Macron et Sarkozy aux Glières : comment osent-ils ?

Publié le 3 avril 2019 - par - 18 commentaires - 816 vues
Share

On vient de voir Sarkozy et Macron au plateau des Glières, haut lieu de la Résistance.

Mais comment osent-ils, eux qui sont tout le contraire de la Résistance ? Les résistants aimaient leur pays, ne le trahissaient pas, ne le bradaient pas aux ennemis de la France, le protégeaient, luttaient contre l’ennemi au péril de leur vie. Qui croient-ils tromper, ces deux pantins aux ordres du capital mondialisme qui les a mis en place ? Sarkozy :  celui qui a balayé d’un revers de la main le NON du peuple à cette Europe dont personne ne veut, sauf une minorité d’oligarques qui ne connaissent ni patrie, ni pays, ni honneur. Comment ! Ignorer un référendum, la voix du peuple ? Est-ce possible ? Pourtant, malgré leur sidération, les gens n’ont pas réagi. Il leur a fallu du temps, beaucoup de temps, pour digérer la nouvelle et se décider à montrer enfin leur force.

Des années plus tard, après un Hollande assez vicieux pour naviguer à vue et passer entre Charybde et Scylla sans trop de casse… en apparence. Ainsi sont les peuples, lents à se mouvoir, mais lorsqu’ils sont lancés, alors gare aux traîtres. Deux traîtres la main dans la main au plateau des Glières. Le traître  du traité de Lisbonne, signé en 2007 au mépris des intérêts légitimes de notre pays. Et celui qui l’applique avec un zèle ahurissant, allant peut-être même au-delà des demandes de ses maîtres de Bruxelles, faisant preuve d’un mépris intolérable vis-à-vis du peuple de France, le maltraitant, le mutilant, l’insultant, et tentant de le dissoudre dans la marée montante d’une immigration incontrôlée. Et bradant le pays et ses ressources, ses industries, ses structures, à ses ennemis.

Ils n’avaient rien à y faire, au plateau des Glières. Les vrais résistants et leurs descendants se sentent salis par la présence des pires traîtres que nous  ayons jamais connus. Mais le crime ne restera pas impuni, le peuple debout depuis quatre mois le leur montrera.

Louise Guersan

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
cocoye

Ces minables me font honte et ils ne sont pas les seuls, j’espère qu’un jour ils payeront leurs soumissions à la finance. Ils sont la perte de notre civilisation.

Bribrilanarchistededroite

Les fumiers c’est comme les cons, ça osent tout

DUFAITREZ

Simple clin d’oeil intéressé aux Patriotes !
« Ca va mal finir » dit Sarko ?
Pourquoi commencer avec Macron ?

Marnie

Tous ces politiques ne se rendent pas compte de ce qu’ils sont vraiment : des inconséquents et surtout qu’ils détruisent la France qui a mis tant et tant d’années pour se construire. Un NS français depuis très peu de temps et dont on peut comprendre les objectifs. Mais c’est bien plus grave pour un EM, un être malsain, qui salit l’honneur de son propre pays (la France a commis des crimes contre l’humanité) et humilie ses habitants (ceux qui ne sont rien, des ivrognes, des cyniques, des illettrés, etc.).

wika

Vous savez, madame Guersan, ils sont dans leur bulle, persuadés d’être indispensables, intelligents, compétents parce qu’ils sont entourés de courtisans qui ne les détrompent pas et parce qu’ils font là où les forces mondialistes leur disent de faire.
Le pire est que, si vous leur lanciez vos griefs en pleine figure, ils ne comprendraient pas, car ils suivent leur logique (si logique il y a). C’est là qu’on mesure la fracture entre ces apparatchiks gavés par nos impôts et taxes et le peuple dont ils ne veulent pas voir la lassitude

Camaro

Sarko essaie de reprendre la place de Macron, il pose des jalons, c’est qu’elle est bonne place !!!

senechal

Jamais dans l’histoire de la république française, un président battu en se représentant devant les électeurs n’a pu être réélu!.
Sarko a été battu en 2002 même face à Culbuto, qui n’était pourtant pas très apprécié des Français, c’est pour vous dire!.
Encore aujourd’hui le peuple français déteste Sarkozy!.

Garde Suisse

Surtout que la personnalité de Tom Morel, chef du maquis des Glières, Catholique, officier de carrière, issu de la bourgeoisie savoyarde et lyonnaise, nous renvoie l’image de milliers d’autres résistants soigneusement occultée par la propagande du Parti Communiste, qui a complètement réécrit l’histoire de la Résistance en niant tous les résistants de la première heure, venus de la Droite et de l’Extreme-Droite de l’époque. Tous ceux qu’execrent aujourd’hui les mondialistes anti-nationaux.

senechal

Tout à fait juste!.

Savinien

C’est curieux, Madame Guersan, vous ne parlez plus des Gilets jaunes.
Pendant des semaines vous nous expliquiez qu’ils allaient faire la révolution, qu’on était de nouveau en 1789, que « le peuple avait faim et froid », que Macron allait être chassé sous peu, etc …
Et puis brusquement vous passez à d’autres sujets.
Vous devez des explications à vos lecteurs.
Vous seriez-vous trompée sur la nature du mouvement des gilets jaunes ? Ne leur avez-vous pas prêté vos propres aspirations ? N’avez-vous pas pris vos désirs pour des réalités (comme beaucoup sur ce site)?
Une petite autocritique me semble nécéssaire.

Patrick Granville

Mme Guersan est une fille de résistant décoré qui a délivré la France de l’occupation nazi. Pas étonnant qu’elle s’offusque de voir ceux qui l’on vendue, trahie et deshonorée faire du buzz médiatique pour brouiller le sens que l’on peut donner à ce haut lieu de la résistance. Sarko et Macron sont la honte de la France.

ernar

Il se peut que l’on change de sujet en fonction de l’actualité, et il est évident,aussi , que l’on soit directement , concerné , de près comme de loin, par cette glorieuse histoire de la résistance, de l’engagement patriotique, de cette 2è guerre mondiale, et se sentir blessée parce que des ancêtres se sont impliqués, ont offert leurs vies , et que maintenant devant certaines autorités …. on le ressent très mal ….

Jill

Les miliciens sont aussi allés aux Glieres en 1944…

necas

Macron a  » refusé » de rencontrer le nationalistes corses ?
Je dirais plutot , qu’il a été victime de la tremblotte ……

the end

sans compter les ss et les collabos.

Jill

Les miliciens étaient les collabos.

senechal

@Jill
Certains ministres de macrocon ont qualifiés les G J de nazis et de chemises brunes, c’est un fait!.
S’il fallait choisir aujourd’hui, vous préféreriez les miliciens ou l’islamo-collabo Macron?.

Jill

Les miliciens et les islamo-collabos sont de la même engeance ;ce sont les situations qui
crée les actions.