourquoi Macroute et Philoupé80 forment la paire : aussi arrogants et psychorigides l’un que l’autre.

Gabriel

Sur Valeurs Actuelles, on apprend que la fille de la femme du président, est juriste syndical pour …la CFDT. Attendons la suite.

Ilona

De toute facon Berger est une pourriture et un lèche-Macron.

kabout

quand bien meme macron et philippe passent en force avec cette réforme des retraite,macron le paiera trés cher au élection présidentielle 2022,si il croit refaire le remake de 2017 et sortir encore gagnant ….il se fout le doigt dans l’oeil,il s’est mit a dos trop de francais ( les réfractaires,les gilets jaune,les grévistes,les chomeurs,les plus démunis etc…) tout les francais qu’il n’aime pas,j’en suis certain il ne fera qu’un petit passage.

Clotilde Prouvost

Espérons que la fin viendra en 2022 – c’est long quand même.

THE-END

le rêve aide a vivre , …..rêvons donc !!! ajoutez cinq ans de plus et le compte est bon pour sept piges.

Ilona

Vous oubliez que les élections présidentielles, législatives, européennes ont toutes été truquées. J’ai bien peur que cela se reproduise en 2022.

Ilona

Suite les élections présidentielles, législatives, européennes ont toutes été truquées. J’ai bien peur que cela se reproduise en 2022.

patphil

truquées ? vous avez des preuves ? les gens votent !

Claude

Les gens ne votent pas, ils veautent pour ceux qui les méprisent.
Je repense à NDA:  » Je n’arrive pas à comprendre pourquoi les Français votent pour des gens qui leur font du mal ? « 

odilon

Ce n est pas sur. Il n y a qu a voir le résultat des européennes .Les bisounours confondent toujours le vote partisan du mulet sans cerveau et le vote stratégique .C est pas nouveau .

bmiser

Ne rêvez pas…
Il se passera exactement la même chose qu’en 2002, 2017 et autres…
Vous allez toujours hériter du pire, votre vie sera encore plus pourrie, si c’est possible et cela, même sans aller à la pêche en mai comme c’est la tradition chez le bulot moyen…

THE-END

bien vu !!!!.

kabout

d’aprés vos réponses défaitistes vous n-y croyez plus et c’est bien dommage….vous verrez bien qu’en 2022 macron sautera !