Macron fait jurer à ses serfs qu’ils voteront tout ce qu’il voudra

Le doigt sur la couture de pantalon en permanence, les députés macroniens qui seront élus le mois prochain doivent signer un document  d’allégeance  à leur saigneur et maître.

Législatives: la Macronie ne veut plus de députés frondeurs, ses candidats vont devoir signer une charte les empêchant de s’opposer aux grandes réformes du second quinquennat Macron

DOCUMENT BFMTV. Face au risque d’une majorité divisée, la macronie veut s’éviter tout débordement. Les futurs parlementaires vont devoir s’engager à « soutenir l’ensemble des engagements d’Emmanuel Macron » et à siéger dans l’un des groupes de la majorité présidentielle à l’Assemblée: MoDem, Horizons ou Renaissance (ex-LaREM).

Veiller à éviter toute tentation de fronde. Alors qu’Emmanuel Macron craint une majorité à l’Assemblée nationale qui soit remuante, les candidats investis pour les législatives vont devoir signer avant ce jeudi soir 20 heures une charte avec 12 engagements à respecter, d’après des informations de BFMTV.

Dans la liste de ces règles, on trouve d’abord la demande explicite de « soutenir l’ensemble des engagements pris par Emmanuel Macron devant les Français ». Autrement dit, pas question pour les parlementaires de s’opposer sur des réformes phares du second quinquennat, comme l’allongement de l’âge de départ à la retraite à 65 ans.

C’est que l’Élysée ne veut pas devoir gérer des tensions avec son aile gauche qui pourrait avoir envie de se faire entendre après le score de Jean-Luc Mélenchon au premier tour de la présidentielle. Pas question non plus de laisser prospérer les ambitions d’Édouard Philippe et de ses futurs élus Horizons, qui souhaite, lui, la retraite à 67 ans et qui a des ambitions pour 2027.

[…]

https://www.fdesouche.com/2022/05/12/legislatives-la-macronie-ne-veut-plus-de-deputes-frondeurs-ses-candidats-vont-devoir-signer-une-charte-les-empechant-de-sopposer-aux-grandes-reformes-du-second-quinquennat-macron/

Je dois avouer que je suis de plus en plus et perplexe et inquiète de ce que Macron fait des institutions.

D’abord, un député, c’est un député DE LA NATION. S’il est investi par un parti politique, c’est, quand même d’abord au service de la France, non  ? D’ailleurs le député est rattaché à une circonscription où il est censé travailler, aussi, au bien-être, au bonheur, à la justice… des habitants de la dite circonscription. Il a même beaucoup d’argent mis à disposition pour cela non ?

Cela me rappelle l’horrible ratification du Traité de Lisbonne en 2008, grâce aux bons soins du traître Sarkozy. J’étais allée voir le député PS, une femme que j’avais côtoyée pendant la campagne et que je tutoyais.

De mémoire, voici à peu près notre dialogue.

« Je viens te voir à propos de la ratification du Traité de Lisbonne, ce n’est pas possible que tu votes pour une telle forfaiture alors que le peuple français il y a moins de 3 ans a dit non !

Ben si je vais voter oui, mon parti (le PS) est pour, c’est une consigne de vote général de mon parti. Je ne peux pas voter autrement.

Tu as été élue parce que tu as l’étiquette de ton parti, ok, mais tu as été élue pour le bien de la France et des Français avant ceux de ton parti, non ?

Touché. Elle a vacillé, bredouillé « peut-être… euh ! Je vais réfléchir« .

Je suis partie et après la ratification j’ai regardé les signataires. Elle n’avait pas eu le courage de voter non, faut pas trop en demander, mais elle s’était abstenue. Une demi-victoire pour moi… mais qui montre bien que l’on peut encore ébranler, parfois, de fieffés traîtres qui ne pensent qu’à leur carrière, capables d’être des citoyens avec des valeurs et une certaine conscience des mandats qu’ils ont reçu.

Mais s’il s’agissait que d’éthique et de républicanisme… on limiterait les dégâts.

Non, il s’agit juste pour Macron d’avoir des valets à sa main, qui ne discuteront pas, qui voteront comme un seul homme (il y a des cas où Macron aura besoin de toute sa troupe pour faire passer les horreurs qu’il nous prépare). Il ne veut plus voir des députés en marche Enterrement (merci à Jean-Paul Saint-Marc pour l’idée) comme Martine Wonner changer de crèmerie en cours de législature et devenir même une des principales opposantes au Ceaucescu français !

