Macron et Mélenchon partagent l’essentiel : le Grand Remplacement

Quels premiers enseignements tirer de la réélection de Macron?

Premier enseignement, en forme de rappel: le système qui détient intact le pouvoir de susciter les émotions collectives détient le pouvoir politique.

La transe pro-ukrainienne, en fait otanienne, atlantiste, a pu être communiquée à une opinion gallo-ricaine à qui on fait prendre prendre pour les siens les intérêts américains. On l’amène ainsi à délaisser les intérêts de la France au nom des droits de l’homme, à se préoccuper plus des autres que des siens, plus de l’immédiat que du long terme.

Gavée ainsi au présentisme, à l’événement (augmenté, minoré, falsifié, fabriqué), sidérée ainsi par les soi-disant bombardement d’une centrale nucléaire, massacres et autres génocides, le troupeau des électeurs dont on entretient la tension émotionnelle et la grégarité conformiste a été mobilisé contre le malade, le dérangé, le fou, le nouvel Hitler, etc…Tout candidat suspecté de quelque accointance avec le diable Poutine a ainsi pu être vilipendé, discrédité avec profit.

Mais le système n’a pas assuré la victoire de son candidat par les seules émotions provoquées par la dernière actualité. Il a surtout fait fond sur des logiques archaïques, des émotions collectives irrationnelles cyniquement entretenues. Ce sont les anti-racistes patentés (macronistes et insoumis) qui ont systématiquement suscité et entretenu les logiques de diabolisation et d’exclusion sans lesquelles on ne peut pas déclencher le mécanisme de bouc-émissaire. On connaît les noms de leurs victimes.

Ce sont les indigénistes, les insoumis, les amoureux de l’humanité qui se sont montrés les plus haineux, les plus vindicatifs et qui ont ainsi porté au plus haut toutes ces passions basses, indignes, qu’amène la logique de bouc-émissaire : ils ont appelé à laisser passer Macron et même à faire voter pour lui pour faire barrage à celle qui menaçait « les valeurs de la République ».

Ainsi ceux qui se réclament le plus du progrès, des conquêtes émancipatrices ont professionnellement exploité les pires mécanismes des « heures les plus sombres ». Ils prétendent pourtant à chaque fois nous mettre en garde contre leur retour dont ils sont en fait les odieux pourvoyeurs. Jamais l’inversion accusatoire n’a été aussi indécente, choquante.

Pourquoi aller jusqu’à une telle bassesse? Pourquoi ont-ils été conduits à cette accumulation d’incohérences insolentes? Rappelons qu’ils ont de fait favorisé l‘élection du candidat du système (soumis à l’Union européenne) qui entend reporter l’âge de départ à la retraite à 65 ans alors que LFI prétendait, au premier tour, rétablir la possibilité du départ à 60 ans.

C’est que macronistes et insoumis partagent l’essentiel: le désir de grand remplacement. Face à ceux qui veulent sauver la France, notre vie, il leur faut à tout prix sauver le grand remplacement, foyer de cette pulsion de mort qu’ils ont en partage. La mise en scène de l’avènement de Macron II a eu beau faire appel aux jeunes en procession, à la tour Eiffel en fond de décor, à toute l’organisation d’un contre-Trocadéro, on ne sentait aucune ferveur, aucun enthousiasme authentiques. Fût-elle travestie en énergie, en rassemblement, la pulsion de mort, toutes les passions basses, toutes les émotions fabriquées qui avaient fait la victoire rendaient la cérémonie froide, ennuyeuse, vide à l’image de celui qui en était le centre.

La France a plus que jamais besoin d’émotions positives, nobles, celles de la volonté de perpétuer et de transmettre ce qui a fait sa grandeur.

Jean-Noël Gaudy

image_pdfimage_print

6 Commentaires

  1. Putain, avec macron, et melenchon, un cochemard!il sont queue et chemisier les 2 baltringues!l🇨🇵🇨🇵⚰⚰🙏🏻🙏🏻

    • « Putain, avec macron, et Mélenchon, un cauchemar! ils sont cul et chemise les 2 baltringues ! »
      La langue française est difficile à l’écrit pour les immigrés.

  2. Mélenchon Premier Ministre ? NON
    Je veux continuer à vivre à la Française dans notre Pays, je refuse le désarmement des Policiers, je refuse le mépris de la Police !
    Monsieur Macron Chef de l’Etat et Monsieur Mélenchon Premier Ministre, NON.

  3. j’attends avec impatience les résultats des législatives où mélanchon est persuadé de faire le plein! quand on voit combien ses exhortations à voter contre lepen dans les dom a été suivi

  4. Subtile analyse. Respect. Rejet total de l.abjecte « Procession » laïcarde européiste. Honteuse propagande mise en scène au champ de mars.L’ infection est résolument en marche propagée par la pulsion de mort de l’élu et de son double qui organisent ensemble la procession funèbre de la France de son histoire , sa nation, sa culture. Refus total de cette mise en scène et de ce programme.

  5. Je lisais un article dans un journal scientifique, sur la ré – apparition sporadique de la bacille de la peste, détectée notamment en Algérie ainsi que dans d’autres pays du continent africain.
    Attendons nous un jour ou l’autre à voir cette maladie qui semble résister de plus en plus aux antibiotiques revenir sur notre sol. Les mouvements de population, guerres, fléaux climatiques ont toujours été vecteurs d’épidémies, vu le contexte général d’aujourd’hui, il ne faudra pas s’étonner à voir revenir des maladies jusque là disparues en Europe. Comparé au cirque sanitaire contre la Covid19, on peut se demander, s’il y a le moindre contrôles sanitaire au regard des dizaines de milliers de migrants qui arrivent chez nous, provenant de pays à risque. Etonnement jamais ce thème n’est abordé, c’est un grand tabou, qui nous pètera à la figure un jour ou l’autre.

Les commentaires sont fermés.