Voici donc une rupture de plus dans la tradition républicaine. On a fait la révolution pour moins que ça ! Le Seigneur/ saigneur qui donne à ses vilains des ordres absolus auxquels il doit obéir.

J’ai d’ailleurs hésité un moment   .  les députés macroniens sont-ils des vilains ou des serfs ?

Les vilains, bien que libres, sont  néanmoins assujettis à des impôts.

Les serfs, eux, sont assujettis à leur seigneur…

La conclusion est bien que les députés de Macron ont renoncé à leur liberté, tout simplement. Pour la modique somme de 5000 euros mensuels et les nombreux avantages afférents.  C.Q.F.D

Savourez, amis lecteurs, la société dans laquelle vous vivez : ce sont des serfs qui votent les brimades, interdits, obligations, enfermements… vous concernant. Vous êtes donc devenus, et moi avec vous, des sous-serfs. Serions-nous des esclaves ? Des députés et de Macron ? Et, partant, de Der Leyen ?

Christine Tasin

https://resistancerepublicaine.com/2022/05/13/macron-fait-jurer-sur-la-bible-a-ses-serfs-quils-voteront-tout-ce-quil-voudra/

image_pdfimage_print

6 Commentaires

  1. IL EST RIDICULE ! en lisant votre article , j ecoutais MAJA LAGOWSKA jouant GABRIELS OBOE DE MISSION . UNE BEAUTE INFINIE qui nous confere une liberte de conscience absolue !ces degeneres n ont pas du lire LA BOETIE , VOLTAIRE , DOSTOIEVSKI , THOREAU et encore moins GANDHI . et ca c est con pour eux . ils y auraient appris que nous savons ce qu est la servitude volontaire . ils sauraient que nous admirons GANDHI AU TRANSVAAL , MARTIN LUTHER KING AVEC LE BOYCOTT; LA NON VIOLENCE QUI GAGNE contre l ignorance , la betise et la haine ; et puis il y aussi NELSON MANDELA , FER DE LANCE DES LIBERTES ET DE L EGALITE … alors tous ces TROUDUC peuvent aller se rhabiller car NOUS VAINCRONS ! PRIMA VINCIT . mais alors attention car VAE VICTIS et le retour de manivelle sera estremement severe … C EST LA GUERRE ET ON LA FERA . ils la perdront ….

  2. On parle de la retraite à 65 ans arrêtons, c’est un mensonge. Il faudra 45 annuités de travail pour pouvoir prétendre à la retraite pleine et avec le plein-emploi qui règne actuellement ce n’est pas gagné tablons plutôt sur une retraite entre 70 et 80 ans si d’ici là la retraite existe encore.

  3. Si finalement le rôle dun député est d’enregistrer les textes présentés par le gouvernement,on pourrait dans un souci de saine économie, réduire les appointements,bénéfices, privilèges de cette caste prévaricatrice. Et le nombre des allocataires .bonaparte,consul ne voulait pas être un »cochon à l’engrais. Mais nos macronistes deputaillons ou aspirant à l’etre peuvent se passer de ce type délicatesses . LElite prend ses ordres chez « sanders « . Vous ne souhaitez pas « traverser la rue »?
    Devenez député. Et suivez les consignes.cochon qui s’en dédit .

  4. cette demande est elle légale?
    foutriquet donnait des leçons de démocraties et des neuneus ont marché

  5. Au-delà de l’écœurement, je partage l’inquiétude. Il y a surtout un problème institutionnel. Le système de la Vème république reste monarchique et montre des failles de plus en plus béantes, exploitées par Macron, un abruti de première qui tient des discours assommants, vides de sens, nébuleux, orwelliens, permettant de dire tout et son contraire, dont le dessein est clair depuis le début : noyer la France dans l’UE. Soutenu par une cour d’incapables, prêts à se vendre au plus offrant. Mais surtout Macron a conduit à une polarisation de la vie politique : 2 blocs populaires, l’un acculturé, si ce n’est déculturé, l’autre enraciné, qui s’opposent et ont été rendus infréquentables ; un bloc élitaire avec un parti unique qui se fera l’arbitre des élégances. Le piège du triangle de Karpman : le bourreau qui entretient la division du peuple finit par être le sauveur.

Les commentaires sont fermés.